Le prophète assiste à l’ouverture du chantier du temple de Hartford (Connecticut, États-Unis)

  Gerry Avant, rédacteur en chef du Church News

  • 21 Août 2013

Le 17 août, le président Monson et des membres de sa famille ont participé à la cérémonie d’ouverture du chantier du temple de Hartford (Connecticut, États-Unis).  Photo Nicolas Carrasco.

FARMINGTON, CONNECTICUT, ÉTATS-UNIS

Il y a vingt et un ans, Gordon B. Hinckley a annoncé le projet de construire un temple à Hartford (Connecticut, États-Unis).

Le 17 août, un samedi matin clair et très chaud, son successeur, Thomas S. Monson, a ouvert le chantier de la construction du temple.

Il s’est produit un laps de temps entre l’annonce initiale et l’ouverture du chantier car le projet a été mis de côté lors de la construction des temples de Boston et de New York City.

Parlant du site du futur temple, qui se trouve à Farmington (Connecticut, États-Unis), banlieue à l’ouest de Hartford, le président Monson a déclaré : «  Il y a trois ans, j’ai eu l’honneur d’annoncer qu’un temple serait maintenant construit dans cette région. Aujourd’hui est un jour spécial et sacré car nous concrétisons les espoirs et les rêves des membres de l’Église d’ici et nous donnons les premiers coups de pelle pour la construction du temple de Hartford (Connecticut, États-Unis). »

Le 17 août, le président Monson retourne symboliquement la première pelletée de terre lors de la cérémonie d’ouverture du chantier du temple de Hartford (Connecticut, États-Unis). William R. Walker, des soixante-dix, observe la scène. Photo Nicolas Carrasco.

Parlant de la riche histoire de l’Église dans la région, le président Monson a fait remarquer que l’œuvre missionnaire dans le Connecticut a commencé en 1832 quand Orson Hyde et Samuel H. Smith sont allés dans les comtés de Litchfield et de Hartford.

Un des premiers missionnaires dans la région a été Wilford Woodruff, qui est né en 1807 dans ce qui est maintenant Avon, au Connecticut. Il a été baptisé en 1833 et a fait partie du Collège des douze apôtres pendant cinquante ans. En 1889, il est devenu le quatrième président de l’Église.

Le président Monson a fait remarquer qu’en plus d’être un des plus grands missionnaires saint des derniers jours, ayant fait six missions et baptisé plus de 1 800 personnes, le président Woodruff a créé la Société généalogique d’Utah, qui est devenue le plus grand lieu de dépôt de recherches d’histoire familiale au monde.

Le 17 août, le président Monson fait un discours lors de la cérémonie d’ouverture du chantier du temple de Hartford (Connecticut, États-Unis). Photo Nicolas Carrasco.

Le président Monson a dit : « On ne peut mesurer le legs d’œuvre missionnaire et du temple qu’il nous a laissé.

« Je crois que notre Père céleste permettra à ces premiers pionniers missionnaires, notamment au président Woodruff et à d’autres personnes qui ont fait grandir l’Église dans cette région et qui sont maintenant allés au-delà du voile, d’être présents lors de cette occasion sacrée, car l’œuvre du temple est en réalité non seulement pour le temps mais aussi pour l’éternité. »

Le président Monson a dit que chaque temple de l’Église « est une expression de notre témoignage que la vie au-delà de la tombe est aussi réelle et aussi certaine que notre vie ici sur terre ».

Le 17 août, William R. Walker, des soixante-dix, a dirigé la cérémonie d’ouverture du chantier du temple de Hartford (Connecticut, États-Unis). Photo Nicolas Carrasco.

Pendant la cérémonie d’ouverture du chantier, le président Monson a dit qu’il avait un amour spécial pour le Connecticut, où sa femme, Frances Monson, et lui, venaient souvent rendre visite à leur fille, Ann, et à son mari, Roger Dibb, quand ils ont vécu à New Canaan de 1982 à 1994. Sarah, la fille de frère et sœur Dibb, et leur gendre, Jim Steel, qui vivent à Simsbury, et leurs trois enfants, ont assisté à la cérémonie d’ouverture de chantier. Après avoir fait la prière de consécration, le président Monson a été rejoint par les membres de sa famille qui étaient présents pour retourner la terre afin d’ouvrir symboliquement le chantier de construction du temple.

Le 17 août, le président Monson et des membres de sa famille participent à la cérémonie d’ouverture du chantier du temple de Hartford (Connecticut, États-Unis). Photo Nicolas Carrasco.

Le président Monson a fait appel à un jeune garçon. Il s’est penché en avant et a donné à l’enfant ces instructions : « Tiens la pelle. Enfonce-la dans la terre. »

Au moment de son départ, le public a chanté « Joyeux anniversaire » au président Monson, qui aura 86 ans le 21 août.

Le 17 août, un chœur a chanté pendant la cérémonie d’ouverture du chantier du temple de Hartford (Connecticut, États-Unis). Photo Nicolas Carrasco.