Uniformité de dévouement constatée par Jeffrey R. Holland lors de ses voyages à l’étranger

  Par Gerry Avant, rédacteur en chef du Church News

  • 19 Mars 2013

Lors d’une manifestation interconfessionnelle à Londres, Jeffrey R. Holland, à droite, rend visite à Sir Khalid Hameed, CBE, directeur et PDG du London International Hospital, à gauche, et à M. Sayyid Yousif Al-Khoel, OBE, directeur des relations publiques de la fondation Al-Khoel, organisation caritative internationale.  © 2013 Intellectual Reserve, Inc.

Résumé de l’article

  • Jeffrey R. Holland s’est rendu au Moyen-Orient et dans trois pays européens du 20 février au 4 mars 2013.
  • Jeffrey R. Holland a présidé deux conférences de pieu dans deux pays distants de quatre mille huit cent kilomètres, dans le même week-end.
  • À Londres, il a pu rencontrer un certain nombre de dirigeants politiques, religieux et de la collectivité.

« La capacité de l’Évangile de nous unir sur des points communs et des vérités communes est un de ses grands miracles, une de ses grandes forces. » — Jeffrey R. Holland

Après s’être rendu au Moyen-Orient et dans trois pays européens du 20 février au 4 mars, Jeffrey R. Holland, du Collège des Douze, résume son voyage en disant que l’uniformité de dévouement et de fidélité qu’il a constaté chez les saints des derniers jours de différentes cultures et pays était plus frappante que les différences de langues et de lieux géographiques.

Les voyages de Jeffrey R. Holland l’ont conduit aux Émirats Arabes Unis où il a consacré le centre de pieu d’Abu Dhabi, premier bâtiment construit par l’Église au Moyen Orient, aux Pays-Bas, en Angleterre et en Allemagne.

Il a dit que les membres de l’Église de chaque endroit étaient « dévoués de cœur et d’esprit ».

« On entend quelqu’un rendre témoignage dans une autre langue, ou d’une culture différente, ou dans un coin très éloigné de la terre et pourtant, on a l’impression de se trouver dans sa paroisse », a-t-il dit lors d’une interview accordée au Church News. « La capacité de l’Évangile de nous unir sur des points communs et des vérités communes est un de ses grands miracles, une de ses grandes forces. »

L’un des aspects uniques des récents voyages de Jeffrey R. Holland est qu’il a présidé deux conférences de pieu dans deux pays distants de quatre mille huit cent kilomètres, dans le même week-end. Il a présidé la conférence du pieu d’Abu Dhabi le vendredi 22 février, qui était jour de Sabbat là-bas, et puis les sessions de la conférence du pieu d’Apeldoorn (Pays-Bas) les 23 et 24 février.

Jeffrey R. Holland était accompagné de sa femme, Patricia Ils étaient accompagnés pour une partie de leur voyage de José A. Teixeira, des soixante-dix, président de l’interrégion du Nord de l’Europe, et de sa femme, Filomena.

En Angleterre, les 25 et 26 février, Jeffrey R. Holland s’est adressé aux missionnaires au centre de formation des missionnaires de Chorley et, à Londres, il a rencontré plusieurs membres du parlement et a participé à un dîner interconfessionnel et à des groupes de discussion caritatifs.

Clifford Herbertson, soixante-dix d’interrégion de Grande-Bretagne, a dit : « Une partie importante de la visite de Jeffrey R. Holland à Londres a été consacrée à rencontrer un certain nombre de dirigeants politiques et de la collectivité influents. L’événement particulier constitué par un dîner privé dans le centre de Londres de l’université Brigham Young, a engendré une bonne volonté et une compréhension tangibles qui ont été reconnues et appréciées par toutes les personnes présentes. Les portes qui ont été ouvertes pendant la visite de Jeffrey R. Holland seront une grande bénédiction dans la vie de beaucoup de gens. »

Jeffrey R. Holland a également visité l’église de Hyde Park, bâtiment historique de Londres qui a été rénové récemment et qui servira de lieu de culte de l’Église et de centre d’accueil des visiteurs. L’église de Hyde Park, qui se trouve dans l’un des quartiers touristiques les plus populaires de Londres, dessert plus de deux mille membres de l’Église et comporte un écran interactif Je suis Mormon.

Jeffrey R. Holland et sa femme, Patricia, devant un écran interactif au centre d’accueil des visiteurs de Hyde Park à Londres. © 2013 Intellectual Reserve, Inc.

« J’étais dans ce bâtiment quand il a été consacré, alors cela me rappelle de doux souvenirs. Ma mission représentait tout pour moi », a-t-il dit, parlant de l’époque, dans les années soixante, où il a servi dans la mission des îles Britanniques. « Je me rends partout dans le monde et c’est ce que je dis aux missionnaires. Mais me retrouver « chez moi », là où j’ai fait ma mission et dans le bâtiment où j’ai servi est pour moi une expérience très touchante.

Jeffrey R. Holland a passé plusieurs jours en Allemagne, où il a instruit les présidents de mission lors d’un séminaire à Francfort du 28 février au 1er mars. Il s’est adressé aux membres du pieu de Berlin pendant une réunion de dirigeants de la prêtrise le samedi 2 mars et il a également participé à un groupe de discussion caritatif à Berlin.

Il a terminé son séjour en Allemagne en s’adressant à une réunion commune des branches de Leest et de Potsdam le dimanche 3 mars.

Il a parlé de ses nombreux voyages partout dans le monde, mais il a dit que dans les branches de Leest et de Potsdam, il s’est « senti chez lui ». Il a dit aux membres allemands que nous sommes vraiment tous frères et sœurs dans l’Évangile et il les a encouragés à continuer à se réunir pour favoriser un esprit d’amour.

Vivienne Meier, de la branche de Potsdam, a dit : « Son message m’a beaucoup touchée. J’ai le sentiment que tout le monde ressentait la même chose, que son message nous était directement destiné. Nous étions dans une autre dimension quand nous l’écoutions parler. Nous nous sentions tellement bien et si heureux. »