Paroles inspirées sur un programme inspiré

  • 7 Avril 2011

En commémorant le soixante-quinzième anniversaire du programme d’entraide, qui comprend des programmes comme les mains serviables, la 181e conférence générale a comporté des discours sur l’entraide.

« Le plan d’entraide prophétique n’est pas simplement une note de bas de page intéressante dans l’histoire de l’Église. Les principes sur lesquels il repose définissent le peuple que nous sommes. C’est l’essence de ce que nous sommes en tant que disciples de notre Sauveur et exemple, Jésus le Christ » —H. David Burton, évêque président de l’Église

Pendant la 181e conférence générale de l’Église, plusieurs discours ont été consacrés à la commémoration du programme d’entraide de l’Église qui a maintenant soixante-quinze ans.

Voici des extraits de discours sur le programme et les principes d’entraide définis par le Seigneur pour aider ses enfants à se prendre en charge.

Thomas S. Monson

Président de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours

« Je déclare que le programme d’entraide de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est inspiré du Dieu Tout Puissant. »

Voyez et écoutez le discours du président Monson, « Le temple sacré, un phare pour le monde », ici.

Henry B. Eyring

Premier conseiller dans la Première Présidence

« À notre époque, les enfants de notre Père céleste ont une nouvelle fois de grands besoins temporels, comme cela a été le cas dans le passé et comme cela se produira à toutes les époques. Les principes qui ont présidé à la mise en place du programme d’entraide de l’Église ne sont pas prévus uniquement pour une époque ou un endroit. Ils sont faits pour toutes les époques et pour tous les lieux.

« [Le Seigneur] nous a donné l’invitation et le commandement de participer à son œuvre pour secourir les personnes dans le besoin. Nous contractons l’alliance de faire cela dans les eaux du baptême et dans les saints temples de Dieu. Nous renouvelons cette alliance le dimanche quand nous prenons la Sainte-Cène. »

Lisez ou regardez le président Eyring faire son discours, « Occasions de faire le bien » ici.

H. David Burton

Évêque président

« Le plan d’entraide prophétique n’est pas simplement une note de bas de page intéressante dans l’histoire de l’Église. Les principes sur lesquels il repose définissent le peuple que nous sommes. C’est l’essence de ce que nous sommes en tant que disciples de notre Sauveur et exemple, Jésus le Christ. »

« Cette œuvre sacrée n’est pas destinée à aider et bénir seulement les personnes qui souffrent ou sont dans le besoin. En tant que fils et filles de Dieu, nous ne pouvons pas hériter d’une pleine mesure de vie éternelle sans nous investir totalement dans la sollicitude les uns envers les autres tandis que nous sommes ici sur terre. C’est dans le processus bienveillant du sacrifice et du don de nous-mêmes pour d’autres que nous apprenons les principes célestes du sacrifice et de la consécration. »

« C’est l’œuvre sacrée que le Sauveur attend de ses disciples. C’est l’œuvre qu’il aimait quand il parcourait la terre. C’est l’œuvre que je sais que nous le verrions accomplir s’il était parmi nous aujourd’hui. »

Le discours de frère Burton, « L’œuvre sanctifiante qu’est l’entraide », peut être regardé ou lu ici.

Silvia H. Allred

Première conseillère dans la Présidence générale de la Société de Secours

« Les hommes et les femmes de l’Église travaillent aujourd’hui conjointement à porter secours aux gens qui sont dans le besoin. Les détenteurs de la prêtrise fournissent une aide essentielle aux personnes qui ont besoin d’être guidées et soutenues spirituellement. Des instructeurs au foyer inspirés font du bien et apportent les bénédictions de l’Évangile à chaque famille. De plus, ils apportent leur force et leurs talents d’autres façons, par exemple en aidant une famille qui a besoin de réparations chez elle, en aidant une famille a déménager ou en aidant un frère à trouver l’emploi dont il a besoin.

« Les présidentes de la Société de Secours vont chez les gens pour évaluer les besoins pour l’évêque. Des instructrices visiteuses inspirées veillent sur les sœurs et les familles et prennent soin d’elles. Elles sont souvent les premières à répondre dans les moments de besoin immédiat. Les sœurs de la Société de Secours fournissent des repas, rendent des services compatissants et apportent un soutien constant dans les moments d’épreuve. »

« Lorsque l’amour devient le principe qui guide les soins que nous prodiguons aux autres, le service que nous leur rendons devient l’Évangile en action. C’est l’Évangile dans toute sa beauté. C’est la religion pure. »

Écoutez ou lisez le discours de sœur Allred, « Ce que signifie fondamentalement être disciple ».