Nouvelles de l’Église

Vingt-cinq mille familles des Philippines reçoivent une aide humanitaire

  Teresa Pangilinan et Arvin James Despuig

  • 28 Octobre 2011

Depuis les typhons de septembre, les membres des Philippines se sont mobilisés pour porter secours aux personnes dans le besoin, leur fournissant de la nourriture, de l’eau et des couvertures.

À la suite du passage des deux typhons qui ont frappé les Philippines fin septembre, provoquant des inondations massives, le département d’entraide de l’Église s’est joint aux organisations non gouvernementales locales, comme le Rotary Club et l’Église sorptimist, ainsi qu’à l’armée des Philippines, pour distribuer des articles de première nécessité et des trousses d’hygiène dans les villes et les villages touchés.

L’Église a fourni du riz, de l’eau potable, des conserves, des pâtes, des moustiquaires, des sacs de couchage et des couvertures à vingt-cinq mille familles environ.

Quelques jours après le passage des typhons, les membres des pieux de Camiling East, Santa Cruz, Cabanatuan, Angeles et Malolos ont passé des heures à emballer des articles de première nécessité pour les personnes touchées par la catastrophe. Ensuite, vêtus des chasubles jaunes des Mains serviables, ils ont aidé à les leur distribuer.

Pepito Reyes est le chef du village de Daldalayap, situé dans la province de Tarlac

« Nous sommes reconnaissants que [l’Église mormone] ait choisi notre humble barangay (village). C’est vraiment un don des cieux. »

Les détenteurs de la prêtrise du pieu de Malolos ont uni leurs efforts à ceux des membres des pieux avoisinants pour aider à sauver des personnes de la région inondée. Frère Ruperto Dela Cruz, un évêque du pieu de Valenzuela, a prêté son jet ski pour aider aux opérations de secours.

À Hagonoy (Bulacan, Philippines), la maison du président de branche, Leo Antonio Gatacilo, a été submergée. Avec beaucoup d’autres membres de son unité, sa famille et lui ont dû être évacués dans les bâtiments de l’Église.

Le président Gatacilo, qui ne sait pas nager, et trois autres détenteurs de la prêtrise, ont marché pendant plus de trois heures, sur une distance de plusieurs kilomètres, avec de l’eau jusqu’à la poitrine, pour se rendre à Malolos, la capitale de la province du Bulacan, où ils ont pu réunir des denrées, parce qu’ils s’étaient rendu compte que la nourriture et l’eau devenaient rares pour les sinistrés.

Il dit : « J’ai simplement pensé à ma famille et aux membres de la branche qui avaient besoin d’aide. Je ne doutais pas que les personnes qui m’accompagnaient me sauveraient, quoi qu’il arrive. »

Tirso Jagonoy et sa femme, Lea, de Calumpit (Bulacan, Philippines), ont offert leur aide dans les opérations de secours, bien que leur propre maison ait été dévastée par l’inondation.

Sœur Jagonoy dit : « Nous avons tout perdu. Les seules choses qui me restent sont ma famille et mes Écritures. »

Quand ils ont appris que leurs dirigeants de pieu prévoyaient de distribuer des denrées aux autres, ils ont décidé qu’ils devaient aider. Frère Jagonoy dit : « On a grandement besoin de nous ici. »

Lucita Magguodatu a bénéficié de la distribution par les membres. Elle a dit : « Nous sommes heureux de cette aide, parce que nous sommes pauvres et que nos ressources ont disparu. »

Les pieux, les districts et les collectivités de Tarlac, Paniquiu, Cabanatuan, Angeles, Camiling, Rosales, Bayambang, Ilagan, Hagonoy, Calumpit, Angeles, La Paz, Santa Cruz, Laguna, Pampanga et Camiling ont bénéficié des actions de secours.