Frère Cook demande aux jeunes adultes seuls d’édifier le royaume

  Par Heather Whittle Wrigley, Nouvelles et événements de l’Église

  • 4 Mars 2012

Dans son discours à la veillée du DEE, Quentin L. Cook, du Collège des douze apôtres, a basé ses propos sur la célèbre citation « Qui que tu sois, fais bien ce que tu dois ».

Résumé de l’article

  • Lors de la veillée du Département de l’Éducation de l’Église du 4 mars 2012, frère Cook a conseillé aux jeunes adultes seuls d’agir conformément à ce qu’ils croient en faisant des choses qui édifieront et développeront leur personnalité, et les aideront à devenir plus semblables au Christ.
  • Il a aussi énoncé des objectifs sur lesquels les membres devraient se concentrer, comme être juste, élever une famille, servir fidèlement et se préparer à rencontrer Dieu.
  • Frère Cook a dit aux jeunes adultes de l’Église qu’ils devaient perpétuer la tradition de protéger la justice et la liberté religieuse.

« Je pense que vous avez la formation et le fondement nécessaires pour être la meilleure génération de tous les temps, en particulier pour mettre en œuvre le plan de notre Père céleste. » Quentin L. Cook, du Collège des douze apôtres

Quand il était missionnaire en Écosse à la fin des années 1890, David O. McKay (président de l’Église de 1951 à 1970) et son collègue sont passés devant un bâtiment où une citation, attribuée d’ordinaire à Shakespeare, était gravée sur la pierre au-dessus de la porte et disait : « Qui que tu sois, fais bien ce que tu dois. »

Quand il raconta cette expérience lors d’un discours prononcé en 1957, le président McKay expliqua : « Je me suis dit : « tu es membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Qui plus est, tu es ici un représentant du Seigneur Jésus-Christ. » Puis, j’ai pensé à ce que nous avions fait ce matin-là. Nous avions fait du tourisme, certes nous avions été instruits et avions appris des choses sur l’histoire et j’en étais ravi. Cependant, ce n’était pas de l’œuvre missionnaire. J’ai accepté le message qui m’était donné sur cette pierre, et à partir de ce moment-là nous avons essayé de faire ce que nous devions en tant que missionnaires en Ecosse » (« Leçon 29 : David O. McKay : Ambassadeur mondial de Dieu », Les présidents de l’Église : Manuel de l’instructeur ,1996).

Le dimanche 4 mars 2012, du pupitre du centre de conférence de l’université Brigham Young (Idaho, États-Unis), Quentin L. Cook du Collège des douze apôtres a conseillé aux jeunes adultes seuls du monde entier de « faire ce qu’ils doivent faire » en évitant de porter un « masque », d’agir conformément à leur véritable identité, de se fixer de bons objectifs et d’édifier leur pays et leur collectivité.

« Certains observateurs sont sceptiques quant à ce que votre génération accomplira, dit frère Cook. Je pense que vous avez la formation et la fondation nécessaires pour être la meilleure génération de tous les temps, en particulier pour mettre en œuvre le plan de notre Père céleste. »

Agir selon notre personnalité

Frère Cook a prédit qu’il y aura une forte pression sur chaque membre de l’Église pour devenir quelqu’un qui ne reflète pas vraiment qui il est et qui il veut devenir.

Il les a mis en garde contre leur participation à des activités anonymes ou qui cachent leur vraie identité, en portant un « masque ». Il a précisément mentionné « écrire de façon anonyme des commentaires sectaires, acerbes et haineux en ligne. »

Frère Cook explique : « Ce que nous observons dans la société est que lorsqu’ils se cachent derrière le masque de l’anonymat, les gens sont plus enclins à se livrer à ce genre de comportement qui nuit tant à la civilité. »

Citant 2 Néphi 9:9, frère Cook a dit : « Nous apprenons dans le Livre de Mormon que Lucifer ‘incite les enfants des hommes aux combinaisons secrètes de meurtre et à toutes sortes d’œuvres de ténèbres’. » « Si vous vous surprenez à vouloir mettre un masque d’anonymat, sachez que c’est un signal d’alarme réel et un des outils de l’adversaire pour vous amener à faire quelque chose que vous ne devriez pas faire. »

La façon dont nous nous habillons peut aussi être un masque, dit frère Cook. « Notre tenue vestimentaire et nos ornements peuvent être le signe d’une rébellion ou d’un manque d’adhésion à des principes moraux, et ils peuvent avoir une influence négative sur les principes moraux des autres. »

Vivre nos croyances

« Nous pouvons agir conformément à ce que nous croyons véritablement en passant du temps à faire des choses qui édifieront et développeront notre personnalité et nous aideront à devenir plus semblables au Christ, a dit frère Cook.

« J’espère qu’aucun de vous ne conçoit la vie comme n’étant essentiellement que rires et amusements, mais comme étant un temps pour nous préparer à rencontrer Dieu » a-t-il dit.

Il a parlé d’une expérience de l’apôtre L. Tom Perry qui a passé du temps, avec les troupes de l’occupation, à reconstruire des églises chrétiennes après le bombardement de Nagasaki (Japon) après la Deuxième Guerre mondiale. Le jour de leur départ, des camarades les ont taquinés en leur disant qu’ils avaient gaspillé leur temps à travailler au lieu de s’amuser, quand plus de deux cent chrétiens japonais sont arrivés, chantant et offrant cadeaux et remerciements à ceux qui avaient aidé à reconstruire leurs églises.

« Pensez à l’importance qu’ont eue quelques soldats qui ont passé leur temps à restaurer les églises chrétiennes en comparaison à d’autres soldats qui s’adonnaient à des activités mauvaises, stupides et frivoles » a dit frère Cook. « Je vous prie de méditer et d’être proactifs pour choisir comment vous utilisez votre temps. »

Il a précisé : « Je ne suis pas en train de dire que vous devez avoir votre religion écrite sur le front ou que vous devez être fidèles de façon superficielle. Cela peut être gênant pour vous comme pour l’Église. Je dis que vous devez devenir ce que vous devez être. »

Il a rappelé à ceux qui ont agi en dehors des limites des principes de l’Église qu’en travaillant avec leur évêque, l’Expiation leur permettra de trouver un moyen de se repentir et de guérir.

À propos de la pornographie, de la dépendance à l’Internet et des autres formes d’immoralité, frère Cook a dit : « À mesure que vous vous rapprochez du mariage vous ne devez pas porter de masque qui couvre des comportements inconvenants qui seront néfastes pour vous ou votre mariage. »

Se fixer des objectifs appropriés

« Nos buts sont trop souvent portés vers ce en quoi le monde accorde de la valeur » dit frère Cook. « Ce qui compte pour les membres qui ont reçu les ordonnances salvatrices est vraiment très simple. Être juste. Élever une famille. Trouver un moyen convenable de subvenir à ses besoins. Servir lorsqu’on est appelé. Se préparer à rencontrer Dieu. »

Il a rappelé un enseignement du Sauveur : « la vie d'un homme ne dépend pas de ses biens » (Luc 12:15).

Frère Cook a ensuite conseillé à l’assemblée de se souvenir de l’exemple de Boyd K. Packer, le président du Collège des douze apôtres, qui, alors qu’il était militaire pendant la Deuxième Guerre mondiale, décida qu’il voulait devenir enseignant et mettre l’accent sur les enseignements du Sauveur.

« Il décida qu'il mènerait une vie juste » rapporte frère Cook. « Il comprit profondément qu’il devrait trouver une femme juste et qu’ensemble, ils élèveraient une famille nombreuse. Ce jeune soldat a reconnu que son choix de carrière n’apporterait qu’un revenu modeste et que sa femme devrait embrasser les mêmes priorités et être prête à vivre sans certaines choses matérielles.

« Ceux d’entre vous qui ont rencontré sœur Donna Packer savent qu’elle fut et qu’elle est la compagne idéale pour le président Packer. Ils n’ont jamais eu d’excédent d’argent mais ils n’ont pas eu l’impression d’être démunis. Ils ont élevé dix enfants, ce qui a exigé des sacrifices. Ils ont aujourd’hui soixante petits-enfants et soixante-dix-neuf arrière-petits-enfants.

Frère Cook poursuit : « Je me souviens de mon émotion quand j’ai appris qu’il s’était senti gêné de se rendre à une réunion de dirigeants de l’église avec l’un des frères plus anciens après avoir reçu l’appel d’Autorité générale parce qu’il n’avait pas de chemise blanche adéquate à porter. »

L’édification du royaume de Dieu

Frère Cook a dit aux jeunes adultes de l’Église qu’ils devaient perpétuer la tradition de protéger la justice et la liberté religieuse.

Même si l’Église est politiquement neutre, frère Cook a fait écho à l’encouragement de l’Église à ses membres de s’employer à soutenir les candidats et partis de leur choix, en fonction de principes qui assureront un bon gouvernement.

Il a aussi encouragé les membres à s’associer aux gens de bien de toutes les religions pour défendre la liberté religieuse.

Frère Cook a conclu en exprimant la confiance que les dirigeants de l’Église ont en la jeunesse de l’Église.

« Les dirigeants de l’Église pensent sincèrement que votre génération peut édifier le royaume comme aucune autre ne l’a fait » a-t-il dit. « Nous savons que la réussite de votre génération est essentielle à l’édification de l’Église et à la croissance du royaume. »

La veillée d’une heure sera retransmise dans de nombreuses régions du monde le dimanche 11 mars 2012.

Trois semaines après la veillée, les enregistrements audio et vidéo de celle-ci seront mis en ligne sur cesdevotionals.lds.org dans des dizaines de langues.