Abordez l’avenir avec foi

Russell M. Nelson

du Collège des douze apôtres


La vérité, les alliances et les ordonnances nous permettent de vaincre la peur et d’aborder l’avenir avec foi!

Mes très chers frères et sœurs, nous vous remercions de votre soutien, pas seulement de vos mains levées mais aussi du soutien que vous apportez par votre service chez vous, à l’Église et dans vos collectivités. Nous aimons être avec vous et vous voir dans vos familles et parmi vos amis. Où que vous viviez, nous observons vos efforts pour rendre ce monde meilleur. Nous vous soutenons. Nous vous aimons. De même que vous priez pour nous, nous prions pour vous.

Nous imaginons vos familles rassemblées autour d’un téléviseur ou d’un ordinateur pour suivre la conférence générale chez vous. Une mère et un père attentifs m’ont envoyé un exemplaire d’une photo qu’ils ont prise au moment d’une conférence. Ils ont remarqué que leur fils de dix-huit mois a reconnu les traits et la voix de l’orateur. Il s’est mis à envoyer des baisers vers le téléviseur. Il voulait s’approcher. Alors sa grande sœur prévenante s’est empressée de le mettre sur ses épaules et l’a approché. Voici cette photo.

Oui, sur le téléviseur, c’est moi, et ces enfants sont nos petits-enfants. Dans quelques années, ce garçon sera ancien, doté dans le temple et prêt pour sa mission. Plus tard, il sera scellé à la compagne éternelle de son choix. Pouvez-vous l’imaginer un jour mari et père, avec des enfants à lui ? Et un jour il dira adieu à ses grands-pères avec la connaissance sûre que la mort fait partie de la vie.

C’est vrai. Nous vivons pour mourir, et nous mourons pour vivre de nouveau. D’un point de vue éternel, la seule mort véritablement prématurée est celle d’une personne qui n’est pas prête à rencontrer Dieu.

Nous, les apôtres et les prophètes, nous nous soucions non seulement de nos enfants et petits-enfants, mais aussi de vous et de chacun des enfants de Dieu. Tout ce que l’avenir a en réserve pour chaque enfant sacré de Dieu sera façonné par ses parents, sa famille, ses amis et ses instructeurs. Donc, la foi que nous avons maintenant fera partie de la foi de notre postérité plus tard.

Chaque individu fera son propre chemin dans un monde en constant changement, un monde d’idéologies qui se font concurrence. Les forces du mal s’opposeront toujours aux forces du bien. Satan s’efforce constamment de nous inciter à suivre ses voies et de nous rendre malheureux comme lui1. Et les risques normaux de la vie comme la maladie, les blessures et les accidents seront toujours présents.

Nous vivons à une époque de bouleversements. Les tremblements de terre et les raz de marée apportent la destruction, des gouvernements s’écroulent, les tensions économiques sont graves, la famille est attaquée et le taux des divorces augmente. Nous avons de bonnes raisons de nous faire du souci. Mais nous ne devons pas laisser nos craintes bousculer notre foi. Nous pouvons combattre ces craintes en fortifiant notre foi.

Commencez par vos enfants. Vous, parents, vous avez la grande responsabilité de fortifier leur foi. Faites-leur ressentir votre foi, même quand vous avez des épreuves douloureuses. Centrez votre foi sur notre Père céleste aimant et sur son Fils bien-aimé, le Seigneur Jésus-Christ. Enseignez cette foi avec une conviction profonde. Enseignez à chaque garçon ou fille précieux qu’il est un enfant de Dieu, créé à son image, avec un objectif et un potentiel sacrés. Chacun est né avec des difficultés à vaincre et de la foi à développer2.

Enseignez la foi dans le plan de Dieu pour le salut. Enseignez que le séjour dans la condition mortelle est une période de mise à l’épreuve pour voir si nous ferons tout ce que le Seigneur nous commande de faire3.

Enseignez la foi de respecter tous les commandements de Dieu, sachant qu’ils sont donnés pour le bien de ses enfants et pour leur apporter de la joie4. Avertissez-les qu’ils rencontreront des gens qui choisiront les commandements qu’ils veulent respecter et ignoreront ceux qu’ils veulent enfreindre. J’appelle cela l’obéissance à la carte. Cette pratique sélective ne fonctionne pas. Elle mène au malheur. Pour se préparer à rencontrer Dieu, on doit respecter tous ses commandements. Il faut de la foi pour y obéir et le respect de ses commandements fortifie cette foi.

L’obéissance permet aux bénédictions de Dieu de se déverser sans contrainte. Il bénit ses enfants obéissants en les libérant de la servitude et du malheur. Et il les bénit en leur apportant davantage de lumière. Par exemple, nous respectons la Parole de Sagesse, sachant que l’obéissance non seulement nous rendra libres de toute accoutumance, mais qu’en plus elle nous apportera de la sagesse et des trésors de connaissance5.

Enseignez la foi pour savoir que l’obéissance aux commandements de Dieu apporte une protection physique et spirituelle. Et n’oubliez pas que les saints anges de Dieu sont toujours prêts à nous aider à la demande. Le Seigneur l’a déclaré : « J’irai devant votre face, je serai à votre droite et à votre gauche, et mon Esprit sera dans votre cœur, et mes anges seront tout autour de vous pour vous soutenir6. » Quelle promesse ! Quand nous sommes fidèles, lui et ses anges nous aident.

Une foi inébranlable est fortifiée par la prière. Vos supplications ferventes sont importantes pour le Seigneur. Pensez aux prières intenses et passionnées de Joseph Smith pendant les jours terribles de son incarcération à la prison de Liberty. Le Seigneur a répondu en changeant la vision que le Prophète avait des choses. Il a dit : « Sache, mon fils, que toutes ces choses te donneront de l’expérience et seront pour ton bien7. »

Si nous prions avec une perspective éternelle, nous pouvons être sûrs que nos supplications éplorées seront entendues. Cette promesse du Seigneur est rapportée à la section 98 des Doctrine et Alliances :

« Vos prières sont parvenues aux oreilles du Seigneur… et sont enregistrées avec ce sceau et ce testament : le Seigneur a juré et décrété qu’elles seront exaucées.

« C’est pourquoi, il vous fait cette promesse avec l’alliance immuable qu’elles seront exaucées ; et toutes les afflictions que vous avez subies concourront à votre bien et à la gloire de mon nom, dit le Seigneur8. »

Le Seigneur a choisi ses mots les plus forts pour nous rassurer ! Sceau ! Testament ! Juré ! Décrété ! Alliance immuable ! Frères et sœurs, croyez-le ! Dieu répondra à vos prières sincères et ferventes et votre foi sera fortifiée.

Pour acquérir une foi durable, il est essentiel de prendre l’engagement durable de payer complètement la dîme. Au départ, il faut de la foi pour payer la dîme. Puis le payeur de dîme acquiert davantage de foi jusqu’au point où payer la dîme devient un honneur auquel il tient. La dîme est une loi antique de Dieu9. Il a promis à ses enfants qu’il ouvrirait « les écluses des cieux » et répandrait « la bénédiction en abondance10 ». De plus, grâce à la dîme, votre nom restera inscrit parmi le peuple de Dieu et sera une protection au « jour de la vengeance et du feu11 ».

Pourquoi avons-nous besoin d’une foi si infaillible ? Parce que des jours difficiles nous attendent. À l’avenir il sera rarement facile ou populaire d’être un saint des derniers jours fidèle. Nous serons tous mis à l’épreuve. L’apôtre Paul a prévenu que, dans les derniers jours, les gens qui suivront diligemment le Seigneur « seront persécutés12 ». Cette persécution peut soit vous réduire à une faiblesse silencieuse, soit vous motiver à mener une vie quotidienne plus exemplaire et plus courageuse.

La manière dont vous réagissez aux épreuves de la vie détermine le développement de votre foi. Vous êtes fortifiés quand vous vous souvenez que vous avez une nature divine, un patrimoine de valeur infinie. Le Seigneur vous a rappelé, et à vos enfants et petits-enfants aussi, que vous êtes héritiers légitimes, que vous avez été gardés dans les cieux pour naître au moment et au lieu particuliers où vous êtes nés, pour progresser et devenir ses porte-étendards et le peuple de son alliance. En suivant le chemin de la justice du Seigneur, vous continuerez de bénéficier de sa bonté et d’être une lumière et des sauveurs pour son peuple13.

Chacun de vous, frères et sœurs, peut obtenir des bénédictions par le pouvoir de la sainte Prêtrise de Melchisédek. Ces bénédictions peuvent changer votre situation en matière de santé, de compagnie du Saint-Esprit, de relations personnelles et de possibilités d’avenir. Le pouvoir et l’autorité de cette prêtrise est de détenir les clés de toutes les bénédictions spirituelles de l’Église14. Et, chose tout à fait remarquable, le Seigneur a déclaré qu’il confirmerait ces bénédictions selon sa volonté15.

Les plus grandes de toutes les bénédictions de la prêtrise sont accordées dans les saints temples du Seigneur. Si vous êtes fidèles aux alliances que vous y faites, votre famille et vous recevrez les bénédictions de la vie éternelle16.

Vous ne recevrez pas vos récompenses que dans l’au-delà. Vous recevrez beaucoup de bénédictions dans cette vie, parmi vos enfants et vos petits-enfants. Saints fidèles, vous n’avez pas à mener seuls les combats de la vie. Pensez-y ! Le Seigneur a déclaré : « Je combattrai tes ennemis, et je sauverai tes fils17. » Plus tard, il a promis à son peuple fidèle : « Moi, le Seigneur, je combattais pour eux, pour leurs enfants et pour les enfants de leurs enfants… jusqu’à la troisième et à la quatrième générations18. »

Notre président bien-aimé, Thomas S. Monson, nous a donné son témoignage de prophète. Il a dit : « Je vous témoigne que les bénédictions qui nous sont promises sont au-delà de toute mesure. Même si les nuages annonciateurs d’orage se rassemblent, même si la pluie se déverse sur nous, notre connaissance de l’Évangile et notre amour de notre Père céleste et de notre Sauveur nous consoleront, nous soutiendront et nous apporteront la joie au cœur si nous sommes fidèles et si nous respectons les commandements. »

Le président Monson a continué : « Mes chers frères et sœurs, ne craignez pas. Rassurez-vous. L’avenir est aussi brillant que votre foi19. »

À la déclaration pleine de force du président Monson, j’ajoute la mienne. Je témoigne que Dieu est notre Père. Jésus est le Christ. Son Église a été rétablie sur la terre. Sa vérité, ses alliances et ses ordonnances nous permettent de vaincre la peur et d’aborder l’avenir avec foi. J’en témoigne, au nom sacré de Jésus-Christ. Amen.

Show References

  1.  

    1. Voir 2 Néphi 2:27.

  2.  

    2. Pierre a enseigné ce concept quand il a exprimé l’espoir que « vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde » (2 Pierre 1:4).

  3.  

    3. Voir Abraham 3:25.

  4.  

    4. Voir 2 Néphi 2:25.

  5.  

    5. Voir Doctrine et Alliances 89:19 ; voir aussi Ésaïe 45:3.

  6.  

    6.  Doctrine et Alliances 84:88.

  7.  

    7.  Doctrine et Alliances 122:7. Un autre exemple de changement de perspective est donné dans les Psaumes : « Garde mon âme… Mon Dieu, sauve ton serviteur qui se confie en toi ! Aie pitié de moi, Seigneur ! Car je crie à toi tout le jour… Je te louerai de tout mon cœur, Seigneur, mon Dieu ! Et je glorifierai ton nom à perpétuité » (Psaumes 86:2-3, 12).

  8.  

    8.  Doctrine et Alliances 98:2-3.

  9.  

    9. La dîme est mentionnée dans huit livres de l’Ancien Testament : Genèse, Lévitique, Nombres, Deutéronome, 2 Chroniques, Néhémie, Amos et Malachie.

  10.  

    10.  Malachie 3:10.

  11.  

    11.  Doctrine et Alliances 85:3.

  12.  

    12.  2 Timothée 3:12.

  13.  

    13. Voir Doctrine et Alliances 86:8-11.

  14.  

    14. Voir Doctrine et Alliances 107:18.

  15.  

    15. Voir Doctrine et Alliances 132:47, 59.

  16.  

    16. Voir Abraham 2:11.

  17.  

    17.  Ésaïe 49:25 ; voir aussi Doctrine et Alliances 105:14.

  18.  

    18.  Doctrine et Alliances 98:37.

  19.  

    19. Thomas S. Monson, « Prenez courage », Le Liahona, mai 2009, p. 92.