Le spectacle de Pâques de Mesa a pour objet le Christ

  Heather Wrigley, Nouvelles et événements de l’Église

  • 22 Avril 2011

Un acteur joue le rôle de Jésus-Christ au cours du spectacle annuel de Pâques de Mesa (Arizona, États-Unis).

Résumé de l’article

  • Les dernières représentations du spectacle de Pâques, en anglais uniquement, ont lieu du 21 au 23 avril.
  • L’entrée est gratuite. Aucun billet ni réservation n’est nécessaire.
  • Vous trouverez des renseignements supplémentaires sur le spectacle de cette année sur le site easterpageant.org.

« Nous voulons tellement que chaque spectateur ressente profondément [le message que] la paix et l’espérance existent parce que Jésus vit et qu’il les aime. »

—Nanci Wudel, directrice du spectacle de Pâques de Mesa (Arizona, États-Unis)

Pendant la scène où Jésus-Christ tombe à genoux dans le jardin de Gethsémané, Tyler Maxson, qui joue le Sauveur dans le spectacle de Pâques de cette année à Mesa (Arizona, États-Unis), a eu une perception nouvelle de la vie du Sauveur.

Il dit : « J’ai soudain senti que je ne devais pas être là, que nous étions en un lieu sacré, bien que nous ne soyons qu’en train de répéter. »

Le spectacle de Pâques de Mesa (Arizona, États-Unis) est l’un des plus grands spectacles de Pâques en extérieur au monde. Chaque année il attire plus de cent mille spectateurs qui regardent assistent à l’évocation de la vie, de la mission et de la résurrection du Christ à l’aide de la parole, la musique, la danse et l’art dramatique sur une scène de 900 mètres carrés sur quatre niveaux.

Pour les milliers de personnes qui assistent chaque soir au spectacle ainsi que pour les quelque mille acteurs et membres de l’équipe qui jouent Jésus le Christ de multiples fois pendant les semaines jusqu’à Pâques, c’est une expérience qui les rapproche du Sauveur.

Nanci Wudel, qui dirige le spectacle depuis neuf ans, dit qu’elle n’a encore jamais vu quelqu’un assister à une représentation sans être édifié par son message.

Elle dit : « Je sais que les gens qui viennent à notre spectacle repartent avec, dans le cœur, une paix et une espérance qui n’étaient peut-être pas là quand ils sont arrivés. Nous voulons tellement que chaque spectateur sente profondément que la paix et l’espérance existent parce que Jésus vit et qu’il les aime. »

Le texte du spectacle est tiré de la version du Roi Jacques de la Bible et est rédigé et présenté pour toutes les religions, toutes les cultures et tous les âges.

Sœur Wudel explique : « Ce n’est pas un spectacle mormon. C’est un spectacle chrétien sur Jésus-Christ… Plutôt que d’essayer de faire du prosélytisme, nous donnons aux gens des connaissances puis le Saint-Esprit prend la relève. »

La distribution comprend près de cinq cents acteurs mis à part comme missionnaires pour un mois par les dirigeants de la prêtrise locaux. Il leur est demandé d’étudier davantage les Écritures et de vivre l’Évangile avec une plus grande dévotion.

Don Evans, président du spectacle, croit que de ce fait est l’Esprit est plus présent.

Il dit : « Le spectacle est un rappel de la vie du Christ et personne ne peut y assister sans le ressentir. « Il me rappelle des éléments de la vie du Christ auxquels je ne pense pas aussi souvent que je le devrais. »

Keith et Elaine Burgess, qui jouent dans le spectacle, sont des chrétiens fervents qui disent qu’ils ont ressenti l’Esprit en aidant à évoquer la vie du Christ.

Monsieur Burgess dit : « C’est notre Nouveau Testament ainsi que votre Nouveau Testament. [Le spectacle] est une expérience vraiment très motivante, et pas seulement sur scène. »

Madame Burgess acquiesce et ajoute : « Je ne savais pas que ça allait être aussi touchant. Lorsqu’on fait partie des acteurs, cela semble très réel. On a l’impression d’y être. »

Kayla Partridge est membre de l’Église et jouait un ange dans le spectacle de cette année. Sa famille a aussi participé au spectacle. Elle explique : « Ma participation au spectacle de Pâques m’a vraiment aidée à acquérir un témoignage du Sauveur. J’ai pu… vraiment apprendre à connaître la personnalité [du Sauveur]. »

Tyler Maxson jouait Jésus-Christ dans le spectacle de cette année. Il dit que le rôle du Sauveur lui a permis de mieux comprendre qui est le Seigneur et ce qu’il a vécu.

Il explique : « J’ai dû réfléchir à des choses comme la façon dont il marchait ou levait les mains. Par cette réflexion sur ces détails infimes je me suis senti vraiment proche de lui. »

Les acteurs n’ont pas été les seuls à ressentir les effets bénéfiques du spectacle. Les gens qui travaillent dans les coulisses et les spectateurs ont aussi ressenti son influence.

Taylor Tingey, missionnaire à plein temps de Pocatello (Idaho, États-Unis) exprime ainsi ses sentiments sur l’aptitude du spectacle à rapprocher les gens du Seigneur.

Il dit : « À Pâques, les gens se regroupent ici dans les jardins du temple de Mesa pour voir un spectacle sur Jésus-Christ. Et chaque fois que l’on se réunit avec l’intention de se rapprocher du Christ, l’Esprit est présent. C’est une chose très fédératrice pour la région. »

Jerome Norman vient d’un milieu chrétien non confessionnel et a assisté à la première représentation. Il dit : « C’est toujours touchant de se rappeler ce que le Christ a dû endurer à cause de nos péchés. »

Dan Goodman a vu le spectacle il y a des décennies lorsque ce n’était qu’un chœur sur un chariot au lever du soleil. Après avoir assisté au spectacle cette année, il dit : « C’était très touchant, ça donnait à réfléchir et ça nous montre que nous avons beaucoup à faire pour être à la hauteur. Mais cela nous donne aussi de l’espoir pour l’avenir et une chance de nous repentir et de suivre ce qui nous a été enseigné. »

Au cours des dernières minutes du spectacle, des centaines de voix s’unissent pour chanter : « Il vit ! » Les hommes, les femmes, les enfants et les « anges » de la troupe élèvent leur voix et leurs bras vers l’acteur jouant le Christ qui monte dans les airs avant que la scène soit plongée dans l’obscurité.

Dans le secondes qui précèdent les applaudissements, un silence respectueux règne sur les milliers de spectateurs, leur donnant l’occasion de méditer sur le message du spectacle.

Frère Maxson dit : « Je suis très reconnaissant d’avoir l’occasion de rendre ce témoignage tous les soirs où nous jouons. Je ne peux nier l’esprit que nous ressentons lorsque nous témoignons ensemble que nous savons qu’Il vit. »


Les dernières représentations auront lieu les 22 et 23 avril, en anglais. Toutes les représentations commencent à 20 heures sur la pelouse nord du centre d’accueil des visiteurs du temple de Mesa (Arizona, États-Unis), située 525 E. Main St., Mesa, Arizona, USA.

Des visites gratuites du centre d’accueil des visiteurs du temple de Mesa (Arizona, États-Unis) sont proposées avant et après le spectacle.

Vous trouverez ici (PDF) des renseignements supplémentaires sur le spectacle de cette année.

Pour toute question sur le spectacle, veuillez appeler le (480) 654-1077.

L’entrée est gratuite. Aucun billet n’est exigé ; aucune réservation n’est nécessaire.