Toutes choses s’accomplissent par la foi

Par Marcus B. Nash

Des soixante-dix


La foi nous aidera à gravir en toute sécurité le chemin de l’Évangile, à surmonter chaque épreuve de la mortalité et à retourner en la présence majestueuse de notre Père céleste.

Il y a quelque temps, avec plusieurs membres de la famille Nash, nous avons fait l’ascension du mont Huayna Picchu, haut pic proche des antiques ruines incas du Machu Picchu, dans les montagnes du Pérou. La pente est très abrupte, mais la vue et les cascades à pic sont à couper le souffle. Malheureusement, plusieurs randonneurs ont perdu la vie en tombant de cette piste étroite et escarpée. Pour éviter de telles tragédies, de forts câbles ont été installés depuis, fixés dans la roche solide, tout le long du flanc du Huayna Picchu. Nous nous sommes accrochés à ces câbles en grimpant et ils nous ont permis d’atteindre en toute sécurité le sommet d’où la vue était majestueuse !

Tout comme le chemin de Huayna Picchu, notre voyage dans la condition mortelle est une escalade difficile et escarpée et il nous faut l’aide de notre Père céleste pour réussir. C’est pour cette raison qu’il nous a donné les principes et ordonnances de l’Évangile, pour nous amener au Sauveur et à son pouvoir salvateur1. Le premier de ces principes, la foi au Seigneur Jésus-Christ2, est semblable aux câbles du Huayna Picchu : si elle est fermement accrochée au roc de notre Rédempteur3, la foi nous aidera à gravir en toute sécurité le chemin de l’Évangile, à surmonter chaque épreuve de la mortalité4 et à retourner en la présence majestueuse de notre Père céleste. Toutes choses s’accomplissent par la foi5.

La foi est un principe d’action et de pouvoir6. « Ce n’est pas avoir une connaissance parfaite des choses ; c’est pourquoi, si vous avez la foi, vous espérez en des choses qui ne sont pas vues, qui sont vraies7. » C’est une assurance8 venant de l’Esprit à travers la connaissance que nous avons acquise, qui nous pousse à agir9 pour suivre l’exemple du Sauveur et, en nous aidant de la prière, à suivre ses commandements, même dans les moments de sacrifices et d’épreuves10. La foi nous donne le pouvoir du Seigneur qui, entre autres choses, se manifeste par l’espérance en un avenir meilleur11, par des miracles qui confirment la foi12 et par une protection divine aussi bien dans les choses spirituelles que dans les temporelles13.

La vie d’Ann Rowley, pionnière qui vivait dans les premiers temps de l’Église, démontre l’impact positif de l’exercice de la foi sur notre vie. Cette veuve venue d’Angleterre a exercé sa foi en répondant à l’appel du prophète de se rassembler en Sion. Elle faisait partie du convoi de charrettes à bras Willie qui, à l’automne 1856, fut surpris en route par de grandes tempêtes de neige. À un certain moment de leur marche, ses sept enfants mouraient littéralement de faim. Elle écrit : « Cela me faisait mal de voir mes enfants affamés… La nuit arrivait et il n’y avait pas de nourriture pour le repas du soir. Comme toujours, j’ai demandé l’aide de Dieu. Je me suis agenouillée, me souvenant qu’il restait deux biscuits secs de notre voyage en mer. Ils n’étaient pas gros et étaient si durs qu’on ne pouvait pas les casser. Il n’y en avait sûrement pas assez pour nourrir huit personnes, mais cinq pains et deux poissons n’étaient pas non plus suffisants pour en nourrir cinq mille ; pourtant, grâce à un miracle, Jésus l’a fait. Donc, avec l’aide de Dieu, rien n’est impossible. J’ai trouvé les biscuits et les ai couverts d’eau dans une cocotte, puis j’ai demandé à Dieu de les bénir. Ensuite, j’ai remis le couvercle et ai déposé la cocotte sur les braises. Un peu plus tard, quand j’ai retiré le couvercle, la cocotte était pleine de nourriture. Nous nous sommes agenouillés en famille et avons remercié Dieu de sa bonté. Cette nuit-là, ma famille a eu suffisamment à manger14. »

Ann Rowley a fait de grands sacrifices personnels pour vivre l’Évangile. Elle a eu besoin d’aide et elle l’a demandée en priant. Grâce à sa foi, elle a été remplie d’espérance et a miraculeusement reçu de la nourriture pour sa famille. Le Seigneur lui a aussi donné la capacité de persévérer « avec foi jusqu’à la fin15 », bénédiction d’une importance éternelle. En dépit d’un avenir incertain, elle n’a pas demandé à savoir comment elle allait nourrir ses enfants le lendemain ; au lieu de cela, elle a patiemment fait confiance au Seigneur16 et a avancé avec espérance, tout comme le dit ce beau cantique :

Brillante étoile, étoile du matin, ô guide-moi !
Quand tout est sombre et noir sur mon chemin, ô guide-moi !
Pourquoi vouloir connaître l’avenir
Quand chaque jour suffit pour t’obéir17.

Nous pouvons, nous aussi, exercer une telle foi au Seigneur, croyant que notre Dieu miséricordieux et immuable18 nous bénira par son pouvoir miraculeux, selon notre situation, en son temps. Ce faisant, nous verrons aussi la main de Dieu se manifester dans notre vie.

Le Seigneur nous commande de prendre « le bouclier de la foi, avec lequel [nous pourrons] éteindre tous les traits enflammés des méchants19. » Satan se servira du doute, de la peur ou du péché pour nous tenter d’abandonner notre foi et de perdre ainsi la protection qu’elle nous offre. Examinons brièvement chacun de ces défis de la foi pour pouvoir reconnaître les tentations de l’adversaire et ne pas y succomber20.

Premièrement, ne pas croire au Seigneur ou à son Évangile nous amènera à lutter contre l’Esprit de Dieu21. Le remède contre le doute est simple. Comme l’a déclaré le roi Benjamin, « croyez en Dieu ; croyez qu’il est, et qu’il a tout créé, tant dans le ciel que sur la terre ; croyez qu’il a toute la sagesse et tout le pouvoir, tant dans le ciel que sur la terre ; croyez que l’homme ne comprend pas tout ce que le Seigneur peut comprendre22 ».

Si votre foi chancelle à cause d’un doute ou d’une incrédulité, souvenez-vous que les premiers apôtres eux-mêmes ont imploré le Seigneur d’augmenter leur foi23. En gardant à l’esprit que la foi et la raison sont des compagnons nécessaires, songez à l’analogie suivante : la foi et la raison sont comme les deux ailes d’un avion. Elles sont toutes deux essentielles pour le maintenir en vol. Si, de votre point de vue, la raison semble contredire la foi, prenez le temps de réfléchir et souvenez-vous que notre perspective est très limitée, comparée à celle du Seigneur24. Vous ne détacheriez pas une aile d’un avion en vol ; de la même manière, ne rejetez pas la foi. Au contraire, nourrissons une particule de foi et permettons à l’espérance qu’elle produit d’être une ancre pour notre âme et pour notre raison25. C’est pourquoi on nous commande de « chercher la connaissance par l’étude et aussi par la foi26. » Souvenez-vous que la foi précède et produit des miracles, pour lesquels nous n’avons aucune explication immédiate selon notre expérience, comme de faire de deux petits biscuits une cocotte pleine de nourriture, ou simplement de tout supporter avec foi, contre toute attente27.

Deuxièmement, la peur nous détourne du Sauveur et sape notre foi en lui. Par une nuit d’orage, l’apôtre Pierre a regardé le Seigneur et a marché sur l’eau, jusqu’à ce qu’il détourne son regard ; alors, « voyant que le vent était fort, il eut peur » : alors il commença à s’enfoncer dans l’eau28. Il aurait pu continuer à marcher sur l’eau s’il n’avait pas eu peur ! Plutôt que de nous concentrer sur le vent et les vagues tumultueuses de notre vie et de les craindre, écoutons l’invitation que le Seigneur nous lance : « tournez-vous vers moi dans chacune de vos pensées ; ne doutez pas, ne craignez pas29. »

Troisièmement, le péché affaiblit la présence de l’Esprit dans notre vie et, sans le Saint-Esprit, nous perdrons la résistance spirituelle nécessaire pour continuer à faire preuve de foi. Il est préférable de faire preuve de foi pour « ne pas toucher au mauvais don, ni à ce qui est impur30 » et pour être « diligents à garder tous les commandements, de peur que des jugements ne s’abattent sur [n]ous, que la foi ne [n]ous manque et que [n]os ennemis ne triomphent de [n]ous31. » Si le péché a taché votre vie, je vous invite à exercer une « foi qui produit le repentir32 » et le Sauveur, par l’expiation, purifiera et guérira votre vie.

Frères et sœurs, selon notre foi, le Seigneur tiendra ses promesses et œuvrera avec nous pour surmonter toute épreuve33. Il l’a fait pour Ann Rowley et il l’a aussi fait pour son peuple de chaque nation, à chaque époque et à chaque génération. Parce qu’il est un « Dieu de miracles » et qu’il ne « varie pas », il bénira chacun de nous, selon notre foi en lui, nous accordant l’espérance, la protection et le pouvoir34. Comme les câbles sur le chemin de Huyana Picchu, la foi ferme au Seigneur Jésus-Christ vous ancrera, vous et vos êtres chers, au roc qu’est notre Rédempteur35 et à son pouvoir salvateur sans pareil.

Thomas S. Monson a déclaré : « L’avenir est aussi brillant que votre foi36. » Je témoigne de cette vérité sublime et pleine d’espérance, et j’invite chacun de nous à aller de l’avant avec constance, ayant foi au Seigneur « sans vaciller37 ». Je sais que le Sauveur vit, qu’il est « l’auteur et le consommateur de notre foi38 » et le « rémunérateur de ceux qui le cherchent39 ». J’en témoigne au nom de Jésus-Christ. Amen.

Montrer les références

  1.  

    1. Voir Doctrine et Alliances 84:19–21.

  2.  

    2. Voir 4e article de foi.

  3.  

    3.  Hélaman 5:12.

  4.  

    4. Voir Doctrine et Alliances 76:53.

  5.  

    5. Voir Éther 12:3.

  6.  

    6. Voir Lectures on Faith, 1985, p. 3 ; voir aussi Jacob 4:6 ; Éther 12:7–22 ; Hébreux 11:4–40.

  7.  

    7.  Alma 32:21.

  8.  

    8. Voir Joseph Smith Translation, Hebrews 11:1 (dans Hebrews 11:1, note de bas de page b) [NDT : passage non traduit en français].

  9.  

    9. Voir 2 Néphi 25:23 ; Alma 34:15–17 ; Éther 12:6 ; Jacques 2:17–26.

  10.  

    10. Voir Éther 12:4–6 ; Lectures on Faith, p. 69.

  11.  

    11. Voir Moroni 7:40–42.

  12.  

    12. Voir le Guide des Écritures « Foi » ; voir aussi Mormon 9:8–21 ; Moroni 7:33–37.

  13.  

    13. Voir Doctrine et Alliances 27:17 ; Alma 57:19–27 ; 58:10–13.

  14.  

    14. Ann Rowley, dans Andrew D. Olsen, The Price We Paid: the Extraordinary Story of Willie and Martin Handcart Pioneers, 2006, p. 113.

  15.  

    15.  Doctrine et Alliances 20:25.

  16.  

    16.  Ésaïe 40:31.

  17.  

    17. « Brillante étoile, étoile du matin », Cantiques, n°52.

  18.  

    18. Voir Jacob 4:10 ; Mormon 9:9.

  19.  

    19.  Doctrine et Alliances 27:17  ; italiques ajoutés.

  20.  

    20. Voir 1 Néphi 8:33–34 ; Alma 37:33 ; Doctrine et Alliances 20:22.

  21.  

    21. Voir Alma 32:28.

  22.  

    22.  Mosiah 4:9.

  23.  

    23.  Luc 17:5.

  24.  

    24. Voir Mosiah 4:9–10 ; Proverbes 3:5–7 ; Ésaïe 55:8–9.

  25.  

    25. Voir Éther 12:4.

  26.  

    26.  Doctrine et Alliances 88:118  ; italiques ajoutés.

  27.  

    27. Voir Moroni 7:33–38 ; Éther 12:19.

  28.  

    28. Voir Matthieu 14:25–31.

  29.  

    29.  Doctrine et Alliances 6:36.

  30.  

    30.  Moroni 10:30.

  31.  

    31.  Doctrine et Alliances 136:42.

  32.  

    32. Voir Alma 34:15–17 ; voir aussi Éther 12:3.

  33.  

    33. Voir Éther 12:29 ; Alma 7:27.

  34.  

    34. Voir Mormon 9:18–21 ; voir aussi Moroni 7:33–38 ; Alma 37:16–17.

  35.  

    35.  Hélaman 5:12.

  36.  

    36. Thomas S. Monson, « Prenez courage », Le Liahona, mai 2009, p. 92.

  37.  

    37. Voir Jacques 1:6–8.

  38.  

    38.  Moroni 6:4  ; voir aussi Hébreux 12:2.

  39.  

    39.  Hébreux 11:6  ; voir aussi Éther 12:41.