David A. Bednar a observé la croissance incroyable de l’Église en Afrique

Transmis par Par Douglas Green Stoker et Rebecca R. Stoker, collaborateurs du Church News

  • 19 Février 2014

David A. Bednar, du Collège des douze, L. Whitney Clayton, de la présidence des soixante-dix, et LeGrand R. Curtis Jr., des soixante-dix, président de l’interrégion d’Afrique de l’Ouest, sont assis avec d’autres dirigeants lors d’une réunion tenue à Port Harcourt (Nigeria).   Photo publiée avec l’autorisation de l’interrégion d’Afrique de l’Ouest.

Passages marquants de l'article

  • David A. Bednar, avec d’autres autorités générales, a passé dix jours en Afrique de l’Ouest. Il s’est réuni avec les dirigeants et les membres et a observé la croissance et l’activité de l’Église.
  • C’était la première fois que beaucoup de membres recevaient la visite d’un membre du Collège des douze apôtres. Cela a été une expérience spéciale pour les personnes présentes.
  • Les dirigeants disent que la croissance de l’Église en Afrique de l’Ouest est miraculeuse.

« Ces Saints fidèles vivent les principes de l’Évangile et prospèrent spirituellement sous les bénédictions du ciel. C’est un grand jour pour l’Église et pour l’Afrique. » — L. Whitney Clayton, de la présidence des soixante-dix

David A. Bednar, du Collège des douze apôtres, a récemment passé dix jours avec les saints des derniers jours en Afrique de l’Ouest. Il a observé la croissance et l’activité incroyables dans une région où l’Église est établie depuis relativement peu de temps..

Il a déclaré : « Le Seigneur hâte vraiment son œuvre partout dans le monde. Nous avons vu des preuves de cette accélération dans chaque pays et dans chaque ville que nous avons visités en Afrique. Les membres dévoués et fidèles de l’Église de ce continent font preuve de zèle pour suivre l’exemple du Sauveur et établir son Évangile et son Église. Je suis particulièrement impressionné par leur préparation diligente pour entrer dignement dans la maison du Seigneur et recevoir les bénédictions que l’on peut y obtenir. »

Dans toute l’Afrique de l’Ouest, l’Église a connu une croissance rapide dans de nombreux domaines. Le nombre de baptêmes, de confirmations et d’ordinations accomplies ne reflète que le commencement de ce qui est à venir dans les pays de ces pionniers humbles et obéissants de l’Église.

L. Whitney Clayton a dit : « L’Église n'est présente dans les pays et dans les villes que nous avons visités, que depuis un peu plus de trois décennies. À part de rares exceptions, les membres, les dirigeants et les missionnaires africains que nous avons rencontrés sont des convertis. Ils ne sont pas nés dans l’Église. Ils sont venus dans l’Église en tant que convertis parce que quelqu’un d’autre les a invités à écouter les missionnaires. Ils ont répondu au message et ils ont choisi de se faire baptiser. La progression qui se produit quand des milliers de gens merveilleux acquièrent un témoignage, grandissent dans la foi, se convertissent et acceptent les ordonnances du salut est vraiment miraculeuse ! »

En plus d’avoir participé à des réunions sur deux week-ends consécutifs, David A. Bednar et L. Whitney Clayton ont dirigé des conférences de dirigeants de la prêtrise, rencontré des dirigeants de la prêtrise et leurs épouses, participé à des veillées pour les jeunes adultes seuls, donné un enseignement lors de conférences de zone pour les missionnaires, et participé à une veillée pour les membres. Ils se sont entretenus avec les présidents de mission et leurs épouses et ont effectué une inspection de l’interrégion d’Afrique de l’Ouest.

Sous la direction de sœur Bednar et de sœur Clayton, les femmes des dirigeants de la prêtrise se sont réunies pour recevoir un enseignement et participer à des jeux de rôle basés sur plusieurs articles qu’elles ont été invitées à lire pour se préparer à la réunion.

Lucy Oraegbu, membre du pieu de Lagos (Nigeria), a expliqué qu’elle a failli ne pas pouvoir assister à la conférence pour les épouses. Elle a dit : « Mais, heureusement, notre Père céleste a préparé la voie. Lorsque les sœurs ont rendu témoignages et raconté leurs expériences ce jour-là, j’ai été très touchée. J’ai ressenti la présence du Saint-Esprit. »

De nombreux Nigérians ont parcouru de grandes distances pour voir un apôtre. Le nombre de membres et d’amis de l’Église qui ont assisté à la réunion du dimanche avec David A. Bednar à Port Harcourt (Nigeria), est impressionnant. Deux mille sept cent personnes ont rempli le centre des expositions jusqu’à l’arrière du bâtiment, où des chaises supplémentaires avaient été placées à l’ombre de tentes. De grans écrans de projection permettaient aux participants de suivre la réunion.

David A. Bednar s’adresse aux membres lors d’une réunion tenue à Accra (Ghana). Photo publiée avec l’autorisation de l’interrégion d’Afrique de l’Ouest.

Ikechukwu Ake, membre de la paroisse de Omoku du pieu de Port Harcourt Ouest, a dit : « Le sentiment d’être aux pieds d’un prophète, voyant et révélateur était quelque chose de merveilleux. J’ai fait un long voyage avec ma famille pour être ici. Je n’ai aucun regret. Cette Église est ma vie ».

C’était la première fois que beaucoup de membres de l’Église d'Afrique de l’Ouest recevaient la visite d’un membre du Collège des douze apôtres. Cela a été une expérience qu’ils n’oublieront jamais.

Patience Elvis, du pieu de Lagos (Nigeria), a dit : « C’est un grand privilège d’avoir un apôtre au Nigeria. C’est une expérience exceptionnelle de se trouver parmi les saints en ce dimanche merveilleux et d’écouter un apôtre du Seigneur. Je suis si heureuse d’écouter ses conseils, qui sont le message du Seigneur pour ma famille et moi. »

Les jeunes adultes seuls de Port Harcourt et de Lagos ont apprécié les deux heures de session de questions-réponses avec les autorités en visite. Le temps a passé rapidement alors que des questions profondes étaient abordées et que des préoccupations sincères étaient clarifiées.

Susan Bednar est debout avec d’autres femmes lors d’une réunion pour les sœurs, à Lagos (Nigeria). Photo publiée avec l’autorisation de l’interrégion d’Afrique de l’Ouest.

Nkechi Ayama, de la première paroisse de Rumueme du pieu de Port Harcourt Ouest, a dit : « En tant que jeune adulte seule, cette rencontre m’a encouragée à respecter les commandements et à être vertueuse à tout moment, partout où je me trouve. C’est le moyen sûr d’avoir une vie heureuse. »

Après avoir conclu leurs voyages, David A. Bednar et L. Whitney Clayton ont repensé aux membres fidèles et à leur brillant avenir. L. Whitney Clayton a dit : « Ces saints fidèles vivent les principes de l’Évangile et prospèrent spirituellement sous les bénédictions des cieux. C’est un grand jour pour l’Église et pour l’Afrique. »

David A. Bednar a dit : « Le Seigneur se soucie de ses enfants d’Afrique de l’Ouest. C’est merveilleux de constater les bénédictions du Seigneur dans leur vie lorsqu’ils acceptent l’Évangile de Jésus-Christ et respectent des alliances sacrées. Nous prévoyons une croissance spirituelle continue et de la maturité à mesure qu’ils avancent résolument, avec constance dans le Christ ».