Des choses petites et simples

Christoffel Golden, fils

des soixante-dix


Puissions-nous redécouvrir le pouvoir divin de la prière quotidienne, la force de conviction du Livre de Mormon et un esprit de réelle dévotion lorsque nous prenons la Sainte-Cène.

Quiconque vit quotidiennement l’Évangile de Jésus-Christ et persévère jusqu’à la fin obtiendra la vie éternelle ; c’est la promesse du Seigneur1. Les éléments essentiels de l’Évangile sont simples, faciles à comprendre et adaptés à la capacité des plus faibles2.

Très récemment, j’ai eu la chance d’observer ce processus dans la vie d’un frère du nom de Stan, qui n’avait pas été pratiquant pendant environ quarante-cinq ans. Il avait mené une vie juste et avait apporté son soutien à sa femme et à son fils dans leur participation de membres fidèles à l’Église. Mais, pour des raisons personnelles, il avait choisi de rester en dehors de la fraternité de l’Église. Néanmoins, chaque mois il accueillait les instructeurs au foyer.

En février 2006, Stan a reçu de nouveaux instructeurs au foyer. Leur première visite a été plutôt agréable, bien que Stan n’ait montré aucun intérêt véritable pour l’Évangile ni pour aucun sujet vaguement associé aux choses spirituelles. La visite suivante n’a pas beaucoup modifié ce qu’ils avaient initialement remarqué, bien que Stan ait été un peu plus chaleureux et amical. Cependant, à leur troisième visite, il y a eu un changement manifeste dans l’apparence et le comportement de Stan. À leur très grande surprise et avant même qu’ils aient pu donner leur message, Stan les a interrompus par plusieurs questions profondes. Dans la discussion qui s’est ensuivie il leur a aussi raconté ses expériences du mois précédent pendant lequel sa femme et lui avaient commencé à lire quotidiennement un chapitre du Livre de Mormon.

Bruce R. McConkie a décrit avec éloquence le genre de réveil qu’a connu Stan : « Voici un homme qui obtient un exemplaire de ce livre béni, commence à le lire et continue… jusqu’à ce que, l’ayant lu entièrement, son âme affamée soit remplie du pain de vie. Il ne peut le mettre de côté ou ignorer ses enseignements. C’est comme si les eaux de la vie coulaient dans les déserts désolés de son âme, étanchant le sentiment d’aridité et de vide qui le séparait jusqu’alors de son Dieu4. »

Le pouvoir remarquable du Livre de Mormon et la très réelle influence de l’Esprit du Seigneur lorsque nous lisons ses pages sacrées ont été rappelés aux instructeurs au foyer. Ils ont aussi mieux compris la déclaration de Joseph Smith, le prophète « …que le Livre de Mormon [est] le plus correct de tous les livres de la terre… et qu’un homme se rapprocherait davantage de Dieu en en suivant les préceptes que par n’importe quel autre livre5 ».

La soif de connaissances de Stan et sa redécouverte de l’Évangile rétabli ont bientôt étendu sa lecture au-delà d’un chapitre par jour ; cette lecture s’est accompagnée d’un profond examen de conscience et de prières ferventes. Je dis aux personnes qui se demandent parfois si le Seigneur entend réellement leurs prières, que le Sauveur nous a rappelé :

« Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d’un poisson ?

« …Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père céleste donnera-t-il de bonnes choses, par le Saint-Esprit, à ceux qui le lui demandent6. »

Notre prophète bien-aimé, Gordon B. Hinckley, a aussi donné ce conseil : « Vous ne pourrez pas y réussir seuls… Vous avez besoin de l’aide du Seigneur, et, ce qui est merveilleux c’est que vous avez l’occasion de prier avec l’espérance qu’il entendra vos prières et y répondra… Il est prêt à vous aider7. »

En août 2006, Stan s’est risqué, aux côtés de sa femme toujours fidèle, dans une réunion de Sainte-Cène de sa paroisse, sa première en quarante-cinq ans. Là, le cœur humble et adonné à la prière, il a écouté les prières simples de Sainte-Cène faites par les jeunes prêtres. Se sentant indigne et comprenant quelque peu la profondeur et la signification de cette ordonnance des plus sacrée, il a profondément et douloureusement réfléchi sans prendre le pain et l’eau pendant plusieurs semaines.

Joseph Fielding Smith, dans un témoignage touchant, a dit, il y a de nombreuses années : « À mon avis, la réunion de Sainte-Cène est la plus sacrée, la plus sainte, de toutes les réunions de l’Église. Quand je songe à la réunion du Sauveur avec ses apôtres en cette nuit mémorable où il a instauré la Sainte-Cène… mon cœur est rempli d’émerveillement et je suis touché. Je considère que cette réunion est l’une des choses les plus solennelles et merveilleuses depuis le début des temps8. »

Stan a continué à étudier, à prier, à aller à l’église et à recevoir les conseils et les encouragements appropriés de ses visiteurs au foyer. Puis le jour est arrivé où, joyeusement, il s’est senti prêt à étendre la main pour prendre la précieuse Sainte-Cène. Lorsque nous prenons la Sainte-Cène dignement, avec réflexion et révérence, nous sommes prêt à devenir « participants de la nature divine9 », grâce au sacrifice expiatoire du Christ et au pouvoir du Saint-Esprit.

Quand il est redevenu pratiquant dans l’Église, Stan a reçu un appel et, quelques mois plus tard, a été ordonné à l’office d’ancien. En juillet 2007, Stan et sa femme se sont agenouillés de chaque côté de l’autel dans la Maison du Seigneur et, par l’autorité et la loi éternelle de Dieu, ont été mariés pour le temps et pour toute l’éternité10.

Mes frères et sœurs, puissions-nous redécouvrir le pouvoir divin de la prière quotidienne et la force de conviction du Livre de Mormon et des saintes Écritures. Le dimanche, prenons la Sainte-Cène dans un esprit de réelle dévotion à l’égard du dispensateur de toute chose11.

Si nous faisons tous nos efforts, aussi limités soient-ils, et grâce à la bonté infinie du Seigneur, « de grandes choses sont réalisées » par « des choses petites et simples ».

Pour finir, j’ajoute mon témoignage et ma conviction de ces choses sacrées. Au nom de Jésus-Christ. Amen.

Montrer les références

  1.  

    1. Voir 3 Néphi 27:13-18 ; D&A 14:7.

  2.  

    2. Voir Matthieu 11:28-30 ; Jacob 4:14 ; Alma 37:44 ; D&A 133:57-58.

  3.  

    3. Alma 37:6-7.

  4.  

    4.  A New Witness for the Articles of Faith (1985), p. 414.

  5.  

    5.  History of the Church, 4:461.

  6.  

    6. Luc 11:11, 13 ; voir Joseph Smith Translation [Traduction de Joseph Smith], note de bas de page 13a .

  7.  

    7.  Teachings of Gordon B. Hinckley, (1997), p. 468.

  8.  

    8. Conference Report, oct. 1929, p. 60-61.

  9.  

    9. 2 Pierre 1:4 ; voir aussi 3 Néphi 18:1-4.

  10.  

    10. Voir Matthieu 19:3-6 ; D&A 131:1-4.

  11.  

    11. Voir Moroni 6.