Aidez les jeunes filles à apprendre la parole de Dieu, à l’appliquer et à la faire connaître

Transmis par Par Carol F. McConkie, première conseillère dans la présidence générale des Jeunes Filles

  • 27 Mars 2014

Les leçons du dimanche pour les jeunes filles leur donnent l’occasion d’apprendre la parole de Dieu, de l’appliquer et de la faire connaître.

Elle a dit : « Quand les Jeunes Filles appliquent la parole de Dieu, elles bénéficient de la compagnie du Saint-Esprit et elles sentent l’Esprit leur témoigner de la vérité. » — Carol F. McConkie, membre de la présidence générale des Jeunes Filles

Grandes sont les promesses du Seigneur aux personnes qui se tiennent fermement à la parole de Dieu et qui suivent ses recommandations.

J’ai vu le pouvoir de la parole de Dieu se manifester dans la vie d’une belle jeune fille aux Philippines. Les larmes ont coulé sur les joues d’Anne tandis qu’elle expliquait qu'elle avait été persécutée pour avoir choisi de vivre selon des principes moraux élevés.

Mais elle a aussi affirmé que l’étude des Écritures lui avait donné la force de rester fidèle à ses croyances. Elle a dit que les Écritures l’avaient aidée à savoir quoi faire et quoi dire pour expliquer son choix à ses camarades. Les leçons du dimanche pour les jeunes filles leur donnent l’occasion d’apprendre la parole de Dieu, de l’appliquer et de la faire connaître.

Apprenez la parole de Dieu

La parole de Dieu est sacrée et nous est transmise par des hommes et des femmes fidèles et saints appelés de Dieu pour parler ou écrire par le pouvoir du Saint-Esprit. « Et tout ce qu’ils diront sous l’inspiration du Saint-Esprit sera Écriture, sera la volonté du Seigneur, sera l’avis du Seigneur, sera la parole du Seigneur, sera la voix du Seigneur et le pouvoir de Dieu pour le salut » (D&A 68:3-4).

L’étude des Écritures a donné à une jeune fille la force de rester fidèle à ses croyances et lui a permis de savoir quoi faire et quoi dire pour expliquer son choix à ses camarades.

Réfléchissez aux sacrifices requis des prophètes qui ont travaillé « avec toute la puissance de... [leur] corps et [les] facultés de toute [leur] âme » (voir Paroles de Mormon 1:18) pour annoncer les paroles de la vie éternelle. Il n’est pas étonnant que le Seigneur condamne les personnes qui traitent à la légère ces annales sacrées (voir D&A 84:54).

Les parents et les dirigeantes des jeunes filles ont le devoir d’ouvrir les Écritures à l’esprit et au cœur des jeunes filles. Si nous voulons que les jeunes filles « se tiennent fermement » à la parole de Dieu, nous devons faire de la parole de Dieu la fondation solide comme le roc de tout ce que nous enseignons au foyer et dans les leçons du dimanche. Il n’est pas suffisant de donner aux jeunes filles l’avant-goût d’un verset ou deux par-ci par-là. Nous les aidons à « [se faire] un festin des paroles du Christ, car voici, les paroles du Christ [leur] diront tout ce [qu’elles doivent] faire » (voir 2 Néphi 32:3).

Les parents et les dirigeantes donnent aux jeunes filles l’occasion de rechercher, de méditer et de prier, ayant foi au Christ, pour que Dieu puisse « [leur manifester] la vérité par le pouvoir du Saint-Esprit » (voir Moroni 10:4). Dans Viens et suis-moi, les dirigeantes utilisent les activités d’apprentissage de la section intitulée « Apprendre ensemble » et elles demandent aux jeunes filles de lire des passages d’Écritures, des histoires des Écritures, ou des parties de discours de conférence générale. Elles aident les jeunes filles à rechercher la signification de la doctrine du Christ et à trouver des réponses à leurs questions à son sujet et à rechercher des manières de mettre en pratique les principes de l’Évangile.

Les dirigeantes donnent aux jeunes filles l’occasion de discuter de leurs idées en petits groupes ou en groupes de deux puis de communiquer leurs meilleures idées à toute la classe. (Vous trouverez davantage d’idées d’apprentissage à l’adresse : https://www.lds.org/youth/learn/learning-teaching-ideas/apyw/learn-together?lang=fra.)

Appliquez la parole de Dieu

Il n’est pas suffisant de rechercher la parole de Dieu. Dieu nous a commandé : « Car vous vivrez de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » (D&A 84:44). Les dirigeantes prévoient du temps à la fin de chaque leçon pour que les jeunes filles prennent l’engagement d’appliquer la doctrine. Les dirigeantes peuvent leur demander d’écrire leur objectif puis donner à celles qui le désirent l’occasion de parler de leur engagement à la classe.

Quand les jeunes fFilles appliquent la parole de Dieu, elles bénéficient de la compagnie du Saint-Esprit et elles sentent l’Esprit témoigner de la vérité. Quand les jeunes filles exercent leur foi pour respecter un principe de l’Évangile, le Saint-Esprit les aide à ressentir que c’est un bon principe, qu’il leur épanouit l’âme, éclaire leur intelligence et fortifie leur foi, jusqu’à ce qu’elles parviennent à la connaissance parfaite de ce principe (voir Alma 32: 27-43).

Quand les jeunes filles se tiennent fermement à la parole de Dieu et y prêtent l’oreille, elles sont réconfortées, guéries, fortifiées, guidées et protégées. « Les tentations et les traits enflammés de l’adversaire ne [peuvent] pas avoir le dessus sur [elles et les] entraîner vers la destruction » (voir 1 Néphi 15:24).

Carol F. McConkie, première conseillère dans la présidence générale des Jeunes Filles.

Les membres baptisés de l’Église ont fait alliance de prêcher, d’exhorter et de fortifier leur famille et l’Église. « Au début de chaque cours, les dirigeantes demandent aux jeunes filles de raconter leurs expériences lorsqu’elles ont mis en pratique ce qu’elles ont appris dans la leçon de la semaine précédente, d’enseigner à partir de ces expériences et d’en témoigner » (lds.org/youth/learn/yw). Grâce à leurs paroles, le Saint-Esprit rend témoignage que ce qu’elles enseignent est vrai. Leurs péchés leur sont pardonnés car elles ont rendu témoignage (voir D&A 62:3).

Le lendemain de ma visite, j’écoutais tandis qu’Anne racontait ce qu’elle avait appris au sujet du plan du salut au début d’une leçon du dimanche. Elle a lu des passages des Écritures et de son journal d’étude. Elle a témoigné de la paix et des bénédictions éternelles qui l'attendaient, si elle supportait ses épreuves et faisait les bons choix. Elle a parlé avec assurance et confiance. Grâce à sa foi, elle avait reçu un témoignage de la vérité par le Saint-Esprit. Elle l’avait apprise et appliquée et elle pouvait en parler.

J’espère que les parents et les dirigeantes recommanderont aux jeunes filles de se faire un festin des paroles du Christ pour qu’elles soient remplies de l’Esprit du Seigneur, car la parole du Seigneur est la « puissance de Dieu pour le salut » (D&A 68: 4 ; Voir aussi Romains 1:16).