L’appel de père est éternel

L. Tom Perry

Of the Quorum of the Twelve Apostles


L. Tom Perry
Puissions-nous écouter la voix des prophètes qui, depuis le début des temps, nous mettent en garde à propos de l’importance du père dans le foyer!

Si nous prenons le temps de regarder concrètement le monde actuel, il devient de plus en plus évident que Satan travaille en heures supplémentaires à asservir l’âme des hommes. Sa cible préférée est la cellule de base de la société : la famille.

Pendant les quelques dernières décennies, Satan a mené une campagne énergique pour amoindrir et abaisser cette organisation de base qui est la plus importante de toutes. Il est de plus en plus évident qu’il y a réussi : on voit, rapporte et entend chaque jour des faits consternants qui impliquent la chute de nombreuses familles. Avec la désintégration de celle-ci, nous voyons les effets terribles sur notre société : recrudescence de la délinquance, des problèmes de comportement, de la pauvreté, de la consommation de drogue, et la liste ne cesse de s’allonger.

Il me semble que les maris et les pères sont le point de mire de Satan. Les médias de notre époque les attaquent sans répit en les ridiculisant et en les abaissant dans le rôle que Dieu leur a attribué.

Exemples scripturaires

Il peut être utile d’opposer le portrait des maris et des pères que font les médias à celui que l’on trouve dans les Écritures. Nous y avons tant de grands modèles !

Le Père et le Sauveur. Dans le Nouveau testament, nous avons un aperçu de la relation qui existe entre le Sauveur et le Père. On trouve l’un des plus frappants d’entre eux dans le jardin juste avant que le Sauveur soit trahi.

« [Jésus], s’étant mis à genoux… pria,

« disant : Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe ! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne.

« Alors un ange lui apparut du ciel, pour le fortifier. 1 »

Moïse et Jéthro. Dans l’Exode, nous avons l’exemple de Jéthro, beau-père de Moïse, qui observait la manière dont son gendre gouvernait les enfants d’Israël.

« Le beau-père de Moïse vit tout ce qu’il faisait pour le peuple, et il dit : Que fais-tu là avec ce peuple ? Pourquoi sièges-tu seul, et tout le peuple se tient-il devant toi, depuis le matin jusqu’au soir ?

« Moïse répondit à son beau-père : C’est que le peuple vient à moi pour consulter Dieu…

« Le beau-père de Moïse lui dit : Ce que tu fais n’est pas bien.

« Tu t’épuiseras toi-même, et tu épuiseras ce peuple qui est avec toi ; car la chose est au-dessus de tes forces, tu ne pourras pas y suffire seul 2 . »

Alors Jéthro a expliqué à Moïse comment déléguer cette responsabilité en appelant des hommes capables qui craignaient Dieu et en les laissant juger en qualité de dirigeants en Israël.

« Qu’ils jugent le peuple en tout temps ; qu’ils portent devant toi toutes les affaires importantes, et qu’ils prononcent eux-mêmes sur les petites causes. Allège ta charge, et qu’ils la portent avec toi 3 . »

Alma. Dans le Livre de Mormon, nous avons le récit d’Alma, fils d’Alma, qui était compté parmi les rebelles et qui se livrait à toutes sortes d’iniquités. Alma père a prié avec beaucoup de foi pour que son fils accède à la connaissance de la vérité. Sa prière a été exaucée de manière extraordinaire :

« Et alors, il arriva que tandis qu’il allait çà et là pour détruire l’Église de Dieu… voici, l’ange du Seigneur leur apparut ; et il descendit comme dans une nuée ; et il parla comme avec une voix de tonnerre…

« Et si grand fut leur étonnement qu’ils tombèrent par terre et ne comprirent pas les paroles qu’il leur disait.

« Néanmoins, il cria encore, disant : Alma, lève-toi et avance-toi, car pourquoi persécutes-tu l’Église de Dieu ? Car le Seigneur a dit : Ceci est mon Église, et je l’établirai ; et rien ne la renversera, si ce n’est la transgression de mon peuple.

« Et l’ange dit encore : Voici, le Seigneur a entendu les prières de son peuple, et aussi les prières de son serviteur Alma, qui est ton père ; car il a prié avec beaucoup de foi à ton sujet, afin que tu sois amené à la connaissance de la vérité ; c’est pourquoi, c’est dans ce but que je suis venu te convaincre du pouvoir et de l’autorité de Dieu, afin que les prières de ses serviteurs soient exaucées selon leur foi 4 . »

Quand Alma fils s’est remis de cette expérience, il était un homme nouveau.

Le rôle des pères diminue

Dans le plan qu’il a soigneusement tramé pour détruire la famille, Satan cherche a réduire le rôle des pères. La recrudescence de la violence et la délinquance juvénile, la grande pauvreté et l’insécurité économique croissantes, et l’augmentation du nombre d’enfants en situation d’échec scolaire démon-trent clairement le manque d’influence positive des pères au foyer 5 . La famille a besoin d’un père pour lui donner de la stabilité.

Avec l’expérience des siècles, nous avons sûrement appris maintenant que la famille de base apporte la fondation la plus stable et la plus sûre à la société et qu’elle est essentielle à la préparation des jeunes à leurs responsabilités futures. Nous devrions avoir appris maintenant que les autres sortes de famille n’ont pas fonctionné et ne fonctionneront jamais. La Première Présidence et le Collège des douze apôtres l’ont clairement affirmé dans la « La famille, Déclaration au monde » :

« Nous, Première Présidence et Conseil des douze apôtres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, déclarons solennellement que le mariage de l’homme et de la femme est ordonné de Dieu et que la famille est essentielle au plan du Créateur pour la destinée éternelle de ses enfants.

« Tous les êtres humains, hommes et femmes, sont créés à l’image de Dieu. Chacun est un fils ou une fille d’esprit aimé de parents célestes, et, à ce titre, chacun a une nature et une destinée divines. Le genre masculin ou féminin est une caractéristique essentielle de l’identité et de la raison d’être individuelle prémortelle, mortelle et éternelle…

« Le premier commandement que Dieu a donné à Adam et Ève concernait leur potentiel de parents, en tant que mari et femme. Nous déclarons que le commandement que Dieu a donné à ses enfants de multiplier et de remplir la terre reste en vigueur. Nous déclarons également que Dieu a ordonné que les pouvoirs sacrés de procréation ne doivent être employés qu’entre l’homme et la femme, légitimement mariés…

« Par décret divin, le père doit présider sa famille dans l’amour et la droiture, et a la responsabilité de pourvoir aux besoins vitaux et à la protection de sa famille. La mère a pour première responsabilité d’élever ses enfants. Dans ces responsabilités sacrées, le père et la mère ont l’obligation de s’aider en qualité de partenaires égaux…

« Nous lançons une mise en garde : les personnes qui enfreignent les alliances de la chasteté, qui font subir des sévices à leur conjoint ou à leurs enfants, ou qui ne s’acquittent pas de leurs responsabilités familiales devront un jour en répondre devant Dieu. Nous faisons également cette mise en garde : la désagrégation de la famille attirera sur les gens, les collectivités et les nations les calamités prédites par les prophètes d’autrefois et d’aujourd’hui 6 . »

Rôles du père

Étant donné les mises en garde urgentes concernant l’avenir des enfants de notre Père céleste, les pères et les mères doivent se livrer à une introspection pour s’assurer qu’ils suivent la directive du Seigneur d’édifier une famille éternelle. Qu’est-ce que le Seigneur attend que nous fassions, plus particulièrement nous, les pères ?

Quand une famille a été fondée, le rôle du père comprend les responsabilités suivantes :

1. Le père est le chef de famille.

« Le père est un dirigeant, le plus important des dirigeants. Cela a toujours été le cas et ce le sera toujours. Pères, avec l’aide, les conseils et l’encouragement de votre épouse pour l’éternité, vous présidez votre foyer. Cela ne signifie pas que vous êtes plus digne ou mieux qualifié, mais c’est une question de loi et d’appel [divin] 7 . »

Votre rôle de dirigeant au foyer doit inclure la direction du culte en famille.

« Vous présidez le repas, la prière en famille. Vous présidez la soirée familiale et, sous l’inspiration de l’Esprit du Seigneur, vous veillez à ce que vos enfants apprennent de bons principes. Votre rôle est de présider tous les domaines de la vie familiale.

Vous donnez des bénédictions paternelles. Vous participez activement à l’établissement des règles et de la discipline familiales. En tant que dirigeant de votre foyer, vous vous organisez et faites des sacrifices pour obtenir la bénédiction d’une famille unie et heureuse. Pour réussir à faire tout cela, vous devez mener une vie centrée sur votre famille 8 . »

Joseph F. Smith a recommandé : « Frères, il y a trop peu de dévotion religieuse, d’amour et de crainte de Dieu au sein du foyer ; trop d’attachement aux biens de ce monde, d’égoïsme, d’indifférence et de manque de recueillement dans la famille ; si ce n’était le cas ces choses n’existeraient jamais si abondamment à l’extérieur du foyer. C’est donc le foyer qui doit être réformé. Essayez aujourd’hui et demain d’apporter un changement dans votre foyer 9 . »

Rappelez-vous, mes frères, que, dans votre rôle de dirigeant dans votre foyer, votre femme est votre compagne. Le président Hinckley a enseigné : « Dans l’Église, l’homme ne marche jamais devant sa femme ni derrière elle, mais à ses côtés. Ils sont égaux 10 . » Depuis le début, Dieu a enseigné au genre humain que le mariage doit unir le mari et la femme 11 . Il n’y a donc pas de président ni de vice-présidente dans une famille. Le mari et la femme travaillent éternellement en collaboration pour le bien de leur famille. Ils sont unis en parole et en action quand ils dirigent et guident leur cellule familiale. Ils sont sur un pied d’égalité. Ils planifient et organisent les affaires familiales dans l’unité et à l’unanimité en allant de l’avant.

2. Le père est un instructeur.

Le conseil suivant de Joseph F. Smith est d’application aujourd’hui : « Ne laissez pas vos enfants entre les mains de spécialistes… mais instruisez-les par votre propre précepte et votre exemple… chez vous au coin du feu. Soyez-vous-mêmes un spécialiste de la vérité 12 . »

« Lorsque vous comprenez l’importance d’instruire vos enfants, vous sentez le poids des responsabilités, parce que vous comprenez aussitôt que vous devez le faire par le précepte et par l’exemple. Vous ne pouvez pas vous comporter d’une certaine façon et enseigner le contraire. Vous devez vivre, étudier et prier de manière à avoir la compagnie constante du Saint-Esprit. Vous devez purifier et organiser votre vie pour que votre exemple et votre façon de diriger reflètent la lumière de l’Évangile de Jésus-Christ.

« Vous devez planifier votre journée en fonction de l’inspiration de l’Esprit du Seigneur, en recherchant sincèrement votre bien-être et celui de votre famille avant que d’autres soucis ne vous empêchent pas de vous acquitter de ces responsabilités primordiales. Comme nous l’ont enseigné les prophètes modernes, ‘aucun autre succès ne peut compenser l’échec au foyer’ (David O. McKay, Conference Report, avril 1964, p. 5 ; cité dans J. E. McCulloch, Home: The Savior of Civilization, 1924, p. 42) 13 . »

3. Le père pourvoit aux besoins matériels.

Ezra Taft Benson a exprimé cela clairement : « Le Seigneur a confié aux hommes la responsabilité de pourvoir aux besoins de leur famille d’une manière telle que la femme puisse s’acquitter de son rôle de mère au foyer… Nous savons que la mère travaille parfois en dehors du foyer parce que son mari lencourage ou insiste même pour qu’elle le fasse…[pour le] confort que les revenus supplémentaires peuvent procurer. Non seulement la famille souffrira dans de tels cas, mes frères, mais cela gênera votre progression spirituelle 14 . »

Pères, par décret divin, vous présidez sur votre cellule familiale. C’est une grave responsabilité et la plus importante que vous assumerez jamais, car elle est éternelle. Accordez la bonne priorité à votre famille. Elle fait partie de votre vie qui durera après la mort. Je témoigne que ce qui suit est vrai :

« Le poste que les hommes occupent au foyer, et surtout ceux qui détiennent la Prêtrise de Melchisédek, est de première importance et doit être clairement reconnu et maintenu dans l’ordre et avec l’autorité que Dieu a conférée à l’homme en le mettant à la tête de son foyer.

« Il n’y a pas d’autorité supérieure à celle du père dans ce qui a trait à l’organisation familiale, surtout lorsque cette organisation est présidée par un détenteur de la prêtrise supérieure…L’ordre patriarcal est d’origine divine et durera tout au long du temps et de l’éternité. Il y a donc une raison particulière pour que les hommes, les femmes et les enfants comprennent cet ordre et cette autorité dans les foyers du peuple de Dieu, et cherchent à en faire ce que Dieu voulait qu’ils soient, une qualification et une préparation à l’exaltation suprême de ses enfants… Au foyer, l’autorité présidente est conférée au père et il n’y a pas d’autorité supérieure dans tout ce qui concerne le foyer et la famille 15 . »

J’ai fait plusieurs citations pour lesquelles que je n’ai pas donné de référence. Je l’ai fait à dessein. Elles feront l’objet de notes claires dans le numéro de mai du Liahona. Je vous invite à les étudier et à lire les discours de cette conférence. C’est un excellent magazine et il doit se trouver dans tous les foyers. L’esprit de cette conférence peut durer toute l’année grâce aux pages de ce magazine.

Puissions-nous écouter la voix des prophètes qui, depuis le début des temps, nous mettent en garde à propos de l’importance du père dans le foyer. Je prie humblement pour que nous décidions plus complètement de nous acquitter des devoirs et des responsabilités que le Seigneur nous a donnés à nous, pères en Sion. Au nom de Jésus-Christ. Amen.

Montrer les références

  1.  

    1. Luc 22:41-43.

  2.  

    2. Exode 18:14, 15, 17, 18.

  3.  

    3. Exode 18:22.

  4.  

    4. Mosiah 27:10-14.

  5.  

    5. Voir David Blankenhorn, Fatherless America : Confronting our Most Urgent Social Problem, 1995, introduction, p. 25-48 ; David Popenoe, Life without Father, 1996, p. 52-78.

  6.  

    6.  L’Étoile, octobre 1998, p. 24.

  7.  

    7. Le Collège des Douze apôtres, « Pères, considérez vos voies », Message de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, (brochure 1973).

  8.  

    8.  Ensign, juin 2002, p. 16.

  9.  

    9. « Worship in the Home », Improvement Era, décembre 1903, p. 138.

  10.  

    10.  L’Étoile, Gordon B. Hinckley, janvier 1997, p. 61.

  11.  

    11. Voir Genèse 2:24.

  12.  

    12.  Improvement Era, décembre 1903, p. 138.

  13.  

    13.  Ensign, juin 2002, p. 14.

  14.  

    14. Conference Report, octobre 1987, p. 60-61 ; ou Ensign, novembre 1987, p. 49.

  15.  

    15. Joseph F. Smith, « The Rights of Fatherhood », Juvenile Instructor, 1er mars 1902, p. 146.