Point de vue : Devenir un meilleur disciple

  • 30 Décembre 2012

Des appels paisibles à changer sont lancés à tous les gens qui cherchent sincèrement à devenir de meilleurs disciples du Seigneur Jésus-Christ.

« Aimez Dieu et restez purs du sang et des péchés de cette génération. Vous avez une œuvre monumentale à faire. … Votre Père céleste attend votre loyauté et votre amour à chaque étape de votre vie. » — Jeffrey R. Holland, du Collège des douze apôtres

À ceux qui écoutent attentivement, le Seigneur envoie régulièrement par l’Esprit des appels à l’action. Pour les humbles, ces appels entraînent des changements de leur volonté et de leurs projets personnels, pour accomplir un acte de service, faire des efforts pour bénir quelqu’un dans le besoin, chercher à accroître leurs connaissances et leur compréhension ou améliorer leur comportement. Des appels paisibles à changer sont lancés à tous les gens qui cherchent sincèrement à devenir de meilleurs disciples du Seigneur Jésus-Christ.

Nathanaël a été appelé à venir voir (voir Jean 1:46).

Pierre et d’autres personnes ont été appelés à devenir des « pêcheurs d’hommes » (Matthieu 4:19).

Les appels à l’action nous parviennent parfois plus directement des prophètes vivants de Dieu. Spencer W. Kimball a appelé l’Église à porter l’Évangile au monde entier ; Ezra Taft Benson a appelé les membres à se souvenir du Livre de Mormon; et Howard W. Hunter a appelé les membres à se concentrer sur le temple. Les récentes annonces faites par Thomas S. Monson concernant le culte au temple, l’âge de la mission, et l’instruction et l’apprentissage des jeunes sont un appel collectif à se lever et briller lancé à cette génération.

Tout l’enthousiasme et les possibilités associés à chaque appel à l’action lancé par un prophète s’accompagnent d’un niveau égal de responsabilité d’être un meilleur disciple, pour la personne, la famille et l’Église.

Chaque jeune homme et chaque jeune fille peuvent prendre conscience de la grande confiance que le Seigneur accorde à cette génération. Chacun devra aussi réfléchir aux obligations et aux responsabilités associées aux annonces et s’interroger sur les changements qui peuvent être nécessaires dans sa vie personnelle suite l’appel à l’action lancé par un prophète. Peut-être ressentirez-vous que vous devez devenir un meilleur disciple, passer plus de temps à étudier les Écritures et les paroles des prophètes vivants. Ou peut-être serez-vous incité à en apprendre et comprendre plus sur vos ancêtres et leur vie, et à les aider à recevoir les bénédictions de l’Évangile en accomplissant les ordonnances du temple en leur faveur. Quels que soient les changements que vous êtes incité à faire, cela vous demandera de rectifier les tendances actuelles, de réaffecter l’usage de votre temps et de revoir vos priorités.

Les parents et grands-parents sentent déjà qu’il est urgent de fournir le meilleur enseignement à la maison pour aider les jeunes qu’ils aiment à se préparer à contracter et respecter des alliances sacrées dans le saint temple, et à servir fidèlement en mission. Heureusement, les familles peuvent maintenant trouver gratuitement toute la documentation nécessaire pour accomplir cette œuvre importante sur LDS.org.

En plus des Écritures, entre autres documents clés, il y a les magazines de l’Église, Viens et suis-moi : documentation pour l’apprentissage des jeunes, Prêchez mon Évangile, et Dotés d’en haut. Les parents doivent écouter attentivement les questions de leurs jeunes, exprimées verbalement ou non. Les parents attentionnés seront guidés quand ils réfléchissent dans la prière à la manière d’aider leurs enfants à progresser et à se préparer spirituellement, en fournissant des occasions d’enseigner, de faire connaître l’Évangile et de participer à l’œuvre de rédemption des morts. Comme avec tous les disciples, il est important de poser des questions qui conduisent à des actions, telles que: « En fonction de ce que nous avons étudié, qu’est-ce que tu aimerais faire? »

L’appel à l’action exige d’impliquer les jeunes dans l’œuvre du salut, l’œuvre des disciples. Les dirigeants adultes de l’Église et les consultants des jeunes devront écouter et impliquer les jeunes à relever les défis de chaque paroisse et de chaque pieu. Au lieu d’utiliser des programmes tout faits pour occuper les jeunes, les dirigeants doivent discuter des questions que les jeunes jugent importantes, les inciter à chercher des réponses et des solutions, et engager les présidences de collège de la Prêtrise d’Aaron et de classe des Jeunes Filles à élaborer des plans pour bénir et servir les personnes. Ensuite, les dirigeants adultes doivent se mettre en retrait et laisser les jeunes assumer leur part de l’œuvre du Royaume. Le pouvoir et la force qui afflueront dans les paroisses et les pieux seront proportionnels à la mesure dans laquelle les dirigeants adultes déclencheront le pouvoir et la force spirituels qu’ont leurs jeunes de commencer à agir en tant que disciples.

Tout appel à l’action s’accompagne d’une nécessité de prudence. Il y a toujours des gens qui s’emparent des directives des prophètes afin de promouvoir leurs points de vue ou leurs intérêts personnels. Les paroles du Prophète fournissent un large éventail d’options pour les jeunes, toutes acceptables aux yeux du Seigneur. Un jeune homme a la possibilité d’aller en mission à l’âge de dix-huit ans ou plus tard, selon sa situation et sa préparation. Une jeune fille peut choisir de se concentrer sur la préparation au mariage et la maternité et l’enseignement, ou bien elle peut choisir de faire une mission à l’âge de dix-neuf ans ou plus tard. Chaque jeune a la latitude de se concentrer sur sa propre voie de disciple dans le cadre de la voie plus grande d’alliance définie par le prophète du Seigneur. Il faut veiller à aider les jeunes à se sentir acceptés et intégrés, dans les décisions qu’ils prennent dans leur vie de disciple.

L’appel du prophète à l’action est un appel à devenir un meilleur disciple. Les jeunes, les parents et les dirigeants de l’Église doivent tous se livrer à un examen de conscience et se demander où ils en sont sur la voie du disciple. Nous devons repenser aux alliances que nous avons contractées en tant que personne, mari, femme, parent et serviteur dans le Royaume. Nous devons avoir des oreilles pour entendre l’appel et la foi d’y répondre.

« C’est pourquoi, ne vous lassez pas de bien faire, car vous posez les fondements d’une grande œuvre. Et c’est des petites choses que sort ce qui est grand » (D&A 64:33).

Au cours de la Conférence générale d’octobre 2012, Jeffrey R. Holland, du Collège des douze apôtres, a adressé les paroles suivantes aux « jeunes de l’Église qui vont faire une mission et se marier au temple ». Il a dit : « Aimez Dieu et restez purs du sang et des péchés de cette génération. Vous avez une œuvre monumentale à faire, soulignée par cette merveilleuse annonce que le président Monson a faite hier matin [sur l’âge d’éligibilité pour le service missionnaire]. Votre Père céleste attend votre loyauté et votre amour à chaque étape de votre vie.