Sœur McConkie dit que l’œuvre du salut nécessite un partenariat

  Par Carol F. McConkie, première conseillère dans la présidence générale des Jeunes Filles

  • 26 Juin 2013

Carol F. McConkie, première conseillère dans la présidence générale des Jeunes Filles  Photo Ravell Call, Deseret News

« Au foyer et dans l’Église, les femmes participent à l’œuvre de la prêtrise. ... Cette œuvre est mieux faite... lorsque s’établit un partenariat dans lequel les femmes et les détenteurs de la prêtrise travaillent ensemble ». — L. Tom Perry, du Collège des douze apôtres

Où que j’aille dans cette merveilleuse Église, je suis inspirée par les dirigeantes des Jeunes Filles qui magnifient leurs appels et travaillent côte à côte avec des dirigeants de la prêtrise fidèles pour bénir les jeunes fils et filles de notre Père céleste et leur famille. En travaillant ensemble dans l’unité et la foi, ils montrent à nos jeunes la beauté et les bénédictions de la prêtrise de Dieu sur la terre qui nous permet de contribuer à l’œuvre du salut.

L. Tom Perry a enseigné : « Au foyer et dans l’Église, les femmes participent à l’œuvre de la prêtrise, l’œuvre qui apporte les bénédictions de la prêtrise aux enfants de Dieu, et dans laquelle le pouvoir de la divinité se manifeste. ... Cette œuvre est mieux faite, que ce soit au foyer ou dans l’Église, lorsque s’établit un partenariat dans lequel les femmes et les détenteurs de la prêtrise travaillent ensemble » (« Power In the Priesthood », formation pour les Autorités générales, 5 avril 2013).

Dans la condition mortelle, la prêtrise est le pouvoir et l’autorité que Dieu donne à l’homme de faire tout ce qui est nécessaire pour le salut des enfants de Dieu Les clés de la prêtrise sont l’autorité que Dieu a donnée aux dirigeants de la prêtrise pour diriger, superviser et gouverner l’utilisation de sa prêtrise sur la terre. Quiconque a un appel dans l’Église est appelé et mis à part sous la direction de quelqu’un qui détient des clefs de la prêtrise. Nous sommes appelés par prophétie et par l’imposition des mains de ceux qui détiennent l’autorité de Dieu (voir Articles de foi 1:5).

Les dirigeantes des Jeunes Filles sont appelées à instruire, à encourager et à soutenir les jeunes filles et leur famille dans leurs efforts pour suivre les principes de l’Évangile et de « faire grandir leur témoignage de notre Père céleste, de Jésus-Christ et de l’Évangile rétabli » (Manuel 2, 10).

Nous servons avec confiance, sachant que nous avons reçu une autorité déléguée pour agir dans nos appels sous la direction de ceux qui détiennent les clés de la prêtrise (voir Manuel 2 : Administration de l’Église, 2.1.1.) Nous servons avec davantage de confiance lorsque nous exerçons la foi dans les ordonnances de la prêtrise et les alliances que nous avons contractées avec Dieu.

Dans les conseils de paroisse et de pieu, les dirigeantes des Jeunes Filles et les dirigeants de la prêtrise se réunissent pour faire la volonté du Seigneur. Les dirigeants de la prêtrise demandent l’avis des dirigeantes des Jeunes Filles dans tout ce qui a trait à aider les gens à aller au Christ.

« Sœurs, soyez prêtes, aussi bien mentalement que spirituellement à parler des besoins [des jeunes filles et de leur famille]. Soyez franches. Soyez fermes. Parlez avec assurance des problèmes et des préoccupations graves. ... Le dirigeant de la prêtrise à qui vous faites rapport sera fortifié plus que vous ne pouvez l’imaginer s’il entend ce que vous avez à dire. Dans de nombreux cas, vous discernerez les besoins et les préoccupations des femmes, des jeunes, des enfants et des familles avec une plus grande empathie et plus de perspicacité que vos dirigeants de la prêtrise. À l’aide de la prière, identifiez les préoccupations et proposez des solutions. Puis, avec d’autres dirigeants, soyez disposées à suivre et soutenir les conseils des frères qui détiennent les clés de la prêtrise. ... Tout le monde prospère, à tous les niveaux de gouvernement de l’Église, en suivant et en soutenant ceux qui détiennent les clés » (M. Russell Ballard, Counseling with Our Councils, 1997, p. 94-95).

Récemment, j’ai été témoin de la beauté des dirigeantes des Jeunes Filles et des dirigeants de la prêtrise travaillant ensemble pour apporter les bénédictions de la prêtrise aux jeunes magnifiques et à leur famille. La conférence de jeunesse avait été planifiée sous la direction du président de pieu. Neuf mois plus tôt, les membres du conseil des jeunes du pieu avaient exprimé leurs inquiétudes concernant la santé spirituelle et temporelle et la stabilité de leur foyer et de leur famille. Les dirigeants de la prêtrise de pieu et les dirigeantes des Jeunes Filles de pieu ont guidé les jeunes alors qu’ils étaient tenaient conseil pour trouver des solutions et recommander des activités qui fortifieraient les jeunes et leur famille.

Ensemble, ils ont décidé de mettre l’accent sur le temple. Ils ont tenu compte des directives de la Première Présidence d’encourager les jeunes à utiliser des noms de famille ou des noms d’ancêtres de membres de la paroisse et du pieu pour accomplir l’œuvre du temple. Le conseil des jeunes s’est fixé l’objectif de réunir 3 300 noms pour les ordonnances du temple. Sous la direction des évêques, les dirigeants des jeunes ont tenu conseil avec les dirigeants de la prêtrise et les dirigeantes des Jeunes Filles de paroisse. Ils ont planifié des activités qui aideraient tout le monde à saisir la signification de l’histoire familiale. Ils ont appris à indexer. Ils ont visité le centre d’histoire familiale. Ils ont fait appel à leur famille et aux membres de la paroisse. En fin de compte, les jeunes du pieu ont fait des recherches et ont collecté plus de 3 400 noms.

Du fait de leur engagement dans l’œuvre du salut, les jeunes et leurs familles ont été bénis. Les jeunes rayonnaient de confiance, de pureté et de l’Esprit du Seigneur. Chacun d’eux était digne d’une recommandation à l’usage du temple et avait une plus grande détermination de se tenir en des lieux saints. Ils étaient ensemble dans la foi et dans l’unité.

Ces jeunes avaient observé des dirigeants adultes travaillant ensemble sous la direction des frères qui détiennent les clés de la prêtrise, et ils avaient appris à faire de même. Nous pouvons aider nos jeunes à commencer à comprendre la beauté et les bénédictions de la prêtrise lorsqu’ils participent ensemble à l’œuvre du salut.