Neil L. Andersen conseille aux pionniers des Antilles de diffuser la lumière du Christ

  Par Jason Swensen, de la rédaction du Church News

  • 28 Février 2013

Ronald A. Rasband, de la présidence des soixante-dix, et sa femme, Melanie ; Wilford W. Andersen et sa femme, Kathleen ; Neil L. Andersen et sa femme, Kathy, pendant leur tournée de l’interrégion des Antilles du 8 au 14 février 2013.  Photo publiée avec l’autorisation de l’interrégion des Antilles.

Résumé de l’article

  • Neil L. Andersen a visité l’interrégion des Antilles du 8 au 14 février 2013. Il est allé à Porto Rico, en Jamaïque, en Guadeloupe, en Haïti et en République Dominicaine.
  • Neil L. Andersen et Ronald A. Rasband ont témoigné de l’importance de la famille, de l’œuvre du temple, de l’édification d’un témoignage et de la nécessité de faire connaître l’Évangile à nos amis et à nos voisins.
  • Les jeunes de la région sont désireux d’accomplir leurs devoirs missionnaires et de participer à la croissance de l’Évangile.

« Quand nous vivons l’Évangile, nous permettons aux personnes qui recherchent la vérité de voir qui nous sommes. Il est particulièrement important de vivre l’Évangile dans notre foyer. Neil L. Andersen, du Collège des douze apôtres

Neil L. Andersen, du Collège des douze apôtres, a visité récemment l’interrégion des Antilles. Il a tenu plusieurs réunions avec les dirigeants locaux de la prêtrise, les missionnaires et les membres dans toute la région.

Neil L. Andersen était accompagné de Ronald A. Rasband, de la présidence des soixante-dix, pendant une grande partie de sa visite de l’interrégion des Antilles du 8 au 14 février. Leurs épouses, Kathy Andersen et Melanie Rasband, les accompagnaient. Les membres de la présidence de l’interrégion des Antilles, Wilford W. Andersen, J. Devn Cornish et Claudio D. Zivic, ont aussi participé à plusieurs réunions différentes.

La visite comportait des formations de dirigeants et des réunions pour les missionnaires et pour les membres de Porto Rico, de la Jamaïque, de la Guadeloupe, de Haïti et de la République Dominicaine. Beaucoup de régions de l’interrégion des Antilles sont encore en train d’écrire leurs premiers chapitres de l’histoire de l’Église; on peut trouver « des pionniers » dans les assemblées et les missions de beaucoup d’entre elles.

Neil L. Andersen, Ronald A. Rasband et d’autres frères et leurs épouses ont aussi profité de la visite de l’interrégion pour prodiguer des conseils et des encouragements aux membres dans toute l’interrégion des Antilles.

« J’ai été impressionné par les membres et par la profondeur de leur engagement spirituel, ainsi que par leur engagement à relever l’invitation du président Monson à secourir les autres », a dit Ronald A. Rasband.

Dans leurs messages donnés aux missionnaires et aux membres de tous âges, les frères ont témoigné de l’importance de la famille, de l’œuvre du temple, de l’édification du témoignage, et de la nécessité de faire connaître l’Évangile à leurs amis et à leurs voisins.

Neil L. Andersen a enseigné la valeur d’aider les autres à voir par l’intermédiaire de la lumière du Christ. « Peu de choses nous donneront autant de joie que d’apporter une vision éternelle à nos êtres chers », a-t-il dit.

Le meilleur moyen d’édifier le royaume de Dieu, a-t-il ajouté, est de « créer parmi nous un esprit » que les autres peuvent discerner et ressentir. « Quand nous vivons l’Évangile, nous permettons aux personnes qui recherchent la vérité de voir qui nous sommes. Il est particulièrement important de vivre l’Évangile dans notre foyer. »

Neil L. Andersen a promis que « les élus de Dieu » seraient attirés par les membres qui mènent une vie juste et qui obéissent aux commandements.

Au cours de ses entretiens avec les membres dans toute l’interrégion, Ronald A. Rasband a été témoin de la génération montante, désireuse d’accomplir ses devoirs missionnaires et de participer à la croissance de l’Évangile.

Il a été touché par le dévouement des membres à leur famille et il a concentré son enseignement « sur l’importance de ce ‘joyau des Antilles’, le temple de Saint Domingue en République Dominicaine.

Neil L. Andersen et Ronald A. Rasband ont rendu hommage à la présidence de l’interrégion et aux dirigeants locaux de la prêtrise et de la Société de Secours.

« Ils sont aussi admirables que n’importe où ailleurs dans l’Église », a observé Ronald A. Rasband.