L’Expiation peut assurer votre paix et votre bonheur

Richard G. Scott

Of the Quorum of the Twelve Apostles


Vous trouverez un bonheur véritable et durable, avec la force, le courage et la capacité de surmonter les plus grandes difficultés si vous centrez votre vie sur Jésus-Christ.
 

Notre Père céleste veut que nous ayons tous la paix et le bonheur dans la condition mortelle. Notre Maître, Jésus-Christ, et ses prophètes nous ont enseigné comment avoir cette paix et ce bonheur, même dans un monde toujours plus difficile, avec toujours plus de conflits et une énorme concentration de tentations.

Je vais illustrer la mauvaise manière de chercher la paix et le bonheur, puis la bonne manière, en faisant une analogie avec l’escalade. Il y a des gens qui essayent d’escalader une falaise difficile par une méthode appelée le « solo intégral ». Ils escaladent seuls, sans matériel et sans système de sécurité. Tout repose uniquement sur leur technique et leurs capacités. Ils recherchent les sensations fortes en frôlant la mort en prenant de grands risques. Ils le font malgré la forte probabilité de finir par tomber et de se blesser grièvement ou de se tuer. Ils sont comme les nombreuses personnes qui affrontent les difficultés et les tentations de la vie sans la sécurité du respect des commandements de Dieu et de la direction du Saint-Esprit. Dans le monde difficile d’aujourd’hui, ces personnes vont presque assurément enfreindre des lois importantes et subir des conséquences douloureuses et destructrices. Ne faites pas de « solo » dans la vie. Vous êtes presque assurés de tomber dans la transgression.

Il y a une manière plus sûre de faire de l’escalade. Quand deux grimpeurs s’attaquent à une ascension difficile, le premier de cordée prépare la paroi en plaçant des points d’assurage à quelques dizaines de centimètres les uns des autres. Sa corde est fixée aux points d’assurage par des mousquetons. La sécurité est assurée par un grimpeur appelé le second qui se tient à un point très sûr. Le premier de cordée est protégé parce que le second « assure », c’est-à-dire, vérifie avec soin la manière dont la corde coulisse. De cette manière, le premier de cordée est protégé durant son ascension. S’il fait un faux pas, le point d’assurage le protègera en limitant sa chute. Le second, non seulement assure la sécurité du premier, mais il lui adresse des encouragements par des commentaires et des signaux qu’ils échangent. Leur objectif est d’avoir une expérience sans danger et grisante en vainquant une grande difficulté. Ils utilisent des techniques et du matériel éprouvés. Le matériel de base se compose d’un baudrier de sécurité, d’une bonne corde, de différents points d’assurage à fixer sur la paroi rocheuse, d’un sac de magnésie pour améliorer l’adhérence, de chaussures ou de chaussons spéciaux permettant au premier de cordée d’adhérer à la paroi rocheuse.

Les coéquipiers ont étudié les règles et les techniques de l’escalade. Ils ont été instruits par des grimpeurs expérimentés et ils se sont entraînés pour maîtriser la technique et bien utiliser le matériel. Ils ont prévu un itinéraire et ont déterminé comment ils allaient collaborer. Quand le premier de cordée a posé suffisamment de points d’assurage et a trouvé un lieu très sûr, il sécurise sa position et tire la corde ; le second suit alors la « longueur » ou morceau de corde tiré par le chef pour rejoindre celui-ci, puis ils répètent le même processus. L’un assure, pendant que l’autre grimpe et fixe régulièrement des points d’assurage pour retenir en cas de chute. L’escalade semble être quelque chose de risqué et de dangereux, mais cela peut être une expérience exaltante si l’on prend ces précautions et si l’on suit de bons principes.

Dans la vie, les points d’assurage sont les lois de Dieu qui fournissent une protection face à toutes les difficultés que vous rencontrerez. La corde et les mousquetons qui la fixent aux points d’assurage représentent l’obéissance à ces commandements. Si vous étudiez ces commandements, vous entraînez à les respecter et avez un plan pour éviter le danger, vous aurez des moyens sûrs de protection contre les tentations de Satan. Vous acquerrez de la force de caractère qui vous fortifiera contre la transgression. Si vous faites un faux pas, il n’y aura pas de conséquence durable grâce aux points d’assurage ou à l’aide disponible par le repentir.

Laissez le Sauveur être votre « premier de cordée ». Il a dit : « Je suis… le Roc du Ciel… Quiconque entre par la porte et monte par moi ne tombera jamais 1 . » Le Rédempteur vous aidera à franchir, sains et saufs, les obstacles les plus difficiles de la vie. Ses lois sont des points d’ancrage absolument sûrs qui dissipent la peur et assurent la réussite dans un monde qui sinon serait très dangereux. Si vous vivez ainsi, vous aurez sans aucun doute paix et bonheur.

Vous trouverez un bonheur véritable et durable, avec la force, le courage et la capacité de surmonter les plus grandes difficultés si vous centrez votre vie sur Jésus-Christ. L’obéissance à ses enseignements assure une ascension sans danger dans le voyage de la vie. Cela demande des efforts. Il n’y a pas de garantie de résultats immédiats, mais il y a l’assurance que, au temps du Seigneur, des solutions viendront, la paix prévaudra et vous aurez le bonheur.

Les difficultés que vous rencontrez et les expériences qui vous permettent de progresser sont prévues pour n’être que temporaires dans une vie de paix et de bonheur continuels. La tristesse, le chagrin et les déceptions sont des événements de la vie. Il n’est pas prévu qu’ils soient la substance de la vie. Je ne minimise pas la difficulté de certains de ces événements. Quand la leçon que vous devez apprendre est très importante, les épreuves peuvent durer longtemps, mais vous ne devez pas leur permettre d’être au centre de tout ce que vous faites. Votre vie peut et doit être merveilleusement enrichissante. Votre compréhension et votre application des lois de Dieu donneront à votre vie un objectif glorieux tandis que vous escaladerez et conquerrez les difficultés de la vie. Cette perspective laisse les difficultés à leur place, simplement des points d’appui menant à plus de progression et d’accomplissement.

Le Seigneur tient à votre progression et à votre développement. Cette progression est accélérée quand vous lui permettez de plein gré de vous guider à travers chacune des expériences de progression que vous rencontrez, qu’elles vous réjouissent ou non. Faites confiance au Seigneur. Demandez à être guidés par l’Esprit pour connaître sa volonté. Soyez prêts à l’accepter. Vous serez alors en mesure de recevoir le plus grand bonheur et d’atteindre des sommets d’accomplissement.

La paix et le bonheur sont les fruits précieux d’une vie droite. Ils ne sont possibles que grâce à l’expiation de Jésus-Christ. Je m’explique.

Chacun de nous commet des fautes dans la vie. Elles se traduisent par l’infraction de lois éternelles. La justice est la partie du plan du bonheur de notre Père céleste qui maintient l’ordre. C’est comme la gravité pour un grimpeur, elle est toujours présente. C’est une amie si l’on respecte les lois éternelles. Elle pénalise si l’on enfreint les lois. La justice garantit que l’on recevra les bénédictions que l’on mérite en obéissant aux lois de Dieu. La justice exige aussi que toute infraction à une loi soit punie. Quand on obéit aux lois de Dieu, on est béni, mais il n’est pas possible de gagner des crédits supplémentaires pour compenser les lois que l’on enfreint. Si elles ne sont pas résolues, les infractions aux lois peuvent rendre la vie misérable et empêcher de retourner à Dieu. Seuls la vie, les enseignements et particulièrement l’expiation de Jésus-Christ peuvent vous libérer de cette situation sinon impossible.

Les exigences de la justice, quand des lois sont enfreintes, peuvent être satisfaites par la miséricorde, elle-même méritée par le repentir continuel et l’obéissance aux lois de Dieu. Le repentir et l’obéissance sont absolument essentiels pour que l’Expiation opère tout son miracle dans votre vie. Le Rédempteur peut satisfaire la justice en ce qui vous concerne et vous accorder le pardon si vous suivez le chemin miséricordieux du repentir. Grâce à l’Expiation vous pouvez vivre dans un monde où la justice vous assure de garder ce que vous avez mérité par votre obéissance. Grâce à la miséricorde du Seigneur vous pouvez échapper aux conséquences de l’infraction des lois.

L’Expiation a été un acte altruiste aux conséquences infinies et éternelles, réalisé douloureusement dans la solitude par le Fils de Dieu 2 . Par son expiation le Sauveur a brisé les liens de la mort. Son expiation justifie que nous soyons finalement jugés par le Rédempteur. Elle peut nous éviter une éternité sous la domination de Satan. Elle ouvre les portes de l’exaltation à tous ceux qui se qualifient pour le pardon par le repentir et l’obéissance.

Méditer sur la grandeur de l’Expiation suscite les sentiments les plus profonds de respect, une immense gratitude et une profonde humilité. Ces sentiments peuvent vous fournir une grande motivation pour respecter les commandements et de vous repentir continuellement de vos fautes pour avoir une plus grande paix et un plus grand bonheur.

Je crois que, malgré tous nos efforts, nous ne pouvons pas comprendre pleinement avec notre esprit humain la signification éternelle de l’Expiation, ni la manière dont elle a été accomplie. Nous ne pouvons comprendre que dans une toute petite mesure la douleur, l’angoisse et les souffrances qu’elle a coûtées au Sauveur, ou à quel point il a été difficile pour notre Père céleste de voir son Fils face à la difficulté infinie de l’Expiation. Malgré tout, il faut étudier consciencieusement l’Expiation pour la comprendre aussi bien que possible. Vous pouvez apprendre ce qui est utile pour respecter les commandements, pour goûter la paix et le bonheur dans la condition mortelle. Vous pouvez vous qualifier, avec les membres de votre famille obéissants, pour vivre éternellement avec le Seigneur et votre Père céleste.

Léhi a enseigné à son fils Jacob : « Il n’y a aucune chair qui puisse demeurer en la présence de Dieu, si ce n’est par les mérites, et la miséricorde, et la grâce du saint Messie 3 . »

Jésus-Christ possédait les mérites qu’aucun autre être ne pouvait possiblement avoir. Il était Dieu, Jéhovah, avant sa naissance à Bethléhem. Non seulement son Père bien-aimé lui a donné son corps d’esprit mais Jésus était aussi le Fils unique dans la chair. Notre Maître a mené une vie parfaite et sans péché, qui, par conséquent, échappait aux exigences de la justice. Il possède toutes les qualités à la perfection, notamment l’amour, la compassion, la patience, l’obéissance, la clémence et l’humilité. Sa miséricorde paie notre dette à la justice quand nous nous repentons et lui obéissons. Comme, malgré tous nos efforts pour obéir à ses enseignements, nous serons encore loin du compte, par sa grâce nous serons « sauvés, après tout ce que nous pouvons faire 4 ».

Je témoigne que, par une souffrance et une agonie inimaginables, à un prix incalculable, le Sauveur a gagné le droit d’être notre Rédempteur, notre Intermédiaire, notre Juge final. Je sais qu’il vit et qu’il vous aime. Prenez-le continuellement comme « premier de cordée » dans votre vie. Les points d’assurage que sont ses lois vous garantiront sécurité et réussite pour franchir les difficultés que vous rencontrerez. Vous ne tomberez pas en transgression grave. Votre vie sera une vie de paix et de bonheur couronnée par l’exaltation dans le royaume céleste. Au nom de Jésus-Christ. Amen.

Montrer les références

  1.  

    1. Moïse 7:53.

  2.  

    2. Voir D&A 133:50, 52-53.

  3.  

    3. 2 Néphi 2:8 ; italiques ajoutés.

  4.  

    4. 2 Néphi 25:23.