L’importance des jeunes filles « élues » dans l’œuvre du salut

  Par Neill F. Marriott, deuxième conseillère dans la présidence générale des Jeunes Filles

  • 25 July 2013

Neill F. Marriott, deuxième conseillère dans la présidence générale des Jeunes Filles, affirme que les jeunes filles dignes doivent comprendre qu’elles ont un rôle essentiel à jouer dans l’œuvre du salut du Seigneur en ces derniers jours.

« Nous devons aider les jeunes filles à se plonger dans un travail désintéressé, qui ne reçoit peut-être que peu de louanges publiques ou d’attention. Au lieu de cela, elles doivent ressentir le grand amour du Seigneur pour elles et pour les efforts qu’elles font grâce à l’influence du Saint-Esprit ». — Neill F. Marriott, de la présidence générale des Jeunes Filles

Quand j’étais en cinquième, je me suis présentée pour être élue pom-pom girl et j’ai perdu l’élection. Ce jour-là, pendant que ma mère me ramenait en voiture de l’école à la maison, je me souviens avoir fermé les yeux pour essayer d’arrêter mes larmes. Dans mon raisonnement de jeune fille de douze ans j’ai pensé quelque chose comme : « C’est ainsi. Je suis une perdante. Je n’ai pas été choisie. Je ne serai jamais élue à une fonction quelconque ». J’ai connu par la suite des périodes heureuses à l’école, mais comme j’étais malheureuse à ce moment-là, j’ignorais que chaque fille digne de Dieu est « élue » à ses yeux.

Nous avons de la valeur pour lui. Il nous aime. Dieu aime chacune de ses filles et il désire que nous réussissions toutes.

Les manières discrètes de l’Esprit

Il y a cent quatre-vingt-treize ans, grâce à une bénédiction de son mari, Emma Smith, femme du prophète Joseph Smith, a entendu la voix du Seigneur lui disant qu’elle était une dame élue que le Seigneur avait appelée. Nous en lisons le récit dans Doctrine et Alliances 25.

Puisque les jeunes filles dignes de l’Église ont la possibilité d’être « élues », elles doivent comprendre qu’elles ont un rôle essentiel dans l’œuvre du salut du Seigneur en ces derniers jours.

Elles doivent être prêtes et disposées à travailler « de tout leur cœur, de tout leur pouvoir, de tout leur esprit et de toutes leurs forces » (Doctrine et Alliances 4:2) pour établir son royaume sur la terre. Elles rempliront leur rôle selon les voies paisibles de l’Esprit ainsi que de façon plus visible. Les choses importantes de la vie, comme être témoin de Dieu, recevoir les bénédictions du temple, enseigner la vérité, contracter un mariage éternel avec un digne détenteur de la prêtrise et élever une famille juste, peuvent nécessiter beaucoup de brefs moments de fidélité, souvent sans fanfare.

Nous devons aider les jeunes filles à se plonger dans un travail désintéressé, qui ne reçoit peut-être que peu de louanges publiques ou d’attention. Au lieu de cela, elles doivent ressentir le grand amour du Seigneur pour elles et pour les efforts qu’elles font grâce à l’influence du Saint-Esprit. La foi en Jésus-Christ est proportionnelle à ces sentiments. C’est alors que la capacité de servir augmente.

Pouvoir des alliances

Il a été dit à Emma Smith qu’elle contribuerait beaucoup par son travail à l’édification du royaume de Dieu. Les jeunes filles d’aujourd’hui ne sont pas différentes. Il leur sera dit, lors de diverses bénédictions, qu’elles peuvent faire beaucoup pour contribuer à l’édification du royaume de Dieu sur la terre. Elles peuvent apprendre leur rôle dans l’œuvre du salut, non seulement grâce à des appels, mais aussi grâce à l’inspiration personnelle du Saint-Esprit. Elles recevront les murmures de l’Esprit pour savoir quoi dire, comment rendre témoignage, quand servir et comment agir avec foi.

En fait, leur rôle dans l’œuvre du salut a déjà commencé. Il a commencé par une puissante alliance éternelle faite avec Dieu lors du baptême et renouvelée chaque semaine en prenant la Sainte-Cène. Ces ordonnances de la prêtrise sont à l’œuvre dans leur vie lorsqu’elles obéissent aux commandements. Les jeunes filles doivent comprendre qu’elles participent déjà à cette œuvre lorsqu’elles apprennent à respecter leurs alliances. Leur force spirituelle est peut-être plus grande qu’elles ne le croient.

Neill F. Marriott, deuxième conseillère dans la présidence générale des Jeunes Filles

Il a été conseillé à la femme du prophète de garder les commandements et de s’attacher aux alliances qu’elle avait faites. S’attacher aux alliances n’est pas quelque chose d’anodin ; s’attacher signifie tenir fermement ou s’accrocher à. Les alliances faites avec notre Père céleste se font grâce au pouvoir de la prêtrise et sont des promesses éternelles. En tant que telles, elles nous relient aux pouvoirs du ciel et nous permettent de recevoir tout ce que le Père a. Le service dans l’œuvre du salut n’a d’effet que grâce au pouvoir de l’alliance.

Œuvre du salut

Comment les jeunes filles peuvent-elles être dignes d’être choisies par Dieu ? Quel est leur rôle dans l’édification du royaume de Dieu sur la terre ou, en d’autres termes, l’œuvre du salut ?

Elles ont un rôle important dans la véritable Église du Seigneur. La nature même de la femme est d’exercer une influence bénéfique, tant spirituellement que physiquement. « La famille : déclaration au monde » déclare que les femmes ont des dons spéciaux pour élever les enfants, et il est clair qu’elles donnent naissance aux enfants d’esprit de notre Père céleste. C’est un grand privilège et une preuve de confiance qu’il donne à ses filles en leur permettant de donner naissance à des enfants dans le monde et de leur enseigner la vérité !

Emma Smith reçut de nombreuses responsabilités dans la section 25. Le rôle de chacune dans l’édification du royaume peut être différent, mais remarquez les conseils donnés à Emma sur la manière d’accomplir son œuvre : réconforte, réjouis-toi, exhorte et explique les Écritures en étant guidée par l’Esprit. Ce sont des paroles courageuses, peut-être même écrites en grosses lettres. Les jeunes filles peuvent faire toutcela maintenant. Plus elles le font, plus elles accomplissent l’œuvre du salut. Lisez également les avertissements donnés à Emma Smith : prends garde à l’orgueil, persévère dans l’esprit d’humilité, ne murmure pas et garde continuellement les commandements.

Jeunes filles élues

Dans 1 Néphi 19:23, nous apprenons à « appliquer toutes les Écritures à nous ». Si nous appliquons à nous Doctrine et Alliances 25, ces paroles sacrées données à Emma Smith peuvent aussi aider chaque jeune fille en tant que fille élue de Dieu, à devenir une instructrice efficace, à nourrir avec l’Évangile, à être une épouse qui réconforte, une mère qui inspire, une missionnaire à vie et une dirigeante courageuse.

Si nous restons fidèles à nos alliances, nous sommes choisies, et même élues, pour l’œuvre du royaume.Et nous aurons la joie.