Histoire de la Primaire


 


Aurelia Spencer Rogers, mère de quarante-quatre ans ayant douze enfants, ressentait très fort qu’il fallait faire quelque chose en ce qui concernait le comportement des garçons de son voisinage qui, de jour comme de nuit, couraient partout librement dans la ville. Elle sentait que beaucoup d’entre eux n’apprenaient pas les valeurs et les principes de base. Par conséquent, ils ne seraient préparés, ni par leurs connaissances ni par leur comportement, à propager l’Évangile, ou même à être de bons parents ou des citoyens respectables.

Elle fit part de ses préoccupations à Eliza R. Snow, présidente générale de la Société de Secours et discuta avec elle d’un plan d’action. Avec l’approbation de John Taylor, alors président de l’Église, et après avoir reçu un appel de son évêque, sœur Rogers commença à planifier la première réunion de l’association de la Primaire. Comme ces dirigeantes avaient décidé « qu’il fallait chanter », les fillettes furent également invitées à chanter « pour que le résultat soit aussi bon que possible ». On invita les enfants de quatre à quatorze ans à participer à la première Primaire.

Sous la direction de la prêtrise, la première Primaire eut lieu dans la chapelle de Farmington Rock (États-Unis) le dimanche 25 août 1878 ; Deux cent vingt-quatre enfants étaient présents. De nos jours, plus de centre trente ans après, un million d’enfants participent aux activités de cette organisation.


Aurelia Spencer Rogers

Fondatrice de la Primaire : 1878

Aurelia Rogers ne servit jamais en tant que présidente générale de la Primaire, mais elle fut toujours reconnue comme sa fondatrice. Pendant la première décennie de son existence, l’association de la Primaire fut organisée dans presque toutes les colonies des saints des derniers jours. Depuis ses débuts, la Primaire comprend des chants, de la poésie et des activités. Pendant les dix premières années, tous les enfants étaient ensemble. Après cela, ils furent divisés par groupes d’âge.


Eliza R. Snow

Première présidente de facto de la Primaire : 1878-1889

Pendant les premières années de la Primaire, Eliza R. Snow, présidente générale de la Société de Secours, fut, de facto, présidente générale de la Primaire. Elle voyagea dans toutes les colonies mormones de l’Ouest américain, encouragea l’organisation des Primaires locales et instruisit les nouvelles présidences.


Louie Bouton Felt

Première présidente générale de la Primaire : 1880-1925

Louie B. Felt, trente ans, était la présidente de la Primaire de la onzième paroisse de Salt Lake City quand elle fut appelée première présidente générale de la nouvelle association de la Primaire en 1880. Elle continua à servir en tant que présidente de la Primaire de paroisse et n’assuma que petit à petit ses responsabilités de dirigeante générale de la Primaire. Avant sa relève en 1925, tout ce qui caractérise encore la Primaire de nos jours était déjà en place.


May Anderson

Présidente générale de la Primaire : 1925-1939

En 1925, May Anderson, qui servait depuis longtemps à la Primaire, devint la deuxième présidente générale de la Primaire. Cinq ans seulement après que la Primaire eut été organisée, sœur Anderson, convertie en Angleterre, rencontra sœur Felt. Elles devinrent des amies proches et sœur Anderson fut bientôt appelée comme secrétaire de la présidence générale de la Primaire. Elle servit pendant de nombreuses années comme conseillère de sœur Felt avant de recevoir l’appel de présidente générale.


May Green Hinckley

Présidente générale de la Primaire : 1940-1943

May Hinckley fut appelée troisième présidente générale de la Primaire en 1940. Ayant vécu en dehors de l’ouest américain la plus grande partie de sa vie, elle comprit, dans son appel, les défis que rencontrent ces membres-là. Pendant son bref service de trois années et demie, sœur Hinckley et son bureau créèrent un nouveau programme qui consolida les fondements spirituels de la Primaire. Ces sœurs ajoutèrent aussi un programme de lecture des Écritures pour les dirigeantes et les instructrices.


Adele Cannon Howells

Présidente générale de la Primaire : 1943-1951

Avant son appel comme quatrième présidente générale de la Primaire en 1943, Adele Howells avait été rédactrice en chef du Children’s Friend ; elle l’adapta beaucoup plus aux enfants et continua de s’y intéresser tout au long de son service. Pour le magazine, elle chargea Arnold Friberg de créer une série de tableaux maintenant célèbres sur le Livre de Mormon, et encouragea les enfants à apporter des pièces de dix cents pour contribuer financièrement au nouvel hôpital pour les enfants de la Primaire.


LaVern Watts Parmley

Présidente générale de la Primaire : 1951-1974

Au cours des vingt-trois années pendant lesquelles sœur Parmley fut la cinquième présidente générale de la Primaire, le scoutisme devint, pour les garçons, une partie importante du programme. On recommanda aux fillettes d’apporter à la Primaire leur exemplaire personnel d’une édition spéciale du Nouveau Testament. Le chant « Je suis enfant de Dieu », fut publié en 1957, le nouvel hôpital pour les enfants de la Primaire fut terminé, et le magazine Friend devint le magazine de l’Église pour les enfants.


Naomi Maxfield Shumway

Présidente générale de la Primaire : 1974-1980

Le thème des années de la présidence de sœur Shumway fut « La Primaire est là pour former, non pour divertir ». En tant que sixième présidente de la Primaire, elle s’efforça de fortifier les bases spirituelles de chaque enfant ; un nouvel accent fut mis sur la révérence et la formation des instructrices. L’Église mondiale était maintenant une réalité et chaque décision devait être prise en fonction de son effet sur les branches les plus récentes créées dans les endroits les plus éloignés. En 1978, la Primaire célébra son centième anniversaire.


Dwan Jacobsen Young

Présidente générale de la Primaire : 1980-1988

Dwan Young, septième présidente générale de la Primaire, en prit la direction en 1980 juste au moment où les horaires des réunions groupées étaient mis en place dans le monde entier. Un nouveau programme d’étude fut préparé pour la Primaire le dimanche, avec des adaptations qui tenaient compte de la situation des membres dans le monde entier. Comme la Primaire durait maintenant une heure et demie, la période d’échange devint un moyen supplémentaire d’impliquer les enfants et d’enseigner l’Évangile.


Michaelene Packer Grassli

Présidente générale de la Primaire : 1988-1994

On continua à simplifier les programmes de l’Église pendant les années de la présidence de sœur Grassli. Au lieu d’envoyer des textes pour le programme annuel de réunion de Sainte-Cène de la Primaire, les dirigeantes préparèrent pour toutes les unités de l’Église un court fascicule décrivant le thème annuel, accompagné de suggestions pour le mettre en application pendant l’année. Après dix années de conception, le beau livre Chants pour les enfants fut publié au cours de ces années-là.


Patricia Peterson Pinegar

Présidente générale de la Primaire : 1994-1999

Avec la croissance de l’Église, la Primaire devait s’adapter à un éventail de situations de plus en plus large. Pendant son mandat, la neuvième présidente, sœur Pinegar, mit en place un programme structuré de manière simple. Dorénavant, chaque année, il n’y aurait plus que trois manuels d’enseignement utilisés pour toutes les classes de la Primaire, selon l’âge des enfants. Un programme élargi de journées d’accomplissement pour les fillettes de huit à onze ans fut lancé en parallèle avec le programme des louveteaux pour les garçons.


Colleen Kent Menlove

Présidente générale de la Primaire : 1999-2005

Sœur Menlove, dixième présidente générale de la Primaire, mit l’accent sur la préparation des enfants à leurs futurs rôles dans l’Église. En 2003, un nouveau programme, intitulé La foi en Dieu, fut mis en place avec des guides séparés pour les garçons et pour les filles. Ces guides étaient conçus pour aider les garçons à se préparer à la Prêtrise d’Aaron et les fillettes à devenir des jeunes filles justes. Le site Web de la Primaire sur LDS.org fut aussi été lancé et se développa pendant ses années de service.


Cheryl C. Lant

Présidente générale de la Primaire : 2005-2010

Au cours des années où sœur Lant fut la onzième présidente générale de la Primaire, le contenu de la période d’échange fut révisé et un Recueil d’illustrations de l’Évangile publié, pour aider les enfants à apprendre plus directement à partir des Écritures. Par ailleurs, un nouveau manuel de la garderie fut édité et un nouveau manuel d’instructions de l’Église, publié en 2010, aida les dirigeants et les instructeurs à utiliser les principes de direction de l’Évangile pour favoriser la croissance dans l’Évangile.


Rosemary M. Wixom

Présidente générale de la Primaire : depuis 2010

Le samedi 3 avril 2010, lors de la conférence générale, Rosemary M. Wixom a été soutenue comme douzième présidente générale de la Primaire. Elle a grandi à Salt Lake City et est allée à l’université d’État d’Utah (États-Unis) où elle a obtenu une licence en enseignement primaire. Son mari, B. Jackson Wixom, et elle ont six enfants et sept petits-enfants. Elle a été membre du bureau général de la Primaire et du bureau général des Jeunes Filles, et a servi aux côtés de son mari quand il a été président de la mission de Washington D.C. Sud (États-Unis).