Les membres du Honduras se préparent pour leur premier temple

  Par Jason Swensen, de la rédaction du Church News

  • Visites guidées du 9 février au 2 mars ; Consécration le 17 mars
Date
9 Février - 17 Mars 2013

Le temple de Tegucigalpa (Honduras) est le premier temple du Honduras et le sixième temple d’Amérique centrale. La Première Présidence a annoncé récemment que le temple sera consacré le 17 mars, après des journées de visites guidées ouvertes au public et une fête de la jeunesse.

Résumé de l’article

  • La Première Présidence a annoncé récemment que le Temple de Tegucigalpa (Honduras) sera consacré le dimanche 17 mars.
  • Le temple est le premier temple du Honduras et le sixième temple d’Amérique centrale.
  • Les visites guidées ouvertes au public auront lieu du 9 février au 2 mars, sauf le dimanche.

« Tout le monde est très content d’avoir un temple, particulièrement les jeunes. Nous savons que c’est une magnifique occasion de servir. » —Nelson Enamorado, président du pieu de Guaymuras de Tegucigalpa (Honduras)

Les membres du Honduras découvrent que les semaines qui précèdent la consécration de leur premier temple peuvent être un travail éreintant et joyeux.

Des milliers d’hommes, de femmes et de jeunes ont été mis à contribution pour organiser, coordonner et participer aux divers événements préparés en vue de l’ouverture prochaine du temple de Tegucigalpa (Honduras). Pour la plupart d’entre eux, c’est une tâche qu’ils n’auront qu’une fois dans leur vie. Le temple sera le premier de ce genre dans ce pays d’Amérique centrale, et les membres sont désireux d’apporter leur contribution pour assurer la réussite de ces événements.

Nelson Enamorado, qui habite dans la capitale, et qui fait partie de la présidence du pieu de Tegucigalpa Guaymuras (Honduras) a déclaré : « Tout le monde est très content d’avoir un temple, particulièrement les jeunes. Nous savons que c’est une magnifique occasion de servir. »

La Première Présidence a annoncé récemment que le sixième temple d’Amérique centrale sera consacré au cours de trois sessions le dimanche 17 mars. Il est prévu que des dizaines de milliers de honduriens pourront marcher dans les couloirs et les jardins luxuriants du nouveau temple pendant les visites guidées qui précèdent la consécration. Les visites guidées ouvertes au public auront lieu du 9 février au 2 mars, sauf le dimanche.

Le samedi 16 mars, veille de la consécration, aura lieu un spectacle culturel de chants et de danses fait par une distribution importante composée de jeunes de tout le pays. Le spectacle culturel et la consécration seront diffusés dans les unités de l’Église du Honduras et du Nicaragua.

Le temple sera ouvert pour les ordonnances le 19 mars.

Le président Enamorado a expliqué : « Les membres du Honduras consacrent leur temps à ces événements et s’y investisssent. » La plupart des jeunes qui répètent déjà leur rôle pour le spectacle apporteront aussi leur aide pendant les visites guidées du temple. Ils travailleront aux côtés des centaines d’adultes qui sont formés pour faire de ces visites guidées un événement spirituel et mémorable pour tous ceux qui feront la visite. »

Il a ajouté que les membres sont vraiment désireux de servir parce qu’ils attendent un temple dans leur propre pays depuis des générations. Cela fait presque six ans que l’Église a annoncé le projet de construction d’un temple ici. La construction a débuté en 2009. De nombreux membres de l’Église ont utilisé cette période pour se préparer à servir dans le temple en allant régulièrement au temple de Guatemala City (Guatemala). D’autres personnes se sont améliorées dans certains domaines de leur vie personnelle afin d’être dignes et prêtes à adorer et à travailler avec leur famille dans l’édifice de Tegucigalpa.

Il a ajouté : « Le temple s’est déjà avéré être une bénédiction ».

Avec plus de 142 000 membres et trois missions, le Honduras est encore en train d’écrire ses premiers chapitres de l’histoire de l’Église. Les premiers missionnaires ont commencé à servir ici en 1952, peu de temps après que Spencer W. Kimball, du Collège des douze apôtres, y fit une visite apostolique. Le premier pieu hondurien fut organisé plus de deux décennies plus tard, en 1977.

L’Église a continué à grandir au Honduras, même pendant les périodes de guerre civile violente et les catastrophes naturelles. En 1998, le président Gordon B. Hinckley s’est rendu au Honduras pour donner des conseils spirituels et apporter son soutien après la dévastation massive de l’ouragan Mitch. L’Église a aussi fourni de la nourriture et de l’aide humanitaire à la suite de la catastrophe.

Le site du temple bénéficie d’un emplacement unique au sommet d’une colline et est visible dans une grande partie de la capitale. Le président Enamorado a dit que le bâtiment est d’ores et déjà devenu un symbole d’espoir et de lumière pour de nombreuses personnes qui vivent dans ses environs.