Le service, qualité divine

Carlos H. Amado

Of the First Quorum of the Seventy


Les gens qui servent s’efforceront d’ennoblir, de renforcer et d’édifier leurs semblables.
 

Tout ce que le Christ a fait pour notre salut est unique. Il a été capable d’accomplir son œuvre de rédemption en trois ans de ministère environ. Aujourd’hui, je vais souligner trois buts de la vie terrestre du Sauveur.

1. Son sacrifice expiatoire

Le premier but, et le plus important, a été la tâche sans pareille et étonnante qu’il a reçue de son Père : accomplir un sacrifice infini et éternel pour tout le genre humain.

Étant le Fils unique dans la chair de notre Père céleste, il a hérité de toutes les qualités divines de son Père et des caractéristiques de la condition mortelle de sa mère terrestre, Marie.

Seul son sacrifice pouvait nous sauver de notre condition mortelle et de notre état déchu (voir Abraham 34:8-14). Il est venu sur la terre avec le but particulier de donner sa vie, parce que seule sa vie pouvait nous donner la vie éternelle.

Aucun autre mortel, dans le passé, le présent ou l’avenir de l’existence de la terre, n’a vécu ni ne vivra pour accomplir l’expiation de nos péchés. Il est notre Sauveur et Rédempteur (voir Jean 3:16).

Il reviendra gouverner et diriger parmi nous avec grand pouvoir et grande gloire.

2. Sa doctrine

Le deuxième but de son séjour parmi nous a été d’enseigner la doctrine qu’il a apprise de son Père, qui inclut les ordonnances et les alliances du salut et de l’exaltation (voir Marc 1:27 ; Jean 7:16).

Sa doctrine est une doctrine d’amour, de pardon et de miséricorde. C’est le moyen de vivre en paix et en harmonie parmi les humains et de retourner vivre avec Dieu.

3. Son service envers les enfants de Dieu

Son troisième but était d’édifier le Royaume en servant autrui. C’était un type différent de direction. Le service est une caractéristique de ses disciples, une qualité divine.

« Vous m’appelez Maître et Seigneur ; et vous dites bien, car je le suis.

« Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres ;

« car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait » (Jean 13:13-15).

Il a vécu pour prêcher l’Évangile du royaume et pour guérir toute maladie (voir Matthieu 4:23-24). Enseigner sa doctrine et servir nos semblables sont deux responsabilités que nous avons acceptées lors de notre baptême. Cela fait de nous les véritables serviteurs du Christ.

Une fois, après avoir enseigné sa doctrine, il a eu compassion des gens, a accompli le miracle de la multiplication des pains et des poissons et a nourri la foule, en nous révélant sa nature compatissante et serviable. Le lendemain, la foule était encore plus grande du fait de la nourriture qu’elle avait reçue. Avec détermination et vision céleste, il lui a enseigné :

« Vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés.

« Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera » (Jean 6:26-27).

Nous, membres de l’Église, devons nourrir les affamés, soulager les malades, vêtir et abriter les personnes qui sont dans le dénuement. Par le don du jeûne, nous soulageons les besoins de base et les besoins immédiats des membres et, par le plan d’entraide, nous contribuons à répondre à leurs besoins à long terme. Quand il y a des catastrophes naturelles, par les services humanitaires, nous apportons de l’aide à nos frères et sœurs qui ne sont pas de notre Église.

Sans négliger ces besoins temporels, l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, sur le commandement du Seigneur, poursuit l’œuvre de service suprême qui consiste à bénir tous les humains en leur enseignant la doctrine du Christ et en les exhortant à recevoir les ordonnances salvatrices afin qu’ils puissent acquérir « l’immortalité et la vie éternelle » (Moïse 1:39).

Changement de pensée et d’attitude

Je sais que Dieu nous aime. Il nous permet d’exercer notre libre arbitre même quand nous en faisons mauvais usage. Il nous permet de prendre nos décisions.

Le Christ ne peut pas nous aider si nous ne lui faisons pas confiance ; il ne peut pas nous instruire si nous ne le servons pas. Il ne nous forcera pas à faire le bien, mais il nous montrera la voie seulement quand nous déciderons de le servir. Pour que nous servions dans son royaume, il est certain que le Christ exige de nous un changement de pensée et d’attitude.

« Car, comment un homme connaît-il le maître qu’il n’a pas servi, et qui est un étranger pour lui, et est loin des pensées et des intentions de son cœur ? » (Mosiah 5:13).

Bénédictions du service

Je témoigne qu’en servant nos semblables, nous venons à connaître le Seigneur.

Le service fortifie notre foi et nous rend utiles dans son royaume. Il donne un sens à notre vie et nous donne du courage. Il nous rapproche de Dieu et nous aide à affiner notre nature divine. Il nous apprend à aimer et à comprendre nos semblables et il nous aide à oublier nos désirs personnels, éliminant ainsi l’égoïsme, l’orgueil et l’ingratitude. Il nous apprend à penser aux besoins des autres, ce qui nous permet d’acquérir les qualités que le Sauveur possède.

La bonté, l’amour, la patience, la compréhension et l’unité augmenteront à mesure que nous servirons, tandis que l’intolérance, la jalousie, l’envie, la cupidité et l’égoïsme diminueront ou disparaîtront. Plus nous donnerons de nous-même plus notre capacité de servir, de comprendre et d’aimer grandira.

Les gens qui servent chercheront toujours à plaire à Dieu et à vivre en harmonie avec lui. Ils seront pleins de paix ; ils auront un visage souriant et seront animés de bonté.

Les gens qui servent s’efforceront d’ennoblir, de renforcer et d’édifier leurs semblables ; ils trouveront donc le bien chez les autres et ils ne trouveront pas de raison ni n’auront le temps de s’offenser. Ils développent la vertu de la prière en faveur des gens qui critiquent. Ils n’attendent ni louanges ni récompenses. Ils ont l’amour du Christ.

Les gens qui servent seront toujours prêts à partager leurs biens et à faire part de ce qu’ils savent en tout temps, en tout lieu et avec tout le monde.

Les gens qui servent même dans l’adversité garderont un espoir vif en un avenir meilleur. Ils resteront fermes au milieu d’une situation critique parce qu’ils espèrent en Christ.

Ils accepteront leurs appels humblement, conscients de leurs limites mais convaincus que deux personnes peuvent faire tout ce qu’elles se proposent si l’une d’elles est Dieu.

Avec l’inspiration divine, le roi Benjamin a déclaré : « Lorsque vous êtes au service de vos semblables, vous êtes simplement au service de votre Dieu » (Mosiah 2:17). Les gens qui servent comprendront davantage la personnalité et les attributs de Dieu.

Les gens qui servent avec dévouement même quand les choses ne vont pas comme ils voudraient, ne se découragent pas, ne se fatiguent pas, ne se contrarient pas facilement parce que la promesse de la paix de l’esprit et de la compagnie du Saint-Esprit ne les quitte jamais.

Service mondial et local

Dans l’Église, il y a des dizaines de milliers de membres qui servent avec abnégation dans plus de cent soixante-dix pays en une grande diversité de langues. Ils rendent service de manière désintéressée en dirigeant, en instruisant les autres et en s’occupant d’eux sans être rémunérés ni obtenir de récompense matérielle, sans être applaudis ni reconnus par le monde. Ils donnent de leur temps, de leurs talents et de leurs biens ; ils sacrifient tout ce qu’ils ont et servent efficacement et merveilleusement bien. Après un certain temps, ils sont relevés pour donner à d’autres l’occasion de servir.

Grâce à sa doctrine et à son service, l’Église rétablie de Jésus-Christ bénit constamment la vie de ses membres. Nous remercions Dieu pour vous tous, saints fidèles qui avez éprouvé la joie de servir, qui l’éprouvez maintenant et qui l’éprouveront en servant les autres. Nous prions Dieu qu’il vous bénisse toujours. Au nom de Jésus-Christ. Amen.