Mon devoir envers Dieu

Des dirigeants et des jeunes gens de la prêtrise d’Aaron du monde entier font part des expériences qu’ils ont eues avec le programme du devoir envers Dieu.

Racontez votre histoire en vue de sa mise en ligne éventuelle.


Défi relevé !

Austin Carter est arrivé un peu en avance à la conférence de pieu et étudiait en silence Prêchez mon Évangile en attendant le début de la réunion. Un dirigeant de l’Église en visite l’a remarqué et s’est mis à lui poser des questions au sujet de ses devoirs de prêtrise. Lorsque Austin lui a dit qu’il était le président du collège des diacres de sa paroisse, le dirigeant lui a lancé un défi : celui de remotiver chaque diacre pour que tous les membres du collège assistent aux réunions dominicales.

Comment s’y est-il pris pour relever ce défi ? En utilisant les clés de la prêtrise en tant que président de collège et en impliquant tous les membres de son collège.

« J’ai tenu des réunions régulièrement avec ma présidence de collège. Nous nous réunissions chez moi, nous commencions par une prière, nous parlions des membres du collège, puis nous allions leur rendre visite. Nous n’étions pas toujours les bienvenus, mais nous avons persévéré. Chaque semaine, nous tenions une courte réunion de présidence tout de suite après la prêtrise au cours de laquelle nous faisions rapport à nos consultants de collège. Ils écoutaient et nous aidaient à comprendre nos responsabilités. »

Carl Vance, consultant du collège d’Austin et chef scout, a dit : « Je lui ai dit : ‘Tu as les clés de la prêtrise du collège et tu sais ce que tu dois faire. Je te soutiendrai, mais le collège est ta responsabilité.’ J’ai été heureux de laisser la présidence faire son devoir. Après tout, ils savent mieux que nous ce qu’ils doivent faire ! »

Austin a dit ce qu’il pensait des très bons consultants adultes que les garçons avaient, à la prêtrise comme au scoutisme. « Nos consultants comprennent que nous, en tant que jeunes, avons besoin de planifier notre propre programme. Ils ont été prêts à nous aider, mais ils nous ont laissé planifier les activités et faire avancer les choses. »

Frère Vance a déclaré : « Un dimanche, après une réunion, le président Carter est venu me voir et m’a dit : ‘Frère Vance, je pense que nous devons passer plus de temps à travailler sur le devoir envers Dieu.’ J’ai été heureux de soutenir le président de collège dans cette requête ! »

Austin a été relevé et il est maintenant instructeur dans sa paroisse. Cependant, frère Vance a expliqué avec enthousiasme : « L’habitude a été prise. Le nouveau président et ses conseillers continuent à agir efficacement en présidence. C’est passionnant de voir combien de jeunes gens ont appris à magnifier leur prêtrise dans notre paroisse. »

Qu’est-il advenu de la tâche qu’Austin avait reçue pendant la conférence de pieu ?

Après que la présidence du collège ait invité les jeunes gens régulièrement pendant plusieurs mois, Austin a fait rapport au dirigeant qui avait visité le pieu dans une lettre ainsi formulée :

« J’ai accompli votre défi. Tous les diacres moins pratiquants viennent à l’église. Je commence à avoir une idée du genre de travail que j’aurai à faire pendant ma mission. Merci de m’avoir lancé ce défi. Je vais continuer à travailler avec d’autres personnes que je connais pour leur parler de l’Évangile. »

Ce président de collège et ses dirigeants comprennent tous clairement la directive suivante :

« C’est pourquoi, que chaque homme s’instruise de son devoir et apprenne à remplir l’office auquel il est désigné, et ce, en toute diligence » (D&A 107:99).

—Austin Carter, Idaho Falls (Idaho)


Dallin Hendry acquiert un témoignage de la prêtrise grâce à Mon devoir envers Dieu.

J’ai reçu d’innombrables bénédictions en utilisant le livret Mon devoir envers Dieu. L’Église a produit un livret formidable. Je sais qu’il vient de notre Père céleste et il a grandement béni ma vie. J’ai vécu une expérience avec Mon devoir envers Dieu quand je travaillais à la section intitulée « Sujets doctrinaux ». C’est à ce moment-là que j’ai été appelé président du collège des diacres. Je ne savais pas de quoi il s’agissait, ni si j’étais qualifié pour détenir les clés sacrées de la Prêtrise d’Aaron. Dans « Sujets doctrinaux », j’ai étudié « La prêtrise et les clés de la prêtrise ». Cela m’a appris comment ces clés sont venues sur la terre et comment les utiliser pour recevoir la révélation de mon Père céleste. J’ai été surpris de voir la quantité de connaissances qui étaient à ma portée. J’ai étudié plusieurs livres sur ce sujet et j’en ai retiré beaucoup de choses utiles. J’ai ensuite prié pour savoir si j’étais digne de détenir ces clés sacrées. Instantanément, l’Esprit est venu doucement sur moi me témoigner fortement que mon Père céleste m’aimait et qu’il avait une œuvre à me faire accomplir dans ce collège, dans ces derniers jours. J’ai senti que j’étais prêt et digne de détenir les clés sacrées de notre Père céleste. Ce livret n’est pas qu’un livret. C’est une bénédiction. Et je veux partager cette bénédiction avec les membres de mon collège. Le livret Mon devoir envers Dieu est l’une des plus grandes bénédictions qui soit sur la terre aujourd’hui. Il nous prépare à tout dans la vie. C’est une aide pour notre situation présente aussi bien que pour ce que nous vivrons à l’avenir. Je suis très reconnaissant pour ce livret.

—Dallin Hendry, Salt Lake City (Utah)