Comment obtenir la révélation et l’inspiration pour votre vie personnelle

Par Richard G. Scott

du Collège des douze apôtres


Pourquoi le Seigneur veut-il que nous le priions et que nous demandions? Parce que c’est de cette façon que l’on reçoit la révélation.

Quiconque se tient à cette chaire pour faire un discours ressent la force et le soutien des membres du monde entier. Je suis reconnaissant que ce même soutien puisse venir d’un conjoint bien-aimé qui se trouve au-delà du voile. Merci Jeanene.

Le Saint-Esprit communique des informations importantes dont nous avons besoin pour être guidés dans notre voyage dans la condition mortelle. Lorsqu’elles sont extrêmement claires et essentielles, elles méritent le titre de révélation. Lorsque c’est une série d’incitations qui sont souvent là pour nous guider pas à pas vers un objectif louable, il s’agira, pour le propos de ce discours, d’inspiration.

On pourrait donner comme exemple de révélation celle que Spencer W. Kimball a reçue après ses inlassables et incessantes supplications au Seigneur concernant l’octroi de la prêtrise à tous les hommes dignes de l’Église à l’époque où elle n’était donnée qu’à certains.

Autre exemple de révélation, cette directive donnée à Joseph F. Smith : « Je crois que nous nous déplaçons et sommes en présence de messagers célestes et d’être célestes. Nous ne sommes pas séparés d’eux… Nous sommes étroitement liés à nos ancêtres… qui nous ont précédés dans le monde des esprits. Nous ne pouvons pas les oublier. Nous ne cessons pas de les aimer. Ils sont toujours dans notre cœur, dans notre mémoire et nous sommes ainsi unis à eux par des liens qui ne peuvent pas être rompus… Si tel est le cas pour nous dans notre condition limitée, entourés de nos faiblesses dans la condition mortelle… il est tellement plus certain… de croire que ceux qui ont été fidèles, qui sont partis dans l’au-delà… peuvent mieux nous voir que nous ne pouvons les voir, qu’ils nous connaissent mieux que nous ne les connaissons… Nous vivons en leur présence, ils nous voient, ils se soucient de notre bien-être, ils nous aiment maintenant plus que jamais. Car ils voient maintenant les dangers qui nous assaillent… leur amour pour nous ainsi que le désir qu’ils ont de notre bien-être doivent être plus grands que ce que nous ressentons pour nous-mêmes1. »

Des liens peuvent être renforcés au-delà du voile avec des gens que nous connaissons et aimons. Cela s’accomplit par nos efforts déterminés pour faire continuellement ce qui est bien. Nous pouvons renforcer nos liens avec des personnes décédées que nous aimons en prenant conscience que la séparation n’est que temporaire et que les alliances contractées dans le temple sont éternelles. Si nous respectons constamment ces alliances, elles garantiront la réalisation éternelle des promesses qui y sont attachées.

J’ai eu, dans ma vie personnelle, un cas très clair de révélation le jour où je me suis senti fortement poussé par l’Esprit à demander à Jeanene Watkins d’accepter d’être scellée à moi dans le temple.

L’une des grandes leçons que nous avons tous besoin d’apprendre, c’est qu’il faut demander. Pourquoi le Seigneur veut-il que nous le priions et que nous demandions ? Parce que c’est de cette façon que l’on reçoit la révélation.

Lorsque je suis face à une chose très difficile voici comment j’essaie de comprendre ce qu’il faut faire. Je jeûne. Je prie pour trouver des Écritures qui seront utiles et pour les comprendre. C’est un cycle. Je commence par lire un passage des Écritures, je médite sur le sens de ce verset et je prie pour obtenir l’inspiration. Puis je médite et prie pour savoir si j’ai saisi tout ce que le Seigneur veut que je fasse. Souvent, d’autres impressions me viennent, accompagnées d’une compréhension accrue de la doctrine. J’ai découvert que ce modèle est un bon moyen d’apprendre à partir des Écritures.

Il existe des principes pratiques pour améliorer la révélation. Premièrement, le fait de céder à certaines émotions chasse le Saint-Esprit, par exemple lorsqu’on est en colère, blessé ou sur la défensive. Ces émotions doivent être éliminées sinon nos chances de recevoir une révélation sont faibles.

Un autre principe consiste à utiliser l’humour avec prudence. Les rires bruyants et inappropriés offensent l’Esprit. Un bon sens de l’humour est une aide à la révélation, les rires bruyants ne le sont pas. Le sens de l’humour est une soupape d’échappement pour les pressions de la vie.

Un autre ennemi de la révélation provient de l’exagération ou des déclarations tonitruantes. Un discours doux et attentif favorisera la révélation.

De plus, la communication spirituelle peut être améliorée par de bonnes pratiques de santé. De l’exercice, une quantité de sommeil suffisante et de bonnes habitudes alimentaires augmentent nos capacités de recevoir et de comprendre la révélation. Nous vivrons le nombre d’années qui nous est attribué. Cependant, nous pouvons améliorer à la fois la qualité de notre service et notre bien-être en faisant des choix judicieux.

Il est important que nos activités quotidiennes ne nous empêchent pas d’écouter l’Esprit.

La révélation peut également être donnée dans un songe pour lequel il y a une transition presqu’imperceptible du sommeil au réveil. Si vous vous efforcez d’en noter le contenu immédiatement, vous pouvez donner de nombreux détails sinon il s’efface rapidement. La communication inspirée pendant la nuit s’accompagne généralement d’un sentiment sacré à l’égard de toute l’expérience. Le Seigneur se sert de personnes pour lesquelles nous éprouvons un grand respect afin de nous enseigner des vérités dans un songe parce que nous leur faisons confiance et que nous écouterons leurs conseils. C’est le Seigneur qui enseigne par l’intermédiaire du Saint-Esprit. Néanmoins, dans un songe, il peut rendre les choses plus faciles à comprendre et plus aptes à toucher notre cœur en nous instruisant par l’intermédiaire de quelqu’un que nous aimons et respectons.

Quand c’est pour la réalisation de ses desseins, le Seigneur peut nous rappeler quelque chose. Cela ne devrait pas affaiblir notre détermination de noter les impressions que nous recevons de l’Esprit. Le fait d’écrire minutieusement ces inspirations montre à Dieu que ce qu’il nous communique est sacré pour nous. Le fait d’écrire nous aide également à nous souvenir de la révélation. Les notes prises sous l’inspiration de l’Esprit doivent être protégées pour n’être ni perdues ni consultées par d’autres personnes sans autorisation.

Les Écritures donnent une confirmation éloquente de la façon dont la vérité, vécue continuellement, ouvre la porte à l’inspiration pour savoir quoi faire et, lorsque c’est nécessaire, pour que les capacités personnelles soient accrues par le pouvoir divin. Les Écritures racontent comment la capacité d’une personne à surmonter les difficultés, le doute et des défis apparemment insurmontables a été augmentée par le Seigneur lorsque cela a été nécessaire. En réfléchissant à ces exemples, vous recevrez du Saint-Esprit la confirmation paisible que leurs expériences sont vraies. Vous saurez qu’une aide semblable vous est accessible.

J’ai vu des gens qui rencontraient des difficultés et savaient quoi faire, alors qu’ils manquaient d’expérience, parce qu’ils avaient confiance au Seigneur et savaient qu’il leur donnerait des solutions dont ils avaient un besoin urgent.

Le Seigneur a déclaré : « Et vous allez être enseignés d’en haut. Sanctifiez-vous et vous serez dotés de pouvoir, afin de donner tout comme je l’ai dit2. » L’expression sanctifiez-vous peut paraître déroutante. Le président Lee m’a expliqué un jour que l’on peut remplacer ces mots par l’expression : « respectez mes commandements ». Énoncé ainsi, ce conseil peut sembler plus clair3.

Il faut être vraiment pur mentalement et physiquement et avoir une intention pure pour que le Seigneur puisse inspirer. Le Seigneur fait confiance à quelqu’un qui obéit à ses commandements. Cette personne a droit à l’inspiration pour savoir ce qu’il faut faire et, selon les besoins, au pouvoir de le faire.

Pour que la spiritualité se fortifie et soit plus accessible, elle doit être plantée dans un terreau vertueux. L’arrogance, l’orgueil et la vanité sont comme des sols pierreux qui ne produiront jamais de fruit spirituel.

L’humilité est un sol fertile où la spiritualité s’épanouit et produit le fruit de l’inspiration qui aide à savoir ce qu’il faut faire. Elle donne accès au pouvoir divin d’accomplir ce qui doit l’être. Une personne motivée par le désir de louange ou de reconnaissance ne se qualifiera pas pour être instruite par l’Esprit. Une personne arrogante ou qui laisse ses émotions influencer ses décisions ne sera pas dirigée puissamment par l’Esprit.

Quand nous sommes des instruments en faveur d’autrui, nous sommes plus facilement inspirés que lorsque nous pensons seulement à nous-mêmes. Quand nous aidons autrui, le Seigneur peut nous insuffler des directives pour notre bénéfice.

Notre Père céleste ne nous a pas mis sur la terre pour que nous échouions mais pour que nous réussissions glorieusement. Cela peut paraître paradoxal, mais c’est pour cela qu’il peut parfois être très difficile de reconnaître les réponses aux prières. Parfois, nous essayons imprudemment d’affronter la vie en ne nous appuyant que sur notre expérience et sur nos capacités. Il est beaucoup plus sage de rechercher dans la prière l’inspiration divine pour savoir comment agir. Notre obéissance nous assure, lorsque c’est nécessaire, que nous pourrons nous qualifier pour recevoir le pouvoir divin d’atteindre un objectif inspiré.

Comme beaucoup d’entre nous, Oliver Cowdery n’avait pas reconnu les réponses que le Seigneur avait déjà faites à ses prières. C’est pour lui ouvrir les yeux, et les nôtres, que cette révélation a été donnée par l’intermédiaire de Joseph Smith :

« Tu es béni pour ce que tu as fait, car tu m’as interrogé, et voici, toutes les fois que tu m’as interrogé tu as reçu des instructions de mon Esprit. S’il n’en avait pas été ainsi, tu ne serais pas venu là où tu te trouves en ce moment.

« Voici, tu sais que tu m’as interrogé et que j’ai éclairé ton esprit ; et maintenant je te dis ces choses pour que tu saches que tu as été éclairé par l’Esprit de vérité4. »

Si vous avez le sentiment que Dieu n’a pas exaucé vos prières, méditez sur ces Écritures, puis recherchez soigneusement dans votre vie les signes indiquant qu’il vous a peut-être déjà répondu.

Les deux indicateurs qu’un sentiment vient de Dieu sont la paix qu’il produit en votre cœur et la douce sensation de chaleur qu’il vous donne. En suivant les principes dont j’ai parlé, vous serez prêts à reconnaître la révélation à des moments critiques de votre vie.

Plus vous suivrez fidèlement l’inspiration divine, plus votre joie sera grande ici et pour l’éternité, et plus vos progrès et votre capacité de servir seront abondants. Je ne comprends pas totalement comment cela s’accomplit, mais cette inspiration dans votre vie ne vous prive pas de votre libre arbitre. Vous pouvez prendre les décisions de votre choix. Mais souvenez-vous que la disposition à faire le bien apporte la paix de l’esprit et du cœur.

Si les choix sont mauvais, on peut les rectifier par l’intermédiaire du repentir. Si nous en remplissons complètement les conditions, l’expiation de Jésus-Christ, notre Sauveur, nous libère des exigences de la justice pour les fautes commises. C’est merveilleusement simple et incomparablement magnifique. Si vous continuez à mener une vie juste, vous recevrez toujours l’inspiration pour savoir comment agir. Parfois, pour découvrir l’action à suivre, il faut de la confiance et des efforts importants de votre part. Cependant, vous serez inspirés pour savoir ce qu’il faut faire si vous remplissez les conditions pour recevoir l’inspiration divine dans votre vie, à savoir, l’obéissance aux commandements du Seigneur, la confiance en son plan divin du bonheur et le refus de tout ce qui y est contraire.

La communication avec notre Père céleste n’est pas une chose anodine. C’est un privilège sacré. Elle est basée sur des principes éternels immuables. Nous recevons l’aide de notre Père céleste en réponse à notre foi, à notre obéissance et au bon usage du libre arbitre.

Que le Seigneur vous inspire pour comprendre et appliquer les principes qui mènent à la révélation personnelle et à l’inspiration. Au nom de Jésus-Christ. Amen.

Montrer les références

  1.  

    1. Joseph F. Smith, Conference Report, avril 1916, p. 2–3 ; voir aussi Gospel Doctrine, 5e éd., 1939, p. 430–431.

  2.  

    2.  Doctrine et Alliances 43:16.

  3.  

    3. Voir Enseignements des présidents de l’Église : Harold B. Lee, 2000, p. 34.

  4.  

    4.  Doctrine et Alliances 6:14–15.