Devenir de véritables jeunes du millénaire

Une soirée avec Russell M. Nelson

Réunion spirituelle mondiale pour les jeunes adultes • 10 janvier 2016 • Université Brigham Young - Hawaï


 

Mes chers frères et sœurs, cette nouvelle année sera certainement riche en événements. Elle vient de commencer et Wendy et moi avons déjà dit au-revoir à ma sœur Marjorie, qui a quitté cette vie. Nous avons accueilli dans notre famille deux nouveaux bébés : Wade Richard Walker et Isaac Russell McDonough. Et maintenant nous avons l’honneur de vous parler, formidables jeunes adultes du monde entier. Nous sommes très reconnaissants pour les personnes que vous êtes.

J’ai beaucoup aimé le message important de Wendy et j’apprécie son exemple inspirant ! Je suis aussi reconnaissant de la présence de Kim B. Clark des soixante-dix et commissaire de l’éducation de l’Église, de sa femme, Sue, de Chad H. Webb, administrateur des Séminaires et Instituts de religion, et de sa femme, Kristi.

Je vous transmets les salutations et l’amour de la Première Présidence et du Collège des douze apôtres. Nous vous remercions pour votre dévotion au Seigneur et à son Évangile rétabli. Nous vous remercions pour toutes les fois où vous défendez et exprimez la vérité, en particulier quand elle n’est pas populaire.

De nombreuses personnes vous désignent comme la génération du millénaire Je reconnais que quand les chercheurs vous désignent en ces termes et décrivent ce que leurs études révèlent sur vous : ce que vous aimez, ce que vous n’aimez pas, vos sentiments et vos inclinations, vos forces et vos faiblesses, je suis mal à l’aise. Quelque chose dans la façon dont ils utilisent le terme millénaire me dérange. Et franchement, je suis bien moins intéressé par ce que les experts ont à dire sur vous que par ce que le Seigneur m’a dit sur vous.

Quand je prie à votre sujet et que je demande au Seigneur ce qu’il pense de vous, je ressens quelque chose de bien différent de ce que les chercheurs disent. Les impressions spirituelles que j’ai reçues à propos de vous m’amènent à croire que le terme millénaire vous décrit parfaitement. Mais pour une raison bien différente que les experts pourraient ne jamais comprendre.

Le mot millénaire vous décrit parfaitement s’il vous rappelle qui vous êtes vraiment et quel est le véritable but de votre vie. Un véritable jeune du millénaire a appris l’Évangile de Jésus-Christ pendant sa vie prémortelle où il a contracté avec notre Père céleste des alliances sur des choses courageuses, notamment des choses moralement courageuses, qu’il ferait pendant sa vie sur terre.

Un véritable jeune du millénaire est un homme ou une femme à qui Dieu a fait suffisamment confiance pour l’envoyer sur terre pendant la dispensation la plus fascinante de l’histoire de ce monde. Un véritable jeune du millénaire est un homme ou une femme qui vit aujourd’hui pour aider les gens de ce monde à se préparer pour la seconde venue de Jésus et à son règne millénaire. Ne vous y trompez pas : vous êtes nés pour être de véritables jeunes du millénaire.

La question est : « Comment pouvez-vous vous affirmer et vivre comme un véritable jeune du millénaire ? » J’ai quatre conseils à ce sujet.

Apprendre qui vous êtes vraiment

Mon premier conseil : Apprenez qui vous êtes vraiment !

Par la prière, prenez le temps de réfléchir à ces faits :

  • Vous êtes un fils ou une fille élu de Dieu.

  • Vous êtes créé à son image.

  • Dans le monde des esprits, vous avez été instruits pour vous préparer à tout ce que vous auriez à affronter pendant cette dernière partie des derniers jours1.Cet enseignement est ancré en vous !

Nous vivons la « onzième heure ». Le Seigneur a déclaré que c’est la dernière fois qu’il appelle des ouvriers dans sa vigne pour rassembler les élus des quatre coins de la terre2. Et vous avez été envoyés pour participer à ce rassemblement. J’ai été continuellement témoin de la puissante influence des véritables jeunes du millénaire quand ils amènent d’autres personnes à la connaissance de la vérité. Cela fait partie de votre identité et de votre but en tant que postérité d’Abraham3!

Il y a plusieurs mois, Wendy et moi avons eu une expérience remarquable en Sibérie. Parmi les personnes qui voyageaient avec nous pendant notre jour de préparation à Irkoutsk, il y avait le président de mission, Gregory S. Brinton, et sa femme Sally ainsi que leur fils Sam qui avait fait sa mission en Russie. Nous avons admiré le beau lac Baïkal et visité un marché le long des rives de ce lac.

De retour à notre monospace, nous avons remarqué qu’il manquait Sam. Il est revenu quelques instants plus tard, accompagné d’une femme d’une quarantaine d’année nommée Valentina. Dans son russe natal, elle s’est exclamée avec enthousiasme : « Je veux rencontrer la mère de ce jeune homme. Il est si poli, si intelligent, et si gentil ! Je veux rencontrer sa mère ! » Elle n’a pas parlé de son père. Valentina avait été attirée par la lumière qui se dégageait du visage de Sam.

Sam a présenté Valentina à sa mère et à son père, il lui a donné une brochure sur le Sauveur, et a organisé une rencontre avec les missionnaires. Quand les missionnaires sont venus plus tard avec un exemplaire du Livre de Mormon, elle a promis de le lire. D’autres femmes qui travaillaient au même endroit se sont réjouies à propos du nouveau livre que Valentina avait reçu. Nous ne connaissons pas encore la fin de cette histoire, mais grâce à la lumière remarquable qui rayonnait de Sam, l’Évangile a été présenté à Valentina et à certaines de ses amies.

Les véritables jeunes du millénaire, comme Sam, savent qui ils sont vraiment. Ils sont des disciples dévoués de Jésus-Christ qui saisissent sans hésiter chaque occasion de se préparer et de préparer les autres pour le règne millénaire de notre Sauveur.

C’est pourquoi, mon premier conseil est que vous appreniez pour vous-même qui vous êtes vraiment. Demandez à votre Père céleste, au nom de Jésus-Christ, ce qu’il pense de vous et de votre mission sur terre. Si vous lui demandez avec une intention réelle, avec le temps, l’Esprit vous soufflera des vérités qui changeront votre vie. Notez ces impressions et relisez-les souvent, et suivez-les avec exactitude.

Je vous promets que quand vous commencerez ne serait-ce qu’à apercevoir la façon dont votre Père céleste vous voit et ce qu’il attend de vous, votre vie ne sera plus jamais la même !

Espérer l’impossible et se préparer à l’accomplir

Mon deuxième conseil : Espérez l’impossible et préparez-vous à l’accomplir.

Dieu a toujours demandé des choses difficiles à ses enfants qui ont fait alliance avec lui. Comme vous êtes des fils et des filles de Dieu qui respectent des alliances et qui vivent dans la dernière partie des derniers jours, le Seigneur vous demandera de faire des choses difficiles. Vous pouvez en être sûrs—Les épreuves comme celle qu’a vécue Abraham n’ont pas pris fin avec lui4.

Je sais à quel point cela peut être désagréable qu’on nous demande de faire quelque chose qui semble être bien au-delà de nos capacités. Cela faisait dix-neuf mois que j’étais membre du Collège des douze apôtres quand Spencer W. Kimball, alors président de l’Église, est décédé. Lors de la première réunion de la Première Présidence et du Collège des douze apôtres après l’ordination d’Ezra Taft Benson en tant que président de l’Église, celui-ci a attribué des tâches bien précises aux Douze. L’une de celles qu’il m’a donnée était : « Frère Nelson, vous allez ouvrir les pays d’Europe de l’Est à la prédication de l’Évangile. »

Nous étions en 1985. À cette époque politiquement glaciale que nous appelions la Guerre froide, non seulement un véritable mur séparait la ville de Berlin, mais toute l’Europe de l’Est était sous le joug oppressant du communisme. Les églises étaient fermées, et les cultes religieux étaient fortement limités.

J’avais passé la plupart de ma vie professionnelle à faire des opérations à cœur ouvert pour sauver des vies, mais je n’avais aucune expérience qui m’aurait amené à croire que je pouvais ouvrir des pays à la prédication de l’Évangile. Pourtant un prophète m’avait donné une tâche, alors je me suis préparé à faire ce qui me semblait littéralement impossible.

Dès le départ, des obstacles m’ont barré le chemin. J’arrivais dans la plupart des pays sans savoir où aller. Même si je parvenais à trouver le nom du bon membre officiel du gouvernement, il n’était pas rare qu’une réunion soit annulée à la dernière minute ou repoussée. Dans un certain pays où un rendez-vous avait été repoussé de deux jours, bon nombre de tentations furent intentionnellement placées sur mon chemin pour me tester, comme des pièges d’échanges de devises au marché noir et d’autres activités illicites. À une autre occasion, on m’a demandé de quitter les lieux sur le champ, dès le début de la réunion !

Mais le Seigneur est capable de faire sa propre œuvre5, et j’ai eu la bénédiction de voir s’accomplir un miracle après l’autre, toujours et seulement après avoir beaucoup réfléchi, fait beaucoup d’efforts courageux et offert mes plus ferventes prières pour cette tâche.

L’Église a été reconnue dans certains de ces pays avant la chute du mur de Berlin. Dans d’autres elle l’a été plus tard. En 1992, j’ai pu rapporter au président Benson que l’Église était maintenant établie dans chaque pays d’Europe de l’Est !

En tant que véritable jeune du millénaire sur qui le Christ peut compter, vous aussi vous écrirez l’histoire ! On vous demandera d’accomplir des tâches difficiles, de devenir un instrument entre les mains du Seigneur. Il vous donnera la capacité d’accomplir l’impossible.

Comment accomplirez-vous l’impossible ? En faisant tout ce qu’il faut pour fortifier votre foi en Jésus-Christ en acquérant une plus grande compréhension de la doctrine enseignée dans son Église rétablie, et en recherchant sans cesse la vérité. En tant que véritable jeunes du millénaire, ancrés dans la doctrine pure, quand on vous demandera de faire des choses impossibles, vous serez capables d’aller de l’avant avec foi et une détermination tenace et serez capables de faire joyeusement tout ce qui sera en votre pouvoir pour accomplir les buts du Seigneur6.

Vous connaîtrez des jours de profond découragement. Alors priez pour faire preuve de courage et pour ne pas abandonner ! Vous aurez besoin de cette force parce que cela va devenir de moins en moins populaire d’être un saint des derniers jours. Malheureusement, des personnes que vous pensiez être des amis vous trahiront. Et certaines choses sembleront simplement injustes.

Cependant, je vous promets que si vous suivez Jésus-Christ, vous trouverez une paix continue et une véritable joie. Si vous respectez rigoureusement vos alliances et défendez aujourd’hui l’Église et le royaume de Dieu sur terre, le Seigneur vous accordera la force et la sagesse pour accomplir l’impossible.

Apprendre à accéder au pouvoir des cieux

Ma troisième recommandation : Apprenez à accéder aux pouvoirs des cieux.

Chacun de nous a des questions. Chercher à apprendre, à comprendre, et à reconnaître la vérité est une partie essentielle de notre expérience mortelle. J’ai passé une grande partie de ma vie à faire des recherches. La meilleure façon d’apprendre est de poser des questions inspirées.

En ce moment même, certains d’entre vous ont du mal à savoir ce qu’ils doivent faire dans la vie. D’autres parmi vous se demandent s’ils ont été pardonnés de leurs péchés. La plupart d’entre vous se demandent qui et où est leur conjoint éternel, et ceux qui ne se le demandent pas devraient le faire.

D’autres ne comprennent pas pourquoi l’Église fait certaines choses. Peut-être que beaucoup ne sont pas sûrs de savoir comment obtenir des réponses aux prières.

Notre Père céleste et son Fils sont prêts à répondre à vos questions par l’intermédiaire du Saint-Esprit. Mais il vous appartient de savoir comment vous qualifier pour recevoir ces réponses.

Où pouvez-vous commencer ? Commencez par passer plus de temps dans des lieux saints. Le temple est un lieu saint. De même que l’église où vous faites de nouvelles alliances liées à la Sainte-Cène chaque semaine. Je vous conseille aussi de faire de votre appartement, de votre dortoir, de votre foyer, ou de votre chambre un lieu saint où vous pouvez vous retirer en toute sécurité des sombres distractions du monde.

La prière est une clé. Prier pour savoir ce que vous devez arrêter de faire et ce que vous devez commencer à faire. Priez pour savoir ce que vous devez ajouter à votre cadre de vie et ce que vous devez en retirer pour que l’Esprit puisse être en abondance avec vous.

Suppliez le Seigneur de vous accorder le don du discernement. Puis vivez et travaillez pour être dignes de recevoir ce don, pour qu’au moment où des événements troublants se produiront, vous sachiez exactement discerner ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas. 7.

Servez avec amour. Rendre service avec amour aux personnes qui ont perdu leur chemin ou qui sont blessées spirituellement ouvrira votre cœur à la révélation personnelle.

Passez plus de temps, bien plus de temps, dans les endroits où l’Esprit est présent. Cela signifie plus de temps avec des amis qui cherchent à avoir l’Esprit avec eux. Passez plus de temps à genoux en prière, plus de temps plongé dans les Écritures, plus de temps à faire l’œuvre de l’histoire familiale, plus de temps au temple. Je vous promets que si vous consacrez continuellement une part généreuse de votre temps au Seigneur, il multipliera ce qui vous reste de temps.

Nous soutenons quinze hommes qui sont ordonnés en tant que prophètes, voyants, et révélateurs. Quand survient un problème épineux, et ils semblent qu’il y en ait de plus épineux chaque jour, ces quinze hommes y réfléchissent, cherchent à voir toutes les ramifications des différentes lignes de conduite à adopter, et cherchent diligemment à entendre la voix du Seigneur. Après avoir jeûné, prié, étudié, médité et tenu conseil avec mes Frères sur des sujets importants, il n’est pas rare que je me réveille la nuit avec des impressions plus profondes sur les problèmes qui nous préoccupent. Et mes Frères ont la même expérience.

La Première Présidence et le Collège des douze apôtres tiennent conseil ensemble et nous nous faisons part de tout ce que le Seigneur nous a amenés à comprendre et à ressentir individuellement et collectivement. Puis nous observons le Seigneur agir sur le président de l’Église pour proclamer la volonté du Seigneur.

Ainsi, ce processus inspiré par les prophètes a été suivi en 2012 pour changer l’âge de départ en mission des missionnaires, et aussi pour les ajouts récents au Manuel d’instructions de l’Église suite à la légalisation du mariage entre personnes du même sexe dans certains pays. Remplis de compassion pour tous et en particulier pour les enfants, nous avons longtemps cherché à comprendre la volonté du Seigneur à ce sujet. Attentifs au plan du salut de Dieu et à son désir de vie éternelle pour chacun de ses enfants, nous avons envisagé d’innombrables changements et combinaisons et les divers scénarios possibles qui pourraient se produire. Nous nous sommes réunis au temple à plusieurs reprises dans le jeûne et dans la prière pour recevoir une direction et l’inspiration. Puis, quand le Seigneur a inspiré son prophète, Thomas S. Monson, pour déclarer sa volonté, chacun de nous a ressenti en ce moment sacré une confirmation spirituelle. C’était une bénédiction pour nous en tant qu’apôtres de soutenir ce qui avait été révélé par le président Monson. La révélation du Seigneur à ses serviteurs est un processus sacré. Et ainsi en est-il de la bénédiction qu’est la révélation personnelle.

Mes chers frères et sœurs, vous avez autant accès à la volonté du Seigneur pour votre propre vie que nous les apôtres l’avons pour son Église. Tout comme le Seigneur attend de nous que nous recherchions et méditions, que nous jeunions et que nous priions, que nous étudiions et que nous réfléchissions aux questions difficiles, il attend de vous que vous fassiez la même chose pour trouver des réponses à vos propres questions.

Vous pouvez apprendre à entendre la voix du Seigneur dans les murmures du Saint-Esprit8. Aussi utiles que semblent être Google, Twitter, et Facebook, ils ne fournissent simplement pas les réponses à vos questions les plus importantes !

Mes chers jeunes amis, vous pouvez connaître la volonté du Seigneur pour votre propre vie. Vous n’avez pas à vous demander si vous êtes là où le Seigneur a besoin que vous soyez ou si vous être en train de faire ce qu’il a besoin que vous fassiez. Vous pouvez le savoir ! Le Saint-Esprit vous dira « tout ce que vous devez faire9 ».

Suivre les prophètes

Mon quatrième conseil : Suivez les prophètes.

En 1979, alors que j’étais le président général de l’École du dimanche, j’ai été invité à assister à un séminaire des représentants régionaux au cours duquel Spencer W. Kimball a fait un discours inspirant sur l’ouverture des portes de pays alors fermés à l’Église, comme la Chine. Il a demandé à toutes les personnes présentes d’apprendre le Mandarin pour pouvoir offrir nos compétences professionnelles pour aider le peuple chinois.

J’ai considéré cette demande du président Kimball comme la demande d’un prophète. Alors le soir même j’ai demandé à ma femme, Dantzel, si elle voulait bien apprendre le mandarin avec moi. Elle a accepté et nous avons trouvé un professeur pour nous aider. Bien-sûr nous n’avons pas très bien appris le mandarin, mais nous le parlions suffisamment, pour que, l’année suivante, (après une série d’événement très inattendus), lorsque j’ai été invité à aller en Chine en tant que professeur en visite pour enseigner la chirurgie à cœur ouvert, je sois davantage en mesure d’accepter l’invitation.

Six ans plus tard, en 1985, l’année qui a suivi mon appel au Collège des douze, j’ai un jour reçu une demande urgente d’aller en Chine pour y pratiquer une opération à cœur ouvert sur un célèbre chanteur d’opéra, considéré comme un héros national dans toute la Chine. J’ai expliqué que mes responsabilités ecclésiastiques à plein temps m’empêchaient de venir, mais les médecins en Chine ont insisté pour que je vienne immédiatement effectuer cette opération vitale.

J’ai discuté du sujet avec mon président de collège et la Première Présidence. Ils ont ressenti qu’en faveur du peuple chinois, je devais faire le voyage et pratiquer l’opération.

Ce que j’ai fait. Heureusement, l’opération s’est bien passée. Accessoirement, cela a été la dernière fois que j’ai pratiqué une opération à cœur. C’était à Jinan, le 4 mars 1985.

Encore un peu plus tard, en octobre 2015, il y a donc trois mois de cela, Wendy et moi avons été invités à retourner à l’école de médecine de l’université de Shandong à Jinan. Nous avons été étonnés quand j’ai été accueilli chaleureusement « comme un vieil ami » de la Chine, et que j’ai retrouvé des chirurgiens que j’avais formés trente-cinq ans plus tôt. L’événement marquant de notre visite fut de rencontrer le fils et le petit-fils de ce célèbre chanteur d’opéra. Toutes ces expériences extraordinaires ont été rendues possibles pour une seule raison : j’avais suivi le conseil d’un prophète d’apprendre le mandarin !

Les prophètes voient à l’avance. Ils voient les dangers angoissants que l’adversaire a placés ou placera encore sur notre chemin. Les prophètes voient aussi d’avance les grandes possibilités et les grandes bénédictions qui attendent ceux qui écoutent avec l’intention d’obéir. Je sais que c’est vrai ! J’en ai fait l’expérience moi-même à maintes occasions.

Le Seigneur nous a promis qu’il ne laisserait jamais le prophète nous égarer. Harold B. Lee a déclaré : « Peut-être n’aimerez-vous pas ce qu’énonce l’autorité de l’Église. Peut-être cela sera-t-il en contradiction avec vos opinions politiques. Il se peut que cela contredise vos idées sociales. Cela peut gêner dans une certaine mesure votre vie sociale. Mais si vous écoutez ces choses comme si elles sortaient de la bouche du Seigneur lui-même, avec patience et avec foi, vous avez la promesse que ‘les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre vous, oui, et [que] le Seigneur Dieu dispersera les pouvoirs des ténèbres devant vous et ébranlera les cieux pour votre bien et pour la gloire de son nom’ (D&C 21:6)10 »

Vous pourrez peut-être ne pas toujours comprendre chaque déclaration d’un prophète actuel. Mais quand vous savez qu’un prophète est réellement un prophète, vous pouvez vous approcher du Seigneur avec humilité et foi et lui demander de recevoir un témoignage personnel de tout ce que son prophète a proclamé.

Vers 41 avant J.-C., de nombreux Néphites s’étaient joints à l’Église, et l’Église avait prospéré. Mais les combinaisons secrètes devenaient aussi plus nombreuses, et la plupart de leurs dirigeants rusés se cachaient parmi le peuple et était difficile à repérer. Comme le peuple devenait de plus en plus orgueilleux, de nombreux Néphites « se moquaient de ce qui était sacré, niaient l’esprit de prophétie et de révélation11. »

Ces mêmes menaces sont parmi nous aujourd’hui. La sombre réalité est qu’il y a « des serviteurs de Satan12 » parmi la société. Alors soyez très prudents dans vos choix de personnes dont vous suivrez les conseils13.

Mes chers frères et sœurs, vous êtes nés pour être de véritables jeunes du millénaire ! Vous êtes une génération choisie14 par Dieu pour accomplir une œuvre remarquable, celle de préparer le peuple de ce monde à la seconde venue du Seigneur.

En tant qu’apôtre du Seigneur Jésus-Christ, je bénis chacun de vous, comme si mes mains étaient posées sur votre tête, pour que vous ayez la capacité de devenir ces véritables jeunes du millénaire, ce pourquoi vous êtes nés. Je vous bénis pour que vous ayez le désir et la capacité d’apprendre qui vous êtes vraiment et votre but, pour que vous puissiez espérer des choses « impossibles » et vous préparer à les faire, pour que vous soyez imperturbables dans vos efforts d’apprendre à accéder aux pouvoirs des cieux pour résoudre vos problèmes et répondre à vos questions. Et je vous bénis pour que vous suiviez le prophète avec exactitude, et pour qu’en le faisant, vous ressentiez la paix en votre cœur. Je vous bénis pour que vous sachiez et ressentiez combien le Seigneur vous aime et toute la confiance qu’il a en vous.

J’aime et je soutiens Thomas S. Monson, le président de l’Église, dans cette œuvre du Dieu tout puissant. Jésus-Christ est notre Sauveur. C’est son Église. Nous sommes son peuple ! J’en témoigne au nom sacré de Jésus-Christ. Amen.

© 2015 Intellectual Reserve, Inc. Tous droits réservés. Approbation de l’anglais : 11/15. Translation approval: 11/15. Traduction de « Becoming True Millennials ». French. PD60000934 140

Afficher les références

    Notes

  1.  

    1. Voir Doctrine et Alliances 138:56.

  2.  

    2. Voir Doctrine et Alliances 33:3, -6.

  3.  

    3. Voir Galates 3:26–29.

  4.  

    4. Voir Doctrine et Alliances 101:4, -5.

  5.  

    5. Voir 2 Néphi 27:20–21.

  6.  

    6. Voir Doctrine et Alliances 123:17.

  7.  

    7. Voir 2 Néphi 31:13.

  8.  

    8. En février 1847, près de trois ans après le martyr de Joseph Smith, il est apparu à Brigham Young et lui a donné ce message : « Dites au peuple d’être humble et fidèle et de veiller à garder l’Esprit du Seigneur, et il le conduira sur la bonne voie. Faites attention à ne pas rejeter la petite voix douce ; elle vous enseignera ce que vous devez faire et où vous devez aller. » (cité dans Enseignements des présidents de l’Église : Ezra Taft Benson, 2014, 159).

  9.  

    9. 2 Néphi 32:3.

  10.  

    10. Enseignements des présidents de l’Église : Harold B. Lee, 2000, p. 84–85.

  11.  

    11. Voir Hélaman 04:12.

  12.  

    12. Doctrine et Alliances 10:5.

  13.  

    13. Voir Hélaman 12:23.

  14.  

    14. Voir 1 Pierre 2:9.