L’exemple du président de mission est essentiel pour que l’Évangile soit enseigné avec puissance

  Par R. Scott Lloyd, rédacteur au Church News

  • 18 July 2013

M. Russell Ballard, du Collège des douze apôtres  Photo Christina Smith, copyright © IRI

Résumé de l’article

  • Le 26 juin, dernier jour du séminaire de 2013 pour les nouveaux présidents de mission à Provo (Utaht, États-Unis), frère Ballard s’est adressé aux présidents de mission et à leur épouse avant leur départ.
  • Il s’est appuyé sur ses trente-sept années d’expérience comme Autorité générale pour leur enseigner certains principes unificateurs relatifs à la direction d’une mission.
  • Il a parlé de l’amour et du respect qui sont essentiels pour aider les missionnaires à être changés par l’Esprit, à comprendre l’importance d’une foi profondément enracinée, de l’amour de Dieu et du service accompli pour les bonnes raisons.

« Vos désirs chrétiens et vos actes motivés par l’amour de Dieu donneront le ton à votre mission et à vos missionnaires. Le climat ainsi établi sera propice à une progression inégalée pour toutes les personnes dont vous avez la charge. » M. Russel Ballard, du Collège des Douze

PROVO, UTAH (États-Unis)

Le 26 juin, dernier jour du séminaire de 2013 pour les nouveaux présidents de mission au centre de formation des missionnaires de Provo (Utah, États-Unis), M. Russell Ballard, du Collège des Douze, a dit aux présidents de mission et à leur épouse que l’influence des présidents de mission sur cette génération de missionnaires les prépare à être des instructeurs qui enseignent l’Évangile avec puissance.

Il a dit : « Votre exemple donnera à vos missionnaires un modèle à suivre au cours de leur mission et pour le reste de leur vie. Vous leur enseignerez à devenir des dirigeants spirituels pour les personnes de votre mission. Ils seront ainsi préparés à devenir des maris, des femmes et des parents accomplis, et des membres et des dirigeants de l’Église fidèles pour le reste de leur vie. »

S’appuyant sur ses trente-sept années d’expérience et d’observation comme Autorité générale, il a identifié  quelques principes communs, unificateurs qui, selon lui, peuvent leur être utiles au début de cette aventure passionnante que constitue la direction d’une mission.

Le premier principe qu’il a enseigné est : « L’amour et le respect pour chacun de vos missionnaires, basés non pas sur ce qu’ils paraissent actuellement, mais sur ce qu’ils sont réellement et sur ce qu’ils peuvent devenir ».

Il a dit aux présidents et à leur épouse que le Seigneur allait placer sous leur responsabilité et confier à leurs soins « certains des esprits les plus doués que ce monde ait jamais connus ».

Il a ajouté : « Ce sera votre responsabilité de les instruire et de les aider à découvrir qui ils sont réellement. Une fois qu’ils auront découvert leur origine divine et la grandeur de leur destinée et de leur potentiel, ils seront remplis d’amour chrétien et du désir de servir le Christ tout au long de leur vie. »

Les présidents de mission ne peuvent pas changer leurs missionnaires. En fait, ils doivent être des agents de changement qui aident les missionnaires à apprendre comment être changés par l’Esprit.

Il a comparé les présidents à des maîtres sculpteurs, et les missionnaires à de magnifiques morceaux de marbre. Il a dit que le sculpteur Michel-Ange imaginait dans ses moindres détails que le personnage qu’il voulait créé reposait au sein du marbre, et que son rôle consistait à mettre à jour l’idéal en enlevant les morceaux en trop.

Le deuxième principe que frère Ballard a enseigné est l’importance d’une foi profondément enracinée et de l’amour de Dieu.

« Vos désirs chrétiens et vos actes motivés par l’amour de Dieu donneront le ton à votre mission et à vos missionnaires. Le climat ainsi établi sera propice à une progression inégalée pour toutes les personnes dont vous avez la charge. », a-t-il dit.

Le troisième principe que frère Ballard a enseigné aux présidents de mission avant leur départ, est celui de servir pour les bonnes raisons.

Il a dit : «  C’est le même désir qui a incité le Sauveur à descendre au-dessous de toutes choses, à surmonter toutes choses et à devenir le Rédempteur de l’humanité. »

Il a affirmé  : « Les missionnaires dont les désirs sont alignés sur ceux du Seigneur « seront vos dirigeants les plus dignes de confiance. Ceux qui ont du mal à aligner leurs désirs vous causeront la plus grande difficulté. Soyez patients avec ceux qui ont cette difficulté. Montrez-leur votre amour. Rappelez-leur constamment l’honneur que c’est d’être de vrais serviteurs du Seigneur. Priez pour eux. Instruisez-les. Enseignez avec eux pour savoir comment les aider à présenter efficacement ce message glorieux. Recommandez-leur de prier diligemment pour être remplis de l’amour du Christ et avoir le même désir de servir que le Sauveur ».

Le quatrième principe enseigné par frère Ballard est d’étudier et d’être guidés par le pouvoir du Saint-Esprit.

Le dernier principe que frère Ballard a donné aux présidents de mission avant leur départ était « d’édifier des dirigeants qui ont une foi indéfectible qu’avec Dieu, tout est possible ».

Il a assuré à ses auditeurs  : « Notre Père céleste veut que vos missionnaires et vous réussissiez et que vous progressiez grâce à l’amour et au service, et que vous soyiez des instruments entre ses mains pour apporter le message du salut à ses enfants. »