La présence de l’Église grandit en Amérique du Sud, frères Oaks et Bednar racontent

  Par Jason Swensen, de la rédaction du Church News

  • 9 Novembre 2012

Dallin H. Oaks rencontre l’archevêque de Santiago (Chili), Monseigneur Ricardo Ezzati Andrello. Photo publiée avec la permission de la mission du sud de l’Amérique du Sud.

Résumé de l’article

  • Les moments marquants de la tournée des Autorités comprenaient un passage en revue de l’interrégion du sud de l’Amérique du Sud, des réunions de formation des missionnaires et des dirigeants de la prêtrise, et des veillées pour les jeunes et les jeunes adultes seuls.
  • Dallin H. Oaks a attribué aux membres locaux le mérite pour l’amitié en plein essor entre l’Église et de nombreux dirigeants politiques du sud de l’Amérique du Sud.
  • À chaque réunion de formation et à chaque veillée, les Autorités ont parlé de l’importance d’atteindre un niveau plus élevé de « croissance réelle » par une augmentation de l’assistance aux réunions de Sainte-Cène, une augmentation des dotations et scellements au temple et une augmentation des jeunes en mission à plein temps.

« Nous sommes sortis de l’obscurité et des ténèbres. Cette vérité se reflète dans la façon dont les dirigeants du gouvernement [sud-américain] reconnaissent l’Église et la façon dont les représentants de l’Église sont reçus chaque fois qu’ils viennent. » David A. Bednar, du Collège des douze apôtres

La première section des Doctrine et Alliances contient la prophétie selon laquelle l’Église sortira « de l’obscurité et des ténèbres ». Ce jour est arrivé dans une grande partie de l’Amérique du Sud.

« Nous sommes sortis de l’obscurité et des ténèbres », a dit David A. Bednar, du Collège des douze apôtres après son retour récent d’Amérique du Sud. « Cette vérité se reflète dans la façon dont les dirigeants gouvernementaux [sud-américains] reconnaissent l’Église et la façon dont les représentants de l’Église sont reçus chaque fois qu’ils viennent. »

Frère Bednar escortait un apôtre plus ancien dans le collège, Dallin H. Oaks, dans sa tournée de l’interrégion du sud de l’Amérique du Sud, du 19 au 28 octobre. Ils étaient accompagnés dans leur tâche par Donald L. Hallstrom, de la présidence des soixante-dix et de leurs épouses, sœur Kristen Oaks, sœur Susan Bednar et sœur Diane Hallstrom. Les moments marquants de la visite des Autorités générales comportaient un passage en revue de l’interrégion du sud de l’Amérique du Sud, des réunions de formation des missionnaires et des dirigeants de la prêtrise et des veillées pour les jeunes et les jeunes adultes seuls qui ont été diffusées au Chili, en Argentine, en Uruguay et au Paraguay.

Ils ont été accueillis pendant leur voyage par la présidence d’interrégion : Mervyn B. Arnold, Jorge F. Zeballos et Francisco J. Viñas, des soixante-dix. Les Autorités générales ont aussi eu le plaisir d’être reçus par un large éventail de dirigeants politiques et ecclésiastiques, notamment le président de la république d’Uruguay, José Mujica et le président de la république du Paraguay, Luis Federico Franco.

« Chacun des dirigeants que nous avons rencontrés a montré beaucoup de respect pour l’Église, » a dit Dallin H. Oaks, dont l’agenda comprenait aussi une rencontre avec l’archevêque de Santiago (Chili), Monseigneur Ricardo Ezzati Andrello. « La plupart étaient très bien informés sur l’Église… J’étais très heureux du respect avec lequel nous avons été reçus. »

Dallin H. Oaks a attribué aux membres locaux le mérite pour l’amitié en plein essor entre l’Église et de nombreux dirigeants politiques du sud de l’Amérique du Sud. « Nous avons eu une succession d’excellents dirigeants dans le sud de l’Amérique du Sud et au Chili. Ils ont posé une fondation sûre. »

Il a aussi fait remarquer que beaucoup de dirigeants du gouvernement ont fait connaissance personnellement avec des membres. Ces relations positives ont produit confiance et respect, ce qui a entraîné un « virage décisif » pour faciliter l’accès aux dirigeants de l’Église en visite, tels que frère Oaks, frère Bednar et frère Hallstrom.

Frère Bednar a fait remarquer que les dirigeants des gouvernements locaux « connaissent et respectent nos valeurs ».

Les apôtres se sont aussi étonnés, et amusés, du nombre de dirigeants du gouvernement (y compris le président du Paraguay, Franco) qui ont joué au basket avec divers membres. Le ministre de l’intérieur uruguayen Eduardo Bonomi Verala, par exemple, a fait la connaissance de frère Viñas des années auparavant, au cours de fougueux « affrontements » sur le terrain de basket.

Frère Oaks, frère Bednar et frère Hallstrom ont aussi savouré le temps qu’ils ont passé avec des milliers de membres de l’interrégion du sud de l’Amérique du Sud.

Frère Hallstrom a dit : « J’étais très impressionné de voir dans ces pays une Église ‘multi-générations’. Il n’est pas rare de rencontrer des membres de la quatrième génération. »

L’agenda des Autorités en visite comprenait des réunions avec plus de 1 800 missionnaires affectés dans les quatre pays de l’interrégion. « Nous avons serré la main à tous les missionnaires que nous avons rencontrés ; ils ont fière allure », a dit Dallin H. Oaks. « C’est une impressionnante armée de missionnaires issus d’Amérique du Nord et du Sud. »

Quelques 15 000 personnes ont aussi assisté aux deux veillées, respectivement pour les jeunes et pour les jeunes adultes seuls de l’interrégion. Frère Oaks présidait la veillée des jeunes adultes seuls, qui a été diffusée dans 326 endroits dans toute l’interrégion. Frère Bednar était l’autorité présidente pour la veillée pour les jeunes de 12 à 18 ans et leurs parents, rassemblés dans 439 endroits.

Les nations du sud de l’Amérique du Sud sont devenues, comme cela a été prophétisé, une puissance dans l’Église. « Mais il y a encore beaucoup de travail à faire dans ces pays », a dit frère Oaks.

À chaque réunion de formation et à chaque veillée, les Autorités générales ont parlé de l’importance d’atteindre un niveau plus élevé de « croissance réelle » par une augmentation de l’assistance aux réunions de Sainte-Cène, une augmentation des dotations et scellements au temple et une augmentation du nombre de jeunes en mission à plein temps. Par exemple, durant la veillée pour les jeunes adultes seuls, frère Oaks a souligné l’importance de prendre la Sainte-Cène chaque dimanche.

« Il est impératif, a-il-dit, que vous assistiez à la réunion de Sainte-Cène et preniez la Sainte-Cène chaque jour de sabbat, afin que vous ayez la promesse de toujours avoir l’Esprit avec vous. »

Durant la veillée pour les jeunes, les jeunes gens et les jeunes filles ont été invités à poser des questions à frère Bednar, à frère Hallstrom et aux autres Autorités générales. Les frères ont répondu à un large éventail de questions sur la préparation missionnaire et sur la manière de rester juste dans un monde de plus en plus méchant.

Frère Hallstrom a dit : « Beaucoup de questions étaient liées à la conversion spirituelle, ce qui est une partie essentielle de notre message. Nous avons été très impressionnés par la profondeur de leur raisonnement. »

Les Autorités générales ont aussi tenu conseil avec les dirigeants locaux de la prêtrise sur le fait que la véritable croissance ne peut s’obtenir dans l’interrégion qu’à travers des efforts supplémentaires au niveau du service missionnaire et du maintien dans l’Église. Dallin H. Oaks a dit : « Un noyau d’anciens missionnaires prolifiques est nécessaire pour préparer des générations futures de dirigeants expérimentés. »

Les témoignages des Autorités générales en visite n’ont pas été entendus que par les membres et les dirigeants politiques. Frère Bednar a été invité à une émission télévisée publique paraguayenne où il a parlé de l’Église, de son histoire et de sa doctrine centrées sur le Christ. « Nous avons enseigné l’Évangile pendant 30 minutes à la télévision nationale, a-t-il dit. C’était formidable ! »

Frère Arnold a décrit la visite des Autorités générales et de leurs épouses comme une « source d’inspiration, édifiante et très instructive. »

Il a dit : « On se souviendra à tout jamais de leur amour, de leur gentillesse et de leurs enseignements. »