Nouvelles de l’Église

La vidéo « Ce que les Écritures signifient pour moi » incite à la réflexion

  Par Ryan Morgenegg, de la rédaction du Church News.

  • 24 Mai 2013

Dans une nouvelle vidéo produite par l’Église, des membres parlent de leurs expériences personnelles avec les Écritures.

Dans une vision sacrée, deux prophètes du Livre de Mormon ont vu une barre de fer qui mène à l’arbre de vie. Cette barre de fer représente la parole de Dieu, et, pour atteindre l’arbre de vie, il suffit de tenir fermement la barre de fer tout en continuant à marcher résolument. Des millions de personnes ont saisi la barre de fer et sont venues à connaître le Père et à prendre part à son amour. Le président Monson a témoigné : « Je sais que ces livres sacrés d’Écritures sont la parole de Dieu. De toute mon âme, en tant que témoin spécial, je témoigne qu’elles sont vraies » (« Come, Learn of Me », Ensign, décembre 1985, p. 48).

Jésus a enseigné à ses disciples la valeur des Écritures. « Et quiconque garde précieusement ma parole ne sera pas séduit » (Joseph Smith, Matthieu 1:37). En lisant la Bible, Joseph Smith a été inspiré à se tourner vers Dieu dans la prière. Cela a conduit à l’ouverture des cieux et au rétablissement de l’Évangile dans les derniers jours.

Que signifient pour vous les Écritures  ? Comment avez-vous vu des enseignements de l’Évangile changer la vie des membres de l’Église ? Y a-t-il des passages qui ont une signification personnelle pour vous ? Dans une nouvelle vidéo produite par l’Église, des membres parlent de leurs expériences personnelles avec les Écritures. Vous trouverez des témoignages supplémentaires venant du monde entier dans diverses publications de l’Église. Voici certaines de ces voix et quelques passages d’Écritures qui complètent leur témoignage :

« [La lecture des Écritures] me fait savoir que notre Père céleste et Jésus-Christ ne sont pas des êtres abstraits éloignés de nous. Ils font partie de nous. Ils nous écoutent. Ils nous connaissent. Lorsque nous allons à eux avec foi et faisons ce qui est juste, l’Esprit nous guide et nous aide. J’ai le témoignage qu’ils sont réels » (Flint Mensa, Ghana, Afrique).

« Mais je sais que mon rédempteur est vivant, et qu’il se lèvera au dernier jour sur la terre » (Job 19:25 Traduction littérale de la version du roi Jacques, NdT).

« Le séminaire m’a enseigné que les Écritures ne doivent pas simplement être stockées dans notre mémoire mais appliquées dans notre vie » (Giccelly Collaguazo, Venezuela).

« Car j’appliquais toutes les Écritures à nous, afin que cela fût pour notre profit et notre instruction » (1 Néphi 19:23).

« Les saintes affirmations que j’ai reçues concernant le Sauveur et son Église rétablie, je les ai reçues pour la première fois dans ma jeunesse, en lisant le Livre de Mormon. C’est en lisant ces annales sacrées que j’ai senti, à plusieurs reprises, le murmure indéniable du Saint-Esprit en déclarer la véracité à mon âme » (Jeffrey R. Holland, « Un témoignage, une alliance et un témoin », Le Liahona, octobre 2011, p. 80).

« Avant de devenir membre de l’Église, je pensais que vivre c’était comme dériver sur la mer, alors je me suis équipé de bouées pour m’empêcher de me noyer, une maison, du pouvoir, un poste, des richesses, des voitures, un mari et un enfant. Puis tout à coup certaines de ces bouées temporelles m’ont lâché. Elles ont perdu toute valeur en l’espace d’une semaine. Dans cette crise, notre Père céleste aimant a lancé un filin de sécurité pour me sauver ; il a envoyé des missionnaires qui m’ont lu les enseignements du Livre de Mormon. Ces Écritures des derniers jours ont été comme une lumière se levant dans ma vie, m’apportant la paix précieuse et le réconfort dont j’avais besoin » (Hsu Hwei Chi, Taiwan).

Et maintenant, mes fils, souvenez-vous, souvenez-vous que c’est sur le roc de notre Rédempteur, qui est le Christ, le Fils de Dieu, que vous devez bâtir votre fondation (Hélaman 5:12).

« Et, grâce à ma lecture des Écritures et aux prières qui accompagnent mon étude, j’ai acquis une connaissance qui m’apporte la paix et m’aide à concentrer mon énergie sur les priorités éternelles. Parce que j’ai commencé à lire les Écritures chaque jour, je suis venu à connaître mon Père céleste et son Fils, Jésus-Christ, et j’ai su ce qu’il fallait faire pour être comme eux » (Julie B. Beck, ancienne présidente générale de la Société de Secours).

Si tu le demandes, tu recevras révélation sur révélation, connaissance sur connaissance, afin que tu connaisses les mystères et les choses paisibles, ce qui apporte la joie, ce qui apporte la vie éternelle (D&A 42:61).

« J’ai prié et j’ai su par l’intermédiaire du Saint-Esprit que le Livre de Mormon était vrai. C’est la parole, la volonté et la vérité de Dieu. La lecture régulière du Livre de Mormon nous a aidés à nous rapprocher de Dieu et de son Fils, Jésus-Christ » (Zoltán Horváth, Budapest, Hongrie).

Et par le pouvoir du Saint-Esprit, vous pouvez connaître la vérité de toutes choses » (Moroni 10:5).

« On m’a demandé de lire le Livre de Mormon chaque jour. Au début, c’était assez difficile parce que je me laissais distraire ou je me lassais. Mais, avec le temps, je n’ai pas pu m’arrêter de le lire. J’ai ressenti quelque chose qui m’a dit de continuer, et j’ai senti mon témoignage qui grandissait. Maintenant, ce n’est plus une simple croyance. Je sais qu’il est vrai » (Oscar Moroni Zelaya, San Salvador, Salvador).

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés (Matthieu 5:6).

Les Écritures ont été une des façons dont Dieu m’a parlé, même quand j’étais enfant, de mes besoins, de ma situation et de ma vie. C’est toujours le cas. Puisque nos besoins changent, Dieu a différentes choses à nous dire à différents moments. Parfois, je m’informe de la doctrine dans les Écritures. Parfois, je les consulte pour m’instruire. Je les ouvre avec une question à l’esprit, et la question est habituellement « Qu’est-ce que Dieu voudrait que je fasse » ? ou « Qu’est-ce qu’il voudrait que je ressente » ? Invariablement je trouve de nouvelles idées, des idées que je n’ai jamais eues auparavant, et je reçois l’inspiration, des directives et des réponses à mes questions » (Henry B. Eyring, « Discussion sur l’étude des Écritures », Le Liahona, juillet 2005, p. 8).

La lecture et l’étude des Écritures doivent être une activité quotidienne pour tous les membres. La conversion à l’Évangile est un processus continuel. Joseph Smith, le prophète, a enseigné : « Ceux qui ont lu [les Écritures], et qui ont bu du flot de connaissance qu’elles transmettent, savent les apprécier ». Il a également dit : « Celui qui lit [les Écritures] le plus souvent les aimera le plus » (voir Enseignements des présidents de l’Église : Joseph Smith [2007], p. 64, 66). Les prophètes actuels ont aussi témoigné de la nécessité de les lire souvent : « Je constate, lorsque j’en prends à mon aise dans mes rapports avec la Divinité et lorsqu’il semble qu’aucune oreille divine n’écoute et qu’aucune voix divine ne parle, que je suis loin, très loin. Si je me plonge dans les Écritures, la distance diminue et la spiritualité revient. Je découvre que j’aime plus intensément ceux que je dois aimer de tout mon cœur, de tout mon pouvoir et de tout mon et esprit, et, les aimant davantage, je trouve plus facile de suivre leurs conseils » (Enseignements des présidents de l’Église : Spencer W. Kimball [2006], p. 75).