Des générations reliées par l’amour

Par Russell M. Nelson

du Collège des douze apôtres


Nos aspirations innées à des liens familiaux se réalisent lorsque nous sommes rattachés à nos ancêtres par les ordonnances sacrées du temple.
 

La correspondance que nous recevons au moment de Noël réveille le souvenir rafraîchissant d’amis et de parents chers. Certains de ces messages sont agrémentés de précieuses photos de famille. En voici une qui a particulièrement attiré mon attention.

Voici l’une de nos arrière-petites-filles. Je l’appellerai « Chère Ruby ». Cette photo me rappelle sa mère lorsqu’elle avait à peu près le même âge. J’ai ressorti, de mes classeurs, cette photo de la mère de « Chère Ruby », l’une de nos petites-filles.

J’ai pris cette photo de la mère de « Chère Ruby » il y a près de vingt-neuf ans. Elle a les yeux toujours aussi bleus.

Des souvenirs attendrissants, vieux d’un demi-siècle, ont refait surface de l’époque où la grand-mère de « Chère Ruby », l’une de nos filles, était la plus jeune membre de notre famille. Voici l’une de ses photos de bébé. Maintenant, c’est une grand-mère aimante et je suis l’arrière-grand-père de « Chère Ruby ». (Je ne vous montrerai pas ma photo de bébé. Cela n’apporterait rien.) Ces photos donnent une idée de l’amour qui relie nos quatre générations.

Lorsque je pense à l’amour que je ressens pour chaque membre de notre famille, je comprends, un tout petit peu, l’amour que notre Père céleste a pour ses enfants. Alors que la famille est attaquée partout dans le monde, l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours déclare, fait connaître et protège la vérité que la famille est essentielle au plan du Créateur pour la destinée éternelle de ses enfants. La déclaration au monde sur la famille et nos vastes efforts d’histoire familiale ne sont que deux preuves de l’espoir et de l’aide que l’Église apporte à l’institution sacrée qu’est la famille.

Nous enseignons que l’amour de Dieu pour ses enfants est infini. Quels que soient leur race, leur nationalité ou leur sexe, il les aime tous1. Il en est ainsi depuis le commencement et cela continuera. Il les invite tous à obtenir l’exaltation éternelle pour leur famille. Son œuvre et sa gloire sont de réaliser l’immortalité et la vie éternelle, l’exaltation, de ses enfants2. « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle3. »

L’expiation de son Fils bien-aimé a permis l’accomplissement des deux objectifs du Père. Sans l’Expiation, il n’y aurait pas d’immortalité. Sans l’Expiation, il n’y aurait pas de retour en la présence du Père et pas de continuation de la famille après la mort.

Grâce à l’Expiation, ces bénédictions suprêmes sont accessibles à tous les enfants de Dieu qui obéissent à ses lois éternelles. Au fil des siècles, beaucoup de ses enfants ont eu accès aux bénédictions de l’Évangile mais plus nombreux encore sont ceux qui n’y ont pas eu accès. Avant la fondation du monde, notre Père céleste a institué l’ordonnance du baptême pour les personnes qui meurent sans connaître l’Évangile4. Il aime aussi ces enfants-là.

Il a prévu pour eux le moyen de faire partie d’une famille éternelle. Tout être humain qui vient sur terre est le résultat de générations de parents. Nous aspirons naturellement à nous rattacher à nos ancêtres. Ce désir habite notre cœur, quel que soit notre âge.

Regardez les liens spirituels qui se forment lorsqu’une jeune fille aide sa grand-mère à saisir des renseignements familiaux dans un ordinateur ou lorsqu’un jeune homme voit le nom de son arrière-grand-père sur un registre de recensement. Lorsque notre cœur se tourne vers nos ancêtres, quelque chose change au-dedans de nous. Nous sentons que nous faisons partie de quelque chose de bien plus grand que nous-mêmes. Nos aspirations innées à des liens familiaux se réalisent lorsque nous sommes rattachés à nos ancêtres par les ordonnances sacrées du temple.

À cause de l’importance de cette œuvre, l’Église a construit des temples plus près des gens5 et les recherches d’histoire familiale n’ont jamais été autant facilitées. Les méthodes pour trouver et préparer les noms pour les ordonnances du temple s’améliorent aussi. À la conférence d’octobre 2005, Gordon B. Hinckley, président de l’Église, a annoncé un progrès enthousiasmant dans l’œuvre du temple et de l’histoire familiale. Il a dit : « L’un des aspects les plus préoccupants de notre activité dans nos temples est qu’en raison de l’augmentation des temples sur la terre, il y a des doublons dans l’œuvre par procuration… Nous nous sommes par conséquent engagés depuis quelque temps dans une entreprise très difficile… La solution repose sur une technologie informatique complexe6. »

Depuis, non seulement les doublons ont diminué mais, également, les procédés ont été simplifiés si bien que quasiment tous les membres de l’Église peuvent participer à l’œuvre du temple et de l’histoire familiale. Le temps n’est plus où cette œuvre sacrée était faite uniquement par des spécialistes. Quelle que soit votre situation, vous pouvez intégrer l’histoire familiale à votre vie dès maintenant. Les enfants de la Primaire peuvent dessiner un arbre généalogique. Les jeunes peuvent faire des baptêmes par procuration. Ils peuvent aussi aider les générations plus âgées à utiliser l’ordinateur. Les parents peuvent raconter des histoires vécues à leurs enfants. Les membres adultes et dignes peuvent détenir une recommandation à l’usage du temple et accomplir des ordonnances du temple pour leur parenté.

Joseph Smith, le prophète, a dit : « La plus grande responsabilité que Dieu nous ait donnée en ce monde est de rechercher nos morts7. » Les nouvelles technologies rendent l’accomplissement de cette responsabilité plus facile que jamais. L’œuvre du temple et de l’histoire familiale est maintenant facilitée par un logiciel appelé le « nouveau FamilySearch8 ». Ce logiciel sur l’Internet aide les membres à identifier leurs ancêtres, à déterminer quelles ordonnances doivent être accomplies pour eux et à préparer leur nom pour le temple. On peut y accéder de chez soi, d’un centre d’histoire familiale9 ou de partout où l’Internet est disponible. Les étapes sont faciles à suivre10.

Premièrement, vous identifiez les personnes pour lesquelles vous désirez accomplir les ordonnances du temple.

Puis vous imprimez une Demande d’ordonnances familiales. Ce document fournit les renseignements nécessaires au temple et vous évite d’avoir à emporter des disques informatiques.

Des cartes d’ordonnances sont imprimées au temple à partir de la Demande d’ordonnances familiales. Lorsqu’une ordonnance est accomplie, elle est enregistrée et saisie le jour même dans le nouveau FamilySearch.

Qu’en est-il de ceux d’entre vous qui n’ont pas accès à un ordinateur ou qui préfèrent ne pas utiliser cette technologie ? Ne vous inquiétez pas ! Faites une étape à la fois. Commencez chez vous. Avec une boîte vide en carton, comme Boyd K. Packer l’a suggéré11. Mettez-y des renseignements importants sur vous-même et votre famille. Ajoutez-y les données recueillies auprès d’autres personnes de votre famille. Puis profitez de l’aide du consultant d’histoire familiale de votre paroisse ou branche. Le logiciel du nouveau FamilySearch permet à un consultant d’effectuer toutes les fonctions informatiques nécessaires à votre place, notamment la préparation des noms pour le temple. Il y a environ soixante mille consultants dans le monde. Celui de votre paroisse ou branche peut vous être très utile.

Le logiciel du nouveau FamilySearch change la dynamique de l’œuvre de l’histoire familiale en facilitant la création d’une ascendance commune. Auparavant, chacun œuvrait séparément et tenait ses propres annales familiales. Une personne œuvrait souvent sans savoir ce que faisaient les autres membres de sa famille. Maintenant, chacun peut transmettre des renseignements en se coordonnant avec d’autres personnes pour élaborer leur arbre généalogique.

Le nouveau FamilySearch est une étape gigantesque en avant mais ce n’est jamais qu’une étape. Il y a encore du travail à faire. Puisque le logiciel facilite l’accès aux renseignement transmis de multiples sources à l’Église depuis des décennies, le nouveau FamilySearch peut mettre en évidence des saisies en double ou des erreurs qui étaient jusque là restées inaperçues. Cette fonction est particulièrement utile aux gens qui ont des ancêtres parmi les premiers pionniers. Les doublons et les erreurs doivent être corrigés et personne ne peut mieux le faire que chacun pour sa propre famille.

Ces problèmes vont peut-être vous agacer. Soyez assurés que vos soucis sont bien compris. L’Église, sous la direction inspirée du président Monson, travaille diligemment pour vous aider à résoudre ces problèmes. Nous nous efforçons d’organiser ensemble l’arbre généalogique de tous les enfants de Dieu. C’est une entreprise énorme aux récompenses immenses.

C’est une œuvre joyeuse. Regardez cette photo de nouveaux convertis qui viennent d’accomplir des ordonnances du temple pour leur parenté. Ces braves saints du pieu d’Ilopango (El Salvador, San Salvador), sont allés pour la première fois au temple de Guatemala City. Ils tiennent leurs cartes du temple, comportant chacune le nom d’un de leurs parents décédés pour lequel ils ont accompli un baptême par procuration.

Pour que les efforts de l’Église dans le domaine de l’histoire familiale réussissent, la direction par la prêtrise est indispensable. Les dirigeants enseignent la doctrine qui sous-tend cette œuvre sacrée et en témoignent12. Ils appellent des personnes et s’assurent que les instructions sont disponibles13. Ils considèrent les activités du temple et de l’histoire familiale comme un moyen d’élever la spiritualité de leur paroisse, d’affermir les racines spirituelles des nouveaux convertis et de bénir tous les membres.

L’œuvre du temple et de l’histoire familiale a le pouvoir de bénir les êtres qui sont au-delà du voile ; elle a tout autant le pouvoir de bénir les vivants. Elle raffine les personnes qui l’accomplissent. Elles participent littéralement à l’exaltation de leur famille.

Nous sommes exaltés lorsque nous pouvons demeurer avec notre famille élargie en présence du Dieu Tout-Puissant. Joseph Smith, le prophète a annoncé notre devoir : « Le grand jour du Seigneur est proche… C’est pourquoi, amenons, nous, l’Église, le peuple et les saints des derniers jours, une offrande avec justice au Seigneur ; et présentons dans son saint temple… un livre contenant les annales de nos morts qui sera entièrement digne d’être reçu14. »

L’élaboration de ce livre est une responsabilité individuelle et collective. En œuvrant ensemble, nous pouvons faire qu’il soit entièrement digne d’être reçu par le Seigneur. Ce livre permet que les ordonnances soient accomplies et acceptées par nos ancêtres, s’ils le choisissent. Ces ordonnances peuvent apporter la liberté aux captifs de l’autre côté du voile15.

Nos enfants, petits-enfants, « Chère Ruby » et tous nos arrière-petits-enfants sont reliés entre eux par l’amour. Ils sont aussi reliés par l’amour à leur ancêtres. Ces liens, soudés par des ordonnances sacrées, conduisent à l’exaltation de notre famille16. Je prie pour que ce but sacré se réalise pour chacun de nous, au nom de Jésus-Christ. Amen.

Montrer les références

  1.  

    1. Voir 1 Corinthiens 12:13 ; Galates 3:28; 2 Néphi 26:33.

  2.  

    2. Voir Moïse 1:39.

  3.  

    3. Jean 3:16.

  4.  

    4. Voir Doctrine et Alliances 124:33.

  5.  

    5. Le président Monson a annoncé récemment que 83% des membres de l’Église dans le monde vivent maintenant à moins de 300 km d’un temple (voir « Bienvenue à la conférence », Le Liahona, novembre 2009, p. 4).

  6.  

    6. Gordon B. Hinckley, « Message d’ouverture », Le Liahona, novembre 2005, p. 5-6.

  7.  

    7.  Enseignements des présidents de l’Église, Joseph Smith, 2007, p. 506.

  8.  

    8. Disponible actuellement en allemand, anglais, espagnol, français et portugais. Sera disponible en chinois, coréen et japonais dans le courant de l’année.

  9.  

    9. Nous avons plus de 4000 centres d’histoire familiale dans le monde.

  10.  

    10. Si vous avez accès à un ordinateur, allez sur le site new.familysearch.org. Pour vous inscrire pour la première fois, vous aurez besoin de votre numéro de certificat de membre et de votre date de naissance. Vous pouvez les demander au greffier de votre paroisse ou branche. Lorsque vous avez ouvert une session du logiciel, vous pouvez vérifier si des renseignements sur vos ancêtres s’y trouvent et les ordonnances dont ils ont besoin. Vous pouvez trouver des ancêtres que vous ne connaissez pas encore et les ajouter à votre arbre généalogique. Imprimez une Demande d’ordonnances familiales à emporter au temple et ouvrez ainsi la voie pour que les ordonnances nécessaires soient accomplies.

  11.  

    11. Voir Boyd K. Packer, « Votre généalogie : Comment commencer », Le Liahona, août 2003, p. 12-17.

  12.  

    12. Sous la direction de la présidence de pieu, un ou plusieurs membres du grand conseil sont chargés de superviser l’œuvre du temple et de l’histoire familiale dans le pieu. Au niveau de la paroisse ou branche, le chef de groupe des grands prêtres ou le président du collège des anciens montre la voie. Une large documentation, imprimée ou en ligne, est disponible pour aider les consultants d’histoire familiale et les dirigeants de la prêtrise à accomplir leurs devoirs.

  13.  

    13. Le Guide de l’œuvre généalogique et du temple à l’intention des membres (article n° 36795 140) et le Guide de l’instructeur (article n° 35804 140) avec le DVD qui les accompagne font partie de cette nouvelle documentation utile. Ces guides peuvent être téléchargés ou regardés en ligne sur le site lds.org ou commandés aux Services de Distribution.

  14.  

    14. Doctrine et Alliances 128:24.

  15.  

    15. Voir Ésaïe 61:1 ; Luc 4:18 ; Doctrine et Alliances 138:18, 31, 42.

  16.  

    16. Voir Doctrine et Alliances 128:18.