Les sorties en couple aussi demandent de la pratique

Transmis par Par Jason Swensen, rédacteur au Church News

  • 23 Mai 2014

Sortir fréquemment en couple peut faire du bien aux jeunes saints des derniers jours, notamment aux élèves de fin de secondaire qui se préparent à partir en mission, à faire des études universitaires, à travailler à plein temps et, un jour, à se marier au temple.

Passages marquants de l'article

  • Abraham Smith-Driggs s’est mis d’accord avec ses parents pour mettre en place des règles de sorties en couple qui leur convenaient.
  • Abraham sort en couple quatre fois par mois, et son enthousiasme pour les sorties en couple s’est transmis à ses camarades d’école.

Un penseur éminent a conclu qu’il faut 10 000 heures de pratique pour devenir un expert dans un domaine particulier.

Vous voulez devenir un grand écrivain ? Asseyez-vous et écrivez pendant 10 000 heures. Vous rêvez de devenir un excellent joueur de golf ? Soyez prêt à passer 10 000 heures sur les terrains.

Une des compétences les plus importantes que les adolescents et les jeunes adultes saints des derniers jours doivent acquérir est la capacité de faire connaissance avec d’autres jeunes du sexe opposé. C’est une compétence essentielle qui peut leur procurer du plaisir, un développement personnel et l’amitié, et elle leur sera utile lorsque le moment sera venu de trouver un conjoint.

Les jeunes gens et les jeunes filles acquièrent en général ces aptitudes sociales lorsqu’ils sortent en couple. Devenir un « expert » dans le domaine des sorties en couple n’a, bien sûr, pas grand chose à voir avec le talent de bien écrire ou le fait de devenir un grand joueur de golf. Et consacrer 10 000 heures à sortir en couple avant le mariage n’est probablement pas réaliste.

Sortir fréquemment en couple peut faire du bien aux jeunes saints des derniers jours, notamment aux élèves de fin de secondaire qui se préparent à partir en mission, à faire des études universitaires, à travailler à plein temps et, un jour, à se marier au temple.

La brochure de l’Église Jeunes, soyez forts définit une sortie en couple comme étant « une activité planifiée qui permet à un jeune homme et une jeune fille d’apprendre à se connaître. »

Elle ajoute : « Dans les cultures où les sorties en couple sont acceptables, elles peuvent vous aider à acquérir et à mettre en pratique des talents de sociabilité, à tisser des liens d’amitié, à vous amuser sainement et finalement à trouver un conjoint pour l’éternité. »

Jeunes, soyez forts donne des directives importantes au sujet des sorties en couple, comme le fait d’attendre d’avoir seize ans pour commencer à sortir en couple. Lorsque les jeunes commencent à sortir en couple, il leur est également recommandé de le faire avec d’autres couples, d’éviter de sortir souvent avec la même personne et d’inviter leurs parents à faire la connaissance des personnes avec qui ils sortent.

De plus, ils ne doivent sortir « qu’avec des personnes aux principes moraux élevés et en compagnie de qui [ils] peuvent respecter [leurs] principes. »

Il est recommandé aux jeunes saints des derniers jours de suivre les directives données dans Jeunes, soyez forts, tout en demandant des conseils supplémentaires à ce sujet aux dirigeants de l’Église. (Voyez le discours de Boyd K. Packer donné à la conférence générale d’avril 1965 « Vous êtes à la place du chauffeur » et celui de Jeffrey R. Holland du 15 février 2000 donné lors d’une veillée à l’université Brigham Young, « How Do I Love Thee ? ».)

D’autres recommandations au sujet des sorties en couple se trouvent à la section pour les jeunes de LDS.org.

En plus des nombreuses ressources disponibles pour les saints des derniers jours, les élèves de fin de secondaire peuvent être plus à l’aise pour sortir en couple s’ils demandent à leurs parents et à d’autres adultes aimants et de confiance de les guider avec l’aide de la prière.

Tiffany Smith et son mari, Benjamin Driggs, veulent que leur fils, Abraham, 18 ans, acquière les aptitudes sociales dont il a besoin pour nouer des liens d’amitié et de confiance avec les jeunes filles et, quand le moment sera venu de trouver une femme qui correspondra à sa personnalité.

« En dehors de l’acceptation de l’expiation de Jésus-Christ, la décision la plus importante que prendra mon fils est avec qui il se mariera », dit sœur Smith, membre de la quatrième paroisse de East Millcreek, pieu d’East Millcreek Utah.

Elle ajoute: « Souvent, les parents passent plusieurs heures par semaine à aider leurs enfants avec les devoirs, la musique ou le sport. Alors pourquoi ne pas prévoir du temps pour les aider à apprendre à se comporter avec les autres et pendant les sorties en couple ?

Depuis le seizième anniversaire d’Abraham, ses parents l’encouragent à sortir en couple quatre fois par mois. Ils lui donnent une petite allocation mensuelle pour couvrir les coûts, bien que la plupart de ses sorties soient économiques et exigent peu d’argent.

Abraham et ses parents ont aussi élaboré des règles pour les sorties en couple qui indiquent ce que la famille attend dans ce domaine. Entre autres points de la liste, Abraham rencontre les parents de la jeune fille quand il va la chercher. Il ne klaxonne pas. Abraham essaie aussi d’inviter la jeune fille en personne au moins trois jours à l’avance si possible, il ne fait pas d’invitation le même jour par SMS.

Ces exigences font que chaque sortie en couple en est vraiment une au lieu d’être une simple réunion entre amis. Sœur Smith a dit que lorsque les jeunes sœurs d’Abraham auront 16 ans, elles devront suivre les mêmes règles.

Abraham, qui va bientôt obtenir son diplôme de fin d’études secondaires du lycée Skyline (Utah) et qui prévoit d’aller à l’université Brigham Young pendant un an avant de partir en mission, a dit : « Je me suis aperçu que le fait de sortir en couple est une bénédiction. J’ai vraiment acquis des aptitudes sociales. »

Au cours des deux dernières années, Abraham a eu l’occasion de sortir en couple avec des jeunes filles très différentes les unes des autres. Beaucoup de ces sorties se sont faites avec un autre couple ou en groupe. D’autres ont été des sorties avec une seule jeune fille, ce qu’Abraham s’efforce de faire au moins une fois par mois. Ses sorties les plus distrayantes ont été faites en plein air, comme des randonnées ou des pique-niques dans les canyons à proximité.

Les sorties en couple fréquentes ont aussi aidé Abraham à mieux se connaître. Il sait davantage quel sorte de conjoint il souhaiterait avoir.

Et à part celà ? Au lycée Skyline, plusieurs des amis d’Abraham ont le même enthousiasme que lui pour les sorties en couple. Les garçons et les filles de l’école sont plus à l’aise pour s’inviter mutuellement à sortir en couple. Ils nouent de nouvelles amitiés et ils apprennent à se comporter avec les autres, ce qui leur sera utile bien après l’obtention du diplôme d’études secondaires.