Les alliances

Russell M. Nelson

du Collège des douze apôtres


Lorsque nous prenons conscience que nous sommes enfants de l’alliance, nous savons qui nous sommes et ce que Dieu attend de nous.

Récemment, une semaine après m’être acquitté de la tâche de créer le premier pieu de Russie, à Moscou1, j’ai assisté à une conférence de district à Saint-Pétersbourg. Tandis que j’exprimais ma reconnaissance envers les premiers missionnaires et dirigeants locaux qui ont fortifié l’Église en Russie, j’ai mentionné le nom de Vyacheslav Efimov. Il a été le premier converti russe à devenir président de mission. Sa femme et lui ont fait un travail formidable à ce poste. Peu après la fin de leur mission, et à notre grande tristesse, frère Efimov est décédé subitement2. Il n’avait que cinquante-deux ans.

Tandis que je parlais de ce couple de pionniers, je me suis senti poussé à demander à l’assemblée si sœur Efimov était présente. Une femme s’est levée tout au fond de la salle. Je l’ai invitée à venir au micro. Oui, c’était Galina Efimov. Elle a parlé avec conviction et a rendu un témoignage puissant du Seigneur, de son Évangile et de son Église rétablie. Son mari et elle avaient été scellés dans le saint temple. Elle a dit qu’ils étaient unis pour toujours. Ils étaient toujours compagnons missionnaires, elle, de ce côté du voile, et lui, de l’autre3. Pleurant de joie, elle a remercié Dieu des alliances sacrées du temple. J’ai pleuré, moi aussi, parfaitement conscient que l’unité éternelle incarnée par ce couple fidèle provenait du fait qu’il avait contracté, respecté et honoré des alliances sacrées.

L’un des concepts les plus importants de la religion révélée est celui de l’alliance sacrée. En langage juridique, une alliance signifie généralement un contrat entre deux parties ou plus. Mais dans le contexte religieux, une alliance est bien plus que cela. C’est une promesse sacrée faite avec Dieu. C’est lui qui en fixe les conditions. Chaque personne peut choisir d’accepter ces conditions. Si l’on accepte les conditions de l’alliance et obéit à la loi de Dieu, on reçoit les bénédictions qui sont liées à cette alliance. Nous savons que, « lorsque nous obtenons une bénédiction quelconque de Dieu, c’est par l’obéissance à cette loi sur laquelle elle repose4. »

Au fil des siècles, Dieu a conclu des alliances avec ses enfants5. Ses alliances apparaissent dans tout le plan du salut et font donc partie de la plénitude de son Évangile6. Par exemple, Dieu a promis d’envoyer un Sauveur à ses enfants7, leur demandant en retour leur obéissance à sa loi8.

Nous lisons dans la Bible l’histoire d’hommes et de femmes de l’Ancien Monde identifiés comme enfants de l’alliance. Quelle alliance ? « L’alliance que Dieu a traitée avec [leurs] pères, en disant à Abraham : Toutes les familles de la terre seront bénies en ta postérité9. »

Dans le Livre de Mormon, nous lisons l’histoire de gens dans le Nouveau Monde aussi identifiés comme enfants de l’alliance10. Le Seigneur ressuscité leur a dit : « Voici, vous êtes les enfants des prophètes ; et vous êtes de la maison d’Israël ; et vous êtes de l’alliance que le Père a faite avec vos pères, disant à Abraham : Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité11. »

Le Seigneur a expliqué l’importance de leur identité d’enfants de l’alliance. Il a dit : « Le Père m’ayant ressuscité d’abord pour vous[, m’a] envoyé vous bénir en détournant chacun de vous de ses iniquités, et cela, parce que vous êtes les enfants de l’alliance12. »

L’alliance que Dieu a faite avec Abraham13 et qu’il a réaffirmée par la suite à Isaac14 et à Jacob15 est de première importance. Elle contenait plusieurs promesses, dont celles-ci :

  • Jésus le Christ naîtrait par la lignée d’Abraham.

  • La postérité d’Abraham serait nombreuse, aurait le droit à un accroissement éternel et aurait également le droit de détenir la prêtrise.

  • Abraham deviendrait le père de nombreuses nations.

  • Certains pays seraient hérités par sa postérité.

  • Toutes les nations de la terre seraient bénies par sa postérité16.

  • Et cette alliance devait être éternelle, jusqu’à la « millième génération17 ».

Certaines de ces promesses ont été accomplies ; d’autres sont encore en cours d’accomplissement. Je cite une prophétie qui a été donnée au début du Livre de Mormon : « C’est pourquoi, notre père [Léhi] n’a pas parlé de notre postérité seulement, mais aussi de toute la maison d’Israël, attirant l’attention sur l’alliance qui va s’accomplir dans les derniers jours, alliance que le Seigneur a faite avec notre père Abraham18. » N’est-ce pas stupéfiant ? Quelque six cents ans avant la naissance de Jésus à Bethléhem, les prophètes savaient que l’alliance abrahamique ne serait finalement accomplie que dans les derniers jours.

Pour rendre possible l’accomplissement de cette promesse, le Seigneur est apparu en ces derniers jours pour renouveler l’alliance abrahamique. Le Maître a déclaré à Joseph Smith, le prophète :

« Abraham reçut des promesses concernant sa postérité, le fruit de ses reins, desquels reins tu es… mon serviteur Joseph…

« Cette promesse est également pour toi, parce que tu es d’Abraham19. »

Avec ce renouvellement, nous avons reçu, comme ceux des temps anciens, la sainte prêtrise et l’Évangile éternel. Nous avons le droit de recevoir la plénitude de l’Évangile ainsi que les bénédictions de la prêtrise et de nous qualifier pour la plus grande bénédiction de Dieu : la vie éternelle20.

Certains d’entre nous sont la postérité littérale d’Abraham, d’autres sont rassemblés dans sa famille par adoption. Le Seigneur ne fait pas de distinction21. Ensemble nous recevons ces bénédictions promises, si nous recherchons le Seigneur et obéissons à ses commandements22. Dans le cas contraire, nous perdons les bénédictions de l’alliance23. Pour nous aider, son Église procure des bénédictions patriarcales pour donner à chaque bénéficiaire une vision de son avenir, ainsi qu’un lien avec le passé : la déclaration de son lignage jusqu’à Abraham, Isaac et Jacob24.

Les frères de l’alliance ont le droit de se qualifier pour le serment et l’alliance de la prêtrise25. Si, par votre fidélité, vous obtenez ces deux prêtrise et que vous magnifiez votre appel, vous êtes sanctifiés par l’Esprit à tel point que votre corps est renouvelé26. Ce n’est pas tout. Les hommes dignes qui reçoivent la prêtrise reçoivent le Seigneur Jésus-Christ et ceux qui reçoivent le Seigneur reçoivent Dieu le Père27. Et ceux qui reçoivent le Père reçoivent tout ce qu’il a28. En vertu de ce serment et de cette alliance, les hommes, les femmes et les enfants dignes du monde entier reçoivent des bénédictions incroyables.

Nous avons la responsabilité de contribuer à l’accomplissement de l’alliance abrahamique. Notre postérité est celle qui a été préordonnée et préparée pour être une bénédiction pour tous les peuples du monde29. C’est pour cela que le devoir de la prêtrise comprend l’œuvre missionnaire. Après environ quatre mille ans d’attente et de préparation, nous voici au jour désigné où l’Évangile doit être apporté à toutes les familles de la terre. C’est le moment du rassemblement promis d’Israël. Et nous pouvons y participer ! N’est-ce pas formidable ? Le Seigneur compte sur nous et sur nos fils pour servir dignement en tant que missionnaires en cette grande époque du rassemblement d’Israël (et il est profondément reconnaissant envers nos filles qui le font).

Le Livre de Mormon est un signe tangible que le Seigneur a commencé à rassembler ses enfants de l’Israël de l’alliance30. Ce livre, écrit pour notre époque, précise que l’un de ses objectifs est que nous sachions que « l’alliance que le Père a faite avec les enfants d’Israël… commence déjà à s’accomplir ». Il ajoute : « Car voici, le Seigneur se souviendra de l’alliance qu’il a faite avec son peuple de la maison d’Israël31. »

Assurément, le Seigneur n’a pas oublié ! Il nous a bénis, nous et d’autres dans le monde entier, grâce au Livre de Mormon. L’un de ses objectifs est de « convaincre Juif et Gentil que Jésus est le Christ32 ». Il nous aide à contracter des alliances avec Dieu. Il nous invite à nous souvenir de lui et à connaître son Fils bien-aimé. C’est un autre témoignage de Jésus-Christ.

Les enfants de l’alliance ont le droit de recevoir sa doctrine et de connaître le plan du salut. Ils exercent ce droit lorsqu’ils contractent des alliances d’une importance sacrée. Brigham Young a dit : « Tous les saints des derniers jours contractent la nouvelle alliance éternelle quand ils entrent dans l’Église… Ils contractent la nouvelle alliance éternelle de soutenir le royaume de Dieu33. » Ils respectent l’alliance en obéissant à ses commandements.

Au baptême, nous faisons alliance de servir le Seigneur et de respecter ses commandements34. Quand nous prenons la Sainte-Cène, nous renouvelons cette alliance et nous déclarons que nous sommes disposés à prendre sur nous le nom de Jésus-Christ. De ce fait, nous sommes adoptés comme ses fils et ses filles et nous sommes connus comme des frères et sœurs. Il est le père de notre nouvelle vie35. Finalement, dans le saint temple, nous pouvons devenir cohéritiers des bénédictions d’une famille éternelle, comme cela fut promis à Abraham, Isaac, Jacob et leur postérité36. Ainsi, le mariage céleste est l’alliance de l’exaltation.

Lorsque nous prenons conscience que nous sommes enfants de l’alliance, nous savons qui nous sommes et ce que Dieu attend de nous37. Sa loi est écrite dans notre cœur38. Il est notre Dieu et nous sommes son peuple39. Les enfants de l’alliance engagés restent fermes, même au milieu de l’adversité. Quand cette doctrine est profondément implantée dans notre cœur, même l’aiguillon de la mort est adouci et notre résistance spirituelle est affermie.

Le plus grand compliment que nous puissions mériter dans cette vie est d’être connu comme quelqu’un qui respecte ses alliances. Les récompenses de ce respect des alliances s’obtiennent à la fois ici et dans l’au-delà. L’Écriture déclare : « [Méditez] sur l’état béni et bienheureux de ceux qui gardent les commandements de Dieu. Car voici, ils sont bénis en tout… et s’ils tiennent bon avec fidélité jusqu’à la fin, ils sont reçus dans le ciel… [et demeurent] avec Dieu dans un état de bonheur sans fin40. »

Dieu vit. Jésus est le Christ. Son Église a été rétablie afin d’être une bénédiction pour tous. Thomas S. Monson est son prophète aujourd’hui. Et nous, ses enfants de l’alliance fidèles, nous serons bénis maintenant et pour toujours. J’en témoigne au nom de Jésus-Christ. Amen.

Montrer les références

  1.  

    1. Le pieu de Moscou a été créé le dimanche 5 juin 2011.

  2.  

    2. Vyacheslav Efimov a été président de la mission d’Ekaterinbourg (Russie) de 1995 à 1998. Il est décédé le 25 février 2000.

  3.  

    3. Voir Doctrine et Alliances 138:57.

  4.  

    4.  Doctrine et Alliances 130:21.

  5.  

    5. Par exemple, après le déluge, il a dit : « L’arc sera vu dans la nuée ; et je me souviendrai de mon alliance, que j’ai faite entre moi et vous… et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair » (Genèse 9:14-15, note de bas de page 15b de la version du roi Jacques ; Joseph Smith Translation, Genèse 9:20).

  6.  

    6. Voir Doctrine et Alliances 66:2 ; 133:57.

  7.  

    7. Voir Jean 3:16.

  8.  

    8. Voir Abraham 3:25.

  9.  

    9.  Actes 3:25.

  10.  

    10. Voir 3 Néphi 20:26.

  11.  

    11.  3 Néphi 20:25.

  12.  

    12.  3 Néphi 20:26.

  13.  

    13. Voir Genèse 17:1-10, 19 ; Lévitique 26:42 ; Actes 3:25 ; Bible Dictionary, « Abraham, Covenant of ».

  14.  

    14. Voir Genèse 26:1-5, 24.

  15.  

    15. Voir Genèse 28:1-4, 10-14 ; 35:9-13 ; 48:3-4.

  16.  

    16. Voir les références indiquées dans les notes 13 à 15.

  17.  

    17.  Deutéronome 7:9 ; 1 Chroniques 16:15 ; Psaumes 105:8.

  18.  

    18.  1 Néphi 15:18 ; italiques ajoutés.

  19.  

    19.  Doctrine et Alliances 132:30-31. Le Seigneur a également dit à Joseph Smith, le prophète : « Et ce que j’ai dit à Abraham concernant les familles de la terre, je le dis de même à mon serviteur Joseph : En toi et en ta postérité les familles de la terre seront bénies » (Doctrine et Alliances 124:58).

  20.  

    20. Voir Doctrine et Alliances 14:7.

  21.  

    21. Voir Actes 10:34-35.

  22.  

    22. Voir Exode 19:5.

  23.  

    23. L’Écriture nous dit : « Moi, le Seigneur, je suis lié lorsque vous faites ce que je dis ; mais lorsque vous ne faites pas ce que je dis, vous n’avez pas de promesse » (Doctrine et Alliances 82:10).

  24.  

    24. C’est le 21 septembre 1823 que ce concept de l’alliance a été révélé à Joseph Smith, le prophète. L’ange Moroni a déclaré qu’Élie, le prophète, viendrait en tant que messager des cieux pour implanter dans le cœur des enfants la connaissance des promesses faites jadis aux pères de la maison d’Israël (voir Doctrine et Alliances 2:1-3).

  25.  

    25. Voir Doctrine et Alliances 84:33-34, 39-40.

  26.  

    26. Voir Doctrine et Alliances 84:33.

  27.  

    27. Voir Doctrine et Alliances 84:35, 37.

  28.  

    28. Voir Doctrine et Alliances 84:38.

  29.  

    29. Voir Alma 13:1-9.

  30.  

    30. Voir 3 Néphi 29.

  31.  

    31.  3 Néphi 29:1, 3.

  32.  

    32. Page de titre du Livre de Mormon, un autre témoignage de Jésus-Christ.

  33.  

    33.  Enseignements des présidents de l’Église, Brigham Young, 1997, p. 62.

  34.  

    34. Voir Doctrine et Alliances 20:37.

  35.  

    35. « Nous parlons du Christ, nous nous réjouissons dans le Christ, nous prêchons le Christ, nous prophétisons concernant le Christ… afin que nos enfants sachent vers quelle source ils peuvent se tourner pour obtenir la rémission de leurs péchés » (2 Néphi 25:26).

  36.  

    36. Voir Galates 3:29 ; Doctrine et Alliances 86:8-11.

  37.  

    37. Ce concept s’applique à nous : « De nombreuses générations après que le Messie aura été manifesté dans la chair aux enfants des hommes, alors la plénitude de l’Évangile du Messie ira aux Gentils, et des Gentils au reste de notre postérité ; et ce jour-là, le reste de notre postérité saura qu’il est de la maison d’Israël et qu’il est le peuple de l’alliance du Seigneur ; et alors, ils sauront et parviendront à la connaissance de leurs ancêtres et aussi à la connaissance de l’Évangile de leur Rédempteur, qui avait été enseigné par lui à leurs pères ; c’est pourquoi, ils parviendront à la connaissance de leur Rédempteur et des points mêmes de sa doctrine, afin de savoir comment venir à lui et être sauvés » (1 Néphi 15:13-14).

  38.  

    38. Voir Ésaïe 55:3 ; Jérémie 31:33 ; Romains 2:15 ; 2 Corinthiens 3:2-3 ; Hébreux 10:16.

  39.  

    39. Voir Psaumes 95:7 ; 100:3 ; Jérémie 24:7 ; 31:33 ; 32:38 ; Ézéchiel 11:20 ; 37:23, 27 ; Zacharie 8:8 ; 2 Corinthiens 6:16 ; Hébreux 8:10.

  40.  

    40.  Mosiah 2:41.