Un soixante-dix exhorte les jeunes du monde entier à « lire le Livre de Mormon »

Transmis par Valerie Johnson, rédactrice au Church News

  • 7 mai 2017

S’inspirant d’une expérience des jeunes années de Joseph Smith, Kim B. Clark, soixante-dix Autorité générale et commissaire du département d’Éducation de l’Église, s’adresse aux jeunes adultes pendant la réunion spirituelle mondiale diffusée à leur attention le 7 mai depuis le Tabernacle de Salt Lake City à Temple Square.

Passages marquants de l’article

  • N’écoutez pas vos peurs et ne vous fiez pas aux persuasions des hommes.
  • Tirez des leçons de la vie de Joseph Smith et faites confiance au Seigneur.

« Si vous lisez le Livre de Mormon et priez à son sujet le cœur ouvert, le Saint-Esprit vous en manifestera la vérité. Vous saurez que le Seigneur Jésus-Christ est votre Sauveur et votre Rédempteur et que Joseph Smith est le prophète du Rétablissement. » — Kim B. Clark des soixante-dix

S’inspirant d’une expérience des jeunes années de Joseph Smith, Kim B. Clark, soixante-dix Autorité générale et commissaire du département d’Éducation de l’Église, s’est adressé aux jeunes adultes pendant la réunion spirituelle diffusée à leur attention le 7 mai.

Cette réunion a eu lieu au Tabernacle de Temple Square à Salt Lake City, et a été diffusée dans les centres de pieu du monde entier ainsi que sur LDS.org. La femme de frère Clark, Sue, a aussi fait un discours.

REGARDER MAINTENANT

Frère Clark a commencé en racontant l’histoire des 116 pages perdues du Livre de Mormon. Son discours était ponctué de vidéos illustrant cette histoire.

En septembre 1827, alors âgé de 21 ans, Joseph Smith a reçu les plaques d’or ainsi que l’Urim et le Thummim de l’ange Moroni. Plus tard cet automne-là, sa femme, Emma, et lui, déménagèrent à Harmony, en Pennsylvanie. En février 1828, Joseph a commencé à traduire le Livre de Mormon avec pour secrétaire, Emma, qui était enceinte de leur premier enfant.

En avril 1828, Martin Harris est arrivé à Harmony et a commencé à écrire sous la dictée de Joseph. Deux mois plus tard, la traduction de la première partie des annales était terminée.

Le 7 mai 2017, Kim B. Clark, soixante-dix Autorité générale et commissaire du Département d’Éducation de l’Église, et Sue Clark ont participé à la réunion spirituelle mondiale pour les jeunes adultes dans le Tabernacle de Salt Lake City à Temple Square.

Frère Clark a dit : « Martin voulait désespérément emporter le manuscrit à New York pour le montrer à sa femme et à sa famille. » Joseph avait demandé la permission au Seigneur à deux reprises mais chaque fois, la réponse avait été négative. Martin avait insisté et Joseph avait demandé au Seigneur une troisième fois. Le Seigneur avait donné l’autorisation à Martin de ne montrer le manuscrit qu’à sa femme et à quelques autres personnes.

Peu de temps après le départ de Martin, « Joseph reçut la visite de Moroni et fut réprimandé pour ses demandes répétées de permettre à Martin de prendre le manuscrit. » a raconté frère Clark. Il dut rendre les interprètes et les plaques à Moroni.

Frère Clark a continué, disant : « Et si ce n’était pas suffisant comme souci, Emma accoucha d’un petit garçon, mais le bébé mourut. Elle-même frôla la mort et Joseph passa deux semaines entières à son chevet. Lorsqu’elle commença à se sentir mieux, elle incita Joseph à aller s’informer de ce qu’il était advenu de Martin et du manuscrit. »

Martin a confirmé ses pires craintes : le manuscrit avait disparu.

Les Doctrine et Alliances relatent la réprimande que Joseph avait reçue du Seigneur, ainsi que le processus de repentir auquel il s’est soumis. Pendant son repentir, Moroni lui a remis à nouveau les plaques et les interprètes. Avec l’aide d’Oliver Cowdery, Joseph a pu terminer la traduction du Livre de Mormon.

Frère Clark a invité l’auditoire à réfléchir à leur propre expérience à la lumière de cette histoire. Il a dit : « Le Seigneur vous prépare et vous instruit, tout comme il l’a fait pour Joseph lorsqu’il était un jeune adulte. Il y a des leçons importantes pour vous dans l’expérience de Joseph. »

Foi et confiance en Jésus-Christ

Alors qu’il avait déjà eu de nombreuses expériences spirituelles incroyables quand il traduisait le Livre de Mormon avec Martin Harris comme secrétaire, Joseph n’avait que 22 ans et il était inquiet. Frère Clark a dit : « Il avait une femme merveilleuse, enceinte de leur premier enfant. Il n’avait pas d’argent, ni la formation, ni les moyens de subvenir aux besoins de sa famille. Il était entouré de sceptiques et de persécuteurs et avait peu d’amis. » En dépit des nombreuses expériences spirituelles qu’il avait eues, Joseph avait craint l’homme plus que Dieu.

Frère Clark a ajouté : « À bien des égards, votre situation ressemble à celle de Joseph. Vous êtes des jeunes adultes soucieux et incertains au sujet du mariage et des enfants, des études et du travail, et de votre place dans le monde et dans le royaume du Seigneur.

Lorsque vous rencontrez des épreuves, et vous en rencontrerez certainement, n’écoutez pas vos peurs et ne vous fiez pas aux persuasions des hommes. En lieu et place, je vous demande de faire ce que le Seigneur a aidé Joseph à faire. Je vous promets que cela génèrera de la puissance spirituelle dans votre vie. »

Frère Clark a encouragé les jeunes adultes à puiser dans les expériences et les ressources spirituelles qu’ils possèdent déjà pour y trouver une foi et une confiance accrues en Jésus-Christ. Il a dit : « Fiez-vous aux bénédictions spirituelles que vous avez ressenties et vécues pour trouver la force d’avancer avec foi dans le Sauveur. »

Tout comme le Seigneur a œuvré dans la vie de Joseph, il œuvre également dans la vôtre. Frère Clark a ajouté : « Vous avez une identité et un objectif éternels et une destinée divine. Le Seigneur œuvre dans votre vie en ce moment-même. Il est devant vous, il ouvre des portes, prépare d’autres personnes pour vous aider, et ouvre la voie devant vous. »

Repentir

Quand Joseph a appris que le manuscrit était perdu, il savait qu’il avait péché contre Dieu et transgressé ses commandements. Frère Clark a expliqué que Joseph était submergé de culpabilité et de chagrin, mais qu’il s’était tourné vers le Seigneur et avait découvert le miracle du pardon et la joie de la rédemption.

Il a dit que Joseph ne pouvait pas simplement présenter des excuses et espérer s’être repenti : il devait vaincre les attitudes, les peurs et les tendances qui étaient à la racine de ses péchés. Joseph avait besoin d’un changement de cœur, qui n’est possible que grâce à Jésus-Christ.

Dans cette expérience, le Seigneur avait enseigné à Joseph qui il était réellement. Il avait grandi en paysan pauvre et sans éducation, mais cela n’était pas sa véritable identité. Il était Joseph, le prophète, un voyant de choix par l’intermédiaire duquel Jésus-Christ rétablirait la plénitude de son Évangile sur la terre.

Le pouvoir spirituel du Livre de Mormon

La perte du manuscrit avait gravé dans l’âme de Joseph l’importance du Livre de Mormon et de l’œuvre du Seigneur. Frère Clark a déclaré : « Le message fondamental des prophètes du Livre de Mormon est leur témoignage de Jésus-Christ et de sa doctrine. Il y a de la puissance spirituelle dans ce livre. »

Il a ajouté qu’on peut voir cette puissance dans le processus de la traduction, qui était une expérience spirituelle qui a enseigné à Joseph le fonctionnement du Seigneur et du Saint-Esprit. « Le Livre de Mormon lui a enseigné la doctrine de Jésus-Christ, et le Seigneur l’a appelé à la respecter : à agir avec foi en lui, à se repentir, à se faire baptiser et à recevoir le Saint-Esprit. »

Frère Clark a déclaré que le Livre de Mormon peut être une expérience de révélation pour tous : « Si vous lisez le Livre de Mormon et priez à son sujet le cœur ouvert, le Saint-Esprit vous en manifestera la vérité. Vous saurez que le Seigneur Jésus-Christ est votre Sauveur et votre Rédempteur et que Joseph Smith est le prophète du Rétablissement. »

Frère Clark a lancé cette invitation : « Que vous ne soyez pas encore membre de l’Église ou que vous le soyez depuis longtemps ou depuis peu, […] lisez le Livre de Mormon, priez à son sujet, et agissez avec foi en Jésus-Christ en vous repentant, vous faisant baptiser et recevant le Saint-Esprit. Ensuite, allez de l’avant pour recevoir et contracter toutes les ordonnances et toutes les alliances du salut, y compris l’ordonnance du scellement dans le temple. »

Pour conclure, il a ajouté : « J’espère et je prie pour que vous tiriez des leçons de la vie de Joseph. Malgré les difficultés rencontrées dans ses années de jeune adulte, il a fait confiance au Seigneur, et le Seigneur lui a accordé de devenir le grand prophète du Rétablissement. »

Sœur Clark a exprimé son grand amour pour les jeunes adultes et  a parlé de la bénédiction du rétablissement. Elle a déclaré : « J’ai appris que si le repentir consiste à cesser de faire quelque chose que nous faisons, il peut aussi s’agir de commencer à faire quelque chose que nous ne faisions pas jusqu’ici. L’une des choses les plus importantes que nous devons commencer à faire dans le cadre du repentir, c’est servir les autres. C’est en servant notre prochain, en travaillant côte à côte avec le Seigneur, et en goûtant à son amour pur que nous apprenons à connaître vraiment le Sauveur. »

Un chœur chante lors de la réunion spirituelle mondiale pour les jeunes adultes au Tabernacle de Salt Lake, à Temple square, le 7 mai.

Le 7 mai 2017, Kim B. Clark, soixante-dix Autorité générale et commissaire du département d’Éducation de l’Église, et Sue Clark, ont participé à la réunion spirituelle mondiale pour les jeunes adultes dans le Tabernacle de Salt Lake City à Temple Square.