Sauter le menu général

Foire aux questions

Réunions du conseil des instructeurs et le programme « Enseigner à la manière du Sauveur »

Si vous vous demandez comment devenir un meilleur instructeur, apportez vos questions à vos réunions du conseil des instructeurs. Lors de ces réunions, vous pouvez parler avec d’autres instructeurs de votre paroisse et trouver ensemble des solutions concrètes, des idées, et l’inspiration. Vous pouvez aussi trouver des instructions et des principes utiles dans le manuel « Enseigner à la manière du Sauveur » tels que : comment cultiver l’amour chrétien, comment se préparer et enseigner par l’Esprit, comment se concentrer sur la doctrine pure, et comment aider les élèves à prendre la responsabilité de leur apprentissage.

Voici quelques questions qui sont souvent posées sur la façon d’organiser et de tenir des réunions du conseil des instructeurs efficaces :

  1. Quelle est la différence entre les réunions du conseil des instructeurs et les précédentes actions de formation des instructeurs ?
  2. Pouvons-nous tenir des réunions séparées pour les instructeurs des adultes, des jeunes et des enfants, étant donné que les besoins de ces classes sont souvent spécifiques ?
  3. Une personne autre qu’un membre de la présidence de l’École du Dimanche peut-elle diriger les réunions du conseil des instructeurs ?
  4. Quel est le rôle de l’épiscopat et du conseil de paroisse quant à leur soutien aux réunions du conseil des instructeurs ?
  5. Comment les instructeurs de la Primaire peuvent-ils assister aux réunions du conseil des instructeurs, puisqu’on a souvent besoin d’eux à la fois pour leur leçon et la période d’échange ?
  6. Les paroisses peuvent-elles tenir des réunions du conseil des instructeurs moins souvent qu’une fois par mois ?
  7. Les réunions du conseil des instructeurs sont-elles seulement pour les instructeurs nouveaux ou inexpérimentés ? Ou les instructeurs compétents et expérimentés doivent-ils y assister aussi ?
  8. Le programme « Enseigner à la manière du Sauveur » nous encourage à nous entraîner dans le cadre des réunions du conseil des instructeurs. À quoi devons-nous nous entraîner et comment devons-nous le faire ?
  9. Cet accent mis sur l’enseignement « à la manière du Sauveur » implique-t-il que les approches précédentes de l’enseignement étaient mauvaises ou peu judicieuses ?
  10. Notre église n’a pas de salles de classe libres pour y tenir les réunions du conseil des instructeurs. Que devons-nous faire ?
  11. Quand tous nos instructeurs de la prêtrise, des Jeunes Filles et de la Société de Secours quittent l’École du dimanche pour une réunion du conseil des instructeurs, il ne reste que très peu de personnes dans la classe de la Doctrine de l’Évangile. Que devons-nous faire ?