Robert C. Gay appelé comme président du Fonds perpétuel d’études

  Par Monica Lunardelli, Nouvelles et événements de l’Église

  • 19-09-2012

La Première Présidence de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a récemment annoncé l’appel de Robert C. Gay, du premier Collège des soixante-dix, comme président du Fonds perpétuel d’études de l’Église.

John K. Carmack et Richard E. Cook, qui étaient respectivement directeur exécutif et directeur général du fonds, ont été relevés.

Gordon B. Hinckley a établi le Fonds perpétuel d’études (FPE) en 2001 avec l’objectif d’aider les jeunes à lutter contre la pauvreté. Ce programme est calqué sur le modèle du Fonds perpétuel d’émigration, qui a aidé plus de 30 000 membres de la jeune Église à faire le voyage d’Europe jusqu’à la vallée du lac Salé du milieu à la fin du 19e siècle, le Fonds perpétuel d’études aide les Jeunes Adultes à emprunter de l’argent à un faible taux d’intérêt pour pouvoir payer une formation ou des études et ensuite rembourser le prêt. Il est financé par des contributions et a aidé jusqu'à présent plus de 50 000 membres dans le monde entier.

Né le 1er septembre 1952, à Los Angeles (Californie), frère Gay a été nommé membre du premier Collège des soixante-dix le 31 mars 2012. Sa femme, Lynette Nielsen Gay et lui ont rendu des services humanitaires à la fois à l’étranger et près de chez eux.

Quand frère Gay était président de la mission de Accra (Ghana), de 2004 à 2007, sa femme et lui ont contribué à la construction d’écoles et de centres médicaux dans des villages africains. Ils ont aussi participé à des programmes d’alphabétisation et de microcrédit. Les organisations qu’ils ont cofondées avec d’autres personnes ont aidé des millions de pauvres de part le monde.