Frère Caussé, premier conseiller dans l’Épiscopat président, dit que les Écritures sont un puissant outil missionnaire

  Par Jason Swensen, de la rédaction du Church News

  • 23 July 2013

Gérald Caussé, premier conseiller dans l’Épiscopat président  Photo Christina Smith, copyright © IRI

Résumé de l’article

  • Frère Caussé a parlé de l’importance des Écritures dans la conversion de sa famille il y a cinquante ans.
  • Le Christ a formé ses disciples à utiliser les Écritures et le Saint-Esprit comme des preuves éloquentes et absolues de la réalité de sa vie, de son sacrifice expiatoire et de sa résurrection.
  • Les Écritures sont le centre même de l’enseignement missionnaire ; elles donnent autorité et validité aux enseignements des missionnaires.

« Si les missionnaires d’aujourd’hui suivent le modèle établi par Jésus-Christ, ils peuvent puiser un pouvoir incomparable dans les Écritures. » — Gérald Caussé, premier conseiller dans l’Épiscopat président

PROVO, UTAH (États-Unis)

Le 25 juin, dans le discours qu’il a prononcé lors du séminaire de 2013 pour les nouveaux présidents de mission, Gérald Caussé a dit que les Écritures restent un outil puissant et essentiel pour amener les gens à l’Évangile, une œuvre sacrée.

Le premier conseiller dans l’Épiscopat président a parlé de l’importance des Écritures dans la conversion de sa famille, il y a cinquante ans.

Jean et Marie-Blanche, ses parents, ont vu l’effet positif de l’Évangile dans la vie des membres, mais ils ont au début rejeté les invitations répétées à se faire baptiser. Un soir, les missionnaires ont demandé à monsieur Caussé de lire Jacques 4:17 : « Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché. »

Dès qu’il a lu ces paroles, monsieur Caussé a eu la conscience troublée. Il savait que l’Évangile était une bonne chose et que le refus de se faire baptiser était un péché. Quelques semaines plus tard, les parents Caussé se sont fait baptiser.

Frère Caussé a dit : «  Alors voyez-vous, même chez la famille Caussé, nous avons un passage des Écritures qui a changé notre vie et qui est extrait du livre de Jacques.

Le pouvoir de conversion des Écritures peut enseigner la vérité et apporter la clarté.

Le Christ a formé ses disciples à utiliser les Écritures et le Saint-Esprit comme preuves éloquentes et absolues de la réalité de sa vie, de son sacrifice expiatoire et de sa résurrection. Il a fait la même chose avec ses disciples sur le continent américain.

En suivant le modèle établi par Jésus-Christ, les missionnaires d’aujourd’hui peuvent puiser un pouvoir incomparable dans les Écritures. Nous lisons dans [2 Timothée 3:16] que ‘toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice’.  »

Le guide Prêchez mon Évangile met les Écritures au centre de l’enseignement missionnaire et explique pourquoi les missionnaires doivent en faire l’élément fondamental.

L’utilisation des Écritures n’est pas seulement encouragée ou conseillée. C’est un commandement donné aux disciples du Christ.

Malgré le nombre croissant de manuels, de livres et d’outils pédagogiques mis à la disposition des missionnaires, les Écritures restent le pilier de leur enseignement. Elles lui donnent autorité et validité.

Quand des incroyants ont désiré renverser la doctrine du Christ, ils ont essayé de le faire en s’attaquant à son cœur, les Saintes Écritures. En réponse, chaque fois que les prophètes ont dû y faire face, ils ont utilisé leur arme la plus puissante : la force absolue et pure de la parole de Dieu. »

Dans un monde qui s’enfonce de plus en plus dans les profondeurs de la confusion, les Écritures sont un point de référence pour les membres et pour les amis de l’Église, a dit frère Caussé. Il a ensuite ajouté que, lorsque les missionnaires utilisent les Écritures, ils invitent le Saint-Esprit dans leur enseignement.

Il a poursuivi : « Mais il ne s’agit pas simplement d’attirer le pouvoir de l’Esprit pendant les leçons. Il est important que les amis de l’Église se rendent compte qu’ils doivent obtenir la compagnie durable et permanente du Saint-Esprit. Cela renforcera leur conversion et les aider à rester fidèles après leur baptême.

Parmi les saines habitudes que tous les futurs membres doivent acquérir avant leur baptême, il n’y a pas seulement l’assistance aux réunions du dimanche mais aussi la prière et l’étude des Écritures. »

L’amour, l’étude et la maîtrise des Écritures sont des éléments essentiels pour être un bon missionnaire, a conclu frère Caussé.