6e partie : période d’ouverture—un endroit pour apprendre à diriger et à édifier les autres

Transmis par Neill F. Marriott, de la présidence générale des Jeunes Filles

  • 30 août 2016

La période d’ouverture est une excellente occasion pour les dirigeantes adultes de permettre aux présidences de classe des Jeunes Filles de développer leurs capacités à diriger.

Cet élément est le dernier d’une série de six articles sur les présidences de classe des Jeunes Filles.

Une de mes amies m’a raconté l’expérience d’une de ses parentes alors qu’elle servait en tant que missionnaire dans une interrégion hors des États-Unis il y a quelques années. Une dirigeante d’auxiliaire de la branche récemment organisée s’est approchée d’elle avec une expression d’espoir. Elle lui a demandé : « Sœur, pouvons-nous faire les ‘exercices d’ouverture’ dehors ? » (NDT : en anglais, la période d’ouverture se traduit littéralement par « exercices d’ouverture »).

Un peu confuse, la missionnaire lui a demandé : « Pourquoi ? »

Ce à quoi la dirigeante a répondu : « Nous voulons être totalement obéissantes mais il n’y a pas assez de place à l‘intérieur pour que nous fassions toutes de l’exercice. »

Je reconnais que la locution « exercices d’ouverture » est particulière et peut prêter à confusion, mais utilisons-nous vraiment le pouvoir qui réside dans cette réunion hebdomadaire ? Cherchez-vous à enseigner l’art de diriger tout en améliorant la qualité de la période d’ouverture lors des réunions des jeunes ? Nous pouvons faire mieux ! Cette réunion est un moment préparatoire pour chacune et une occasion de former les dirigeantes.

La période d’ouverture va donner le ton aux classes qui vont suivre. Nous saluons et remercions les personnes qui sont là d’être venues. Nous chantons ensemble : « les cantiques favorisent la présence de l’Esprit du Seigneur, créent une atmosphère de recueillement, unissent les membres et nous offrent un moyen d’adresser des louanges au Seigneur. Nous encourageons tous les membres, qu’ils aient ou non des dispositions pour la musique, à se joindre à nous pour chanter les cantiques » (Cantiques, p. ix). Et, encore plus important, par la prière nous demandons à ce que l’Esprit ouvrent les cœurs et les esprits à l’apprentissage de l’Évangile.

Il nous été a promis : « Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux » (Matthieu 18:20). L‘atmosphère dans la salle est-elle propice à la présence de l’Esprit ? Comment créer une telle atmosphère ?

La période d’ouverture est une excellente occasion pour les dirigeantes adultes de permettre aux présidences de classe des Jeunes Filles de développer leurs capacités de diriger. Le membre de la présidence qui dirige la période d’ouverture, ou qui devrait le faire, peut en apprendre davantage sur l’organisation et la préparation spirituelle ; elle peut développer ses capacités à diriger avec un objectif, avec dignité, avec amour et avec l’Esprit.

Comment cette jeune fille peut-elle diriger si elle ne reçoit pas l’inspiration et la préparation nécessaires au préalable ? Sur le site LDS.org, dans la section Jeunes Filles, le premier encart visible sous la bannière principale est « Leçons sur la manière de diriger pour les présidences de classes ». Cliquez dessus et vous y trouverez un trésor de courtes leçons sur l’art de diriger dont chaque jeune fille devra tôt ou tard faire l’expérience au cours de sa progression chez les Jeunes Filles.

Par exemple, dans la section « Tenir conseil », la leçon n° 4 : Diriger les réunions met l’accent sur le principe de la préparation et aborde la manière de donner un ton spirituel aux réunions.

Lors de la conférence générale, nous pouvons voir comment une période d’ouverture ou une réunion doit être dirigée de la meilleure des façons. Nous y voyons un exemple de préparation accompagnée d’une chaleur et d’un amour empreints de dignité. Ce qui est dit au pupitre lors de la conférence générale est le modèle à suivre pour commencer et diriger une réunion. Tandis que vous enseignez cette leçon, vous pouvez peut-être illustrer vos propos à l’aide d’un passage de la conférence générale puis recueillir les impressions des membres des présidences de classe à ce sujet. Comment les jeunes peuvent-elles s’inspirer de la manière de diriger des dirigeants de l’Église ? Quelles qualités propres à l’art de diriger voient-elles sur l’estrade de la conférence générale ?

Dans cette leçon, la jeune fille verra que diriger la période d’ouverture signifie plus que de lire les annonces écrites sur une feuille que la présidente des Jeunes Filles lui a probablement donnée au début de la réunion. Cette leçon sera également bénéfique aux dirigeantes adultes, dans la mesure où elles verront le rôle qu’elles ont à jouer dans la préparation des membres des présidences de classe à devenir de bonnes dirigeantes.

Réfléchissez aux idées suivantes tirées de la leçon sur la manière de diriger une réunion efficacement :

  • Arriver tôt et s’assurer que tout est prêt pour la réunion.
  • Quand c’est possible, attribuer des tâches à l’avance, entre autres les prières d’ouverture et de clôture.
  • Diriger avec révérence, en étant guidé(e) par l’Esprit. Les dirigeantes enseignent toujours par l’exemple.
  • Utiliser un ordre du jour écrit qui indique ce qui va se produire pendant la réunion.
  • La personne qui dirige annonce qui va prier, parler, diriger la musique et faire d’autres choses lors de la réunion.
  • Choisir une musique qui favorise la présence de l’Esprit. Veiller à ce que le directeur de musique et l’accompagnateur soient préparés. Lorsque c’est approprié, faire en sorte qu’un prélude musical soit joué avant le début de la réunion.
  • Être efficace et tenir compte des impératifs de temps.

Afin de mettre en application ce que nous apprenons, la présidente pourrait demander aux membres de présidences de classe de s’exercer à diriger une période d’ouverture ou d’échange durant la réunion de présidence de classe. Puis parler de ce qui allait bien et de ce qui pourrait être amélioré. Il serait utile d’identifier la manière dont la présidente de la classe peut mieux se préparer pour diriger une réunion.

Par conséquent, le terme « exercice » (en référence à la formulation anglaise « opening exercises » traduite en français par « période d’ouverture », NDT.) est peut-être approprié dans la mesure où nous entraînons nos jeunes filles pour toute une vie à diriger et servir. Encore plus important, à mesure qu’elles apprennent à diriger à la manière du Sauveur, elles seront, au sein de leurs classe, foyer et collectivité, un exemple dont bénéficieront les générations à venir.

Ceci met fin à notre série sur les présidences de classe (se reporter aux « Liens apparentés » ci-dessus pour voir les articles précédents). Les dirigeantes des Jeunes Filles et les membres de présidence de classe trouveront plus d’aide sur l’art de diriger sur la page youngwomen.lds.org