Les adultes seuls, les dirigeants voient les avantages de la réorganisation des paroisses de JAS

  Heather Wrigley, Nouvelles et événements de l’Église

  • 20/04/2011

La réorganisation des paroisses et des pieux de jeunes adultes seuls concernera environ quarante mille jeunes adultes seuls en Utah.

Résumé de l’article

  • Les paroisses de jeunes adultes seuls sont géographiquement réorganisées dans les pieux de JAS et les paroisses d’étudiants seront supprimées.
  • Chaque paroisse de JAS sera ouverte à tous les membres seuls de l’Église de 18 à 30 ans qui vivent dans ses limites.
  • Les jeunes adultes seuls peuvent choisir d’assister à la paroisse des JAS ou à la paroisse traditionnelle dans laquelle ils vivent.

« Nous espérons que [la réorganisation] donnera des occasions supplémentaires aux jeunes adultes seuls de remplir des postes de dirigeants et d’enseigner, de diriger… Nous espérons que cela augmentera leurs occasions de rencontrer d’autres personnes et de rendre des services importants. Nous voulons apporter ces occasions dans leur zone géographique. » —Steven E. Snow, de la présidence des soixante-dix

Pour le bien des membres seuls de l’Église de 18 à 30 ans, l’Église réorganise et redécoupe les paroisses et les pieux de jeunes adultes seuls partout en Utah.

Les paroisses de jeunes adultes seuls sont géographiquement réorganisées et ajoutées aux pieux de jeunes adultes seuls qui viennent d’être créés. Les paroisses d’étudiants seront supprimées.

Chaque paroisse de JAS est ouverte à tous les membres seuls de l’Église de 18 à 30 ans qui résident dans les limites géographiques de la paroisse. Les jeunes adultes seuls ont la possibilité de choisir d’assister à la paroisse des JAS ou à la paroisse traditionnelle dans laquelle ils vivent.

Il y a des paroisses de jeunes adultes seuls dans tous les États-Unis mais ces changements vont principalement toucher ceux d’Utah et d’Idaho. De plus, pour les membres d’Utah des contreforts des Wasatch, toutes les paroisses de jeunes adultes seuls feront maintenant partie d’un pieu de jeunes adultes seuls

Les dirigeants de l’Église espèrent que cela réduira toute confusion sur la paroisse dont les jeunes adultes doivent faire partie. Environ quarante mille jeunes adultes seuls seront concernés par ce changement.

Steven E. Snow, de la présidence des soixante-dix, explique : « Ce groupe d’âge a tendance à un peu passer d’une unité, d’une paroisse à une autre. Nous espérons que cela donnera aux jeunes adultes des occasions supplémentaires de remplir des postes de dirigeants et d’enseigner, de diriger… Nous espérons que cela augmentera leurs occasions de rencontrer d’autres personnes et de rendre des services importants. Nous voulons apporter ces occasions dans leur zone géographique. »

Les choses changent déjà

Les jeunes adultes seuls et leurs dirigeants dans les régions où le changement a déjà eu lieu voient et ressentent la différence.

Wess R. Greene, président du quatrième pieu de JAS de Logan (Utah, États-Unis), dit que le changement a créé un sentiment d’appartenance. Il dit : « Auparavant, il y avait le sentiment général que si un jeune adulte seul n’était pas étudiant, il ne pouvait pas faire partie d’une paroisse de JAS où les étudiants prédominaient. La réorganisation a ouvert les unités de JAS à tous ceux qui désirent y participer. »

Dans la trente-septième paroisse de JAS de Logan (Utah, États-Unis), Sam Powell, âgé de vingt-trois ans, dit que la réorganisation a rapproché les membres de l’Église non seulement géographiquement mais aussi dans leur amitié.

Il explique : « Cela suit le principe du Seigneur de tenir un registre et de faire partie d’un seul troupeau. Puisque les membres de notre paroisse sont géographiquement plus proches, notre paroisse devient davantage comme une famille où vos voisins sont nos fréquentations et nos amis. »

Ronald S. Godfrey, président du deuxième pieu de JAS de Logan (Utah, États-Unis), ajoute : « Je dirais que c’est l’un des meilleurs changements que l’Église ait jamais faits. Cela a motivé les jeunes. »

Des occasions de progresser

Plusieurs paroisses et pieux d’Ogden ont commencé la transition en avril dernier et les pieux de JAS de Logan, Cedar City, Saint-George et Ephraim ont aussi effectué le changement. Ceux de Utah’s Salt Lake, Davis et Utah Counties seront réorganisés d’ici le mois de juin 2011.

L’objectif des dirigeants de l’Église est d’accroître les occasions de diriger et de se connaître, d’aider ceux qui cherchent à redevenir pratiquants et de fortifier la foi des jeunes adultes seuls.

Des occasions accrues de se connaître

L’Église encourage les relations sociales et la synergie entre ses jeunes. Cette réorganisation augmente leurs occasions de fréquenter d’autres jeunes adultes et de rendre des services importants.

Frère Greene est le président des activités régionales pour les jeunes adultes seuls de sa région. Son comité continue de favoriser les activités conjointes entre les paroisses et les pieux de JAS pour donner aux jeunes adultes seuls des occasions de rencontrer de nombreuses personnes différentes.

Il explique : « Cela aide les membres à faire connaissance et à avoir des expériences en commun dans un cadre digne et sûr. Les jeunes adultes seuls peuvent être fortifiés et se faire des amis. »

Des occasions supplémentaires de diriger

Les occasions accrues de diriger pour les jeunes adultes seuls sont un autre avantage de la réorganisation.

Dans le pieu du président Godfrey, davantage de jeunes sont retournés dans la paroisse qui leur est affectée, ce qui permet de leur confier divers postes de direction.

Le président Greene appelle les nouvelles paroisses de JAS des « CFD », centres de formation de dirigeants.

Il explique : « L’Église va continuer à aller de l’avant et cette génération va être placée dans des postes pour guider l’Église. Dans ces paroisses, les futurs dirigeants font l’apprentissage des clés de la prêtrise et du pouvoir de la prêtrise. Les jeunes hommes et les femmes seuls apprennent à aller vers les gens, à les comprendre et à les aider. »

Thomas M. Cherrington, soixante-dix de l’interrégion du Nord de l’Utah qui a aidé à mettre en place le nouveau programme à Cache Valley (Utah, États-Unis), explique que les paroisses de JAS offrent plus de postes de dirigeants pour les jeunes adultes seuls.

Il explique : « Dans une paroisse traditionnelle, un jeune adulte seul est rarement appelé dans une présidence de collège ou de Société de Secours ou quelque chose de ce genre. Dans ces paroisses [JAS], on retrouve des jeunes adultes seuls dans à peu près tous les postes de la paroisse à part celui d’évêque. »

Des avantages pour la remotivation

Les avantages de la réorganisation dépassent les murs de l’église.

Frère Snow raconte : « Nous avons vu revenir beaucoup de jeunes adultes qui n’étaient pas pratiquants dans l’Église depuis longtemps. Nous essayons d’amener tout le monde au sein de l’Église. Nous voulons que tout le monde se sente le bienvenu. »

Elissa Mellor, âgée de vingt-deux ans, présidente de la Société de Secours de la trente-septième paroisse de JAS de Logan (Utah, États-Unis), explique : « Certaines personnes hésitaient à aller dans une paroisse d’étudiants. Le fait de changer le nom en paroisse de jeunes adultes seuls a été bon. Nous accueillons tout le monde. »

Rien que dans le deuxième pieu de JAS de Logan (Utah, États-Unis), environ deux cents JAS sont redevenus pratiquants depuis le 1er septembre 2010, date de la réorganisation.

Le président Godfrey explique : « Maintenant, il n’y a pas d’inégalité. « Il suffit d’être jeune adulte seul, pas d’être scolarisé ou pas. Tout le monde se sent en paix et a l’impression d’être à sa place. »

Le président Greene dit que ce sont les jeunes adultes seuls eux-mêmes qui apportent ce changement.

Président de collège de la trente-septième paroisse de JAS, Sam Powell a vu à quel point la réorganisation a remotivé les gens. Il dit : « C’est un miracle de voir tous les jeunes adultes être accueillants et accepter tout le monde, les étudiants, ceux qui ne le sont pas, les peu pratiquants et les non pratiquants. Aucune différence n’est faite entre un étudiant de deuxième année de dix-neuf ans et quelqu’un de vingt-neuf ans qui travaille à plein temps. »

L’Église est en train d’essayer de créer de nouvelles paroisses puisque de nombreux jeunes adultes seuls redeviennent pratiquants, explique frère Cherrington.

Fortifier la foi

Une autre raison de cette réorganisation est d’aider les dirigeants de l’Église, les présidents de pieu, les évêques, les présidents de collège et les présidentes de Société de Secours, à établir des liens plus forts avec les membres de leur unité.

Auparavant, les jeunes adultes seuls avaient tellement d’options que beaucoup d’entre eux passaient d’une paroisse à l’autre, ce qui rendait difficiles les visites au foyer et le suivi de l’engagement de chacun. Grâce à la réorganisation géographique des paroisses, les dirigeants de la prêtrise savent maintenant exactement qui fait partie de leur paroisse et peuvent mieux les toucher. Inversement, les membres de la paroisse savent qui est leur évêque et peuvent bénéficier de ses conseils et de son aide.

Le président Greene ajoute : « Cela a vraiment fait converger et a renforcé les membres de chaque paroisse. En ce qui concerne ce que le président Monson a dit sur le sauvetage de chacun, cela a vraiment facilité les choses. »

Va, ne crains pas

La réorganisation des paroisses et des pieux de JAS a été difficile pour certains qui aimaient la paroisse dans laquelle ils étaient mais se trouvent maintenant dans une autre paroisse.

Sœur Mellor explique : « Ce n’est pas quelque chose que les dirigeants ont décidé comme cela. Cela vient du Seigneur et nous avons juste besoin d’avoir foi et , avec confiance au Seigneur, de croire que nous pouvons vraiment apprendre, progresser et avoir des occasions de devenir de meilleurs chrétiens grâce à ces changements. »

Frère Powell dit qu’avec d’autres unités, la trente-septième paroisse de JAS de Logan a perdu des gens de sa paroisse qui étaient très aimés.

Il ajoute : « Mais il faut se rendre compte que des bénédictions découleront de l’obéissance aux conseils de l’Église. Je le sais. J’ai vu ici, à Cache Valley, les bénédictions qui découlent de l’obéissance. »

Le but ultime, bien sûr, est d’amener tout le monde au Christ. L’organisation précédente permettait à certains jeunes adultes seuls de passer à travers les mailles du filet et d’avoir l’impression de ne pas être à leur place.

Le président Godfrey explique : « Dans les coulisses nous essayons de faire parvenir le message de l’Expiation et de l’amour du Sauveur à tous, qu’ils aient perdu leur chemin ou qu’ils adoptent pleinement les principes de l’Évangile. Je trouve que nous sommes tous bénis par le changement qui a eu lieu. »