La décision d’avoir un centre de formation des missionnaires (CFM) au Mexique est une « opportunité »

  Par Jason Swensen, de la rédaction du Church News

  • 7 Février 2013

Des Autorités générales et des dirigeants missionnaires et universitaires sur le domaine universitaire de Benemérito de las Américas à Mexico. De gauche à droite : Kelend I. Mills, David F. Evans, Benjamín De Hoyos, Daniel L. Johnson, Jose L. Alonso, Jeffrey R. Holland, Russell M. Nelson, Paul V. Johnson, Gérald Caussé, Abraham Martinez et Israël Morales.  Photo publiée avec la permission de Russell M. Nelson.

Résumé de l’article

  • Le 29 janvier, les dirigeants ont annoncé que l’université de Benemérito de las Américas à Mexico, appartenant à l’Église, sera convertie en centre de formation des missionnaires.
  • Le centre de formation accueillera mille cinq cents missionnaires, qui seront envoyés au Mexique et dans d’autres pays dans cette région.
  • Russell M. Nelson a dit que le changement s’est produit à un moment opportun au vu de l’augmentation récente des dossiers missionnaires.

« Nous assistons à une journée historique pour l’Église. … Des milliers de jeunes viendront ici de nombreux pays. » Russell M. Nelson, du Collège des douze apôtres

Le 29 janvier, il a été annoncé que l’université Benemérito de las Américas à Mexico, appartenant à l’Église, sera convertie en centre de formation des missionnaires. Un jour plus tard, Russell M. Nelson, du Collège des douze apôtres, a sorti un exemplaire des Doctrine et Alliances et a lu la section 88:73: « Voici, je hâterai mon œuvre en son temps. »

« Cette accélération prophétisée, dit-il, est ce que nous voyons d’une manière sans précédent. » Il a montré un tableau dans son bureau, illustrant l’augmentation des dossiers missionnaires dans les mois suivant l’annonce historique du président Monson qui a changé l’âge où les jeunes gens et les jeunes filles peuvent commencer le service missionnaire.

Russell M. Nelson et son collègue des Douze, Jeffrey R. Holland, a présidé la réunion et pris la parole le 29 janvier sur le domaine universitaire de Benemérito où les plans pour le futur CFM ont été annoncés. Le passage d’école à centre de formation devrait se produire à la fin de l’année scolaire de Benemérito en juin 2013. Ce nouveau centre de formation pourra accueillir les missionnaires nouvellement appelés au Mexique et dans les autres pays hispanophones du monde entier.

Dans un entretien au Church News, Russell M. Nelson a dit que la décision de l’Église de convertir l’école en un centre de formation « vient à un moment très opportun puisque l’afflux de nouveaux missionnaires dépasse la capacité de nos centres de formation des missionnaires ».

Le nouveau CFM formera les frères, les sœurs et les couples qui serviront non seulement au Mexique, mais aussi dans d’autres pays d’Amérique du Nord, centrale et d’Amérique du Sud. Même les missionnaires des États-Unis qui ont été appelés dans une mission hispanophone dans leur pays pourraient être formés à Mexico. Le CFM de Provo, en Utah, continuera à dispenser une formation en langue espagnole pour de nombreux missionnaires.


Le premier groupe de nouveaux missionnaires arrivera probablement au nouveau centre de formation en juillet. Il est attendu qu’environ cent cinquante missionnaires assisteront au premier « cours » du CFM avant une augmentation progressive de ce nombre. La capacité du nouveau centre de formation pourrait dépasser les mille cinq-cents missionnaires. Pendant plus de quatre décennies, le bâtiment de Benemérito de las Américas était un pensionnat, ainsi les dortoirs et autres infrastructures nécessaires sont déjà en place.

Russell M. Nelson et ses compagnons dirigeants sont reconnaissants de la façon dont la nouvelle de ce changement a été reçue par les membres du Mexique, notamment par les administrateurs, les enseignants, les membres du personnel et les étudiants de Benemérito. Il a également rendu hommage à la « participation vitale » de nombreux dirigeants, notamment la présidence de l’interrégion du Mexique :Daniel L. Johnson, Benjamín De Hoyos, et Ian Jose L. Alonso— mais aussi celle de Paul V. Johnson, commissaire à l’éducation de l’Église et de David F. Evans, directeur exécutif du département missionnaire. Il a aussi fait remarquer le travail de Gérald Caussé, premier conseiller dans l’épiscopat président ; de Carl B. Pratt, soixante-dix émérite et président du centre de formation des missionnaires de Mexico ; de Chad H. Webb, commissaire adjoint à l’éducation de l’Église ; et de Kelend I. Mills, directeur des centres internationaux de formation des missionnaires.

« Nous assistons à une journée historique pour l’Église » a dit Russell M. Nelson lors de la réunion du 29 janvier sur le domaine universitaire de Benemérito, assisté par les dirigeants locaux de l’Église et les administrateurs de l’université. La cérémonie a aussi été diffusée par satellite dans d’autres églises du Mexique. Un nombre considérable de jeunes répond à l’appel à servir, a-t-il ajouté, nécessitant un centre de formation supplémentaire. Le futur CFM préparera beaucoup de ces nouveaux missionnaires. « Des milliers de jeunes viendront ici de nombreuses nations », a-t-il dit. Lors d’une réunion suivante avec les étudiants de Benemérito, Jeffrey R. Holland a reconnu l’amour des élèves pour l’école Benemérito de las Américas. Il a assuré aux jeunes qu’il était normal d’avoir des sentiments partagés sur la fermeture de leur école bien-aimée. Il a aussi parlé des immenses possibilités de progression de l’Église associées à l’augmentation récente des missionnaires et au nouveau centre de formation de Mexico. « Nous allons voir de la croissance », a ajouté Daniel L. Johnson, « comme jamais auparavant dans l’histoire de l’Église ».