Les rubriques spéciales du Liahona sont une source d’aide pour les instructeurs et les élèves du séminaire.

  Par Heather Whittle Wrigley, Nouvelles et événements de l’Église

  • 12 Avril 2012

Il est recommandé aux dirigeants de l’Église d’utiliser la rubrique sur le séminaire du numéro d’avril 2012 du Liahona pour motiver les parents et les élèves en ce qui concerne l’enrôlement au séminaire.

« Il n’y a pas un seul instructeur du séminaire qui n’ait pas l’occasion d’influencer la vie de ses élèves de façon positive. Le programme du séminaire est réellement la façon du Seigneur de fortifier les jeunes de l’Église et de les préparer à affronter le monde. » — Nick Prince, instructeur du séminaire matinal

Pour Nick Prince, la journée ordinaire commence à 5h30, quand il se réveille, après s’être préparé, la veille, à enseigner des lycéens de la région de Champaign-Urbana (Illinois, États-Unis), qui assistent au séminaire matinal cinq jours par semaine.

« D’un côté, j’aime enseigner le séminaire, de l’autre je redoute de devoir me lever si tôt pour le faire » dit-il. Après avoir consacré une heure à instruire six à huit élèves, frère Prince passe ses journées et plusieurs soirées à poursuivre ses études à l’université de l’Illinois en vue d’obtenir un doctorat.

À la fin de la journée, le processus se renouvelle, avec la préparation de la leçon du lendemain. Frère Prince enseigne deux fois par semaine ; il partage la responsabilité de cet enseignement avec un autre membre local.

Les instructeurs du séminaire s’appuient presque exclusivement sur les Écritures et sur le manuel de l’instructeur pour le cours d’étude de l’année.

Toutefois, le numéro d’avril 2012 du Liahona apportent une aide supplémentaire, puisqu’il comporte des sections spéciales sur le séminaire, destinées à fortifier l’engagement des élèves à assister au séminaire et à accroître leur compréhension des bénédictions liées à cette assistance.

Une lettre des séminaires et instituts de religion de l’Église encourage les dirigeants à lire ce numéro et à utiliser les articles sur le séminaire pour « motiver les parents et les élèves en ce qui concerne l’enrôlement au séminaire. »

Vous trouverez ci-dessous une liste des articles du Liahona d’avril 2012 relatifs au séminaire :

Aujourd’hui, les programmes du séminaire sont disponibles dans cent trente-quatre pays et territoires du monde entier, avec un nombre d’élèves inscrits d’environ trois cent soixante-dix mille.

Dans les régions à forte concentration de membres de l’Église, les élèves assistent au séminaire dans le cadre scolaire, c’est à dire qu’ils ont leur cours de séminaire pendant la journée scolaire. Les instructeurs du séminaire dans le cadre scolaire sont des employés engagés par le Département d’Éducation de l’Église.

Dans d’autres régions, les programmes de séminaire, matinal ou au foyer, sont gérés par des membres bénévoles qui donnent de leur temps dans le cadre de leur appel.

Dans l’Église entière, les instructeurs du séminaire affrontent les mêmes difficultés. « La première difficulté consiste à aider [les élèves] à comprendre que vous vous souciez d’eux individuellement, dit frère Prince. Ensuite, je pense que l’une des difficultés que rencontre tout instructeur est d’aider ses élèves à se voir comme Dieu les voit et comme ils sont réellement, par contraste avec la façon dont le monde leur a appris à se voir.

Qu’ils assistent au séminaire dans le cadre scolaire, au séminaire matinal ou au séminaire au foyer, les élèves ont l’occasion de mieux comprendre les Écritures et de mieux connaître l’Évangile.

Parallèlement, les instructeurs du séminaire, consacrent beaucoup de temps et d’efforts à préparer et à enseigner, dans l’espoir que les leçons que les élèves étudient pendant ces quatre années les rapprocheront de Dieu.

« En tant qu’instructeur du séminaire, j’ai l’occasion d’aider ces élèves à construire leur témoignage avant qu’ils se lancent dans le monde et deviennent indépendants » déclare frère Prince. Je me sens petit devant la responsabilité et la confiance que l’on me fait, mais je suis aussi reconnaissant pour cette responsabilité. Il n’y a pas un seul instructeur du séminaire qui n’ait pas l’occasion d’influencer la vie de ses élèves de façon positive. Le programme du séminaire est réellement la façon du Seigneur de fortifier les jeunes de l’Église et de les préparer à affronter le monde. »

Les versions audio ou imprimées du Liahona d’avril 2012 sont disponibles dans quarante et une langues sur lds.org/liahona. Des exemplaires supplémentaires sont disponibles en quarante-huit langues dans le Magasin en ligne, les centres de distribution, ou chez les dirigeants locaux de la prêtrise (numéro de référence 10484).