Membres répondent aux inondations de High River, l'Alberta

Par Linda Davis du pieu d'Alberta Calgary Foothills

  • 19 juliet 2013

Après avoir reçu des précipitations records, la communauté de High River a subi une crue éclair, le jeudi 20 Juin lors de la rivière Highwood a débordé. En tombée de la nuit, la ville entière était sous plusieurs mètres d'eau. A 7h30 le lendemain matin, plus de 100 bénévoles portant des Mains serviables gilets de la Foothills participation Calgary se sont réunis à la chapelle Woodgate à Okotoks, une ville voisine qui n'a pas été inondé. En 8h30, des équipes d'hommes, de femmes et jeunes garçons ont été organisées, équipées et départ pour High River pour aider à l'évacuation. La chapelle Woodgate a été mis en place comme le centre de commandement et le point de soulagement pour la ville, où toutes les personnes évacuées pourraient obtenir des vêtements et de la nourriture, y compris les fruits et légumes frais.

Depuis plus d'une semaine, les membres ont été dispersées entre les centres d'évacuation et amis des maisons avant que les résidents et les bénévoles ont été autorisés à réintégrer High River. Un e-mail a été envoyé pour demander 50 bénévoles pour aider à l'effort de nettoyage. La hausse de 200 se sont présentés ce matin-là. Comme le nombre de passes d'entrée a été limitée, seulement quelques-uns des bénévoles LDS pourrait commencer à aider tandis que d'autres ont été maintenus en attente.

Le quartier de High River a rencontré à la chapelle Woodgate, le dimanche 30. Les membres étaient au début de l'Église. Ils cherchaient à trouver les uns les autres, intéressé, poser des questions sur l'autre, l'échange d'expériences et de discuter où ils avaient trouvé refuge. Il y avait des embrassades et quelques larmes. [Pour des histoires personnelles cliquez ici].

Réunion du Sacrement a débuté avec l'hymne, “Be Still My Soul”. Bishop Grant Hirsche, se leva et sourit en disant: «Il est vraiment agréable de vous voir tous ici. Il est vraiment. “Il a donné une mise à jour des 170 bénévoles qui travaillent à High River et dit:« L'Église est là et nous aidera. Il est étonnant de voir l'organisation et de la compétence. Hier, la région nord-ouest de High River ouvert pour les familles à retourner. Un autre domaine de High River s'ouvre aux familles de retourner le 1er Juillet Fête du Canada et un tiers dans les 24-48 heures après que ”.

Plus tard, Doug Kabeary parlé à l'assemblée. «Mes émotions sont à vif. Pas plus de la perte subie, mais sur le service et l'amour qui a versé des paroisses et des pieux. Les gens veulent partout pour nous aider. Je ne peux pas exprimer ma gratitude. Il ya eu des appels de participations dans toute la province. “Il a parlé de l'amour de l'évêque pour son troupeau et comment l'évêque n'a pas dormi jusqu'à ce que tout le monde avait un endroit pour rester et était en sécurité. «Il ya eu beaucoup de miracles et nous nous souviendrons d'eux. Nous souffrons de la perte de choses. Le Seigneur nous connaît et comprend. ”Il a conseillé aux membres de la paroisse d'être humble, reconnaissant et à dire merci à ceux aider. Il a porté son témoignage et dit: «Il ya une grande difficulté que nous avons à surmonter, et à comprendre. Nous avons maintenant l'occasion et si nous apprenons de plus en grandissons, nous serons mieux lotis éternellement “.

Bishop Hirsche également parlé rappelant aux membres que la salle culturelle Woodgate serait ouvert tous les jours pour collecter et distribuer de la nourriture et des vêtements donnés. Après avoir abordé les aspects pratiques des travaux de restauration, il a assuré les membres que «Le Seigneur est en contrôle et même si beaucoup d'entre vous ont perdu toutes vos possessions matérielles, si nous unissons nos efforts et faisons confiance à notre Père céleste, nous allons passer à travers . Notre ville est une épave, il est vraiment. Il faudra du courage et de force pour mettre à genoux et prier pour l'aide qu'il nous faut. Nous sommes son peuple. Les fardeaux les uns des autres ours qu'ils soient légers. «C'est la chose la plus difficile, mais nous allons passer à travers.”

L'évêque a reconnu qu'il était difficile d'être reconnaissants pour tribulations. Il a poursuivi: «Nous avons des cœurs brisés. Nous devons accepter ce que nous ne pouvons pas changer et avoir la volonté de le remettre à Dieu, même quand nous ne comprenons pas. Qui peut comprendre cela? Nous avons besoin de l'humilité et de foi pour savoir que ce sera bon. Avec reconnaissance, vient un sentiment de paix “.

Nettoyage et de récupération à High River prendront plusieurs semaines, voire des mois, mais les victimes des inondations n'auront pas à faire face seul. Les gilets jaunes de Helplng mains bénévoles de l'église sont en force et allégera la charge. L'esprit de l'Evangile, qui donne de l'espoir à tous, en particulier dans le visage de la catastrophe, est à l'œuvre dans le sud de l'Alberta.