Frère Beck exhorte les jeunes à s’élever au-dessus de la médiocrité

  Par Marianne Holman, de la rédaction du Church News

  • 24 Septembre 2013

David L. Beck, président général des Jeunes Gens a dit à des élèves du séminaire en Utah lors d’une veillée marquant le début de l’année scolaire : « Je recommande à chacun de vous d’être très à l’aise en tant que disciples du Christ ».

Résumé de l’article

  • Frère Beck a exhorté les jeunes éviter la paresse et à se fixer des objectifs élevés.
  • Le Christ est l’exemple parfait de quelqu’un qui a toujours fait de son mieux, a-t-il dit.
  • Les jeunes peuvent être de fidèles disciples du Christ et exercer une bonne influence en respectant les principes énoncés dans la brochure Jeunes, Soyez forts.

« Je supplie chacun de vous de ne pas se contenter de la médiocrité. Visez les étoiles et faites des choses difficiles. ... Dépassez-vous et ne vous permettez pas d’être inférieurs à ce que Dieu veut que vous soyez. » — David L. Beck, président général des Jeunes Gens

Le 15 septembre, David L Beck, président général des Jeunes Gens, s'est adressé aux jeunes lors d’une veillée tenue dans le centre régional de Bountiful (Utah, États-Unis). Il leur a dit : « Ne vous contentez pas de la médiocrité. »

« Le début d’une nouvelle année scolaire est un moment enthousiasmant. ... Nous semblons tous traverser des jours difficiles, des moments difficiles, et il est parfois très difficile de nous motiver et d’être impatients d’aller à l’école. Au début de l’année scolaire, on doit s’adapter aux cours, aux professeurs, aux devoirs et au changement de rythme.

« Certains d’entre vous peuvent se demander : ‘Comment puis-je faire le minimum d’efforts cette année’ ?

Ne vous permettez pas d’être paresseux. On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné, et le Seigneur vous a tant bénis. »

S’appuyant sur la brochure Jeunes, Soyez forts, frère Beck a souligné l’importance de la dignité requise par le Seigneur et des objectifs.

Il a dit : « On nous enseigne que nous devons nous fixer des objectifs élevés. J’invite chacun de vous à ne pas se fixer des objectifs peu élevés. N’allez pas patiner cette année. Travaillez dur, prenez des cours difficiles, et faites de votre mieux. »

Racontant une expérience qu’il a eue alors qu’il était élève en premier cycle du secondaire, frère Beck a dit qu’il était rentré de l’école et avait dit à sa mère comment il avait répondu à une interrogation écrite.

Il a raconté : « Je lui ai dit que je ne l’avais pas bien réussi, et elle m’a fait asseoir et a dit : ‘David, ‘tu peux faire beaucoup mieux que cela. Quand tu es médiocre, tu fais partie des meilleurs des pires et des pires des meilleurs. Ne sois pas médiocre’.

Je ne l’ai pas oublié. Elle m’a encouragé à m’élever au-dessus de la médiocrité et à faire de mon mieux. Et ce soir, au début de cette nouvelle aventure que représente une année scolaire, je supplie chacun de vous de ne pas se contenter de la médiocrité. Visez les étoiles et faites des choses difficiles. Saisissez la chance que vous pourriez ne pas avoir autrement ou que vous n’auriez pas habituellement. Dépassez-vous et ne vous permettez pas d’être inférieurs à ce que Dieu veut que vous soyez.

Il y a quelqu’un qui a fait de son mieux toute sa vie, et c’est le Sauveur.

Jésus n’a jamais été médiocre. Il a toujours fait la volonté du Père en toutes choses depuis le commencement. Il est devenu la lumière et la vie du monde, et aujourd’hui, lors de nos réunions de Sainte-Cène, chacun de nous a la possibilité de la prendre. Nous avons l’occasion de renouveler cette alliance spéciale des disciples qui est de prendre sur nous le nom du Christ. Nous connaissons et nous respectons ses commandements.


Parfois la peur de ce que les autres risquent de penser diminue notre confiance dans l’Évangile. Je recommande à chacun de vous d’être très à l’aise en tant que disciples du Christ et d’en être fiers . N’ayez pas honte, ne vous excusez pas de vos croyances et respectez vraiment cette alliance [du baptême] de prendre sur vous son nom et d’être connu en tant que disciple du Christ. »


Être un disciple du Christ signifie suivre ses principes qui sont énoncés dans la brochure Jeunes, Soyez forts. Frère Beck a recommandé aux élèves de prendre garde à la technologie et de l’utiliser pour le bien. Il a aussi recommandé aux jeunes de rester sexuellement purs en restants fermes dans un monde qui enseigne le contraire. Il a recommandé à ses auditeurs d’être pudiques dans leur tenue vestimentaire et dans tous les aspects de la vie. Il a dit : « Nous devons nous dépasser et être une bannière pour les nations. »

Frère Beck a demandé à ses auditeurs de penser à quelqu’un qu’ils connaissent qui est une influence bénéfique à l’école, et il a permis à quelques personnes de venir à la chaire raconter leur histoire. Pendant qu’ils parlaient de leurs amis et d’autres jeunes du même âge, frère Beck a souligné que ces élèves étaient gentils avec les autres et heureux. Il a raconté l’histoire d’une jeune fille qui était brimée à l’école et il a parlé de la différence qu’un jeune homme avait fait dans sa vie en étant gentil avec elle. C’est aussi en étant gentils que les jeunes de l’Église peuvent aider les autres à se rapprocher du Christ.

Il a ajouté : « Je vous recommande cette année de vous démarquer. Je vous promets que vous serez plus heureux. »