Commémoration des 40 ans pendant lesquels les magazines de l’Église ont informé et inspiré les membres.

  Heather Wrigley, Nouvelles et événements de l’Église

  • 6 Mai 2011

Résumé de l’article

  • 1890-1970: De nombreux magazines de l’Église et de journaux sont publiés partout dans le monde de façon indépendante, le premier venant du pays de Galles en 1846 ‘Prophwyd Jubili Y, neu, Seren Y Saints’ (Prophète du Jubilé, ou, Etoile des Saints).
  • 1971: L’Eglise réorganise et regroupe les publications existantes de l’Église, ‘Friend’, ‘New Era’, et ‘Ensign’, sous la direction de la Première Présidence et du Collège des douze apôtres.
  • 2011: Les magazines de l’Église, ‘Friend’, ‘New Era’, et ‘Ensign’, fêtent leur 40 ans. Le Liahona continue d’apporter le message à l’Église dans le monde entier.

« Par les pages des magazines de l’Église, les paroles des prophètes et des apôtres actuels peuvent entrer régulièrement dans notre foyer pour nous guider et nous inspirer, nous et notre famille. Nous invitons tous les membres à travers le monde à s’abonner pour lire les magazines de l’Église. » —Lettre de la Première Présidence du 1er avril, 2008

Cette année, ’Friend’, ‘New Era’, et ’Ensign’ commémorent chacun leurs quarante années de publication. Pour des magazines dont les racines remontent à la fin du 19è siècle, ce n’est pas la fin - c’est juste le début !

Avant comme magazines il y avait ’Friend’, ‘New Era’, et ’Ensign’, le ’Young Woman’s Journal’ (première publication en 1890), l’ ’Improvement Era’ (1898), le ’Juvenile Instructor’ (1901), le ’Children’s Friend’ (1902), et ’Relief Society Magazine’ (1915).

En 1971, les dirigeants de l’Église ont pris certaines de ces publications et les ont intégrées dans les magazines anglophones que les membres de l’Église connaissent aujourd’hui.

Mais bien qu’ils puissent être sensiblement différents en apparence et dans le contenu par rapport aux premiers numéros des années 1970, Friend, New Era et Ensignsont guidés par la même inspiration prophétique aujourd’hui qu’autrefois, et le but est le même : servir les membres de l’Église.

Histoire 1890–1970

En 1902, La présidente de l’association de la Primaire Louie B. Felt et la secrétaire May Anderson garantissent l’impression d’un an de la première édition de Children’s Friend en hypothéquant la maison de sœur Felt. Soeur Anderson et sœur Felt ont repassé du papier d’emballage usagé, collecté de la ficelle, enveloppé les magazines un a un, et copié les adresses à la main.

Le magazine a été une grande réussite, et bien que Children’s Friend ait d’abord été imprimé pour les dirigeants et les instructeurs, sœur Anderson et sœur Felt ont bientôt inclus des histoires et des activités pour les enfants.

En 1971, Children’s Friend est devenu Friend.

New Era est issu d’un milieu plus complexe. En 1929, les sociétés d’amélioration mutuelle des jeunes gens et des jeunes filles (SAM) ont fusionné leurs publications : Young Woman’s Journal et Improvement Era, sous le nom de Improvement Era

Au fil du temps, le nouveau contenu de Improvement Era s’est axé de plus en plus sur un public plus âgé, c’est pourquoi, en 1967, une nouvelle section intitulée “The Era of Youth” a été créée pour toucher un lectorat de jeunes. La réorganisation de 1971 a fait de cette section la base du magazine d’aujourd’hui pour les jeunes : New Era.

Enfin, la création en 1971 de l’Ensign résulte de la réunion de l’Improvement Era, de l’Instructor, et de Relief Society.

Dans un enregistrement audio sur un disque vinyle du numéro de Janvier 1971 de l’Ensign, Joseph Fielding Smith (1838 - 1918) a souligné la nécessité de renforcer les familles ainsi que l’Eglise dans son ensemble.

Magazines de langue anglaise : de 1971 à aujourd’hui

En 1970, tous les magazines de l’Église étaient gérés par les différentes sociétés auxiliaires de l’Église. Il n’y avait pas de corrélation entre le contenu des magazines, et il n’y avait pas de message cohérent lors de la publication. 

En 1971, l’Église réorganise et regroupe ces publications de l’Église dans ’Friend’, ‘New Era’, et dans l’Ensign’ pour constituer une famille de magazines de l’Église synchronisée, dirigée et publiée sous la direction de la première présidence et le Collège des douze apôtres.

Friend est devenu, d’après Gordon B. Hinckley (1910 - 2008), alors au Collège des douze apôtres, “le meilleur ami, pour les enfants de l’Eglise, et nous l’espérons pour beaucoup d’autres. Grâce à des histoires merveilleuses et de belles illustrations, il ouvrira de petites fenêtres charmantes et permettra... de comprendre les principes éternels et merveilleux de l’Évangile”.1 ».

Le magazine New Era a apporté aux jeunes gens et aux jeunes adultes des messages inspirants des Autorités générales, des profils de personnalité, une section de questions-réponses, une section de nouvelles, de la fiction, des histoires personnelles, l’histoire de l’Église, de la poésie, de la photographie, des affiches de vie mormone, et de l’humour.

Le magazine Ensign est destiné aux membres adultes de l’Église et comprend chaque mois des messages de la Première Présidence et de la Société de Secours, ainsi que des articles d’information sur divers thèmes de l’Évangile.

Au cours des quarante années écoulées depuis le regroupement des magazines de l’Église, la conception a changé de manière significative. Mais, au demeurant, les changements sont minimes : Le lectorat du magazine New Era s’est réduit ; en 1975, de 12 à 26 ans il est passé de 12 à 18 ans , la fiction a été éliminée des magazines, plusieurs sections n’ont fait que passer, et le magazine Ensign a commencé à placer les discours de la conférence générale sur le site Internet de l’Église trois ou quatre jours après la fin de la conférence, offrant un accès gratuit et quasi immédiat à ceux-ci.

Mais comme la croissance mondiale de l’Église a commencé à s’accélérer au cours de ces mêmes années, la nécessité d’une publication qui atteigne ces mêmes objectifs, mais serve les membres du monde entier est devenu évidente.

Des magazines pour une Église mondiale.

En 1846, bien avant que le premier numéro du Young Woman’s Journal, paraisse en 1890, frère Dan Jones publiait, au Pays de Galles, le premier magazine de l’Église non anglophone, Prophwyd Y Jubili, neu, Seren Y Saints (Prophet of the Jubilee, or, Star of the Saints).

Entre 1846 et 1967, les missions de l’Église ont continué à publier des périodiques pour les membres locaux. En supervisant les missions européennes en 1966, Howard W. Hunter, alors membre du Collège des douze apôtres, a remarqué la duplication du travail dans ces publications distinctes, et, dans certains cas, un manque d’uniformité dans les messages.

En 1967, l’Église a regroupé et harmonisé ces magazines interrégionaux en une même publication, le magazine international. Il a été publié en neuf langues, d’autres allaient suivre.

La plupart des magazines internationaux ont conservé leur nom d’origine — Skandinaviens Stjerne (Danois, Scandinavian Star), l’Étoile (Français, The Star), Zion’s Panier (Allemand, Zion’s Banner)— jusqu’en 2000, où ils ont tous été renommés Liahona.

« Une des raisons en est que le mot Liahonaest spécifiquement SDJ parce que c’est un terme du Livre de Mormon », a déclaré Jenifer Greenwood, rédactrice en chef adjointe du Liahona. Les autres titres étaient historiques mais ils n’indiquaient pas nécessairement qu’il s’agissait d’une publication mormone. Et le symbolisme entre le magazine et le Liahona est tellement beau. »

Juste un an plus tard, un autre changement majeur a eu lieu. Les dirigeants de l’Église voulaient que les membres de par le monde reçoivent le même message en même temps. En 2000, la planification de chaque magazine était complètement séparée. Lorsqu’un article de l’un des magazines anglais devait aussi être publié dans le Liahona, il devait être reconçu et révisé.

Les responsables des magazines décidèrent que le contenu du Liahona — dont les articles pour les enfants, les jeunes et les adultes — seraient conçus en premier. On écrirait mensuellement le meilleur contenu le plus approprié pour un lectorat mondial, en fonction des priorités des prophètes.

Les magazines anglais utiliseraient le contenu du Liahona par rapport à leur magazines, et la place restante dans les magazines locaux recevrait d’autres textes appropriés, planifiés et produits par leur personnel. Cela a eu pour conséquence que, non seulement tous les magazines de l’Église se sont alignés dans leur calendrier et leurs messages, mais aussi que les magazines de langue anglaise représentent plus largement les membres de l’Église à travers le monde. 

« Notre conception du monde et notre processus ont été vraiment inversés, mais c’était le moyen d’envoyer un message cohérent à l’ensemble de l’Église », dit sœur Greenwood. « C’était une façon pour que les paroles des prophètes vivants soient diffusées dans le monde entier. »

Avec la croissance internationale de l’Église et la refonte des processus d’édition de ses magazines, il est évident que bien que ceux-ci aient connu des histoires différentes, leur avenir est très lié.

« C’est la reconnaissance pour les membres de partout que c’est vraiment une Église mondiale », dit soeur Greenwood. « Ce n’est pas une église locale ou une église américaine, mais c’est l’Église du Seigneur, et elle couvre véritablement la terre. Je pense que le fait de mieux connaître la vie et les difficultés des membres vivant ailleurs dans le monde, renforce les membres vivant dans les régions anglophones. »

Dans une lettre adressée aux membres de l’Église en 1998, la Première Présidence a déclaré : « Par les pages des magazines de l’Église, les paroles des prophètes et des apôtres vivants peuvent pénétrer à date régulière dans nos foyers pour nous guider et nous inspirer, notre famille et nous. Nous exhortons tous les membres du monde entier à s’abonner aux magazines de l’Église et à les lire. »2

Aujourd’hui, l’édition totale des magazines ‘Friend’, ‘New Era’ et ‘Ensign’est de 1,3 millions par mois. Le Liahona diffuse 415.000 numéros par mois en 46 langues

Notes

  1. 1. “Joyeux 25è anniversaire°! 1971–1996” Friend, Jan. 1996, page 41
  2. 2. (Lettre datée du 18 avril 2005).

Historique des magazines de l’Église

1840 : début de la publication du – Millennial Star, périodique de la mission en Angleterre.

Juillet 1846 – Prophwyd y Jubili, neu, Seren y Saint ( Prophète du Jubilé, ou, Star des Saints est publié pour la première fois au Pays de Galles. 

1851 – Périodique de la mission danoise, Skandinaviens Stjerne (Étoile scandinave ), publication en français de, l’Etoile (The Star), et la publication en allemand, Zion’s Panier (La bannière de Sion ) commencent toutes à être publiées.

1867, première édition du– Juvenile Instructor, défenseur des écoles du dimanche de l’Église, qui fonctionnait de manière indépendante.

1869, première édition du – périodique de la mission allemande Der Stern.

1873, première édition de – Woman’s Exponent, porte-parole des femmes SDJ qui diffuse les nouvelles de la Société de Secours.

1877, première édition du – périodique de la mission suédoise , Nordstjernan,.

1890, première édition du – Young Woman’s Journal, porte-parole de la Société d’Amélioration des Jeunes Filles (SAM).

1896, première édition du – périodique de la mission hollandaise De Ster.

1898 – première édition de – Improvement Era, porte-parole de la Société d’Amélioration des Jeunes Gens (SAM).

1901 – la ‘Deseret Sunday School Union’ achète le Juvenile Instructor, qui sert de documentation pour l’ensemble des écoles du dimanche .

La Primaire commence la publication de –Children’s Friend, un bulletin mensuel.

1910 – première édition duUtahGenealogical and Historical Magazine qui enseigne aux membres comment faire la généalogie pour soumettre les noms au temple.

1914 – Woman’s Exponent arrêt de l’édition.

1915 – première édition du Relief Society Magazine sous la direction de la présidence générale de la Société de Secours.

1929 – Young Woman’s Journal et Improvement Era fusionnent sous le nom de :Improvement Era.

La même année, le Juvenile Instructor devient l’Instructor, car il donne autant d’instructions pour les adultes que pour les enfants.

1940 - Utah Genealogical and Historical Magazine est supprimé. Improvement Era commence la publication de documents sur la généalogie et sur le temple.

1960 –Improvement Era , devenu, au fil des ans, plus institutionnel et plus mûr, commence une nouvelle section, “The Era of Youth,” pour toucher un lectorat plus jeune.

1966 – Relief Society Magazine devient le premier magazine de l’Église dans une langue autre que l'anglais (l'espagnol).

1967 – L'Eglise consolide les périodiques des missions non-anglophones, aujourd'hui au nombre de 16. Les périodiques individuels conservent leurs noms respectifs, mais leur contenu éditorial est normalisé et parait dans la section : ‘‘Nouvelles locales’‘. Le premier numéro apparait en neuf langues.

1971 –L’Eglise regroupe tous les magazines précédemment gérés par les auxiliaires de l’Eglise dans le magazine :Ensign of The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints (ce qui comprend l'ex ‘Improvement Era’, l’‘Instructor’, le magazine Relief Society Magazine), le ), ‘New Era’(à partir de la section de “Era of Youth” de l’Improvement Era), et Friend (à partir de Children’s Friend), tous contrôlés et réalisés directement par la Première Présidence et par le Collège des douze apôtres.

1977 –Première édition du magazine international anglais, Tambuli, Il contient le même contenu de base que les magazines internationaux non anglophones.

1982 – “International Magazine” commence à diffuser la traduction des messages de la Première Présidence Message dans les nouvelles interrégions de l'Eglise.

1991 – “International Magazine” commence à diffuser la traduction des messages de la Première Présidence Message dans les nouvelles interrégions de l'Eglise.

1995–Tous les magazines internationaux de l'Église commencent à changer leur nom en Liahona. L’opération est terminée en 2000.

1997 – Le magazine Ensign commence la mise en ligne des discours de conférences générales sur le site Web de l'Église, quelques jours après la conférence, permettant un accès rapide et gratuit aux messages à travers le monde.

1998 – Le Liahona commence la mise en ligne des discours de conférences en vingt-quatre langues.

2000–Le Liahona publie des magazines mensuels dans plus de 50 langues et le message de la première présidence ainsi que le message des instructeur au foyer dans plus de 60. 

Toujours en 2000, l’Eglise met en ligne tous les articles des magazines que l'Église a publié à partir de 1971.