H. David Burton, Evêque Président, offre de l’aide et encourage l’autonomie au Japon

  • 5 July 2011

H. David Burton, Evêque Président, s’engage à soutenir Shinetsu Kikuchi, président de la coopérative de pêche de Miyagi.

« Pour le moment, nous avons légèrement allégé la charge, mais j’espère que nous allons vraiment changer leur vie. » —H. David Burton, Evêque Président de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours

Le 15 Juin 2011, H. David Burton, Evêque Président, s’est rendu à Higashi Matsushima, au Japon, pour évaluer la situation du pays depuis le séisme et le tsunami du 11 mars et pour observer l’état des secours que l’Église met en place.

Autrefois ville côtière prospère, Higashi Matsushima est maintenant une masse de boue et de décombres. Malgré son engagement dans des opérations de secours dans le monde entier au cours de ces dernières années, frère Burton a déclaré : « Je ne suis pas sûr de pouvoir décrire correctement [le désastre]. J’avais vu des centaines de photos… mais je n’oublierai sans doute jamais l’impression que j’ai eue en arrivant sur place. »

Le tremblement de terre de magnitude 9 et le tsunami qui a suivi ont tué plus de 15000 personnes et autant, si ce n’est plus, ont été évacuées. L’Église a réagi immédiatement en expédiant des secours dans la zone sinistrée ; les efforts pour alléger la souffrance et reconstruire la région se poursuivent.

Pendant son séjour au Japon, frère Burton est également allé à Watari, dans la préfecture de Miyagi, pour faire un don au syndicat des pêcheurs de Watari (Watari Fishers Union). Le tsunami a inondé les bureaux du syndicat jusqu’au deuxième étage, balayé le complexe où il se trouvait, gravement endommagé la plupart de ses bateaux et emporté au large une grande quantité des filets et d’autres équipements. Frère Burton a déclaré que l’Église offrira au syndicat une machine à glace, un réfrigérateur, un camion climatisé et d’autres équipements et fournitures.

Écoutez frère Burton parler de ses expériences au Japon.

« Ce don les aidera à remettre à l’eau au moins une partie de leur flotte et leur assurera un peu de réserve financière pour que leur coopérative survive », a-t-il déclaré.

En plus des dons faits par l’Église en nourriture, couvertures, combustible et eau potable, les trois derniers mois ont vu plus de dix mille bénévoles enfiler la chasuble jaune caractéristique des « Mains serviables » pour offrir plus de cent mille heures de service.

Les missionnaires de l’Église sont récemment retournés à Sendai pour participer à la reconstruction de la ville, déblayer les décombres, débarrasser de la boue les habitations et les jardins des victimes et rendre encore d’autres services.

Gary E. Stevenson, président de l’interrégion de l’Asie du Nord pour l’Église, a dit que les missionnaires locaux et les membres de l’Église de la région continueront à venir, tout au long de l’été, pour aider de toutes les manières possibles.

Frère Burton a expliqué que les dons en matériel et en service encouragent les habitants à travailler pour devenir de plus en plus autonomes.

« C’est grâce aux membres et aux non-membres que nous avons pu faire ces dons, et j’aurais aimé qu’ils soient là pour voir la joie dans les yeux de ces personnes dont l’avenir ne semblait pas brillant », a-t-il dit. « Pour le moment, nous avons légèrement allégé la charge, mais j’espère que nous allons vraiment changer leur vie. »