Nouvelles de l’Église

La journée Mains Serviables au Brésil bénéficie à tout le monde

  • 08-08-2011

Le 30 juillet 2011, les dossards jaunes ont été présents lors de centaines de projets de service partout au Brésil pour célébrer le douzième anniversaire des Mains Serviables mormonesmormones, programme de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours qui s’efforce d’apporter de l’aide à la collectivité et aux personnes démunies après une catastrophe.

Les Mains Serviables mormonesmormones ont en fait vu le jour au Brésil (« Maos aue Ajudam ») comme moyen de faire connaître les efforts humanitaires de l’Église aux amis et aux voisins. C’est maintenant devenu un événement annuel majeur.

La journée de service de cette année a été remplie de chants, de rires et d’applaudissements quand cent vingt mille hommes, femmes et enfants ont balayé des rues, nettoyé des écoles, réparé des bâtiments, embelli des parcs et participé à d’autres projets de service dans le pays d’Amérique latine le plus grand et le plus peuplé. Les membres de l’Église se sont joints à ceux de la collectivité pour rendre des services qui bénificieront à tout le monde.

À Belo Horizonte, Recife et Bahia, plus de six mille bénévoles se sont mobilisés pour combattre la dengue. À Rio de Janeiro, des bénévoles ont nettoyé les écoles publiques et les garderies. À Porto Alegre, mille cinq cents bénévoles ont nettoyé des écoles et certains ont participé à des conférences sur la prévention de l’usage de la drogue.

Ailleurs, des membres ont distribué des clowns faits avec des matériaux recyclés destinés à être remis à des enfants dans des garderies, des centres médicaux, des refuges, etc.

Pendant les deux mois précédant la journée de service, plus de cinq cents bénévoles ont recueilli des dons en nourriture qui ont été remis le 30 juillet à cent soixante-quinze familles de Sao Jose dans le besoin.

Les membres de l’Église de Blumenau ont donné environ cent trente-six kilos de nourriture à la Casa de Apoio às Crianças Portadoras de Mielomeningocele e Neoplasia (« Établissement d’aide aux enfants souffrant de spina-bifida et de néoplasme »). Les bénévoles ont aussi enseigné les principes fondamentaux des réserves alimentaires à l’institution.

Adriane J. Backes Ruoff, travailleuse sociale, dit : « Les techniques que nous avons apprises nous aideront à conserver la nourriture dans notre garde-manger, puisque la plus grande partie s’abîme à cause de l’humidité ambiante.

Quelques projets des Mains Serviables ont été réalisés avant la journée de bénévolat du 30 juillet.

En février, plus de mille saints des derniers jours et amis de l’Église sont allés dans la région montagneuse de Nova Friburgo, municipalité dans l’État de Rio de Janeiro, et, armés de balais, de pelles et de brouettes, ont nettoyé les rues de la ville, les hôpitaux et les écoles après une succession d’inondations et de glissements de terrain dévastateurs en janvier.

Grâce aux Mains Serviables mormones, les saints des derniers jours s’y sont également mis en d’autres occasions et dans beaucoup de régions du monde pour nettoyer et embellir des collectivités. Des milliers de bénévoles ont fait don de millions d’heures de service.

Comme le souligne le Site Web Mains Serviables, les Mains Serviables mormones n’aident pas seulement les personnes dans le besoin et n’embellissent pas seulement les collectivités, elles peuvent fortifier les membres de l’Église, donner indirectement l’occasion de parler de l’Évangile, contribuer à développer des relations entre les dirigeants de l’Église et les représentants du gouvernement et améliorer la réputation de l’Église.

L’année dernière, plus de cent mille saints des derniers jours et amis de l’Église bénévoles se sont rassemblés sur la plage de Copacabana, dans le sud-est du Brésil, pour aider au ramassage et au nettoyage.

En 2009, lors du dixième anniversaire du programme, le sénateur Alvaro Dias, membre du corps législatif fédéral du Brésil, a dit de la journée de service : « Un geste vaut mieux que mille mots… Ce geste a le grand pouvoir de mettre en pratique ce que vous prêchez comme l’Église le fait ici. »

Plus tôt cette année, la Première Présidence a invité toutes les unités de l’Église dans le monde à commémorer le soixante-quinzième anniversaire du plan d’entraide de l’Église en organisant leur propre journée de service.