Le pouvoir transformateur de la foi et de la personnalité

Richard G. Scott

du Collège des douze apôtres


Une vie constante de justice produit une force intérieure qui peut être à jamais résistante à l’influence corrosive du péché et de la transgression.

La foi, quand on la comprend et l’utilise bien, a des effets d’une portée spectaculaire. Une telle foi peut transformer les activités quotidiennes et ordinaires en une symphonie de joie et de bonheur. L’exercice de la foi est essentiel au plan du bonheur de notre Père céleste. Mais la vraie foi, la foi qui conduit au salut, se concentre sur notre Seigneur Jésus-Christ, la foi en sa doctrine et ses enseignements, en la direction prophétique des oints du Seigneur, en la capacité de découvrir les caractéristiques et les qualités cachées qui peuvent transformer la vie. La foi au Sauveur est véritablement un principe d’action et de pouvoir.

La foi est à la base de la Création. Je sais que le Sauveur Jésus-Christ a utilisé la foi en sa capacité d’agir sous la direction de notre Père céleste. Le Maître l’a utilisée pour créer les galaxies les plus éloignées aussi bien que les quarks, les éléments les plus petits de la matière connus à ce jour. Pourtant, j’ai la foi qu’il y a des éléments encore plus petits dans la merveille qu’est la Création.

La foi en l’avenir est manifestée par un homme et une femme scellés dans le temple. Ils comprennent que, par l’obéissance aux enseignements de Jésus-Christ et par le plan du bonheur de notre Père céleste, ils peuvent avoir une vie joyeuse ensemble. Ils savent que, lorsque viendront les difficultés, qui sont destinées à être des occasions de progresser, ils trouveront des moyens, inspirés par le Saint-Esprit, de les surmonter de manière productive et formatrice pour la personnalité.

La foi et la personnalité sont intimement liées. La foi au pouvoir de l’obéissance aux commandements de Dieu forge la personnalité dont vous aurez besoin dans les moments difficiles. Cette personnalité ne se développe pas dans les moments de grande difficulté ou de grande tentation. C’est dans ces moments-là qu’il faut l’utiliser. L’exercice de votre foi dans les principes de vérité édifie votre personnalité ; une personnalité fortifiée augmente votre capacité d’exercer davantage de foi. Vous avez ainsi une plus grande capacité de surmonter les épreuves de la vie et plus de confiance pour le faire. Plus votre personnalité se fortifie, plus vous êtes capables de bénéficier de l’exercice du pouvoir de la foi. Vous découvrirez comment la foi et la personnalité interagissent pour se développer mutuellement. La personnalité se tisse patiemment avec les fils que sont les principes, la doctrine et l’obéissance.

Hugh B. Brown a dit : « Dans la vie, l’homme ne peut obtenir de grandes choses spirituelles que par la foi. L’homme ne peut pas vivre sans la foi parce que, dans l’aventure de la vie, l’élément central est l’édification de la personnalité, qui ne peut pas se faire par la logique, mais par la foi en des idéaux et par le dévouement à ces idéaux » (Conference Report, octobre 1969, p. 105) Nous exerçons notre foi en agissant. Joseph Smith a dit que « la foi est un principe d’action et de pouvoir » (Lectures on Faith, 1985, p. 72).

Nous devenons ce que nous voulons être en étant constamment chaque jour ce que nous voulons devenir. Une personnalité juste est la manifestation précieuse de ce qu’on est en train de devenir Une personnalité juste a plus de valeur que n’importe quel bien matériel, n’importe quelle connaissance acquise par l’étude, n’importe quel objectif que vous ayez atteint, aussi applaudi soit-il par l’humanité. Dans la prochaine vie, on évaluera votre personnalité juste pour déterminer si vous avez bien utilisé le don de la condition mortelle.

Ni Satan ni aucun autre pouvoir ne peut saper ni détruire votre personnalité en progression. Vous êtes le seul à pouvoir le faire par la désobéissance. Une personnalité de premier ordre est réduite en cendres lorsqu’elle est rongée par la tromperie ou la transgression.

Une personnalité moralement forte est le résultat de choix systématiquement corrects faits lors des épreuves de la vie. Ces choix se font par la confiance en ce que vous croyez, et vous en recevez la confirmation lorsque vous agissez conformément à ces convictions.

Sur quels principes vecteurs de pouvoir la foi est-elle fondée ?

  • La confiance en Dieu et en sa volonté de vous aider lorsque vous en avez besoin, quelle que soit la difficulté de la situation.

  • L’obéissance à ses commandements et une vie qui démontre qu’il peut avoir confiance en vous.

  • La sensibilité aux murmures discrets de l’Esprit.

  • L’obéissance courageuse à ces murmures.

  • La patience et la compréhension lorsque Dieu vous laisse dans les difficultés pour votre progression et qu’il vous répond peu à peu sur une longue période.

« La foi, ce sont les choses qu’on espère et qu’on ne voit pas ; c’est pourquoi, ne contestez pas parce que vous ne voyez pas, car vous ne recevez de témoignage qu’après la mise à l’épreuve de votre foi » (Éther 12:6). Ainsi, chaque fois que vous « mettrez votre foi à l’épreuve », c’est-à-dire que vous suivrez en justice une impression, vous recevrez une confirmation de l’Esprit. Lorsque vous avancerez jusqu’à la frontière entre votre compréhension et le crépuscule de l’incertitude, vous serez amené à trouver des solutions que vous ne pourrez obtenir que par la foi. Même si vous faites preuve d’une grande foi, Dieu ne vous récompensera pas toujours immédiatement selon vos désirs. Mais il agira en fonction de ce qu’il y a de mieux pour vous dans son plan éternel, au moment où ce sera le plus avantageux pour vous. Soyez reconnaissants que Dieu parfois vous laisse lutter pendant longtemps avant que cette réponse arrive. Cela fait grandir votre foi et fortifie votre personnalité.

Le fondement de la personnalité est l’intégrité. La dignité renforce votre capacité de reconnaître les directives de l’Esprit et d’y obéir. L’exercice constant de la foi crée une personnalité forte. Vous posez un fondement sûr pour l’épanouissement de votre personnalité en mettant Jésus-Christ et ses enseignements au centre de votre vie.

Votre bonheur sur la terre ainsi que votre salut éternel requièrent de nombreuses bonnes décisions, dont aucune n’est difficile à prendre. Ensemble, ces décisions forgent une personnalité résistant aux influences corrosives du péché et de la transgression. Une personnalité noble est comme une porcelaine de prix faite avec foi de matières premières de choix, fabriquée avec attention par des actes constants de justice et cuite au four édifiant de l’expérience. C’est un objet d’une grande beauté et d’une valeur inestimable. Et cependant, elle peut être brisée en un instant par la transgression et sa reconstruction nécessitera un long et douloureux effort. Quand elle est protégée par la maîtrise de soi, une personnalité juste dure toute l’éternité.

Les biens matériels ne produisent pas par eux-mêmes le bonheur, la satisfaction et la joie de l’épanouissement sur la terre. Ils ne nous conduisent pas non plus à l’exaltation. C’est la noblesse de caractère, cette force et cette conviction intérieures tissées par d’innombrables décisions justes, qui donne son sens à la vie. Une vie constante de justice produit une force intérieure qui peut être à jamais résistante à l’influence corrosive du péché et de la transgression. Votre foi en Jésus-Christ et votre obéissance à ses commandements fortifieront votre personnalité. Elle est une mesure de ce que vous devenez. Elle est la preuve de la bonne utilisation de votre temps sur terre en cette période d’épreuve mortelle.

Une évidence que nous comprenons tous est qu’il faut payer le prix de ce que l’on veut obtenir. C’est vrai aussi dans le domaine spirituel. Il faut payer le prix par l’obéissance, la foi en Jésus-Christ et la mise en pratique diligente des vérités que vous apprenez. Ce que vous obtiendrez, c’est que votre personnalité sera façonnée, que vos capacités grandiront et que vous atteindrez le but de votre existence ici-bas, qui est d’être mis à l’épreuve et d’avoir de la joie.

Vous ne pouvez pas rester passifs dans la vie, sinon, avec le temps, l’homme naturel finira par détruire vos efforts pour vivre dignement. Vous devenez ce que vous faites et ce à quoi vous pensez. Le manque de personnalité expose aux pressions qui s’exercent pour satisfaire les appétits ou la recherche de gain personnel. Vous ne pouvez pas réussir à étayer une personnalité faible en faisant semblant d’être fort.

La personne qui prend des décisions en fonction de la situation est pratiquement assurée de finir par commettre de graves transgressions. Il n’y a pas de barre de fer de vérité pour maintenir cette personne sur le bon chemin. Elle rencontrera continuellement de nombreuses tentations subtiles de dévier des commandements. La justification que l’on donne à ces choix, c’est qu’ils ne sont pas si mauvais que cela, qu’ils sont socialement acceptables et qu’ils permettent d’avoir plus d’amis. Une personne intelligente qui n’a pas de principes pour fondement peut parfois atteindre temporairement des sommets impressionnants. Mais ces réalisations sont comme un château de sable. Quand vient la mise à l’épreuve de la personnalité, elle s’effondre, entraînant souvent d’autres personnes avec elle. Quel que soit le soin avec lequel le transgresseur cherche à cacher la violation des commandements, avec le temps cela deviendra presque toujours de notoriété publique. Satan lui-même y veille. Lui et ses laquais sont déterminés à faire le plus de mal possible à chacun des enfants de notre Père céleste. Un seul acte grave de désobéissance ou d’abus de confiance soulève invariablement la question de savoir s’il n’y en a pas d’autres. Les gens perdent la foi et la confiance en cette personne.

La vie ici-bas est une mise à l’épreuve. Le succès avec lequel nous en affrontons les difficultés détermine la force qu’aura notre personnalité. Notre foi en Jésus-Christ et en ses enseignements fortifie notre personnalité.

J’ai personnellement constaté que la foi, la prière, l’amour et l’humilité n’ont pas beaucoup de signification et ne produisent aucun miracle tant qu’ils ne sont pas intégrés à notre personnalité parce que nous en avons fait l’expérience à l’aide des doux murmures du Saint-Esprit. Quand j’étais jeune, j’ai vu que je pouvais apprendre les enseignements de l’Évangile intellectuellement et, par la raison et l’analyse, reconnaître qu’ils avaient une grande valeur. Mais leur énorme pouvoir et leur capacité de me mener au-delà des limites de mon imagination et de mes facultés ne sont devenus une réalité que lorsqu’une pratique patiente et constante a permis au Saint-Esprit de distiller et de répandre leur signification dans mon cœur. Je me suis aperçu que tandis que je servais sincèrement autrui, Dieu forgeait ma personnalité. Il a engendré chez moi une capacité croissante de reconnaître les directives de l’Esprit. Le génie du plan de l’Évangile est qu’en faisant ce que le Seigneur nous recommande de faire, nous recevons toute la compréhension et toutes les capacités nécessaires pour nous apporter la paix et un grand épanouissement dans cette vie. De la même manière, nous obtenons la préparation nécessaire au bonheur éternel en présence du Seigneur.

Le témoignage est fortifié par des impressions spirituelles qui confirment la validité d’un enseignement ou d’un acte juste. Ces impressions sont souvent accompagnées de fortes émotions qui provoquent les larmes et qui empêchent de parler. Mais un témoignage n’est pas une émotion. C’est l’essence même d’une personnalité tissée par les fils d’innombrables bonnes décisions. Ces choix sont faits au moyen de la foi en des choses auxquelles on croit et, au moins au début, qu’on ne voit pas. Un témoignage fort apporte la paix, la consolation et l’assurance. Il produit la conviction que, si l’on respecte systématiquement les enseignements du Sauveur, la vie est belle, l’avenir assuré et qu’il sera possible de surmonter les difficultés que l’on rencontrera. Le témoignage découle de la compréhension de ce qui est vrai, distillée par la prière et la méditation sur la doctrine énoncée dans les Écritures. Il est nourri par le respect de ces vérités avec une foi ancrée dans la confiance certaine que nous obtiendrons les résultats promis.

Votre témoignage sera fortifié par l’obéissance volontaire à la loi de la dîme et des offrandes de jeûne, et le Seigneur vous bénira abondamment pour cela. Plus votre témoignage sera fortifié, plus Satan essayera de vous tenter. Résistez à ses efforts. Vous deviendrez plus forts et son influence sur vous s’affaiblira.

L’influence grandissante de Satan dans le monde est permise pour fournir un cadre dans lequel faire nos preuves. Bien qu’il fasse des ravages aujourd’hui, le destin final de Satan a été déterminé par l’expiation et la résurrection de Jésus-Christ. Le démon ne triomphera pas. Même maintenant il ne peut agir que dans les limites fixées par le Seigneur. Il ne peut pas enlever des bénédictions qui ont été méritées. Il ne peut pas altérer une personnalité qui a été tissée par des décisions justes. Il n’a aucun pouvoir pour détruire les liens éternels forgés dans un saint temple entre un mari, sa femme et leurs enfants. Il ne peut pas éteindre une véritable foi. Il ne peut pas nous enlever notre témoignage. Oui, nous pouvons perdre ces choses en succombant à ses tentations. Mais il n’a aucun pouvoir en et par lui-même de les détruire.

Pour résumer:

  • Dieu utilise votre foi pour façonner votre personnalité.

  • Celle-ci est la manifestation de ce que vous êtes en train de devenir.

  • Une personnalité forte est le résultat de bons choix constants.

  • Le fondement de la personnalité est l’intégrité.

  • Plus votre personnalité est fortifiée, plus vous êtes capables d’exercer le pouvoir de la foi.

L’humilité est la qualité qui nous permet d’être instruits d’en haut par l’Esprit, ou d’être instruits par des sources dont l’origine était l’inspiration du Seigneur, comme les Écritures et les commentaires des prophètes. L’humilité est le terreau précieux et fertile d’une personnalité juste. C’est là que germent les semences de la croissance personnelle. Quand elles sont cultivées par l’exercice de la foi, que les plantes sont taillées par le repentir et fortifiées par l’obéissance et les bonnes œuvres, ces semences produisent le fruit précieux de la direction spirituelle. L’inspiration et le pouvoir divins en sont alors le résultat : l’inspiration pour connaître la volonté du Seigneur et le pouvoir qui donne la capacité d’accomplir cette volonté inspirée.

Je vais vous donner quatre principes qui m’ont apporté la paix et le bonheur les plus profonds. Le Seigneur a établi ces pierres angulaires dans son plan éternel, et chacune est essentielle. Elles agissent toutes harmonieusement ensemble et se renforcent mutuellement. Lorsqu’on les applique avec diligence et constance, elles produisent la force de caractère, une plus grande capacité de transformer les difficultés de la vie en tremplins vers le bonheur, maintenant et à jamais. Les voici :

  • La foi au Seigneur Jésus-Christ et en son programme pour acquérir le pouvoir d’accomplir.

  • Le repentir pour rectifier les conséquences des fautes d’omission ou de commission.

  • L’obéissance aux commandements du Seigneur pour obtenir de la force et une direction dans notre vie.

  • Le service désintéressé pour enrichir la vie d’autrui.

Si vous avez décidé de mener une vie juste, ne vous découragez pas. La vie peut sembler difficile maintenant, mais tenez fermement la barre de fer de la vérité. Vous progressez davantage que vous ne vous en rendez compte. Si vous vous obéissez constamment aux commandements, vos difficultés forgeront votre personnalité, votre maîtrise de vous-mêmes et votre confiance aux promesses de votre Père céleste et du Sauveur. Puisse le Saint-Esprit vous inciter à prendre toujours des décisions qui fortifieront votre personnalité et vous apporteront beaucoup de joie et de bonheur. Au nom de Jésus-Christ. Amen.