Attache-toi aux alliances

Barbara Thompson

Deuxième conseillère dans la Présidence générale de la Société de Secours.


Si nous avons foi au Christ et si nous nous attachons à nos alliances, nous recevrons la joie dont parlent les saintes Écritures et que promettent nos prophètes modernes.

« Élève ton cœur et réjouis-toi, et attache-toi aux alliances que tu as faites1. » Je ne peux pas lire cette Écriture sans ressentir de la joie. Je me réjouis en pensant aux promesses et aux nombreuses bénédictions que j’ai reçues en m’efforçant de m’attacher aux alliances que j’ai faites avec mon Père céleste.

Mon père et ma mère sont décédés ; il a donc fallu cette année nettoyer leur maison avant de la mettre en vente. Durant ces derniers mois, en nettoyant et triant avec mes frères et sœurs dans la maison de mes parents, nous avons trouvé des histoires familiales et de nombreux papiers et documents importants. Nous avons été fascinés par la lecture des histoires personnelles et des bénédictions patriarcales de mes parents et de mes grands-parents. Cela m’a rappelé les alliances qu’ils ont faites et respectées.

Ma grand-mère, Ellen Hanks Rymer, était une jeune mère quand elle a reçu sa bénédiction patriarcale en 1912. Quand j’ai lu sa bénédiction, les lignes suivantes m’ont sauté aux yeux et me sont restées à l’esprit : « Tu as été choisie avant la fondation de la terre et tu étais un esprit choisi pour venir à notre époque… Ton témoignage sera magnifié et tu seras en mesure de témoigner… Le Destructeur a cherché à te détruire mais, si tu t’attaches à ton Dieu, il [le Destructeur] n’aura pas le pouvoir de te faire de mal. Par ta fidélité, tu auras un grand pouvoir et le Destructeur fuira loin de toi à cause de ta justice… Quand tu rencontreras la peur et les épreuves, si tu te retires pour prier dans ton lieu secret, tu seras consolée et les obstacles seront ôtés2. »

Il a été promis à ma grand-mère que, si elle respectait ses alliances et restait proche de Dieu, Satan ne pourrait avoir aucun pouvoir sur elle. Elle recevrait de la consolation et de l’aide dans ses épreuves. Ces promesses se sont accomplies dans sa vie.

Aujourd’hui je vais parler (1) de l’importance de s’attacher aux alliances et (2) de la joie et de la protection qui découlent du respect de nos alliances.

Certains des exemples que je vais utiliser sont tirés de Filles dans mon royaume : L’histoire et l’œuvre de la Société de Secours. Ce livre est rempli d’exemples de femmes qui ont trouvé beaucoup de joie à respecter leurs alliances.

L’importance de s’attacher aux alliances

Le Guide des Écritures nous dit qu’une alliance est un accord entre Dieu et l’homme. « Dieu impose les conditions de l’alliance, les hommes acceptent… On reçoit les principes et les ordonnances [de l’Évangile] par alliance3 », ayant ainsi l’obligation importante et la grande responsabilité d’honorer l’engagement. Dans l’expression « s’attacher aux alliances », le mot s’attacher signifie adhérer fermement à quelque chose4.

Les Écritures parlent d’hommes et de femmes qui ont fait des alliances avec Dieu. Celui-ci a dit ce qu’il fallait faire pour honorer ces alliances, puis, quand ces alliances ont été respectées, les bénédictions promises ont suivi.

Par exemple, par l’ordonnance du baptême nous faisons une alliance avec notre Père céleste. Nous nous préparons au baptême en ayant foi au Seigneur Jésus-Christ, en nous repentant de nos péchés et en étant désireux de prendre sur nous le nom du Christ. Nous nous engageons à garder les commandements de Dieu et à nous souvenir toujours du Sauveur. Nous faisons alliance de « porter les fardeaux les uns des autres, afin qu’ils soient légers ». Nous nous disons disposés à pleurer avec ceux qui pleurent et à consoler ceux qui ont besoin de consolation5.

Dans les saints temples, on reçoit d’autres ordonnances sacrées et l’on contracte d’autres alliances. Dans les premiers jours du Rétablissement, Joseph Smith, le prophète, souhaitait vivement que les saints reçoivent les bénédictions promises du temple. Le Seigneur a dit : « Que cette maison soit bâtie à mon nom, afin que je puisse y révéler mes ordonnances à mon peuple6. »

« Un des objectifs du Seigneur quand il a organisé la Société de Secours était de préparer ses filles aux bénédictions supérieures de la prêtrise qui résident dans les ordonnances et les alliances du temple. Les sœurs de Nauvoo attendaient avec une joie immense l’achèvement du temple, car elles savaient que, comme Joseph Smith, le prophète, l’avait promis à Mercy Fielding Thompson, la dotation allait les faire passer ‘de l’obscurité à une lumière merveilleuse’7. »

« Après la consécration du temple de Nauvoo, plus de cinq mille saints y affluèrent afin de pouvoir y recevoir la dotation et l’ordonnance du scellement avant de se mettre en route » vers la vallée du lac Salé8. Brigham Young, de nombreux dirigeants de l’Église et des servants du temple ont passé leur temps, jour et nuit, à servir dans le temple pour que cette œuvre importante puisse être accomplie pour les saints.

Nos alliances nous soutiennent dans les bons moments ou les difficultés. Boyd K. Packer nous rappelle que « nous sommes un peuple d’alliance. Nous faisons alliance de donner de nos moyens en temps, en argent et en talents, tout ce que nous sommes et tout ce que nous possédons, dans l’intérêt du royaume de Dieu sur la terre. Pour parler plus simplement, nous faisons alliance de faire le bien. Nous sommes un peuple d’alliance et le temple est le centre de nos alliances. Il est la source de l’alliance9. »

Les Écritures nous rappellent : « Et ce sera là notre alliance : que nous marcherons dans toutes les ordonnances du Seigneur10. »

Grandes sont les bénédictions que nous recevons si nous nous attachons à nos alliances.

Joie et protection découlent du respect de nos alliances

Dans le Livre de Mormon, nous lisons le sermon du roi Benjamin. Il y enseigne au peuple que Jésus-Christ viendra sur la terre et souffrira toutes sortes d’afflictions. Il lui enseigne que le Christ expiera pour les péchés de tout le genre humain et que son nom est le seul par lequel l’homme puisse obtenir le salut11.

Après avoir écouté ces beaux enseignements, la multitude s’humilie et désire de tout son cœur être libérée du péché et être purifiée. Elle se repent et exprime sa foi en Jésus-Christ. Elle fait alliance avec Dieu de respecter ses commandements12.

« L’Esprit du Seigneur vint sur elle, et elle fut remplie de joie, ayant reçu le pardon de ses péchés, et ayant la conscience en paix, à cause de la foi extrême qu’elle avait en Jésus-Christ qui allait venir13. »

Ammon est lui aussi un exemple de la joie qui découle de la fidélité à respecter les commandements de Dieu et à répandre l’Évangile. Ammon et ses frères ont aidé des milliers de gens à aller au Christ. Voici quelques-uns des mots utilisés par Ammon pour décrire ses sentiments quand tous ces gens se sont fait baptiser et ont fait des alliances avec Dieu :

« Comme nous avons lieu de nous réjouir14 ! »

« Ma joie est pleine, oui, mon cœur déborde de joie, et je me réjouirai à cause de mon Dieu15. »

« Je ne peux pas dire la plus petite partie de ce que je ressens16. »

« Il n’y a jamais eu d’hommes qui aient eu autant lieu de se réjouir que nous17. »

Contracter et respecter des alliances sacrées nous permet d’avoir la compagnie du Saint-Esprit. C’est l’Esprit « qui remplira [notre] âme de joie18 ».

La Deuxième Guerre mondiale a causé beaucoup de souffrances à beaucoup de gens dans le monde. Les saints d’Allemagne ont eu de nombreuses épreuves. Il y avait, à Stuttgart, une présidente de la Société de Secours fidèle, appelée Maria Speidel. En parlant de leurs épreuves, elle a dit : « Notre confiance au Seigneur et le témoignage que nous avons de son Église ont été… notre force… Avec joie nous chantons les chants de Sion et plaçons notre confiance dans le Seigneur. Il supplée à tout19. »

Encore une fois, en respectant leurs alliances, des membres ont ressenti de la joie même face à de terribles épreuves.

Sarah Rich était une femme juste de Nauvoo qui a été appelée à servir dans le temple avant que les saints soient expulsés de la ville. Voici ce qu’elle dit sur les bénédictions des alliances du temple : « Nous avions reçu de nombreuses bénédictions dans la maison du Seigneur, ce qui a été pour nous une source de joie et de réconfort au milieu de tous nos chagrins et nous a permis d’avoir foi en Dieu, sachant qu’il nous guiderait et nous soutiendrait pendant le voyage inconnu qui nous attendait20. »

Auparavant les saints avaient terminé le temple de Kirtland, et beaucoup avaient participé à sa consécration. Après la consécration, le temple avait été reçu par le Seigneur. Il leur avait dit d’être dans une grande allégresse à cause des bénédictions qui allaient être déversées sur la tête de son peuple21.

À mesure que se construisaient des saints temples sur la terre, j’ai vu les bénédictions qui se déversent sur les membres. En 2008, j’ai vu la joie d’un couple d’Ukraine qui me disait qu’il allait à Freiberg (Allemagne) pour recevoir les ordonnances du temple. Il fallait à ces membres dévoués vingt-sept heures de car pour aller au temple et autant pour revenir, et ils ne pouvaient pas y aller souvent. Ils étaient heureux de savoir que le temple de Kiev allait bientôt être terminé et qu’ils pourraient y aller beaucoup plus souvent. Ce temple est maintenant ouvert et des milliers de gens y reçoivent les bénédictions.

En lisant l’histoire personnelle de ma grand-mère, j’ai appris la grande joie que lui procuraient ses alliances. Elle aimait aller au temple et accomplir les ordonnances pour des milliers de personnes décédées. C’était la mission de sa vie. Elle a été servante du temple pendant plus de vingt ans dans le temple de Manti (Utah). Elle a écrit qu’elle a vu de nombreuses guérisons miraculeuses en élevant ses enfants et en servant autrui en accomplissant des ordonnances dans le temple. Nous, ses petits-enfants, s’il y a quelque chose que nous savons au sujet de grand-mère Rymer c’est qu’elle était une femme juste qui respectait ses alliances et voulait que nous fassions de même. Quand des gens vont trier nos biens après notre mort, vont-ils trouver la preuve que nous avons respecté nos alliances ?

Thomas S. Monson, notre prophète bien-aimé, nous a dit lors de la dernière conférence générale : « En allant, vous et moi, dans les saintes maisons de Dieu et en nous souvenant des alliances que nous y contractons, nous serons davantage capables de supporter toutes les épreuves et de surmonter toutes les tentations. Dans ces sanctuaires nous trouverons la paix ; nous serons ressourcés et fortifiés22. »

Je le répète : Élevons notre cœur et réjouissons-nous, et attachons-nous aux alliances que nous avons faites23. Le respect des alliances apporte la véritable joie et le véritable bonheur. C’est la consolation et la paix. C’est la protection contre les maux du monde. Le respect de nos alliances nous aidera dans les moments d’épreuve.

Je témoigne que, si nous avons foi au Christ et si nous nous attachons à nos alliances, nous recevrons la joie dont parlent les saintes Écritures et que promettent nos prophètes modernes.

Chères sœurs, je vous aime et j’espère que vous ressentirez personnellement cette grande joie. Au nom de Jésus-Christ. Amen.

Montrer les références

  1.  

    1.  Doctrine et Alliances 25:13.

  2.  

    2. Bénédiction patriarcale donnée par Walter E. Hanks le 25 octobre 1912 à Lyman (comté de Wayne, Utah).

  3.  

    3. Guide des Écritures, « Alliance ».

  4.  

    4.  Merriam-Webster’s Collegiate Dictionary, 11e éd., 2003, « cleave » (s’attacher).

  5.  

    5. Voir Mosiah 18:8-9 ; voir aussi Thomas S. Monson, « Qu’ai-je fait aujourd’hui pour quelqu’un ? » Le Liahona, novembre 2009, p. 85-87.

  6.  

    6.  Doctrine et Alliances 124:40.

  7.  

    7.  « Filles dans mon royaume » : L’histoire et l’œuvre de la Société de Secours, 2011, p. 146.

  8.  

    8.  Filles dans mon royaume, p. 33.

  9.  

    9. Boyd K. Packer, Le temple sacré, 1982, p. 37.

  10.  

    10.  Doctrine et Alliances 136:4.

  11.  

    11. Voir Mosiah 3:5-18.

  12.  

    12. Voir Mosiah 4:2 ; 5:5.

  13.  

    13.  Mosiah 4:3.

  14.  

    14.  Alma 26:1.

  15.  

    15.  Alma 26:11.

  16.  

    16.  Alma 26:16.

  17.  

    17.  Alma 26:35.

  18.  

    18.  Doctrine et Alliances 11:13.

  19.  

    19. Maria Speidel, dans Filles dans mon royaume, p. 87.

  20.  

    20. Sarah Rich, dans Filles dans mon royaume, p. 34.

  21.  

    21.  Doctrine et Alliances 110:9-10.

  22.  

    22. Thomas S. Monson, « Le temple sacré, un phare pour le monde », Le Liahona, mai 2011, p. 93.

  23.  

    23.  Doctrine et Alliances 25:13.