Nouvelles de l’Église

Le temple du centre-ville de Provo enseigne une leçon au sujet de la conversion

  Par Heather Whittle Wrigley, nouvelles et événements de l’Église

  • 12 Avril 2012

Terminé en 1898, le tabernacle de Provo (à gauche) va être maintenant converti en temple du centre-ville de Provo (dessin à droite), comme annoncé au cours de la conférence générale d’octobre 2011.

Au cœur de Provo (Utah, États-Unis), des travailleurs aux casques de sécurité orange contournent des poutrelles en acier et des enchevêtrements métalliques pour enlever des gravats autour de quatre murs calcinés.

Ces murs sont tout ce qui reste, physiquement, du tabernacle historique de Provo, symbole de l’héritage pionnier de la ville et vieux de cent quatorze ans, après un incendie grave qui a ravagé le bâtiment dans les premières heures du 17 décembre 2010. Aujourd’hui, le tabernacle subit des transformations : des travailleurs consolident ses fondations et le convertissent en un bâtiment qui aura un objectif encore plus élevé, puisqu’il deviendra le temple du centre-ville de Provo.

Il s’agit seulement du quatrième temple créé à partir d’un bâtiment existant. Les autres sont ceux de Copenhague (Danemark), de Manhattan (New York), et de Vernal (Utah).

Le processus de conversion que chacun de ces bâtiments a connu, et que connaît le tabernacle de Provo pour devenir un lieu où le Sauveur peut venir, nous donne un aperçu du processus de conversion par lequel chaque personne doit passer pour retourner vivre avec le Sauveur.

La nécessité de la conversion

William R. Walker, des soixante-dix, directeur exécutif du département du temple de l’Église, a dressé un parallèle entre la conversion de ces bâtiments en temples et le processus de conversion par lequel chaque personne doit passer.

Ces structures étaient toutes déjà utiles, consacrées au service du Sauveur. Mais un processus important de rénovation a été nécessaire pour créer quelque chose qui vise un objectif plus élevé.

« La première utilisation était très bonne et très intéressante, mais la nouvelle sera encore plus intéressante, plus importante et plus divine » a dit frère Walker. De la même façon, « Quand nous serons restaurés ou convertis, nous deviendrons meilleurs que jamais et même encore un peu mieux. »

Chaque conversion individuelle a un point de départ différent. Comme dans le cas du tabernacle de Provo, le processus de la conversion d’une personne peut comporter des événements difficiles et douloureux.

« Personne ne souhaitait cet incendie, mais, parfois, ce genre de crise peut nous inciter à nous reconcentrer sur ce qui est notre valeur réelle » a déclaré Dean Davis, ancien directeur général du département des projets spéciaux de l’Église, qui vient d’être appelé comme deuxième conseiller dans l’Épiscopat président. « Il nous faut quelquefois subir un choc dans la vie pour prendre conscience de ce que peut être notre véritable potentiel. »

Quelle que soit notre situation individuelle, le processus de la conversion n’est jamais facile, il requiert de la foi et des efforts. C’est toutefois un processus par lequel tout disciple du Christ doit passer pour atteindre pleinement son potentiel de fils ou de fille de Dieu.

« Quand nous nous convertissons davantage, nous devenons plus constants et plus fidèles à ce que nous savons » a déclaré David A. Bednar, du Collège des douze apôtres. « C’est une chose de savoir que c’est vrai, c’en est une autre d’être constamment fidèle à ce que nous savons. Les membres de l’Église doivent avoir plus qu’un témoignage. Ils ont besoin d’être convertis. ».

Bâtir sur une fondation sûre

En décrivant la conversion du tabernacle de Provo en temple, Dean Davies a utilisé le mot préservaton.

« Préserver signifie restaurer du mieux possible pour revenir à la condition d’origine, mais en s’autorisant des améliorations, par exemple pour l’intégrité structurelle, a-t-il dit. On ne supprime pas [la fondation d’origine]; on la consolide en y ajoutant, plutôt que d’enlever quelque chose. »

Ces « améliorations » sont analogues aux changements apportés par une personne lorsqu’elle se convertit à l’Évangile, qui décrit le Christ comme notre « fondation » (voir Hélaman 5:12).

La conversion personnelle n’exige pas de repartir à zéro : Dieu prend ce qu’il y a de bien et l’améliore. Quand nos fondations sont consolidées, il ajoute davantage de bien. David O. McKay (1873-1970) a dit : « L’objectif de l’Évangile est… de rendre bons les hommes mauvais et meilleurs les hommes bons et de changer la nature humaine » (voir David O. McKay, dans Conference Report, avril 1954, p. 26 et Le Liahona, avril 2012, p. 12.) 

Dans de nombreux cas, une personne était peut-être déjà utile dans le royaume du Seigneur. Mais en raison de l’objectif plus élevé et exalté qu’il a en réserve pour ses enfants, Dieu offre à quiconque accepte l’appel de suivre son Fils, un processus de renouvellement complet et individualisé à de nombreux égards.

Dans les semaines qui ont suivi l’incendie, l’Église a réuni une équipe d’experts : architectes, ingénieurs, professionnels du bâtiment, historiens, etc. pour établir un plan de préservation.

Selon David Hall Jr., directeur de la conception des temples et membre de l’équipe de préservation, la conversion du tabernacle en temple exigera, entre autres, des travaux d’excavation substantiels pour consolider les fondations, l’ajout de moyens de soutien supplémentaires et une planification soigneuse de l’aménagement intérieur.

« Nous désirons, bien entendu, sauvegarder tout ce qu’il sera possible de réutiliser » a-t-il déclaré. « Si nous pouvons glaner certains détails du bâtiment existant et les réutiliser dans la conception, nous le ferons, bien évidemment, pour que le style du bâtiment d’origine [soit manifeste dans] le nouvel objectif. »

Le temple du centre-ville de Provo comportera des vitraux, des flèches ornementales, et d’autres éléments qui ont été récupérés dans les décombres du tabernacle.

William Harrison Folsom, architecte en chef, concepteur originel du tabernacle de Provo, avait aussi conçu le temple de Manti (Utah) et l’Assembly Hall de Temple Square. Les conservateurs ont étudié ces bâtiments pour déterminer quelle aurait pu être l’approche choisie par frère Folsom pour convertir le bâtiment en un lieu plus saint.

De la même façon, nous avons dans les Écritures les enseignements du Christ qui ne contiennent pas seulement de nombreux modèles de conversion, mais qui nous enseignent aussi les qualités que nous devons acquérir pour nous convertir vraiment (voir Matthieu 18:3).

Éprouver un changement de cœur

Pour chacun des bâtiments rénovés, à Copenhague, Manhattan, Provo et Vernal, la conversion de la structure existante en un temple reflète le processus de la conversion personnelle. Même si leur aspect extérieur est resté quasiment le même, chacun d’eux a néanmoins subi des changements internes importants, centrés sur un nouvel objectif.

L’extérieur de ces temples peut ne pas sembler très différent de l’aspect original, mais les changements sont néanmoins immédiatement apparents à l’intérieur de ces bâtiments sacrés.

Alors que le tabernacle était utilisé, à l’origine, pour des manifestations allant des conférences de pieu à des spectacles culturels, une fois que le bâtiment sera consacré comme temple, les saints des derniers jours s’y rendront pour faire des promesses et des alliances solennelles avec Dieu et pour recevoir les plus hautes ordonnances de l’Évangile, le mariage éternel et le scellement des familles pour l’éternité. Les usagers pourront aussi y accomplir des baptêmes par procuration pour les morts.

Quand les usagers recevront certaines ordonnances du temple, ils passeront par plusieurs salles avant d’entrer dans la salle céleste. Seuls quelques temples utilisent ce système « progressif ».

« On peut dire que lorsque le bâtiment réapparaît, il a un nouveau cœur, il a été converti, il a changé, il est différent et lorsque nous sommes réellement convertis, nous avons changé, nous sommes différents » a souligné frère Walker, en citant Alma 5:26-28.

Comme pour la transformation du tabernacle de Provo en temple du centre-ville de Provo, la personne qui persiste à faire de la conversion un mode de vie passe par un processus de conversion.

« Quand les gens vont au temple, ils se souviennent de leur relation avec le Seigneur, de la création et des enseignements du Sauveur ; ils s’engagent à obéir aux commandements, a déclaré frère Walker. Donc, d’une manière très réelle, le culte assidu au temple… les aide, dans ce processus de conversion, à cimenter leur foi et leur témoignage. »

Le temple du centre-ville de Provo (suite)

Quand le temple du centre-ville de Provo sera terminé, il comportera un sous-sol, un rez-de-chaussée et un étage. Ce temple sera plus grand que le tabernacle transformé en temple de Vernal (Utah) mais aura seulement le tiers de la taille de celui de Provo (Utah), qui se trouve à environ cinq kilomètres de là.

Frère Hall a précisé que la nouvelle toiture renforcée permettra aux ingénieurs d’ajouter à nouveau une tour centrale, qui fournira un emplacement pour une statue de l’ange Moroni. La tour centrale du bâtiment d’origine avait été supprimée en 1917 pour réduire la pression sur le toit qui s’affaissait.

Au sud du temple, il y aura des emplacements pour se garer et des espaces verts pour accueillir les usagers. De plus, a dit Dean Davies, il y aura un bâtiment annexe à côté du temple, similaire à celui qui se trouve près du temple de Salt Lake City, où les invités pourront attendre pendant les mariages et d’autres cérémonies.