Leçon du dimanche : « Anecdotes d’histoire familiale »

Ce plan est conçu pour une leçon du dimanche que l’évêque doit enseigner à une classe comprenant des détenteurs de la Prêtrise de Melchisédek, des sœurs de la Société de Secours et des jeunes et des célibataires de douze ans et plus.


Pour la préparation à la leçon, il sera utile de cliquer sur les liens ci-dessous et regarder les vidéos proposées pour cette leçon. Téléchargez celles que vous allez utiliser.

Il sera aussi utile :

  • D’examiner le livret  « Ma famille : des histoires qui nous unissent ».
  • De décider, à l’aide de la prière, des questions que vous voulez poser.

 

1. INTRODUCTION

Commencez par une prière.

Expliquez que l’œuvre de l’histoire familiale a changé. L’objectif de la leçon d’aujourd’hui est de présenter aux membres une nouvelle méthode qui comprend :

  • Travailler en famille de chez soi à son histoire familiale.
  • Utiliser le site Internet de l’Église FamilySearch.org qui a été reconçu pour être plus facile à utiliser n’importe où et sur n’importe quel appareil.
  • Utiliser le livret « Ma famille : des histoires qui nous unissent », qui est un moyen plus facile pour les familles et les jeunes de commencer à reconstituer leur histoire familiale.
  • Recevoir de l’aide du consultant d’histoire familiale de la paroisse et du chef de groupe des grands prêtres. Présenter ces dirigeants à la classe.

2. UTILISER L’ŒUVRE DE L’HISTOIRE FAMILIALE POUR FAIRE PARTICIPER LES JEUNES

Regardez la vidéo « Maintenant, je suis converti »

 

Télécharger

 

Questions pour la discussion :

Q : Qu’enseigne cette vidéo sur la capacité de nos jeunes à organiser et faire des activités liées à l’histoire familiale ?
R : Les jeunes sont très capables d’organiser et de diriger des activités d’histoire familiale. Le programme montré dans la vidéo a été dirigé par des jeunes et pour des jeunes.

Q : Comment les jeunes ont-ils influencé leur famille ?
R : La participation les jeunes a incité leur famille à s’impliquer dans l’œuvre de l’histoire familiale.

Q : Quel a été l’effet sur les jeunes, les parents et le pieu ?
R : Les jeunes ont acquis un témoignage et se sont convertis à l’Évangile La participation des adultes à l’œuvre de l’histoire familiale et la fréquentation du temple a augmenté. Le président de pieu a indiqué que cela avait fait progresser l’œuvre missionnaire et que cela avait renforcé les familles.

 

3. L’ŒUVRE DE L’HISTOIRE FAMILIALE PEUT FORTIFIER LES FAMILLES

Regardez la vidéo « Il était forgeron »

 

Télécharger

 

Questions pour la discussion :

Q : Où la famille a t-elle travaillé à son histoire familiale ?
R : À la maison.

Q : Qu’avez-vous remarqué au au sujet des consultants d’histoire familiale ?
R : Les consultants ont fait participer toute la famille. Leur objectif était d’aider les Morrison à se relier à leurs ancêtres plutôt que de mettre l’accent sur les recherches généalogiques.

Q : Comment les consultants ont-ils aidé les Morrison à s’impliquer dans l’œuvre de l’histoire familiale ?
R : En demandant aux enfants de jouer une scène de la vie de l’une de leurs ancêtres.

Q : Quels changements avez-vous remarqués chez frère Morrison à la fin de la vidéo ?
R : Son cœur était tourné vers son ancêtre, et il voulait vraiment accomplir les ordonnances du temple pour lui.

Q : Comment les anecdotes peuvent-elles aider à travailler à son histoire familiale ?
R : Elles nous permettent de comprendre qui étaient nos ancêtres et ainsi nous comprenons mieux qui nous sommes. Elles peuvent nous inciter à accomplir l’œuvre du temple pour nos ancêtres.

4. LES OUTILS DE PRISE DE VUE DE L’HISTOIRE FAMILIALE ET DES ANECDOTES

   Fonction « Photos et anecdotes » du site FamilySearch.org

Remarque : Pendant cette activité des membres peuvent poser des questions sur la manière d’ouvrir une session sur le site FamilySearch.org ou de récupérer des identifiants oubliés. Voir la page 11 de ce programme pour des instructions détaillées.

Regardez la vidéo « C’est une question de tiret »

 

Télécharger

Questions pour la discussion :

Q : Selon frère Foster, quelle est la différence entre l’œuvre de l’histoire familiale et généalogie ?
R : La généalogie réunit des renseignements concernant des lieux, des lignées, et des étapes importantes comme la naissance, le mariage et le décès. L’œuvre de l’histoire familiale est le « tiret » : les histoires, les souvenirs et les traits de caractère qui font que nous nous sentons liés à nos ancêtres et qui souvent tournent notre cœur.

Q : Qu’est-ce qui vous impressionne le plus dans la fonction Photos et anecdotes ?
R : La fonction « Mise à jour » sur FamiySearch.org est maintenant plus facile et permet aux personnes de tous âges de participer. La fonction est utilisable en collaboration et permet de transmettre des photos et des histoires à d’autres membres de la famille.

Q : Quel effet les photos et les anecdotes de ses ancêtres ont-elles eu sur frère Foster ?
R : Elles ont tourné son cœur et l’ont lié à son arrière-grand-père. Elles l’ont incité à réfléchir à ce qu’il voulait que ses enfants et arrière-petits-enfants sachent de lui.

Ma famille : des histoires qui nous unissent

Regardez la vidéo « Regarder mon petit-fils jouer au baseball »

 

Télécharger

Questions pour la discussion :

Q : Qu’avez-vous appris de frère Callister sur l’enregistrement des anecdotes concernant vos ancêtres ?
R : Les histoires peuvent rendre nos ancêtres plus réels. Nos enfants peuvent apprendre des expériences et des exemples de nos ancêtres.

Q : Comment le livret « Ma famille : des histoires qui nous unissent » facilite l’enregistrement de votre histoire familiale ?
R : Le livret est un moyen facile de commencer l’enregistrement des histoires de votre famille. On peut ajouter les histoires à FamilySearch et les renseignements qu’elles contiennent peuvent conduire à des ordonnances du temple.

Distribuez des livrets « Ma famille : des histoires qui nous unissent » aux personnes qui le souhaitent.

 

5. CONCLUSION

Rendez votre témoignage sur la spiritualité que l’œuvre du temple et de l’histoire familiale peut apporter aux familles. Incitez les membres à rentrer chez eux et à conserver ou enregistrer les histoires et les photos de leur famille pour les générations futures.

Terminez par une prière.