Soyez un exemple de ce qu’est un croyant

Russell M. Nelson

du Collège des Douze apôtres


Que nous soyons missionnaires à plein temps ou membres, nous devons tous être de bons exemples de ce qu’est un croyant.

Mes chers frères, ce soir nous sommes assemblés dans de nombreux endroits dans le monde entier. Il y a parmi nous de merveilleux missionnaires à plein temps. J’invite tous les missionnaires à plein temps à se lever. Où que vous soyez, frères missionnaires et présidences de mission, veuillez vous lever. Nous vous sommes à chacun reconnaissants ! Nous vous remercions ! Nous vous aimons ! Vous pouvez vous asseoir.

De temps en temps, nous avons besoin de nous rappeler pourquoi nous avons des missionnaires. C’est du fait d’un commandement du Seigneur, qui a dit :

« Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,

« Et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde1. »

C’est là l’un des nombreux commandements qui ont été réitérés parce que l’Évangile de Jésus-Christ a été rétabli dans sa plénitude. Les missionnaires servent aujourd’hui comme ils le faisaient à l’époque du Nouveau Testament. Le livre des Actes décrit les premiers efforts missionnaires des apôtres et d’autres disciples après le ministère du Seigneur dans la condition mortelle. Nous y lisons le récit de la remarquable conversion et du baptême de Saul de Tarse2, qui, auparavant, « respirait la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur3 » et persécutait les membres de la jeune Église. À partir de là, Saul devint Paul, le converti, l’un des plus grands missionnaires du Seigneur. Les quinze derniers chapitres du livre des Actes rapportent les efforts missionnaires de Paul et de ses compagnons.

Dans une lettre au jeune Timothée, l’un des compagnons en qui il avait le plus confiance, Paul écrit : « Que personne ne méprise ta jeunesse, mais sois un exemple de ce qu’est un croyant, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté4. » Ce conseil est aussi valable aujourd’hui qu’alors. Il s’applique à nos missionnaires à plein temps ; il s’applique tout autant à chaque membre de l’Église. Que nous soyons missionnaires à plein temps ou membres, nous devons tous être de bons exemples de ce qu’est un croyant.

Missionnaires à plein temps

Les missionnaires à plein temps, qui sont au nombre de 52 000, sont en service dans 340 missions de par le monde. Ce sont des croyants et des serviteurs dévoués du Seigneur. Leur objectif est « d’inviter les autres à aller au Christ en les aidant à recevoir l’Évangile rétabli par la foi en Jésus-Christ et en son expiation, le repentir, le baptême, la réception du don du Saint-Esprit et la persévérance jusqu’à la fin5. »

Comme Timothée, la plupart des missionnaires à plein temps sont des jeunes hommes. Certains sont des sœurs, d’autres des personnes âgées. Nous aimons chacun d’entre eux ! Les missionnaires servent dans le but d’améliorer la vie des enfants de Dieu. Notre Père céleste aime chacun de ses enfants. Après tout, il est leur Père. Il veut qu’ils aient le plus grand de ses dons, celui de la vie éternelle6. Les missionnaires enseignent ainsi où qu’ils servent. Ils aident les gens à acquérir la foi au Seigneur, à se repentir, à se faire baptiser, à recevoir le Saint-Esprit et les ordonnances du temple, et à persévérer fidèlement jusqu’à la fin. L’œuvre et la gloire de Dieu, qui sont de « réaliser l’immortalité et la vie éternelle de l’homme7 », sont aussi l’œuvre sacrée et la gloire de chaque missionnaire.

Nous avons besoin de plus de missionnaires, de plus de missionnaires dignes. Pendant son ministère terrestre, le Seigneur a dit à ses disciples : « La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson8. »

Lors de la session de ce matin de la conférence, Thomas S. Monson, notre président bien-aimé, a lancé à chaque jeune homme de l’Église l’appel fervent de se préparer pour le service missionnaire. J’espère que l’intégralité de son discours sera entendue dans chaque foyer de l’Église.

J’ajoute mon témoignage au sage conseil du président Monson. Dans ma famille, j’ai observé les bénédictions que reçoit chaque missionnaire. Jusqu’à présent, quarante-neuf de nos enfants, petits-enfants et leurs conjoints ont été appelés en mission à plein temps, et ce nombre continuera d’augmenter. Dans chaque cas, j’ai vu la sagesse, la maturité, le jugement et la foi se développer chez le missionnaire. Comme de nombreuses générations avant eux, ils se sont embarqués dans le service de Dieu pour le servir de tout leur cœur, de tout leur pouvoir, de tout leur esprit et de toutes leurs forces9. Le service missionnaire a contribué à forger leur destinée divine.

Membres missionnaires

La recommandation de Paul d’être un exemple de ce qu’est un croyant s’applique également aux membres. La plupart n’ont jamais été et ne seront peut-être jamais missionnaires à plein temps. Mais ils peuvent tous être des membres missionnaires. Cela me rappelle le récit d’un incident drôle. Sur un grand terrain de jeux, au centre de formation des missionnaires, il y avait un panneau. Il portait l’inscription : « Réservé aux missionnaires ! » Des gens qui voulaient aussi jouer sur le terrain, ont placé un nouveau panneau. Il disait : « Chaque membre est un missionnaire ! »

Chaque membre peut être un exemple de ce qu’est un croyant. Mes frères, en tant que disciple de Jésus-Christ, chacun de vous peut vivre conformément à ses enseignements. Vous pouvez avoir « le cœur pur et les mains nettes ». Vous pouvez avoir « l’image de Dieu gravée sur le visage10 ». Vos bonnes œuvres seront manifestes pour les autres11. La lumière du Seigneur peut illuminer vos yeux12. Avec ce rayonnement, vous feriez bien de vous préparer à répondre à des questions. L’apôtre Pierre a donné ce conseil : « Soyez toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous13. »

Que votre réponse soit chaleureuse et joyeuse. Et qu’elle soit adaptée à la personne qui pose la question. Rappelez-vous qu’elle est, elle aussi, enfant de Dieu, Dieu qui veut tant que cette personne se qualifie pour la vie éternelle et revienne un jour auprès de lui. Peut-être êtes-vous celui-là même qui peut lui ouvrir la porte du salut et de la compréhension de la doctrine du Christ14.

Après avoir donné votre première réponse, soyez prêt à passer à l’étape suivante. Vous pouvez inviter votre ami à aller à l’église avec vous. Beaucoup de nos amis ne savent pas qu’ils peuvent venir dans nos églises. « Venez et voyez », c’est l’invitation que le Sauveur a lancée aux gens qui voulaient en savoir plus sur lui15. Une invitation à assister à une réunion dominicale avec vous ou à participer à une activité sociale ou de service de l’Église aidera à dissiper les idées fausses et permettra aux visiteurs de se sentir plus à l’aise parmi nous.

En tant que membre de l’Église, accueillez chaleureusement les gens que vous ne connaissez pas. Chaque dimanche, établissez un contact chaleureux avec au moins une personne que vous ne connaissiez pas. Chaque jour de votre vie, efforcez-vous d’agrandir votre cercle d’amis.

Vous pouvez inviter un ami à lire le Livre de Mormon. Expliquez-lui que ce n’est pas un roman ni un livre d’histoire. C’est un autre témoignage de Jésus-Christ. Son but même est « de convaincre Juif et Gentil que Jésus est le Christ, le Dieu Éternel, qui se manifeste à toutes les nations16 ». Dans ce livre, il y a un pouvoir qui touche le cœur et élève la vie des gens qui cherchent honnêtement la vérité. Invitez votre ami à lire le livre dans la prière.

Joseph Smith, le prophète, a dit « que le Livre de Mormon était le plus correct de tous les livres de la terre, et la clé de voûte de notre religion, et qu’un homme se rapprocherait davantage de Dieu en en suivant les préceptes que ceux de tout autre livre17 ». Le Livre de Mormon enseigne l’expiation de Jésus-Christ ; c’est l’instrument par lequel Dieu accomplira la promesse qu’il a faite autrefois de rassembler Israël dispersé en ces derniers jours18.

Il y a de nombreuses années, deux de mes collègues, une infirmière et son mari, médecin, m’ont demandé pourquoi je vivais comme je le faisais. J’ai répondu : « Parce que je sais que le Livre de Mormon est vrai. » Je leur ai prêté mon Livre de Mormon et les ai invités à le lire. Une semaine plus tard, ils m’ont rendu le livre en me disant poliment « merci beaucoup ».

J’ai répondu : « Qu’est-ce que vous voulez dire par ‘merci beaucoup’ ? Ce n’est pas du tout la réponse de quelqu’un qui a lu ce livre. Vous ne l’avez pas lu, pas vrai ? S’il vous plaît, reprenez-le et lisez-le ; ensuite, je voudrais que vous me le rendiez. »

Admettant qu’ils n’avaient fait que feuilleter quelques pages, ils ont accepté mon invitation. Quand ils sont revenus, ils m’ont dit, les larmes aux yeux : « Nous avons lu le Livre de Mormon. Nous savons qu’il est vrai ! Nous voulons en savoir plus. » Ils en ont appris plus et j’ai eu la bénédiction de les baptiser tous les deux.

Une autre façon de faire connaître l’Évangile est d’inviter des amis à rencontrer les missionnaires à plein temps chez vous. Ces missionnaires sont appelés et préparés pour enseigner l’Évangile. Vos amis, dans le confort de votre foyer et avec votre soutien constant, peuvent commencer leur voyage vers le salut et l’exaltation. Le Seigneur a dit : « Vous êtes appelés à réaliser le rassemblement de mes élus, car mes élus entendent ma voix et ne s’endurcissent pas le cœur19. »

Les Écritures nous disent qu’il « y en a encore beaucoup sur la terre… qui ne sont empêchés d’accéder à la vérité que parce qu’ils ne savent pas où la trouver20. » N’est-ce pas votre chance ? Vous pouvez devenir le disciple qui les aide à découvrir la vérité !

À présent, à cette époque de l’Internet, il y a des manières nouvelles et enthousiasmantes de participer à l’œuvre missionnaire. Vous pouvez inviter vos amis et vos voisins à consulter le nouveau site mormon.org. Si vous avez des blogs et des réseaux sociaux en ligne, vous pouvez créer des liens entre vos sites et mormon.org. Et vous pouvez y créer votre profil personnel. Chaque profil comporte l’expression de croyances, une expérience et un témoignage. Du fait que c’est une nouvelle fonction, la plupart de ces profils sont disponibles en anglais. Par la suite, il y aura des profils dans d’autres langues.

Ces profils peuvent exercer une grande influence bénéfique. Il y a deux mois, un jeune homme, du nom de Zac, en première année de fac, a vu une publicité pour mormon.org à la télévision, à Baton Rouge, en Louisiane. Il s’est connecté au site Internet, et il a été intrigué par les profils de membres de l’Église. Il a trouvé le lien qui lui a indiqué où il pouvait assister aux réunions. Le dimanche suivant, portant chemise blanche et cravate, il est allé à l’église, a rencontré les membres de la paroisse et a suivi les trois heures de réunion. Un membre l’a invité à manger chez lui, après quoi il a suivi sa première leçon missionnaire. Moins de deux semaines plus tard, il était baptisé et confirmé membre de l’Église21. Bienvenue Zac ! (Il écoute.)

Chaque disciple exemplaire de Jésus-Christ peut devenir un membre missionnaire efficace. Les membres et les missionnaires à plein temps peuvent marcher main dans la main pour apporter les bénédictions de l’Évangile à des amis et des voisins qui leur sont chers. Beaucoup d’entre eux font partie d’Israël, qui est en cours de rassemblement, comme cela a été promis. Tout cela fait partie de la préparation en vue de la seconde venue du Seigneur22. Il veut que chacun d’entre nous soit véritablement un exemple de ce qu’est un croyant.

Je sais que Dieu vit. Jésus est le Christ. Cette Église est son Église. Le Livre de Mormon est vrai. Joseph Smith en est le traducteur et est le prophète de cette dernière dispensation. Le président Monson est le prophète de Dieu aujourd’hui. J’en témoigne, au nom sacré de Jésus-Christ. Amen.

Notes
  1. 1.

    Matthieu 28:19-20.

  2. 2.

    Voir Actes 9:3-18.

  3. 3.

    Actes 9:1.

  4. 4.

    1 Timothée 4:12  ; traduction littérale de la version du roi Jacques ; italiques ajoutées).

  5. 5.

    Voir Prêchez mon Évangile : Guide du service missionnaire , 2004, p. 1.

  6. 6.

    Voir Doctrine et Alliances 14:7.

  7. 7.

    Moïse 1:39.

  8. 8.

    Luc 10:2.

  9. 9.

    Voir Doctrine et Alliances 4:2.

  10. 10.

    Alma 5:19.

  11. 11.

    Voir Matthieu 5:16 ; Alma 7:24.

  12. 12.

    Voir Doctrine et Alliances 88:11.

  13. 13.

    1 Pierre 3:15.

  14. 14.

    Voir 2 Néphi 31:2, 21.

  15. 15.

    Jean 1:39. On trouve ce modèle aussi dans Apocalypse 6:1, 3, 5, 7.

  16. 16.

    Page de titre du Livre de Mormon.

  17. 17.

    Introduction du Livre de Mormon.

  18. 18.

    Voir 3 Néphi 21:1-7. Notez que ces sept versets constituent une phrase.

  19. 19.

    Doctrine et Alliances 29:7.

  20. 20.

    Doctrine et Alliances 123:12.

  21. 21.

    Communication personnelle de William G. Woods, président de la mission de Baton Rouge (Louisiane).

  22. 22.

    Voir Malachie 4:5 ; 3 Néphi 25:5 ; Doctrine et Alliances 2:1 ; 110:14-16 ; 128:17 ; 138:46 ; Joseph Smith, Histoire 1:38.

Montrer les références

  1.  

    1.  Matthieu 28:19-20.

  2.  

    2. Voir Actes 9:3-18.

  3.  

    3.  Actes 9:1.

  4.  

    4.  1 Timothée 4:12  ; traduction littérale de la version du roi Jacques ; italiques ajoutées).

  5.  

    5. Voir Prêchez mon Évangile : Guide du service missionnaire , 2004, p. 1.

  6.  

    6. Voir Doctrine et Alliances 14:7.

  7.  

    7.  Moïse 1:39.

  8.  

    8.  Luc 10:2.

  9.  

    9. Voir Doctrine et Alliances 4:2.

  10.  

    10.  Alma 5:19.

  11.  

    11. Voir Matthieu 5:16 ; Alma 7:24.

  12.  

    12. Voir Doctrine et Alliances 88:11.

  13.  

    13.  1 Pierre 3:15.

  14.  

    14. Voir 2 Néphi 31:2, 21.

  15.  

    15.  Jean 1:39. On trouve ce modèle aussi dans Apocalypse 6:1, 3, 5, 7.

  16.  

    16. Page de titre du Livre de Mormon.

  17.  

    17. Introduction du Livre de Mormon.

  18.  

    18. Voir 3 Néphi 21:1-7. Notez que ces sept versets constituent une phrase.

  19.  

    19.  Doctrine et Alliances 29:7.

  20.  

    20.  Doctrine et Alliances 123:12.

  21.  

    21. Communication personnelle de William G. Woods, président de la mission de Baton Rouge (Louisiane).

  22.  

    22. Voir Malachie 4:5 ; 3 Néphi 25:5 ; Doctrine et Alliances 2:1 ; 110:14-16 ; 128:17 ; 138:46 ; Joseph Smith, Histoire 1:38.