Le président Monson reconsacre le temple de Boise en Idaho (États-Unis)

  Par Sarah Jane Weaver, rédactrice adjointe du Church News

  • 20 Novembre 2012

Quatre mille jeunes danseurs, saints des derniers jours, ont illustré le changement de mode de vie et de loisirs au fil des générations à l’occasion du spectacle culturel le soir précédant la reconsécration du temple de Boise (Idaho) par le président Monson.

Résumé de l’article

  • Le président Monson, David A. Bednar, frère Christensen et frère Walker ont assisté au spectacle des jeunes et à la reconsécration du temple de Boise (Idaho) le week-end dernier.
  • La représentation des jeunes a mis en relief les nombreuses choses que les membres de l’Église du secteur du temple de Boise (Idaho) chérissent : la lumière de la foi, le patrimoine, le dur labeur, la famille, les jeunes, la liberté, le service et l’Évangile.
  • Le Temple de Boise (Idaho) dessert environ cent mille saints des derniers jours de trente-et-un pieux de Treasure Valley et d’une région allant de LeGrand en Oregon à Glenn’s Ferry en Idaho.

« Il y a de l’excitation dans l’air, une grande hâte et un profond sentiment de reconnaissance de la part de nos membres pour ce temple. » K. Brett Nattress, soixante-dix d’interrégion

Au cœur de Treasure Valley (la vallée du trésor), le président Thomas S. Monson a reconsacré dimanche matin le temple de Boise (Idaho), un édifice que les membres locaux de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours considèrent comme un trésor inestimable.

Le temple, consacré initialement en 1984, a été fermé pendant quinze mois pour d’importants travaux de rénovation.

Le soir précédant la reconsécration, le président Monson a dit à un groupe de 9 200 jeunes, réunis pour le spectacle culturel, que le temple « brille comme un phare de justice pour tous ceux qui suivent sa lumière ».

« Nous chérissons cette lumière et nous remercions notre Père céleste pour les bénédictions que ce temple et tous les temples apportent dans notre vie », a-t-il dit.

Le président Monson, accompagné de David A. Bednar, du Collège des douze apôtres, Craig C. Christensen, de la présidence des soixante-dix et William R. Walker, des soixante-dix et directeur exécutif du département du Temple, a ensuite fait l’éloge des jeunes pour le bien qu’ils font, leur a demandé de ne jamais oublier le sentiment d’être aux côtés d’autres saints des derniers jours et leur a donné une bénédiction spéciale.

« Mes jeunes frères et sœurs, je vous bénis ce soir pour que vous puissiez ressentir l’amour que nous avons pour vous. Que vous puissiez aussi savoir que notre Père céleste vous aime. Je vous bénis pour que vous ayez toujours le désir de le servir, ainsi que son fils, Jésus-Christ. Je vous bénis pour que vous marchiez toujours dans la vérité et chérissiez la lumière du temple. »

Le programme mettait en relief les nombreuses choses que les membres de l’Église du secteur du temple de Boise (Idaho) chérissent : la lumière de la foi, le patrimoine, le dur labeur, la famille, les jeunes, la liberté, le service et l’Évangile. L’apothéose du spectacle était les chants « Vas-tu faiblir, ô jeunesse » et « En avant ! », par lesquels les jeunes ont célébré la plus grande lumière de leur vie, la lumière du Christ.

Le dimanche, frère Bednar a dit qu’il y avait assez d’énergie dans le spectacle « pour fournir de l’électricité à chaque foyer des États-Unis pendant six mois ».

Gary Walker, président du sous-comité de la manifestation culturelle des jeunes, a dit que le spectacle était moins centré sur la danse que sur la préparation pour le temple.

Frère Walker a dit que beaucoup plus de jeunes que prévu ont participé à la représentation. En raison du grand nombre, les jeunes ont rempli l’arène de Taco Bell sur le campus de l’Université de Boise, et leur famille et les autres se sont rassemblés dans des endroits éloignés pour regarder le programme, qui a été retransmis dans les centres de pieu de tout le secteur du temple.

Arlin Jones, producteur exécutif de la célébration, a dit que les organisateurs voulaient que tous les jeunes soient au centre de la célébration. Il a expliqué : « Ils ne rentraient pas tous sur la scène donc toute l’arène est devenue la scène. »

Frère Bednar a dit que les jeunes qui ont participé à la célébration vivent dans une région où l’Église est forte et continue à grandir.

Être dans la maison du Seigneur avec les membres fidèles de l’Église de la région « est une expérience enrichissante », a-t-il dit entre la première et la deuxième des trois sessions du dimanche.

« Partout dans le monde, chaleur, lumière et éclat se dégagent des temples », a-t-il dit.

Le Temple de Boise (Idaho) dessert environ cent mille saints des derniers jours de trente-et-un pieux de Treasure Valley et d’une région allant de LeGrand en Oregon à Glenn’s Ferry en Idaho.

Steven Mortensen était représentant régional de l’Église en 1984 et a coordonné une grande partie de la consécration initiale du temple. Il a parlé des démarches pour trouver un terrain pour le temple près de l’autoroute afin qu’il soit facile d’accès et s’est souvenu d’avoir participé aux vingt-quatre sessions de consécration moins une ou deux.

Pendant ces sessions, Gordon B. Hinckley (1910-2008) avait promis aux membres de l’Église de Boise que le temple deviendrait « l’édifice le plus important de la vallée ».

« Le temps a confirmé cette déclaration », a dit frère Mortensen. « J’aime le temple. Le temple est le fleuron de la région. »

K. Brett Nattress, soixante-dix d’interrégion et président du comité local du temple, a dit que ce sera une grande bénédiction d’avoir le temple ouvert à nouveau.

« On le sent », a-t-il dit. « Il y a de l’excitation dans l’air, une grande hâte et un profond sentiment de reconnaissance de la part de nos membres pour ce temple. »

Frère Nattress, qui habite à Boise depuis 1990, trouve la région merveilleuse. « Les saints sont remarquables, fidèles et humbles. »

Il a dit que les saints des derniers jours de la région ont travaillé bénévolement des milliers d’heures pour les visites guidées, la célébration culturelle et la consécration.

Il a dit : « J’ai été très impressionné par la fidélité de nos membres et leur désir de servir. »

En fin de compte, tout ce qui s’est passé pendant les visites guidées et la consécration concerne le temple. Il a dit : « Pour moi, c’est la raison d’être de tout cela. »