L’Église s’achemine vers un temple en France

  • 19 July 2011

Samedi 15 juillet 2011, Thomas S. Monson a annoncé que l’Église de Jésus-Christ des Saints Des Derniers Jours espère construire un temple en France dans les proches environs de Paris.

Normalement, les nouveaux temples sont annoncés par le président de l’Église au moment de la conférence générale, après que les autorisations de constructions ont été délivrées par les autorités locales et que l’achat du terrain est confirmé. Alors que les autorisations gouvernementales pour le temple en France étaient en cours, des journaux français ont ébruité le projet de construction de l’Église au Chesnay, près de Versailles. Ces déclarations dans la presse ont poussé à faire une annonce officielle.

Un article dans un journal français, Le Parisien en date du 12 juillet 2011, disait que le maire du Chesnay, Philippe Brillault, avait eu une réunion informelle avec les riverains des zones environnantes. Le maire a expliqué que le projet de construction du temple dans ce quartier était le plus solide et le plus profitable qui ait été déposé depuis la mise en vente du terrain.

Il a annoncé que, selon sa compréhension, il était prévu de faire des chambres d’hôtes et un parking souterrain auxquels s’ajouteraient de beaux jardins dont le point fort était qu’ils seraient « ouverts au public ».

Scott Trotter, porte parole de l’Église, a dit que l’Église a travaillé pendant de nombreux mois avec des responsables locaux et que de plus amples détails seraient donnés plus tard.

Il y a eu plusieurs tentatives dans le passé pour trouver un site adéquat pour le temple en France. Il y a environ 36 000 membres l’Église en France et ceux d’entre eux qui veulent se rendre au temple doivent aller dans un des pays européens limitrophes.