Prier toujours

David A. Bednar

Of the Quorum of the Twelve Apostles


La prière devient plus efficace quand nous consultons le Seigneur dans tout ce que nous faisons, quand nous exprimons sincèrement notre gratitude et quand nous prions pour autrui.

Mon message de la dernière conférence générale était basé sur un principe de l’Évangile : demander avec foi. Aujourd’hui je vais parler de trois principes supplémentaires qui peuvent nous aider à faire des prières plus efficaces, et je prie pour que le Saint-Esprit nous aide, vous et moi.

1er principe: La prière devient plus efficace quand nous consultons le Seigneur dans tout ce que nous faisons (voir Alma 37:37).

Plus simplement, la prière est une communication vers notre Père céleste de ses fils et filles sur la terre. « Dès que nous apprenons qui nous sommes véritablement vis-à-vis de Dieu (c’est-à-dire qu’il est notre Père et que nous sommes ses enfants), la prière devient naturelle et instinctive pour nous » (Bible Dictionary, « Prayer », p. 752). Il nous est commandé de prier toujours le Père au nom du Fils (voir 3 Néphi 18:19-20). Il nous est promis que, si nous prions sincèrement pour quelque chose de bien, bon et en accord avec la volonté de Dieu, nous pouvons être bénis, protégés et guidés (voir 3 Néphi 18:20 ; D&A 19:38).

La révélation est une communication de notre Père céleste à ses enfants sur la terre. Si nous demandons avec foi, nous pouvons recevoir révélation sur révélation, connaissance sur connaissance, et connaître les mystères et les choses paisibles qui apportent la joie et la vie éternelle (voir D&A 42:61). Les mystères sont les choses qu’on ne peut connaître et comprendre que par le pouvoir du Saint-Esprit (voir Harold B. Lee, Ye Are the Light of the World, 1974, p. 211).

Les révélations du Père et du Fils sont transmises par le troisième membre de la Divinité, le Saint-Esprit. Il est le témoin et le messager du Père et du Fils.

La manière dont Dieu a créé la terre peut nous aider à comprendre comment faire des prières efficaces. Dans le troisième chapitre du livre de Moïse, nous apprenons que tout a été créé spirituellement avant d’être naturellement sur la terre.

« Et maintenant, voici, je te dis que ce sont là les origines du ciel et de la terre, quand ils furent créés, lorsque moi, le Seigneur Dieu, je fis le ciel et la terre,

« et chaque plante des champs avant qu’elle fût sur la terre, et chaque herbe des champs avant qu’elle crût. Car moi, le Seigneur Dieu, je créai spirituellement toutes les choses dont j’ai parlé, avant qu’elles fussent naturellement sur la surface de la terre » (Moïse 3:4-5).

Ces versets nous apprennent que la création spirituelle a précédé la création temporelle. De la même manière, une prière efficace le matin est un élément important de la création spirituelle de la journée, et précède la création temporelle ou l’exécution de la journée. Tout comme la création temporelle est liée à la création spirituelle et en est la suite, des prières efficaces matin et soir sont liées et sont la suite les unes des autres.

Voici un exemple : Il peut y avoir dans notre personnalité, notre conduite ou concernant notre croissance spirituelle des choses pour lesquelles nous avons besoin de consulter notre Père céleste dans notre prière du matin. Après avoir remercié pour les bénédictions reçues, nous supplions de recevoir la compréhension, d’être guidés et aidés pour faire ce que nous n’avons pas la force de faire seul. Par exemple, en priant, nous pouvons :

  • Réfléchir aux moments où nous avons parlé durement ou de manière inconvenante aux personnes que nous aimons le plus.

  • Reconnaître que nous savons que ce n’est pas bien mais que nous n’agissons pas toujours en accord avec cette connaissance.

  • Exprimer du remords pour nos faiblesses et pour notre manque d’efforts pour nous dépouiller de l’homme naturel.

  • Décider de mener une vie plus semblable à celle du Sauveur.

  • Supplier pour avoir plus de force pour faire mieux et pour devenir meilleurs.

Une telle prière est un élément déterminant de la préparation spirituelle de notre journée.

Durant la journée, nous gardons une prière au cœur pour avoir de l’aide et être guidés continuellement, comme Alma l’a indiqué : « Que toutes tes pensées soient dirigées vers le Seigneur » (Alma 37:36).

Nous remarquons alors que durant la journée il y a des moments où nous aurions eu normalement tendance à parler durement ou à nous mettre en colère, mais que nous ne l’avons pas fait. Nous discernons l’aide et la force divines et nous reconnaissons humblement des réponses à notre prière. Et au moment où nous nous en rendons compte, nous faisons une prière de gratitude silencieuse.

À la fin de notre journée, nous nous agenouillons à nouveau pour faire rapport à notre Père. Nous passons en revue les événements de la journée et nous exprimons des remerciements sincères pour les bénédictions et l’aide que nous avons reçues. Nous nous repentons et, avec l’aide de l’Esprit du Seigneur, nous voyons comment nous pourrons faire mieux et devenir meilleurs le lendemain. Ainsi notre prière du soir découle de notre prière du matin et en est la suite. Et notre prière du soir est aussi une préparation pour une prière efficace le lendemain matin.

Les prières du matin et du soir, et toutes les prières entre temps, ne sont pas des événements sans lien et discrets, mais elles sont liées chaque jour et au fil des jours, des semaines, des mois et même des années. C’est en partie la manière dont nous accomplissons l’exhortation scripturaire de « prier toujours » (Luc 21:36 ; 3 Néphi 18:15, 18 ; D&A 31:12). Ces prières efficaces ont un rôle décisif dans l’obtention des plus grandes bénédictions que Dieu tient en réserve pour ses enfants fidèles.

La prière devient efficace quand nous nous souvenons de notre filiation avec la Divinité et quand nous suivons cette exhortation :

« Invoque Dieu pour tout ton entretien ; oui, que toutes tes actions soient pour le Seigneur, et, en quelque lieu que tu ailles, que ce soit dans le Seigneur ; oui, que toutes tes pensées soient dirigées vers le Seigneur ; oui, que les affections de ton cœur soient placées à jamais dans le Seigneur.

« Consulte le Seigneur dans toutes tes actions, et il te dirigera dans le bien ; oui, lorsque tu te couches le soir, couche-toi dans le Seigneur, afin qu’il veille sur toi dans ton sommeil ; et lorsque tu te lèves le matin, que ton cœur soit plein d’actions de grâces envers Dieu ; et si tu fais ces choses, tu seras élevé au dernier jour » (Alma 37:36-37 ; italiques ajoutés).

2e principe: La prière devient plus efficace quand nous exprimons sincèrement notre gratitude.

Pendant que nous servions à l’université Brigham Young Idaho, ma femme et moi recevions fréquemment des Autorités générales chez nous. Notre famille a appris une leçon importante sur la prière efficace en s’agenouillant pour prier un soir avec un membre du Collège des douze apôtres.

Au cours de la journée, nous avions appris la mort subite d’un ami très cher, et notre désir immédiat avait été de prier pour le conjoint survivant et les enfants. Quand j’ai demandé à ma femme de faire la prière, le membre des Douze, qui n’était pas au courant de ce décès, lui a gentiment suggéré de n’exprimer dans sa prière que de la gratitude pour les bénédictions reçues et de ne rien demander. Son conseil était semblable aux instructions d’Alma aux membres de l’Église de son époque, « de prier sans cesse et de rendre grâces en tout » (Mosiah 26:39). Étant donné la tragédie inattendue, il nous avait initialement semblé plus urgent de demander des bénédictions pour nos amis que d’exprimer des remerciements.

Ma femme a obéi avec foi à ce qui lui avait été demandé. Elle a remercié notre Père céleste pour les moments importants et mémorables passés avec ce cher ami. Elle a exprimé une reconnaissance sincère pour le Saint-Esprit, le Consolateur, et pour les dons de l’Esprit qui nous permettent d’affronter l’adversité et de servir autrui. Et, plus encore, elle a exprimé sa reconnaissance pour le plan du salut, pour le sacrifice expiatoire de Jésus-Christ, pour sa résurrection et pour les ordonnances et les alliances de l’Évangile rétabli qui permettront aux membres des familles d’être ensemble éternellement.

Notre famille a tiré de cette expérience une grande leçon sur le pouvoir de la reconnaissance dans une prière pleine de sens. Grâce à cette prière, notre famille a reçu de l’inspiration sur plusieurs sujets que nous avions à l’esprit et dans le cœur. Nous avons appris que notre gratitude pour le plan du bonheur et pour la mission salvatrice du Sauveur apportait l’assurance nécessaire et renforçait notre confiance que tout irait bien pour nos chers amis. Nous avons aussi ressenti pour quelles choses nous devions prier et ce que nous devions demander avec foi.

Les prières les plus efficaces et les plus spirituelles que j’aie vécues contenaient beaucoup de remerciements et peu ou pas de demandes. J’ai maintenant la bénédiction de prier avec des apôtres et des prophètes, et je vois chez ces dirigeants actuels de l’Église du Sauveur les caractéristiques que le capitaine Moroni décrit dans le Livre de Mormon : Ce sont des hommes dont le cœur se gonfle d’actions de grâces envers Dieu pour les nombreuses bénédictions qu’il confère à son peuple (voir Alma 48:12). Ils ne multiplient pas les paroles, car ce qu’ils doivent dire dans leur prière leur est donné, et ils sont remplis du désir de faire le bien (voir 3 Néphi 19:24). Les prières des prophètes sont comme celles des enfants dans leur simplicité et leur puissance, en raison de leur sincérité.

En nous efforçant de faire des prières plus efficaces, nous devons nous souvenir qu’il « n’y a rien qui offense autant Dieu ou allume autant sa colère que ceux qui ne confessent pas sa main en toutes choses et n’obéissent pas à ses commandements » (D&A 59:21). Je vous propose que périodiquement, vous et moi fassions une prière uniquement de remerciements et de gratitude. Ne demandons rien ; laissons simplement notre âme se réjouir et s’efforcer de communiquer notre gratitude avec toute l’énergie de notre cœur.

3e principe: La prière devient plus efficace quand nous prions pour autrui avec une intention réelle et d’un cœur sincère.

Supplier notre Père céleste de nous accorder les bénédictions que nous voulons pour nous est bien et convenable Mais prier sincèrement pour autrui, à la fois les gens que nous aimons et ceux qui ne peuvent s’empêcher de profiter de nous, est un élément important qui concourt à l’efficacité de la prière. Tout comme l’expression plus fréquente de notre gratitude dans nos prières élargit le conduit de la révélation, de même prier pour autrui de toute l’énergie de notre âme augmente notre capacité d’entendre et de suivre la voix du Seigneur.

L’exemple de Léhi, dans le Livre de Mormon, nous apprend une leçon essentielle. Léhi a suivi avec foi les instructions et les avertissements prophétiques concernant la destruction de Jérusalem. Il a ensuite prié le Seigneur « de tout son cœur, en faveur de son peuple » (1 Néphi 1:5 ; italiques ajoutés). En réponse à sa prière fervente, il a eu la bénédiction de recevoir une vision glorieuse de Dieu et de son Fils, et de la destruction imminente de Jérusalem (voir 1 Néphi 1:6-9, 13, 18). Il s’est alors réjoui et son cœur tout entier était rempli à cause de ce que le Seigneur lui avait montré (voir 1 Néphi 1:15). Remarquez que la vision lui a été donnée en réponse à une prière en faveur d’autrui et pas comme résultat d’une demande d’être édifié ou guidé personnellement.

Le Sauveur a donné l’exemple parfait de la prière en faveur d’autrui avec une intention réelle. Dans la grande prière d’intercession qu’il a faite la nuit précédant sa crucifixion, Jésus a prié pour ses apôtres et pour tous les saints.

« C’est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m’as donnés, parce qu’ils sont à toi…

« Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole…

« … afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que je sois en eux » (Jean 17:9, 20, 26).

Durant le ministère du Sauveur sur le continent américain, il a demandé aux gens de réfléchir à ses enseignements et de prier pour les comprendre. Il a guéri les malades et il a prié pour les gens dans un langage qui ne pouvait pas être écrit (voir 2 Néphi 17:1-16). L’impact de sa prière était si profond que nul ne peut concevoir la joie qui remplit l’âme de ces gens lorsqu’ils l’entendirent prier le Père pour eux (voir 3 Néphi 17:17). Imaginez ce que cela serait d’entendre le Sauveur du monde prier pour nous.

Est-ce que notre conjoint, nos enfants et les autres membres de notre famille ressentent aussi le pouvoir des prières que nous adressons au Père pour leurs besoins et leurs aspirations spécifiques ? Est-ce que les personnes que nous servons nous entendent prier pour elles avec foi et sincérité ? Si les gens que nous aimons et que nous servons n’ont pas entendu nos prières sincères en leur faveur et n’en ont pas ressenti l’influence, alors il est temps de nous repentir. Si nous suivons l’exemple du Sauveur, nos prières deviendront véritablement plus efficaces.

Il nous est commandé de « prier toujours » (2 Néphi 32:9 ; D&A 10:5; 90:24), « à haute voix aussi bien que dans [notre] cœur… devant le monde aussi bien qu’en secret, en public aussi bien qu’en privé » (D&A 19:28). Je témoigne que la prière devient plus efficace quand nous consultons le Seigneur pour toute nos actions, quand nous exprimons sincèrement notre gratitude et quand nous prions pour autrui avec une intention réelle et d’un cœur sincère.

Je témoigne que notre Père céleste vit et qu’il entend toutes les prières sincères et y répond. Jésus est le Christ, notre Sauveur et Médiateur. La révélation est réelle. La plénitude de l’Évangile a été rétablie sur la terre dans notre dispensation. J’en témoigne, au nom sacré du Seigneur Jésus-Christ. Amen.